Mon mariage turquoise et baby bump : les préparatifs du matin (big conseil inside !)

Un bébé, c’est un nouveau rythme à trouver ! Mais ça y est, en ce début d’année (que je te souhaite pleine de magie mariagesque) on commence à être calés, et ce coup-ci je ne te lâche plus tant que je ne t’ai pas tout raconté.

Après une très, trop, courte nuit, suite à l’EVJF + papotages avec ma meilleure amie qui dort avec moi + stress (une semaine que je me réveille à 5h30 sans pouvoir me rendormir, je ne t’avais pas dit !) = le réveil à 7h est des plus douloureux.

D’autant plus qu’il semble que le temps soit, comme annoncé, gris et pluvieux. Mais pas le temps de traîner ! Avec Sister Super Témoin, on file chez le coiffeur, prendre la relève de maman gourmande et de ma meilleure amie (qui ce sont donc levées encore plus tôt, les courageuses).

C’est parti pour une bonne heure de chignonage (mariagesque, chignonage, oui, aujourd’hui j’invente des mots).

Coiffure de mariée en préparation

On voit particulièrement bien, sur cette photo, l’ajout du postiche.

Vive la grossesse : mes cheveux, qui poussent normalement très vite, n’ont pas pris un centimètre depuis 6 mois ! Du coup, pas le choix, pour avoir le chignon que je veux : postiche.

Mon 1er conseil

Si tu te maries à la fin de l’été (comme moi), pense que le soleil va éclaircir tes cheveux. Et que donc, il faut prendre un postiche légèrement plus clair. Bon je te rassure, là on est en pleine lumière électrique et ce n’est que le début du mix de vrais et de faux cheveux.

Au final, avec la laque et tout et tout, ça passe plutôt bien, non ?

Chignon mariée postiche

Crédits photo : Alexandra Girel Photographies

Pendant le chignonage, ma Sœurette Super Témoin s’active sur mes ongles.

Je t’en avais brièvement parlé la dernière fois, mais il me semble important de revenir là-dessus pour te donner mon deuxième conseil du jour.

Mon 2ème conseil

Comme tu le sais, j’habite en Suède, mais mon mariage se déroulait dans la région de nos parents en France.

Du coup, pour nos prestataires, nous avons fait un mixe de recherche internet + conseils de la famille et des amis du coin. Pour tout ce qui était mise en beauté de la mariée, ma mère m’a dit : mon esthéticienne est à deux pas de la maison, ce sera super pratique pour toi.

J’ai dit ok, et courant juillet nous sommes allées réserver, tout ça. Mais il s’avère que l’esthéticienne de maman… Ben elle a l’âge de ma maman, et un peu les mêmes goûts, quoi… Je ne critique pas, mais on va dire que ce ne sont pas les miens. Grand bien m’en a pris, de demander un essai maquillage !

Résultat : ce n’est pas une maquilleuse. Pas de travail du teint et des yeux de panda. Du coup, grâce à mon super coiffeur, j’ai trouvé une autre esthéticienne avec qui j’ai fait un essai plus que concluant.

Quand j’écris ça je me dis : “Mais pourquoi je n’ai pas compris à ce moment-là qu’il fallait que je fasse tout avec cette super esthéticienne-là, à moi, et non pas avec celle de ma mère ???” Eh bien en psychologie, on appelle ça une “boucle d’engagement” : tous les rendez-vous (épilation, manucure et pédicure) étaient déjà pris avec l’esthéticienne de ma maman. Et du coup, j’ai juste suivi cet engagement sans le remettre en cause, même si une sonnette d’alarme avait été tirée depuis le désastre de l’essai maquillage…

Total : la veille de mon mariage, la manucure et la pédicure ont complètement foiré à cause, probablement, d’un vernis défectueux (ma faute, il était neuf et d’une grande marque, mais je ne l’avais pas testé avant). Mais ce que je reproche à cette esthéticienne, c’est que je suis partie de chez elle AVEC une manucure dégoulinante de vernis turquoise pas séché et tout pourri, parce qu’elle n’avait plus de dissolvant !!! WTF !!! Une esthéticienne qui n’a pas de dissolvant, tu as déjà vu ça où, toi ?!

Bref, le gros conseil : quand tu ne le sens pas, tu ne le fais pas + tu testes tes produits et le maximum de prestations avec tes différents intervenants, pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Après la coiffure, le maquillage, qui se passe impeccablement bien et où je me relaxe complètement. En sortant, il  se met à pleuvoir. Il est donc temps de suivre le conseil de ma super photographe qui sera mon troisième conseil du jour…

Mon 3ème conseil

Achète des parapluies transparents !

Mariés sous la pluie

Crédits photo : Alexandra Girel Photographies

Quand on a rencontré notre photographe en juillet, il faisait super beau.

On a fait du repérage et tout et tout, et à la fin, je lui ai quand même demandé : et au cas où on aurait un temps tout pourri (fin août orageux, c’est célèbre dans la région), on fait quoi ?

Avec l’aide de Mr Lescientifique, qui est bien calé en photo aussi, elle m’avait rassurée et presque donné envie qu’il fasse mauvais, arguant qu’un soleil tapant ça plombait les couleurs, en plus de faire transpirer. Et pour avoir des photos avec des supers couleurs même sous la pluie, elle m’avait donc conseillé d’acheter des parapluies transparents, histoire de ne pas se retrouver avec un teint tout bizarre à cause de la couleur plus ou moins sympathique du parapluie sous lequel on s’abrite.

Eh ben c’est un conseil en or ! Les photos sont géniales et en plus, le parapluie transparent, c’est un super accessoire photo, non ?

Reprenons le cours de la journée : me voilà donc coiffée, maquillée, équipée de superbes pépins, chez mes parents… Et là, je percute qu’on a encore une demi-heure de route pour aller chez mes presque beaux-parents, alors qu’on devrait y être dans… Maintenant, en fait !

Et tout ça malgré mon super fil conducteur (merci Mademoiselle Dentelle), revu et corrigé de nombreuse fois. J’ai quand même trouvé le moyen d’oublier un déplacement…

Mon 4ème et dernier conseil

Quand tu fais un planning de déroulement du jour J, pense bien à TOUS tes déplacements ! Teasing de folie : Mademoiselle Gourmande arrivera-t-elle à l’heure à son mariage.. ?

Et toi, as-tu pensé à tester tes prestataires ET tes produits, avant ton mariage ? As-tu préparé un fil conducteur détaillé en  essayant de penser  pensant à tout ? Dis-moi où tu en es ! 


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



8 commentaires sur “Mon mariage turquoise et baby bump : les préparatifs du matin (big conseil inside !)”

  • Sacré début de journée sur les chapeaux de roue 🙂
    Les photos sont superbes et effectivement la photo avec le parapluie est très sympa…

    La panique quand ça se apse super avec les prestataires. Mais c’est vrai que faire confiance parfois peut se révéler aussi bien “excellent” que “catastrophique”.

    Pour ma part, j’ai fait confiance à ma tante (et également témoin) car me suis amriée loin de chez moi et je ne regrette pas car c’était juste parfait. La coiffeuse je la connaissais un peu et on a fait des essais avant et essai concluant. L’esthéticienne je ne la connaissais pas mais adorable et aux petits soins avec moi, j’ai adorée.

    Hâte de lire la suite. Arriveras tu à temps ? hihi

  • Merci pour tous ces bons conseills Madame Gourmande!
    Peux-tu nous dire où tu as acheté le parapluie? Je le trouve très sympa sur la photo.
    Avais-tu prévu des parapluies aussi pour les invités? On se pose la question, car s’il pleut à verse on aimerait éviter d’avoir des parapluies complètement dépareillés .
    Vivement la suite!

    • Je les ai acheté dans un magasins de déguisements et accessoires de fêtes au prix de 10€ l’un il me semble (pour les hauts-savoyardes : http://www.bamboula.com). Mais sinon je crois que tu peut en trouver facilement sur le net.
      Nous n’avions rien prévu pour les invités, au final pour les quelques photos qu’on a eu sous la pluie c’est plutôt marrant de voir toutes les couleurs. Mais c’est vrai que ça peut être une chose à prévoir, le problème étant que tu ne peut être vraiment sûr d’avoir de la pluie qu’une semaine grand max (et encore) avant ton mariage…

  • Super le parapluie transparent! je n’avais en effet pas pensé aux couleurs qui se refletent sur le teint… je sais ce qu’il me reste à faire 🙂

  • Merci pour ces précieux conseils !
    Effectivement je n’avais jamais pensé à la lumière que pouvait renvoyer un parapluie coloré sur le teint !
    Moi je me fais maquiller par une amie. c’est vrai que quand on ne sent pas une personne, il ne faut pas forcer les choses je pense. Le coup du dissolvant c’est quand même fort !

  • Je ne peux qu’acquiescer sur les parapluies transparents et j’en apporte la preuve: https://www.mademoiselle-dentelle.fr//wp-content/uploads/2014/01/131007_iPad_Mariage-010.jpg

    Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les photographes aiment bien les mariages -pas trop- pluvieux et les ciels gris ou chargés. Ca apporte de la texture à l’image, ça change des ciels bleus sans nuages (et donc sans intérêt véritable, photographiquement parlant bien sûr) et ça donne du tonus à l’image ! Et, par dessus ça, ça force à devenir créatif ! Vous vous mariez sous la pluie? Appelez-moi ! 🙂

  • On me dit de ne pas faire les photos avant qu’on soit marié car le marié ne doit pas me voir avant , en plus il y a le baptème aussi alors mon fils sera de la partie qu’en pensez vous ? Car je voudrais les faire le jour même .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *