Qui doit organiser l’enterrement de vie de jeune fille : la grande question

Qui dit “mariage”, dit “enterrement de vie de jeune fille”. Et oui, c’est pratiquement devenue une étape incontournable et ça tombe plutôt bien puisque je ne souhaitais pas y échapper.

Mais, je t’arrête tout de suite, je déteste cette expression. Tu ne trouves pas que c’est un peu glauque d’enterrer quelque chose alors que le mariage est plutôt l’illustration d’un grand bonheur ? Alors si tu le veux bien, appelons plutôt cet enterrement, une “bachelorette party”, comme aux US.

Qui doit organiser l’enterrement de vie de jeune fille : la grande question

Crédits photo (creative commons) : Suttonls

Mon brief pour une bachelorette party idéale

Et pour que ce weekend entre filles soit justement un bon moment, j’avais briffé mes amies à propos de mes envies. Comme beaucoup de futures mariées, je ne souhaitais pas me déguiser et avoir à faire des gages ridicules. Mais, après tout, certains diront que je place le curseur du ridicule assez loin donc elles avaient de quoi voir venir.

Alors, ma bachelorette party idéale ça donne quoi ?

  • elle a lieu durant tout un weekend
  • dans une grande ville
  • c’est un moment où, pour la première fois, je réunis mes 3 groupes de copines, soit 10 folles furieuses

Malgré ces critères légers, je savais pourtant que mes copines se seraient heurtées à un gros problème : elles ne me connaissent pas toutes de la même façon.

  • Il y a d’un côté, “mes copines de Master”. Celles que j’ai rencontrées lors de ma dernière année d’études. Elles m’ont toujours connue en couple avec Monsieur Ténébreux et tu vois, depuis que je suis avec lui, on peut dire que je me suis révélée. Je suis pour ainsi dire, vraiment moi-même.
  • Il y a ensuite mes copines de boulot. Comme leur nom l’indique, nous avons travaillé ensemble. Je les ai rencontrées en même temps que mon mari et elle m’ont vue évoluer.
  • Enfin, mes plus anciennes copines avec qui je me suis liée d’amitié après le bac. J’avais 18 ans, je faisais mes études à Paris la semaine et rentrais le weekend en Seine-et-Marne, chez mes parents. Elles sont toutes plus âgées que moi et j’ai toujours été le “bébé” du groupe. Paradoxalement, ce sont celles qui me connaissent le moins car, avec le temps, nous nous voyons de moins en moins et surtout, j’ai toujours cette place de “petite dernière” qui ne connaît pas grand chose à la vie et que l’on doit préserver.

En plus, mes amies le savent, je suis plus “penthouse” que “camping”.

J’étais donc partagée. Est-ce que je laissais mes copines faire et il est évident qu’elles n’auraient pas une somme astronomique à consacrer à ma bachelorette party. Je prenais alors le risque d’être déçue et je n’aime pas devoir faire semblant.

Ou est-ce que je leur faisait supporter le coût financier de mes goûts de luxe, leur imposant malgré moi de s’endetter pour les 10 prochaines années ?

Il était hors de question de leur en demander autant mais je ne me voyais pas non plus sacrifier MON moment, d’autant plus qu’on ne le vit à priori qu’une seule fois.

J’organise ma bachelorette party !

C’est pourquoi, j’ai décidé d’organiser et de payer moi-même mon enterrement de vie de jeune fille. Ça faisait un gros budget : 300€ par personne, soit 3000€ pour 10 + ma part évidemment. Mais Monsieur Ténébreux et moi étions d’accord, sur le budget de notre mariage, ça ne représentait pas le plus gros poste de dépense. Nous trouvions aussi qu’offrir un weekend à ces jeunes femmes que j’adore, était une façon plus “utile” de dépenser notre argent. Nous étions prêts à renoncer à certaines de nos envies pour le mariage, à réduire le coût des tenues ou autre pour amortir cette dépense.

Après avoir commencé à chercher du côté de Marrakech, mon choix s’est finalement arrêté sur Deauville, sur le simple critère que la température est plus agréable (je ne suis pas fan de la chaleur…). Oui je sais, aimer Deauville quand on vit à Paris, c’est ultra-méga-supra cliché ! Mais tu peux en être sûre, je ne correspond pas pour autant au stéréotype de la parisienne branchée et hautaine. Je ne saurais pas expliquer pourquoi j’aime cette ville. Peut-être tout simplement parce qu’elle me fait penser à Paris avec simplement une architecture différente et une vraie plage.

En tout cas, j’avais tout prévu pour passer un bon weekend et il y en aurait pour tous les goûts :

Jour 1 :

  • Nous arriverions en train le vendredi soir, nous séjournerions dans un hôtel*** du centre-ville, nous dînerions au restaurant-péniche en bord de plage et irions nous déchaîner aux “Planches” (je t’avais prévenu que je donnais dans le cliché…).

Jour 2 :

  • Le lendemain midi, nous ferions un pique-nique sur la plage et finirions l’après-midi au spa. Nous rentrerions nous changer avant d’aller prendre un verre et manger une crêpe normande et enfin aller jouer quelques euros au Casino.

Jour 3 :

  • Nous ne pourrions quitter Deauville sans aller à l’hippodrome et toutes mes copines savent que j’adore les courses de chevaux ! Je ne joue qu’un ou deux euros dans la journée mais c’est un vrai plaisir. Et puis hop, un sandwich et retour à Paris.

J’étais persuadée que ce programme plairait à mes copines et j’étais heureuse de pouvoir partager avec elles des activités que j’aime et pour une fois, leur faire découvrir mes loisirs. Tout à coup, mon enterrement de vie de jeune fille se transformait réellement en fête pour mes amies, passant de l’événement auto-centré sur moi à un cadeau pour mes copines pour leur dire à quel point je tiens à elles.

… ou pas !

Et bien figure-toi que je n’ai pas du tout fait mouche !

L’idée que je puisse organiser ma bachelorette party moi-même n’a pas du tout plu. Est-ce parce qu’elles avaient le sentiment que je voulais leur en mettre plein la vue parce que j’avais les moyens de leur payer, à toutes, un tel weekend ? Je ne crois pas car, même si je suis du genre généreuse, je ne suis pas milliardaire et mes amies le savent bien. Mon fiancé et moi avons juste choisi de dépenser (presque) sans compter pour notre mariage en se sacrifiant sur autre chose.

Je pense plutôt qu’elles se sont senties destituées de leur rôle de “demoiselle d’honneur” et que même si organiser ce genre de chose n’était, pour la plupart, pas leur tasse de thé, elles tenaient à se plier à cette jolie “tradition”.

Quelques jours avant mon mon mariage civil, j’avais souhaité les invités à dîner à la maison pour marquer le coup (si tu te souviens bien, je me suis mariée en deux fois, à deux mois d’intervalle). C’est alors que ma témoin M., avait pris les choses en main et nous avait concocté en moins de deux, une petite soirée sur un rooftop parisien avec jacuzzi, pour un apéro-dînatoire entre filles, très “Sex and the City” (mais oui, au fil de mes chroniques, tu as remarqué que j’avais de hautes références télévisuelles !). Ça avait d’ailleurs permis à mes amies de faire connaissance puisque la plupart d’entre elles ne se connaissaient pas.

J’étais déjà un peu rassurée car ce genre de soirée me plaît beaucoup. Il ne restait plus qu’à attendre et croiser les doigts pour ne pas être déçue par la suite mais surtout pour savoir le cacher si c’était le cas.

Promis, je te raconte comment ça s’est passé la prochaine fois.

Et toi, à quoi ressemble ton enterrement de vie de jeune fille de rêve ? As-tu aussi envisagé de tout organiser toi-même ? Comment réagirais-tu si une de tes amies, future mariée, prenait les choses en main et te conviait à sa bachelorette party ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



15 commentaires sur “Qui doit organiser l’enterrement de vie de jeune fille : la grande question”

  • J’aurais adoré participer à ta bachelorette party ! Surtout que je ne connais pas du tout Deauville !
    Et puis des fois c’est sympa d’être chouchoutées par la mariée ! Vivement que tu nous racontes la suite !!!

  • Moi aussi j’aurai adoré être invitée à ta Bachelorette Party !! Je ne connais pas cette ville et ça peut être vraiment un bon week end de détente et de franche rigolade avec ce planning que tu avais prévu !!
    Mais c’est vrai que ce n’est pas commun, d’être invitée par la mariée. Et je trouve ça chouette de pouvoir déléguer cette partie là, on en fait déjà beaucoup dans l’organisation du mariage !!
    J’ai hâte de voir ce qu’elles t’ont concocté !

    • Je suis d’accord que ça peut être un soulagement pour la mariée de déléguer mais malheureusement, tous nos proches ne sont pas prêts à endosser toutes les responsabilités d’un mariage. J’avais vraiment en tête de les décharger d’un poids

  • Je comprends (et je soutiens!) l’envie de financer ton week end. L’argent est toujours un problème dans ce genre de fête : 50 ou 100 (ou 300) euros de dépense pour un week end ça ne représente pas le même effort pour tout le monde.
    La mariée (et souvent ses témoins) ne veulent pas faire un EVJF “au rabais”, surtout si l’une des copines de la bande s’est marié l’année précédente et a eu droit au grand jeu…

    C’est vraiment un des aspects du mariage dans lequel je trouve qu’on est le plus “sous pression consumériste”.

    • Je suis complètement d’accord avec toi, et je déplore toute cette pression.
      Pour avoir été du côté des demoiselles d’honneur plusieurs fois cette année, je sais très bien que l’argent est le nerf de la guerre.

  • Payer ton enterrement de vie de jeune fille… Nous aurions du avoir la même réflexion pour l’enterrement de vie de garçon. Chéri souhaitait voir mes frères a cet événement sauf qu’ils sont fauchés puisque étudiants. Malgré nos recommandations, son témoin a organisé (voulant faire plaisir bien sur) quelque chose de largement au dessus de leur moyens (250$ chacun) et s’est fâché contre eux de voir mon chéri payer :s. Je pense que si on avait offert des le départ de tout prendre en charge cela serai mieux passé… C’est toujours un moment délicat l’organisation de ces événements pré mariage.

    • C’est effectivement ce que je souhaitais éviter en proposant d’emblée de tout financer.
      J’espère que l’evg reste quand même un bon souvenir pour ton chéri?
      Et toi ? Tu as eu un evjf ?

  • Ha ha ! A quelques détails près j’aurais pu écrire le même article ! Au final je suis assez contente car ma sœur m’a hyper bien cerné et j’ai eu ce que je désirais !
    J’ai hâté de lire ce qu’elles t’ont concocté !! (Et je t’accompagne a Deauville quand tu veux même si je suis plutôt une fan de Trouville ! )

    • C’est chouette que ta sœur se soit chargé d’organiser et qu’elle ait réussi à te faire plaisir.
      (C’est vrai que Trouville à un côté plus authentique 🙂 )

  • C’est bizarre, je trouve cela gênant d’avoir des attentes. Je me dis que ce n’est pas à moi de décider, pourtant j’ai également des attentes comme vous toutes. Bon le fait est que j’adore les surprises alors je devrait réussir à me laisser guider par mes témoins dans cette aventure ^^.
    Mais on a envie de passer un super moment et de ne pas ruiner les copines! Difficile…
    Pour mon chéri, ses témoins le laisse décider de tout! Il a commencé par dire je veux aller à Roland Garros! Et puis maintenant ses potes lui propose d’aller au ski (on se marie en juillet, ça ferai un EVG 5 mois avant le mariage oO) . Enfin ils sont très attentifs à ses volontés mais j’espère qu’il sauront lui faire quelques surprises.

    • Dans mon cas, ce sont plus des souhaits que de véritables attentes. Après, je serais gênée que mes copines se démènent pour finalement organiser quelque chose qui ne me plait pas. Alors lorsqu’elles m’ont demandé ce qui me ferait plaisir, je leur ai donné quelques pistes pour leur faciliter la tâche.
      En tout cas, ton chéri et toi semblez être chanceux. J’espère que vous aurez de belles journées 🙂

  • J’adore tous vos commentaires et le super article pour le coup surprenant ! Moi non plus je ne savais pas qu’on pouvait organiser un EVJFsoi-meme.
    Dans mon cas, mes amies pour l’EVJF sont toutes eparpillees aux 4 coins.. du monde ! (Je vis a Dubai, pour ma part, et organise tout a distance !).
    Elles ne se connaissent pas toutes non plus.
    4 d’entre elles sont mes amies d’ecole de commerce (mais toutes n’etaient pas amies entre elles ….). 1 est mon amie d’enfance qui ne connait personne. et les 2 dernieres sont mes cousines, dont l’une est temoin.
    J’ai donc decide de DE-LE-GUER ! Impossible d’organiser moi meme et heureusement j’ai deux temoins en or qui m’ont dis: ta ta ta tu t’occupes de rien. Dis nous juste ce que tu veux absolument pas (alors… le strip teaser, les gages, les deguisements, et ne pas me souvenir de ma soiree !!!). Le reste on s’en occupe.
    La seule chose dont je me suis occupee: c’est les dates, et les invites qui participeraient. (avec toutes leurs adresses mail)
    Tres bien j’adore ! Depuis… cela va de mystere en mystere…. Ma temoin m’envoit de temps en temps des photos de moitie de trucs qu’elle recoit, me fait ecouter des sons d’emballage d’autres “trucs”.. quand j’ai demande sur les deux jours, quand je pourrai faire un moment shopping elle m’a simplement repondu: “du shopping??? oublies ! on aura pas le temps” .. mais… euh… on va avoir 3 jours ?!

    Alors je ne m’attends a RIEN, et suis hyper excitee a l’idee de ce super weekend avec toutes celles que j’aime !!

    Vous voudrez que je vous raconte comment ca s’est passe ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *