Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

En théorie, je n’aurais rien dû savoir de la date de mon EVJF (Enterrement de Vie de Jeune Fille, pour celles qui ne sont pas encore vaccinées au jargon mariage).

Je me marie au mois de décembre mais je me suis doutée que mon EVJF aurait lieu durant l’été, la période estivale étant plus propice à ce genre d’événement.

Une date pas tout à fait surprise…

Quelques semaines avant ma période de congés d’été, j’ai commencé à demander à Monsieur Chaton ce qu’il voulait faire pendant les vacances, s’il voulait partir quelque part, visiter une région particulière, combien de temps, de quelle date à quelle date… Je voulais juste avoir quelques éléments pour pouvoir organiser un peu nos vacances (réserver des hôtels, etc.).

J’ai une conception des vacances totalement opposée à celle de Monsieur Chaton. Pour moi, vacances est synonyme d’hyperactivité, et pas du tout de farniente ! Heureusement, Monsieur Chaton est enseignant, il a donc une période de vacances de presque deux mois durant l’été alors que, pour ma part, je ne peux pas prendre plus de 3 semaines. Ce qui nous permet de concilier nos deux visions des vacances : pendant mes 3 semaines de vacances, on fait plein de trucs, on bouge, on visite, on se promène, et quand je reprends le travail, Monsieur Chaton a tout le loisir de passer ses journées sur une chaise longue dans le jardin avec un bouquin…

Mais cette fois-ci, Monsieur Chaton m’a rapidement fait comprendre que nous ne partirions pas dès la première semaine de mes vacances…

« HEIN ?! QUOI ?! Mais moi je veux pas rester là à rien faire !!! Je veux bouger, j’ai besoin d’air… » Bref, je me suis mise en mode « super chiante », alors Monsieur Chaton m’a expliqué qu’il voulait d’abord qu’on passe une semaine entière à la maison, pour « préparer le mariage ».

Et là, j’avoue, venant de Monsieur Chaton, j’ai trouvé ça super louche ! Je ne veux pas dire qu’il ne s’implique pas dans les préparatifs du mariage, mais de là à anticiper que nous devions passer toute une semaine à « préparer le mariage » avant de partir, j’ai tout de suite compris qu’il y avait anguille sous roche…

J’ai compris qu’il ne voulait pas que nous partions trop loin parce que nous devions impérativement être à la maison le deuxième weekend de ma période de congés… Ce vendredi soir de juillet, je me suis donc endormie en sachant que ma journée aurait lieu le lendemain.

Réveil de choc et transformation en princesse…

La samedi matin, je me suis réveillée aux alentours de 6 heures, toute excitée à l’idée de partir pour cette folle journée ! J’ai attendu de recevoir un appel ou un SMS me donnant des instructions, mais rien ne venait, et j’ai fini… par me rendormir !

Deux heures plus tard, je me suis réveillée en sursaut, en entendant une bande de fous hurler dans le couloir, et arriver en sautant sur mon lit ! Je me suis retrouvée avec mon frère (qui est mon témoin) en train de me secouer dans mon lit, et toutes mes copines autour, mortes de rire.

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

Après cet effet de surprise finalement très réussi, je suis sortie du lit pour faire un gros câlin à tout le monde, il y avait plusieurs copines que je n’avais pas vues depuis plusieurs mois, et j’étais vraiment super contente de les avoir près de moi à ce moment-là.

Toute la team portait un super tee-shirt personnalisé à mon effigie :

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

Je m’attendais à ce qu’on m’en donne un à moi aussi, mais mes témoins avaient prévu tout autre chose…

Nous avons pris le temps de déjeuner tous ensemble tranquillement, avant que l’on me demande un foulard pour me bander les yeux. Mes copines m’ont alors enfilé des vêtements, sans que je vois à quoi je ressemblais. Un pantalon, puis une sorte de brassière sur la poitrine, un bandeau dans les cheveux… j’avais toujours les yeux bandés et je n’arrivais pas du tout à me représenter la tenue que je portais. Ce n’est qu’au moment de partir que je me suis découverte en princesse Jasmine !

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

La matinée de « Princesse Guerrière »

Nous sommes ensuite tous montés en voiture, et nous sommes partis direction… inconnue ! Je me suis à nouveau retrouvée avec un foulard sur les yeux, durant tout le trajet en voiture.

Quand je suis sortie de la voiture, mes témoins ont essayé de me faire deviner l’endroit où l’on était. J’entendais des bruits de voitures, la circulation semblait assez importante, je sentais sous mes pieds que j’étais sur un sol dur, type béton, mais on me laissait libre de mes mouvements, donc a priori je n’étais pas sur la route… un parking de grande surface peut-être ?

Presque :

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

Mes témoins avaient donc prévu une matinée Laser Quest ! Je n’en avais jamais fait, mais ce que j’en avais entendu me donnait très envie d’essayer !

Pour ceux qui ne connaissent pas, le principe est simple :

  • On constitue deux équipes : les bleus et les rouges.
  • Tout le monde est équipé d’un pistolet laser au look futuriste (qui ne ressemble pas du tout à une vraie arme, je tiens à le préciser parce que je ne suis pas du tout une adepte des armes à feux, là il s’agit d’un gros jouet qui fait de la lumière quand on appuie sur un bouton !).
  • Ensuite, les deux équipes se dispersent dans une immense salle assez sombre (type hangar) dans laquelle on se déplace librement dans un décor aménagé (escaliers, circuit en labyrinthe, recoins cachés, etc.).
  • Le but, pour chaque équipe, est de « toucher » un maximum de fois avec son laser les membres de l’équipe adverse. Chaque participant est équipé d’un gilet qui comptabilise le nombre de fois où il a été touché.

J’ai adoré ! C’est un jeu extrêmement sportif, on court sans cesse pour se cacher des adversaires et pour les poursuivre, pour couvrir les partenaires de son équipe, etc.

L’ambiance est très bon enfant, nous avons beaucoup rigolé !

Le jeu des défis

En sortant du Laser Quest, ma témouine nous a expliqué les règles d’un petit jeu qu’elle avait préparé pour cette journée. Chacun d’entre nous a ainsi tiré au hasard deux petits papiers qui avaient été préparés à l’avance :

  • sur le premier papier était écrit le nom d’un des participants de la journée
  • sur le deuxième papier, il y avait un défi à relever, que nous devions faire accomplir à la personne désignée sur le premier papier, sans qu’elle ne s’en rende compte !

Pour ma part, j’ai tiré le nom de ma témouine, et le défi que je devais lui faire faire était « danser un ballet de danse classique » ! Va faire danser à quelqu’un « le Lac des Cygnes » sans qu’il ne se rende compte que c’est un piège !!! J’avais toute la journée pour y arriver…

Nous nous sommes ensuite dirigés vers un parc, où nous avons tranquillement pique-niqué.

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

Nous avons eu de la chance, il faisait très beau et nous en avons bien profité pour trinquer, papoter, rigoler, et… faire faire nos défis à nos victimes !

Et ouais, j’ai réussi, je suis trop forte (bon en même temps, c’était MA journée, j’aurais pu faire faire n’importe quoi à n’importe lequel d’entre eux…) !

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

L’après-midi de « Princesse-qui-a-le-rythme-dans-la-peau »

Après le repas, retour en voiture, à nouveau les yeux bandés… Même principe que le matin : on s’arrête, je descends de la voiture, et j’essaye de deviner, et évidemment, je ne devine pas !

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

Au bout de quelques minutes, toujours en aveugle, on me demande de m’approcher de quelqu’un. Le quelqu’un commence à me parler et là je cris « Aaaahh c’est Yannick Noah !!! » (pour la petite histoire, quand j’étais ado, j’étais ultra fan de Yannick Noah).

Évidemment, ce n’était pas Yannick Noah, mais la voix de ce monsieur m’avait quand même bien inspirée puisque c’était un grand black avec des dreads, au final, je ne m’étais pas beaucoup trompée !

Je n’ai pas tout de suite compris ce qui allait se passer, j’ai gardé le bandeau sur les yeux encore quelques minutes, ma témouine m’a fait enlever ma tenue de Jasmine pour me mettre des vêtements un peu plus « sport » et, ensuite, on m’a fait avancer au milieu d’une grande salle et on m’a dit de me taire et d’écouter…

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

Et là, ce sont des percussions de djembé que j’ai entendu ! J’ai poussé un cri de surprise et de joie en hurlant « DANSE AFRICAINE ! ».

J’avais deviné, et j’étais aux anges ! Ça fait des années que j’ai envie de me mettre à la danse africaine, j’adore ça, mais je n’ai jamais osé franchir le pas… Nous avons donc fait tous ensemble deux heures de danse africaine avec un super prof, et un super joueur de djembé.

Après la séance Laser Quest du matin, ces deux heures de danse africaine ont été très très intenses ! C’était, là encore, extrêmement sportif, et certaines de mes copines étaient exténuées ! Pour ma part, j’étais à fond ! J’ai sur-kiffé ce cours de danse africaine, c’était vraiment génial, et le fait d’en faire avec mes copines et mon frère était encore plus cool.

Nous avons bien transpiré, mais tout le monde a joué le jeu jusqu’au bout malgré la fatigue.

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

La soirée et la nuit de « Princesse Dancefloor »

Après la danse, nous sommes partis chez ma témouine, qui habite juste à côté de l’endroit où nous étions. Nous avons vidé son ballon d’eau chaude, en passant chacun notre tour sous une douche bien méritée, avant de nous préparer à repartir…

Je me doutais que nous allions aller manger au restaurant dans le centre-ville de Toulouse, mais je n’ai pas eu le droit de m’habiller « normalement », j’ai à nouveau enfilé mon costume des mille et une nuits !

C’est donc en Jasmine, et entourée de toute la team, que j’ai déambulé dans les rues de la Ville Rose jusqu’à un bar-tapas bien connu de Toulouse, où l’on mange espagnol, et où l’on danse sur les tables jusqu’au bout de la nuit… Et c’est effectivement ce que nous avons fait !

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

Crédits photo : Photo personnelle

Une super soirée, « un peu » arrosée, qui s’est terminée vers 5 heures du matin, quand je me suis écroulée sur le canapé de ma témouine pour y finir la nuit dans un état second…

Le lendemain, ma mère, qui était au courant de notre journée de la veille, avait invité une partie de l’équipe à manger à la maison, pour finir le weekend tous ensemble. Autant te dire que nous étions tous « un peu » vaseux (surtout moi), mais j’étais ravie de jouer les prolongations avec mes proches !

Le soir même, Monsieur Chaton, moi et l’une de mes amies présente pour mon EVJF sommes partis en vacances sur la côte d’Azur…

Monsieur Chaton avait tout prévu, la suite de mes vacances était déjà organisée pour que l’aventure se poursuive encore quelques jours !

Et toi ? Quel type d’EVJF tes témoins t’ont-ils organisé ? As-tu déjà participé à des EVJF plein de surprises ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



5 commentaires sur “Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive”

  • Et bien, je ne survivrais pas à un EVJF aussi sportif ! ^^ Mais tu as l’air de t’être éclatée et c’est tout ce qui compte… 😉

  • Hey j’ai fait mon EVJF le même week-end que toi !!!!
    Le laser quest c’est cool ! J’ai découvert ça début mai lors de l’EVJF d’une copine (oui j’ai enchaîné cette année )

    En tout cas tu as l’air d’avoir passé une super journée et tu es une ravissante Jasmine !

  • Sympa cet evjf, je cherche en tant que témoin a faire un cours de dans africaine pour l’evjf de ma cop. Est-ce que tu aurais les infos/coordonnés de ton cours à transmettre?
    Merci 😉

  • Bonjour, j’organise un evjf également et j’aurais aimé proposer un cours de danse africaine.
    Peux-tu me dire quelle association/entreprise c’était et les coordonnées ?

    Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *