La recherche du lieu de réception : le jour où nous nous sommes enfin décidés – Partie 3

Si tu te demandes si je vais enfin venir à bout de mon trop long récit, tu es sauvée ! Cette chronique est la dernière à ce sujet.

Après avoir renoncé pas une, mais deux fois au lieu de mes rêves, mes recherches se concentrent sur Paris intra-muros.

Nous décidons de fêter notre mariage seulement pour faire plaisir à nos proches et pour ne surtout pas regretter plus tard, mais pas question d’y laisser la somme initialement prévue car le cœur n’y est plus. Enfin, c’est ce que l’on croit à l’époque.

La recherche du lieu de réception : le jour où nous nous sommes enfin décidés - Partie 3

Crédits photo (creative commons) : Barry

Les recherches reprennent…

Je travaille dans l’événementiel et ma spécialité c’est justement le marché de l’événement parisien. Je connais tout un tas de salles et de traiteur et je suis une fine négociatrice. C’est grâce à mon métier que j’ai réussi à aller au bout de l’organisation de mon mariage car j’ai littéralement été dépassée par l’investissement émotionnel qu’impose le rôle de mariée du jour.

En me mettant dans la peau d’une professionnelle, j’ai réussi à avoir une vision plus sereine de mon mariage, comme si je l’organisais pour quelqu’un d’autre. Si toi aussi tu es submergée par les émotions qui viennent parasiter l’organisation de ce grand jour, joue aux apprentis wedding-planner, je t’assure que ça fait un bien fou de se détacher un peu de l’enjeu que ça représente pour toi.

Tu t’en doutes, se marier à Paris, ça coûte… Mais je t’assure qu’avec un peu d’imagination, c’est tout à fait possible. Enfin ça l’a été pour nous car nous ne rêvions finalement pas d’un mariage traditionnel. Comme tu le sais, nous préférions un cocktail dînatoire car l’idée de rester à table trop longtemps sans pouvoir profiter de nos invités ne nous plaisait pas. Mais voilà, nous pensons que si nous n’offrions pas à nos convives l’expérience culinaire de leur vie, nous pouvions au moins leur offrir un magnifique cadre. La péniche nous a paru être une solution idéale.

Je visite tout d’abord « L’Évènement » c’est un joli endroit dont la décoration ne déclenche malheureusement pas de coup de cœur…

Malgré un accueil très sympathique de la part des gérants, je me vois très bien me marier sur ce bateau mais quelque chose cloche. Je crois que je souhaite un lieu plus raffiné avec des éléments plus nobles pour coller un peu plus à la personnalité de mon Ténébreux. Cependant, je peux te dire que l’équipe est très pro. Le traiteur avec lequel ils travaillent à parfaitement su s’adapter à mes envies sans pour autant proposer quelque chose aux antipodes de ce qu’il sait faire.

Et puis tout arrive !

C’est seulement quelques temps après avoir fait une demande devis que le propriétaire du bateau que j’ai choisi me répond. Je visite d’abord avec l’une de mes témoins et nous sortons mitigées du rendez-vous. Non seulement le propriétaire avait une demi-heure de retard mais, en plus, le prix annoncé sur le devis ne comporte pas toutes les « options obligatoires » telles que le chauffage, l’agent de sécurité, etc.

Enfin, bien qu’ayant prévenu au préalable que je souhaitais une location « nue » sans traiteur, Monsieur F. m’indique que le service traiteur n’est pas dissociable… Je tombe des nues en voyant ce qu’il propose : des cygnes en charcuterie, des nappes bariolées et des compositions florales comme on en fait plus depuis 10 ans.

Attention, chacun ses goûts et, pour ma part, je n’aime pas les marquises ou n’importe quelle autre forme en rosette et jambon de pays Mais si toi tu aimes, ne te laisse surtout pas démonter par les moqueries. Je ne suis pas du genre à faire dans le politiquement correct et, oui, c’est le genre de chose qui me fait sourire mais ce qui m’émeut encore plus, c’est de voir un couple qui vit le mariage qui leur ressemble, celui où il partage leur passion et leur goût avec leurs invités.

Je déchante encore un peu plus lorsqu’il me montre les prix : 48 € par personne pour un cocktail 12 pièces… Et comme pour contenter tes convives lors d’un cocktail dînatoire, il faut entre 18 et 23 pièces par personne, et bien on est loin de faire des économies. Il est clair qu’à ce prix-là, je préfère un repas à table, même si ça demande plus de travail et de recherche.

Malgré tout, le lieu me plait car l’intérieur est vraiment chic avec son bois foncé et ses grands hublots. C’est, de plus, l’un des seuls bateaux naviguant à ce prix-là. Et oui, même en rajoutant les options obligatoires et le surplus pour amarrer la péniche à un autre port que celui initial (placé dans un quartier un peu trop moderne à mon goût, qui ne possède pas tout à fait ce petit quelque chose de parisien).

À peine rentrée à la maison, je reçois un mail de Monsieur F. qui m’indique qu’il est finalement d’accord pour me louer la péniche « nue » et que je ne fasse donc pas appel à son service traiteur.

Nous avons enfin notre lieu de réception mais je risque de finalement le regretter… mais pour savoir pourquoi, tu devras attendre le récit du jour J !

Et toi, as-tu négocié pour obtenir ton lieu de réception ? Raconte-moi…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



7 commentaires sur “La recherche du lieu de réception : le jour où nous nous sommes enfin décidés – Partie 3”

  • Quel plaisir de lire vos articles Melle Paris-Paris ! cela me touche d’autant plus, que je me marie en Mai 2015 à bord d’une péniche face à la Tour Eiffel, vue au combien romantique à nos yeux…j’ai tellement hâte de découvrir la suite et j’espère que votre mariage a été à la hauteur de vos espérances !

  • J’étais heureuse de lire que tu avais trouvé ta salle, mais avec la dernière phrase, je ne sais pas s’il faut être heureuse ! Raconte-nous vite !

  • Mais quelle pro du suspens !!!
    Comme à chaque fois, je n’ai qu’une hâte, lire la suite. Je croise les doigts pour que ça ne soit pas aussi pire (je sais, mon français est à tomber…) que ce que tu laisses présager.

  • Alors ça c’est du teasing ! je veux savoiiiir ^^
    J’avoue que je suis tombée sur la vidéo de ton mariage (trop belle au passage !) car on recherche ce prestataire en ce moment et je m’étais donc spoilé quant au lieu de réception 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *