Pourquoi toujours se mettre la pression ?

Aujourd’hui, je vais te parler un peu de moi, enfin plutôt de mes états d’âme.

Quand j’ai commencé à lire Mademoiselle Dentelle, j’ai trouvé ça vraiment super. J’ai donc commencé à consulter le blog régulièrement et même à suivre certaines chroniqueuses. Comme toi en fait.

Je me disais que ce serait chouette que moi aussi j’écrive pour toi… Que je pourrais te confier mes idées mariage, te parler des bons moments des préparatifs, des supers échanges avec mes copines, de la complicité avec Doudou, mais aussi de mes doutes voire de mes angoisses, de mes frustrations et des conflits de génération disputes avec les membres de ma famille.

Alors quand j’ai vu l’appel à candidature, je me suis dit ça y est : c’est mon tour ! À toi de jouer ma grande !

Comment gérer la pression des préparatifs du mariage ?

Crédits photo (creative commons) : Freddy Frémond

Se mettre la pression

Et maintenant que j’y suis, je me mets la pression !

C’est un peu comme quand tu attends une soirée ou un évènement depuis très longtemps et que la veille tu as la trouille ! Tu te poses des questions, des tas de questions… Et, jusqu’au dernier moment, celui où tu retouches ton maquillage et ajustes ta robe, tu te dis punaise qu’est-ce que je vais faire ? Tu vois de quoi je parle ?

Je ne sais pas comment ça se traduit chez toi… mais moi je panique ! Je pense à tout ce que je veux dois faire. Et le pire, pour moi, c’est de ne pas savoir par où commencer ! Alors, je fais comme d’habitude, je réfléchi, je pèse, je mesure et je m’affale sur le canapé en soupirant. Bref, je ne fais rien…

Et comme souvent quand je suis dans une impasse, je me tourne vers Doudou. La plupart du temps, il a des phrases très agaçantes du style : “commence par le début ce n’est pas mal !”

Prendre les choses en main

Mais ce soir il n’a rien dit. Il s’est contenté de me rendre mon câlin et j’ai compris. Que se soit pour la rédaction de mes chroniques ou pour la réalisation des portes-noms, il m’appartient de ne pas gâcher ces moments de plaisir. Ce n’est pas du travail ! Je ne suis pas obligée de faire tout ça !

Si je le fais, c’est d’abord parce que je l’ai choisi. Et si c’est trop dur, trop long ou trop énervant, je trouve une autre solution… Qui le verra ? Qui me fera une réflexion ? Personne, parce que la seule qui s’impose ça c’est moi !

Alors voilà, c’est maintenant détendue que je termine ce billet.

Lorsque tu doutes et que tu te dis “Mais à quoi je pensais quand j’ai commencé à plier toutes ces fleurs ?” comme Mlle Sakura ou que tu rames pour finir tes faire-parts FTM comme Mlle Ino ou comme Mlle Gezillig… Penses à ce que tu voulais au départ. En mettre plein les yeux aux invités ? Oui un peu, je te mentirais si je disais le contraire. Mais, ce que tu veux le plus c’est que ton mariage te ressemble. Et si tu te rends compte, en plein milieu, que ton idée est un peu trop ambitieuse, fais-la évoluer ! N’oublie pas que celle qui décide c’est toi ! Bon d’accord et Doudou aussi… un peu.

Et toi, te mets-tu la pression pour tes préparatifs de mariage ? Demandes-tu de l’aide à tes proches si tu paniques ? Dis-moi !

À propos de Freddy Frémond Photographies
Photographe de mariage basé en Seine et Marne, il se déplace sur toute la région parisienne pour immortaliser votre grand jour. Il aime voir du pays et peut donc évidemment vous proposer ses services pour votre événement partout en France et au-delà !
Pour en savoir plus : www.freddyfremond.fr


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



11 commentaires sur “Pourquoi toujours se mettre la pression ?”

  • aaaah les faire-parts… Sinon, oui, je suis d’accord avec toi mais je crois que les plans foireux, au fond, j’aime bien ça quand même..

  • Ton petit billet est tout juste et tout touchant! Parfait ^^
    Tout ces efforts sont là pour faire plaisir à ses invités et peut etre (sûrement!) pour se prouver quelque chose….

  • Oui, il m’a touchée aussi, et je devine que plusieurs le seront également. Merci pour cet article plein de lucidité et d’honnêteté. Je trouve que ça renvoie aussi à pleins d’articles de Mlle Sourire. Ne t’en fais pas Mlle Roudoudou, plus le temps va passer, et plus tes envies vont s’affiner. Enfin perso je le vois comme ça. Au début, tout me plaisait me tentait, j’avais mon stock d’énergie plein, et au fil du temps, des couacs, des coups de déprime et joie, le stock a bien été entamé, mais au moins maintenant je sais ce que je veux, ce que je peux faire, ce que je peux déléguer et en quelle quantité. Et la date s’approchant, on a été de plus en plus 2 à préparer et envisager les choses, et c’est plus léger, j’ai moins eu la sensation de beaucoup porter que sur mes épaules. D’ailleurs de joie 1ère, le mariage était devenu fardeau, mais maintenant je te dirais “quel fardeau ??! cette fête magnifique pleine d’amis et de belles choses un fardeau ?! que nenni! une fleur oui ! avec toute sa légèreté et ses pétales qui te chantent l’amour au vent!” . Plus (sans prononcer le s !) de pression, parfois de l’impro à deux, et c’est encore mieux que si j’avais tout prévu depuis des mois pour qu’au final ça ne se passe pas exactement comme je l’avais imaginé.
    Alors bons préparatifs, bonnes chroniques et keep cool !

  • A deux mois et demi du grand jour, je ne peux que comprendre ; je commence à tourner en rond en me disant que rien ne sera prêt, qu’il reste trop de choses à préparer, que ça ne plaira à personne … Et puis, quand on prend le temps de s’asseoir et qu’on souffle, on réalise que beaucoup de choses ont été faites, les postes importants sont trouvés, les tenues aussi, la cérémonie est prête … La pression, comme dirait mon frère, c’est au bar ! Ces dernières semaines, on m’a beaucoup répété, surtout dans mon entourage proche, que je devais voir cette journée comme le plus beau jour de ma vie, pas comme une contrainte : “on n’est pas à 4 mariages pour une lune de miel !!!!” (merci ma témouine adorée !!). Même si ça ne sera pas pile poil comme on l’espère, ça sera beau parce que ça sera la journée qui célèbre notre bonheur !!

  • haha je suis morte de rire en lisant ce billet! c’est exactement ca! je suis hyper a la bourre pour mes cadeaux invités car ils prennent un temps fou a fabriqué et a chaque fois je me dit ” mais quelle idée a la c** j’ai eu!!!”
    la pression oui a fond, je me dit que toute mes idées sont nulle, que ca ne plaira a personne, que tout a l’air trop simple, c’est louche!
    mais merci fais detend un peu dde se dire qu’apres tout on se met nous même la pression et que dans le fond nous n’avons aucun autre imperatif que celui de dire oui et signé le registre ^^

    • Ça fait du bien de se sentir comprise. Je vous rejoins toutes sur ce que vous dites. Ça m’a fait beaucoup de bien d’écrire cette chronique même si je ne vous cache pas que je continue à paniquer certaines fois… J’ai envie de faire les choses comme je veux (et comme veux Doudou aussi) et que mes invités aprécient mais sur certaines idées originales, qui me tiennent à cœur, je crois que c’est incompatible. Alors je vais écouter le sage (Doudou) qui dit : “fais comme tu veux après tout c’est ton mariage”

  • Désolée Mlle Enretard, je crois que je n’ai envoyé mon commentaire qu’à toi.
    Les filles je vous rejoins toutes sur ce que vous dites, et puis si on ne se casse pas le bol pour ce jour là… On ne le fera pas souvent.

  • Comme je te comprends !!! Je suis paniquée dès que je pense aux FTM que je dois faire (roses et lanternes maison + boutonnières, etc.)…
    Mais j’ai un fiancé et une témouine parfaite pour me soutenir dans mes délires et ça remonte le moral ^^
    Profitons-en, il parait que l’on ne se marie qu’une fois ^^

  • Un article très rassurant !!! Je me suis dit la même chose la semaine dernière alors que le jour J est dans plus d’un an…Ne pas chercher à forcément surprendre ou épater ses invités mais surtout passer une bonne journée qui nous ressemble sans devoir manger des pâtes pendant 1 ans (applicable pas qu’au mariage d’ailleurs). A relire tous les mois 😉

  • Je vous comprends très bien ! Le plus difficile est de ne pas se laisser déborder par la liste de choses à faire qui s’allonge au fil des jours. Et puis tout le monde veut apporter sa touche perso. Pensons un peu à nous les filles, c’est quand même notre mariage et le plus jour de notre vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *