La fiancée en colère

Oui, parfois (souvent), on est en colère en préparant son mariage.

Parce que ça nous oblige à penser à des choses auxquelles on n’est pas obligé de penser d’habitude. Comme le fait qu’on n’a pas vu son père depuis plus de 2 ans, par exemple, alors qu’il habite à quelques stations de métro de chez soi.

Et là, pour toi peut-être la question critique se pose : qui donc me mènera à l’autel, puisque je ne suis pas sûre de pouvoir compter sur mon propre père ???

Aujourd’hui, je vais te raconter l’histoire en commençant par le début, parce que je n’en connais pas encore la fin.

Et ce début, c’est la lettre d’une fiancée en colère.

“Papa,

Bonne année à toi. J’ai bien reçu ton message de Noël, j’espère que tu as passé de bonnes fêtes. Je n’ai pas répondu tout de suite, le temps de me remettre que t’aies oublié mon anniversaire. Je comptais un peu dessus, quand même, dans la mesure où nos rapports sont devenus plus que limités (au cas où tu n’aurais pas remarqué).

Donc maintenant qu’ils ne se limitent même plus aux anniversaires, je sais pas si on va pas attendre encore deux ans pour se voir, ou encore mieux, s’avoir au téléphone.

Je ne peux m’empêcher de remarquer qu’on ne se voit plus, depuis que je te demande à chaque fois si on peut se voir à trois, avec Sister.

Y a-t-il un lien, papa ? Honnêtement ? Parce que si toi, tu trouves ça normal de pas avoir vu tes filles ensemble depuis 5 ans et demi, ce n’est pas mon cas. Je ne souhaite plus me contenter de cette situation.

Au-delà de ça, nous-mêmes ne nous sommes pas vus depuis 2 ans.

Est-ce normal aussi, à tes yeux ? Nous habitons dans la même ville depuis 1 an. Pourquoi n’est-il pas possible de faire les choses simplement ? J’arrive à fixer des rendez-vous avec des amis, de la famille, qui habitent à côté, loin, des gens qui ont des enfants, qui n’ont pas le permis, qui n’ont parfois pas de quoi se payer un ticket de métro… Et pourtant, on y arrive. Il ne me semble pas que la difficulté de te voir soit matérielle, alors s’il te plait, ce serait juste gentil de bien vouloir faire un pas vers tes filles, cette année.

Je ne suis pas en colère à cause de votre divorce avec maman, vraiment, c’est votre vie, vous faites ce que vous voulez. C’est la vie.

Mais il me semble qu’on aurait pu éviter de prendre autant de distance. T’es quand même pas parti à l’étranger, ni même en province… C’est assez incompréhensible que tu ne te sois JAMAIS montré disponible pour nous. C’est pas comme si on demandait beaucoup, en plus. Juste de se voir tous les trois, au moins une fois.

Je sais qu’on vit chacun nos vies et qu’on n’a pas du temps pour tout.

Moi aussi je vis ma vie. Tu sais même pas à quoi elle ressemble. Tu ne sais pas où je vis, avec qui je travaille, que j’ai toujours pas vendu ma maison, que je ne peux plus continuer le permis de conduire parce que je ne peux plus payer mes leçons.

Tu ne sais pas non plus avec qui je vis. Tu ne sais même pas avec qui je vais me marier.”

MD_papa01 MD_papa02 MD_papa03 MD_papa04 MD_papa05 MD_papa06

En tout cas, si quelqu’un devait me mener à un quelconque autel, c’est sûr que ce ne serait pas mon père. Je pense que je demanderais à mon beau-frère ou à mon beau-père (bah oui).

Illustrations : Bérengère Demoncy

Et toi, tu demanderais à qui ? Toi aussi tes parents sont séparés et ça pose problème ? Tu n’as plus de contact avec l’un d’eux, ou ils peuvent pas se voir et tu ne sais pas comment faire le jour de ton mariage ? Ou, comme pour moi, l’un d’eux peut pas encadrer le conjoint de l’autre (et tes frères et sœurs s’en mêlent ) ? Tu as une ultime solution, pour éviter un pugilat dans un mariage ?


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



72 commentaires sur “La fiancée en colère”

  • Mes parents ne sont pas séparés, je ne suis pas du tout fâchés avec aucun d’eux. Et pourtant j’envisage très sérieusement d’aller à l’autel toute seule, comme une grande.
    Peut-être une option à envisager pour éviter de souffrir et avancer plus sereinement vers le mariage.

      • J’ai envie de te proposer de trouver une autre signification à ton éventuelle avancée en solo vers “ta place”, pour passer outre ta (juste) colère.
        Ce serait une excellente solution, qui t’affranchirait de ton souci…
        Je l’aime, mon papa, c’est pas le problème. C’est surtout le côté ‘ancien régime’ du changement de tuteur qui me gonfle. Je me donne à mon chéri, en femme moderne et indépendante, et tout et tout… XD
        Il y a d’autres bonnes solutions plus bas dans les coms, mais je fais un blocage sur l’anti-féminisme Napoléonien en ce moment, alors…

        • Ahahah ! J’adore ! Je ne connais pas le background société bonapartiste patriarcale de ce geste lors d’un mariage, donc merci pour l’info, qui est tombée dans des oreilles bien féministes, justement :p Je vais réfléchir à tout ça…

      • La question d’emmener à l’autel est un article que je pense écrire un jour… J’ai une très bonne relation avec mon papa mais je n’aime pas l’idée d’être “give away” comme disent les anglo-saxons (donner ?) par mon père. J’aime l’idée par contre d’être accompagnée comme je l’ai été pendant toute mon enfance mais alors pourquoi seulement par mon père ? Et bien, ce qui était une idée toute simple pour moi a créé un mini drame dont je ne suis pas fière…
        Je crois que ça vaudrait un article… Mais je ne suis pas sûre de savoir bien le raconter…
        En tout cas, bon courage Mlle Illustrée parce que le plus dur dans ces histoires, c’est bien-sûr que ça te touche profondément…

        • N’étant pas très anglo-saxonne, j’ai pour référence le machisme romantique du 19° et l’acharnement napoléonien à refuser tout droit aux femmes, mais c’est le même problème !
          Déjà que je refuse de me faire percer les oreilles (oui, c’est important, j’épouse un sri-lankais, faut faire changer tous les bijoux), je ne vais pas en plus leur expliquer pourquoi je n’aime pas ça. Mon père a attendu ça, je lui offre. Mais avec des démangeaisons !! 😉

  • Je me reconnais un peu voir beaucoup dans ton histoire. Mes parents séparés depuis maintenant 8 ans. Divorcés officiellement depuis 4 ans. Un père qui ne donne des nouvelles que pour la nouvelle année, qui s’en va à une centaine de km de chez moi, qui change de copine comme de chemise (au passage l’avant dernière avait 1 an de plus que moi) et dans tout ça que je n’ai pas revu depuis 2 voir 3 ans alors qu’il habite à 20km de chez moi maintenant. Et au milieu : mon mariage, le 26 Juillet 2014. Je fais quoi?!?! L’annonce a été faite le 25/12/12 à ma mère et belle famille et depuis je suis toujours au même stade!

  • Difficile d’aborder le mariage, cet événement si symbolique pour des parents, avec de telles relations… Ici c’est les parents de l’homme qui embêtent. Chacun s’entend très bien avec son fils mais entre eux deux c’est la guerre. Ils ne se parlent que par avocats interposés, et on a déjà du faire des choix pour les fiançailles, la crémaillère… Je trouve le fait d’imposer ce choix à mon homme (qui j’invite ? qui j’invite pas ?) totallement égoiste !

    J’aime énormément tes dessins ! (pour revenir à quelquechose de plus léger)

  • Mes contacts avec mon père se résument à deux fois trois heures dans l’année (et encore, c’est avec ma grand-mère), pour échanger des banalités affligeantes. J’ai dû lui envoyer un mail pour pouvoir remplir sa case profession pour le dossier de la mairie…
    Alors il sera invité mais pas question de lui faire l’honneur d’être à mon bras pour l’entrée à la mairie ou à l’église. Je ne voyais pas non plus le remplacer. Pour moi, ce rite d’entrée exprime la passation de relai entre l’homme de la vie d’une petite fille et l’homme de la vie d’une femme. J’ai ressenti son absence toute mon enfance, même lorsque mes parents étaient encore ensemble. J’ai donc choisi de rentrer seule à la mairie et avec mon tout récent mari à l’église.
    Alors si les autres personnes présentes se demandent pourquoi j’arrive sans mon père, c’est parce que tout ma vie, j’ai dû avancer sans lui et qu’en ce jour symbolique, je ne veux pas être hypocrite.

    • Bonjour Flo, je me trouve dans la même situation que vous, mes parents se sont séparés lorsque j’avais 4 ans, mes relations avec mon père ont longtemps été chaotiques, à mes 9 ans il m’a éjectée de sa vie en ne me donnant plus de nouvelles pendant 5 ans, nous nous sommes retrouvés deux ans avant qu’il ne recommence à m’abandonner pour plusieurs mois, aujourd’hui nous nous voyons 2 à 3 fois par an parce que j’y suis contrainte. Lorsque Monsieur Tracteur m’a fait sa demande j’étais heureuse et très vite ce qui m’a préoccupée, c’était le fait d’inviter ou non mon père, cet homme qui me connaît si peu, qui ne s’est jamais occupé de moi et dont au fond de moi je ne suis pas plus proche que du livreur de pizzas. Alors aujourd’hui Monsieur Tracteur me dit de faire des efforts, au moment où j’avais décidé de couper les ponts avec lui, je ne sais plus quoi faire. Pour moi il est impensable que cet homme me conduise à l’autel car c’est comme certaines l’ont dit plus tôt un moment symbolique du passage de ma vie de fille à femme,alors dois je ou non l’inviter ? J’attends vos avis

  • J’ai fait plus simple.
    Je ne le vois plus, il ne donne pas de nouvelles et ne réponds pas aux tentatives d’approches… donc il n’est pas invité.
    Je n’ai pas envie de m’angoisser pour MA journée alors qu’il ne se souvient pas avoir eu 4 enfants…

  • Je ne connais pas cette situation, mais, pourquoi ne pas demander à ta maman ? J’ai vu récemment une mariée arriver avec sa maman, et j’ai trouvé cela très chouette. Moi-même, j’ai un peu hésité entre mon père tout seul, et mes 2 parents…
    Tout se fait aujourd’hui ! Le principal, c’est que tu aies confiance en la personne qui sera à tes côtés…
    (l’idée d’arriver seule n’est pas à exclure aussi…)

    Bon courage ! et oui, ils sont chouettes tes dessins, j’adoooooore !

  • !dur!les papas….bon moi il est un peu plus “présent”.un peu!bon il y 700km entre nous,mais bien plus que ca il y a ce manque d’ interet,,de liens entre nous et ca depuis que je suis petite.la il est venu 4 jours pendant les fêtes,et pas une seul question sur mon mariage!!pas une!savoir qui je comptais inviter de son côté,ou ca allaia ce passer,rien na da!j’ai l’habitude,depuis le décés de ma maman(3ans)mon future et moi avons “pris” mon petit frére et ma petite soeur chez nous et jamais mon pére ma demandé si ca aller!!(pour l’exemple le plus frappant)alors j’ai pas envie de lui faire cette honneur.Mais dans le fond ca fait mal!!je ne comprends pas comment on ne peut pas assumer ces enfants comme ca,sur le plan émotionnel,de l’amour.ce désintéré est douloureux.comment on peut etre comme ca,ayant 4 princesse je ne comprends vraiment pas!!!
    heureusement les filles on rattrape tous ca en nous unissant avec nos z’hommes!qui eux sont ou seront de merveilleux PAPA!

  • Ce que je vais dire ne doit pas être mal pris, mais j’avoue que je suis quand même “soulagée” si l’on peut l’être, de voir que je ne suis pas la seule à me poser cette question. Du coté de Chéri la famille est unie donc pour eux c’est logique que mon père soit là, mais pas pour moi, enfin je ne le pense pas, enfin j’avoue JE SAIS PAS. Et comme tu le dis TETELLE, oui nos z’hommes seront de SUPER PAPAS!!!

    • Ce qui est triste, c’est que mon père a toujours été un “super papa”, jusqu’à sa séparation il y a 6 ans. C’est pour ça que je n’envisage pas qu’il ne soit pas là à mon mariage. Mais c’est vexant qu’il ne s’y intéresse pas !
      Et je suis contente que tu sois soulagée de ne pas être seule dans cette situation, car cet article est fait pour ça !! 🙂

  • J’ai perdu mon père à l’âge de 9 ans. Je suis enceinte de 4 mois et je me marie l’année prochaine. C’est dur de ne pas avoir ses proches dans ces moments là. Pour mon mariage c’est la première question que je me suis posée : qui m’amènera à l’autel ? Je ne me vois pas y aller seule. Je vais mettre dans un coin de ma tête la suggestion de Madame Violine, c’est vrai qu’on n’y pense pas, mais pourquoi pas, après tout ?! Merci pour ce touchant témoignage 🙂

  • Je pense en effet que toutes les familles ont ‘des squelettes dans les placards’ (des secrets, des non-dits). De mon coté, le divorce de mes parents a été une grande bouffée d’oxygène (mon père avait des accès de violence et je vivais un peu dans la terreur). Je n’ai jamais été proche de lui, et du divorce à son décès (17 ans quand même) je ne l’ai pas revu, sans regret. C’est peut-être ma maman qui m’accompagnera vers mon chéri. D’ailleurs, la symbolique de ce geste, qu’en pensez-vous? On nous donne a une autre famille ou bien on nous accompagne juste pour nous aider a gérer les émotions? Pour moi, sans aucun doute, c’est la deuxième option: je suis trop indépendante pour imaginer qu’on puisse me ‘donner’.

    • le divorce de mes parents était comme pour toi, une grande bouffée d’oxygène car mon père était comme le tien.
      je trouve que c’est une très bonne idée de rentrer avec ta maman, elle sera j’en suis sûr plus que touchée. Moi j’hésitais entre ma mère et mon beau père… mais je sais que mon beau père sera lui aussi plus que touché, et c’est ma façon de lui faire comprendre que pour moi, c’est lui mon papa

    • Pour moi, la symbolique, ce n’est surtout pas nous donner à l’autre famille ; mais plutôt nous accompagner vers notre mari et nous soutenir en quelque sorte dans notre choix… C’est un moment très émouvant…
      Je te soutiens dans ton choix de te faire accompagner par ta maman…

    • Oui, à chacune de mettre dans cette action la symbollique qui lui est propre. Pour ma part, comme pour Djess le fait de penser à mon beau-père est aussi du au fait que je me sens aussi appartenir à ma belle famille, et c’est aussi une manière de le leur montrer 🙂

    • Je pense qu’à la base, la symbolique signifie effectivement que la femme passe de “être sous la coupe de son père” à “être sous la coupe de son mari”. Sauf que la société et les mentalités ont évolué (enfin j’espère !!!) et qu’on peut se dire qu’aujourd’hui, c’est différent, et qu’il s’agit plutôt d’une tradition et d’un accompagnement.
      C’est comme le voile, à la base, c’est pas très glamour, mais c’est devenu + un accessoire, comme des bijoux, que le signe de la soumission de la femme, ou le besoin de cacher le visage de la femme jusqu’à ce que le mari ait dit “oui” (c’était comme ça dans les mariages arrangés à l’époque…et même encore maintenant dans d’autres cultures). Arf…

      • Ben là je vais faire ma chieuse… Mais à mon sens, certaines traditions devraient tout bonnement être mises à la poubelle !
        Pour notre mariage hindou, j’ai accepté le voile, parce que je sais que la communauté est très superstitieuse… Ils m’ont expliqué que cacher le visage de la mariée jusqu’à ce que le mariage soit effectif la protégeait des jalousies et du mauvais oeil. Ok, je marche.
        Mais sans ça, c’était niet ! XD

  • Mon pere n’est pas venu a mon mariage… Pourtant il a ete invite, mais seul, sans sa &&&£@£& de copine. Du coup il a choisi de se vexer. Depuis je sais qu’il regrette… Mais honnetement Beren, tu n’as besoin de PERSONNE pour te mener a l’autel ! Et surtout pas qqn qui n’est pas la pour toi… Ou est la symbolique dans ce cas ?

    • Ohlala Melle Raviole ce que tu dis me touche beaucoup, car c’est la même chose pour moi ! Je suis OBLIGÉE d’inviter sa copine, sinon il ne veut pas venir ! Mais pourquoi ils sont si cons ?? Le mariage de sa fille, ça n’arrive pas tous les jours, quand même. Ni même tous les ans, ni même tous les 10 ans !! C’est fou ces réactions…

  • Bizarrement, en te lisant, je me suis dis “c’est bizarre, ton histoire ressemble pire que fortement à la mienne”. C’est une lettre que je pourrai écrire au mien. Je ne l’ai pas vu depuis de ans, il ne connait rien de ma vie, il n’habite qu’à 1h de chez moi. Ma fille va avoir 1an et demi et il ne la connait pas, et il ne nous a pas vu tous les trois avec mes frères ensemble depuis plus de 5ans… Et je n’ai même pas eu de mot ou quoi pour les fêtes. Et comme j’en ai marre de faire MOI encore et toujours le premier pas…je laisse tombé!!!! Pour moi la question ne s’est pas posé, je n’invite pas mon père à mon mariage. Déjà parce que je sais qu’il ne viendra pas (il ne veut pas voir ma mère), et il a refusé d’aller au baptème de mes neveux et nièce, donc pourquoi venir à mon mariage. Pour m’emmener à l’autel, ce sera mon beau père (le nouveau mari de maman) qui pour moi aujourd’hui est comme mon papa et à fait et je sais fera encore plus en 10ans de temps que mon père depuis que je suis née…..
    Cela dit, je me tate quand même à prendre exemple sur ta jolie lettre pour envoyer à papa!!! lol

    • Effectivement nos histoires sont très similaires, même si en creusant un peu, chaque histoire personnelle est différente des autres… Je suis désolée que tu n’invites pas ton père à ton mariage, ça signe vraiment un point de non retour, je ne peux m’empêcher de trouver ça très triste… Je pense que moi-même j’aurais pu en arriver là, mais je ne peux m’empêcher de me raccrocher à un truc qui n’existe même peut-être plus …

  • Le mien n’est pas aussi absent parce que je le vois ou lui parle de temps en temps mais il ne s’intéresse pas vraiment à nos vies. Ma soeur habite à quelques kilomètres de chez lui et il fait souvent ses courses dans le supermarché où elle travaille et ne va pas pour autant lui dire bonjour si elle est là. J’avais 5 ans au divorce de mes parents en même quand ils étaient ensemble mon père ne s’occupait pas de nous. On faisait parti du décor. Là il est en vacances chez nous pour une semaine (au moins je le vois un peu, pas une seule fois il n’a parlé du mariage. Je ne sais pas si ça l’intéresse….
    Mon beau-père que je connais depuis 15 ans a été bien plus présent et accompagnateur dans ma vie. Comme Flo j’ai du avancer sans lui toute ma vie et ça me fait ch*** cette tradition de la mariée «donnée» par son père au mari. À côté de ça lui sera au mariage et ça ne me tente pas de créer un «scandale», que la famille se mette à discuter de ça comme quoi c’est mal pendant la cérémonie…

    • ha oui, et à cela s’ajoute les parents de chéri, séparés, ils s’entendent très bien, par contre belle-maman ne peut pas encadrer la copine de beau-papa… elle nous a même dit «à pas contre elle vous ne l’invitez pas au mariage hein!!». Sachant que la copine je ne la connais pas et que cheri l’a vue une seule fois, on ne tient pas forcément à sa présence, mais ça va être bien compliqué à gérer ça encore

  • Eh oui, le mariage fait resurgir les conflits familiaux, ou les problèmes sur lesquels on ferme habituellement les yeux… Le désintérêt de certaines personnes est aussi ce qui m’a le plus touchée pendant la préparation de mon mariage, et plus la personne est un parent proche plus c’est dur.

    Ceci dit, comme plusieurs l’ont dit, je ne vois pas du tout pourquoi le père devrait accompagner la mariée à l’autel ou je-ne-sais-où… C’est un choix personnel, bien sûr, et je comprends que certaines mariées y voient un sens important. Mais pour ma part le côté “passation” d’un homme à un autre me choque. Je suis entrée à la mairie avec mon mari et c’était une évidence pour nous.

    Bon courage à toutes !

  • Perso, j’ai la chance d’avoir encore mon papa, mais d’avoir perdu ma maman à 22ans reste difficile, même si nos rapport était très difficile… On a toujours l’idéale de petite fille, qui, je pense doit être modifié car rien n’est aussi beau que l’on imaginait petite. Par contre on peut y voir les côtés positifs (pas de chiante belle maman pour chéri dans mon cas, pas de belle-mère conne pour toi par exemple) et embellir ce moment en s’entourant de ceux qu’on aime vraiment, car les liens du coeur sont plus fort que ceux du sang je pense 😉 !

  • C’est quand même triste de voir que pour un évènement aussi important dans nos vies on ne peux même pas compter sur les personnes sans qui on ne serait pas la …
    Moi aussi je me retrouve dans la même situation pas vu mon père depuis 2 ans 1/2 juste une message pour le nouvel an …
    Il est clair pour moi que je ne lui demanderais pas de m’accompagner à la mairie, et mon beau-père non plus pour cause de relation conflictuelle à peine en train de se dénouée………
    Et en plus de ça mes parents ne s’étant pas adresser la parole depuis une 20aine d’années pas facile de les réunir pour cette journée.
    Il a fallu que j’impose à ma mère le fait d’inviter mon père …
    Maintenant je suis plutôt réaliste, et je ne pense pas qu’il vienne.
    Mais la tristesse de cette absence est quand même là, quelque part au fond de moi.
    Merci de faire que je me sente moins seule dans cette situation, même si c’est difficile pour nous toutes.

    • Oui, la rupture est super difficile, tant que nos parents sont ensemble on a l’impression qu’ils feraient tout pour nous, et quand ils se séparent c’est comme si la valeur famille n’existait plus.
      Et encore, je ne pense pas que mon père soit le pire, je vois ici dans ces commentaires (comme le tien), et dans mon entourage, des situations bien plus difficiles…

  • Je ne suis pas encore fiancée mais comme je suis pacsée depuis 2 ans j’ai déjà pensé à ce problème. Je n’ai pas vu mon père depuis 9 ans et après avoir fait un pas vers lui il y a quelques mois, j’ai appris qu’il ne voulait pas me revoir.
    Je ne pense pas que quiconque me conduira à “l’autel”, j’irai comme une grande ou avec mon fiancé. Après tout, c’est moi qui décide de me marier avec lui, et pas mon père/oncle/grand-père/beau-père qui me donnerait sa permission =)
    C’est une solution qui me convient et j’espère qu’elle te parlera!

    • Oui, c’est vrai que la tradition veut qu’on s’imagine ce grand jour accompagnées de notre père, mais quand on réfléchit à la symbollique, finalement on vit pendant le mariage une décision forte de notre vie que nous avons pris seule et que nous pouvons vivre juste avec notre amoureux !!

  • Ah la la !!! Je ne pensais pas que nous étions autant à vivre cette situation. Je ne vois plus mon père depuis la séparation de mes parents alors que mes 2 autres sœurs le voit encore. Il ne vois pas non plus ma fille qui a 3 ans 1/2 et il ne l’a quasi jamais connu. Je sais que c’est plus pour elle que va se poser la question par rapport à ses cousins qui ont un papy de plus…quand a moi je vis beaucoup mieux depuis que j’ai fait le choix de ne plus subir cette relation qui m’était toxique. Et qu’est ce que je me sens bien 😉 du coup pour mon mariage l’année dernière il n’a même pas été invité, vu que le peu de famille qui lui reste ( sa sœur) refuse de me voir parce que j’ai coupé les ponts avec lui, c’était pas bizarre 😉 et tout le monde ( du moins en apparence) 🙂 et c’est mon oncle qui est mon support et mon héros depuis mon enfance qui m’a mené à l’autel. Ps un choix par dépit, loin de la, un choix de cœur et j’ai été tellement heureuse de lui demander et de voir à quel point il en a été fier. Je pense que chaque histoire, chaque histoire, chaque relation est différente mais l’important c’est de s’écouter et de faire fit des conventions et autres pressions.. Mais je n’ai jamis regretté qu’il ne soit pas là mais j’imagine que ça peut être le cas pour certaines, alors écouter votre cœur 😉

    • J’ai aussi été très étonnée de voir à quel point nous étione nombreuses à connaitre une situation difficile avec notre père ou nos parents, au point que ça pose problème pour notre mariage… L’important est de savoir ce qu’on veut, qu’il soit là ou qu’il ne soit pas là.
      Et aussi que le choix de celui qui nous conduise à l’autel ne se fasse pas par dépit, tu as parfaitement raison.
      J’ai eu l’impression que certaines ont cru que mes autres choix pour l’autel étaient faits par dépit mais c’est faux, d’autres que notre père peuvent avoir une importance dans notre vie, même si elle n’est pas la même, et c’est aussi fonction de la symbollique que nous souhaitons mettre dans cette tradition.

  • J’ai une amie qui a fait le choix, pour son mariage, d’entrer au bras du père de son homme… Et son homme, au bras de la mère de la mariée !
    On a trouvé ça très sympa 🙂
    Ceci pour l’Eglise bien sûr (la mairie, ils ont fait comme nous : on est entrés en couple d’amoureux !)

    Bon courage !

  • Je me marie dans deux mois et j’ai perdu mon papa il y a 5 ans. J’ai choisi mon grand frère qui est de huit ans mon ainė. C’était une évidence pour moi car nous sommes très proches. Mais je crois que ce moment important sans mon père va me rappeler son absence, c’est ce qui est le plus dur à vivre je crois, quelqu’en soit la raison.

    • Salut Lucile, tu sais qu’il est courant au cours des cérémonies, qu’elles soient religieuses ou laiques, de consacrer un temps à ceux qui nous ont quitté ? C’est très beau et ça te permettrait d’avoir un peu ton papa avec toi, non ?

  • Je ne peux que me sentir concernée, puisque moi non plus je ne vois plus mon père… ni ma mère en fait (ils sont toujours mariés). Sauf que moi c’était après avoir dit ce que j’avais à dire, m’être trouvée face à un mur, et avoir au final mis un terme à des années d’une relation hypocrite et toxique (je reprends les mots très justes d’Emilie, et oui on se sent trop bien quand c’est fini). Mes parents ne connaissent pas mon fiancé, n’en ont rien à faire de mon mariage, de toute façon ils ne sont pas allés à celui de ma soeur… bah ils ne sont pas invités et ça ne sera pas une grande perte (deux bouches de moins à nourrir !).
    Du coup je comprends ta colère, et en même temps je me dis que tu risques d’être déçue plus qu’autre chose si tu forces ton père à réagir à une situation qui ne l’embête peut-être pas plus que ça.
    Tu dis que c’est injuste parce que ta soeur n’a pas subit la même situation à l’époque. Je suis désolée mais je ne peux m’empêcher de me demander ce qui te gêne le plus c’est l’absence de relation avec ton père ou le fait que ta soeur aient bénéficié d’une situation plus favorable pour son mariage 😉 (dans quel cas c’est dommage, et injuste oui, mais c’est la vie et ce n’est peut-être pas une bonne raison pour chercher à changer les choses)

    Bon courage en tout cas. Et comme ça a déjà été dit, pour l’autel les solutions sont multiples, prends simplement celle qui te convient (nous ce sera sans doute seuls chacun de notre côté ou ensemble – ou avec nos témoins tiens ça me donne des idées, on fait ce qu’on veut pendant une cérémonie laïque ^^)

  • Tu peux aussi envisager de faire ton entrée seule ?
    C’est ce que je pensais faire au début car mon papa ne vient pas au mariage. Mais pas d’histoires de famille en cause, en fait ma mère est décédée et lui est un grand solitaire, casanier. Autant dire qu’être entouré d’autant de gens je savais déjà que ça allait le faire flipper et qu’il ne souhaiterait pas venir, je lui ai donc donné “ma bénédiction”.
    Mais bon c’était sans compter sur mon homme qui veut absolument que quelqu’un m’accompagne jusqu’à l’autel !! Du coup je demanderais à mon grand frère, je pense que ça lui fera plaisir 🙂

  • J’attends toujours la réponse à notre carton de remerciements (mon père n’était pas invité mais m’a quand même envoyé un sms -un en cinq ans ?- de félicitations le jour de mon mariage) et la réponse à notre annonce de grossesse, il y a respectivement quatre et deux mois. Ma grand-mère et mes sœurs m’assurent qu’il va répondre… je crois que je suis plus réaliste en ne m’attendant à rien du tout (surtout quand il y a une mégère dans l’histoire) 🙂
    Le jour J, c’est mon oncle maternel (que je n’avais pas vu depuis dix ans et qui nous a dit qu’il venait au mariage la veille… ahem) qui m’a menée à l’autel. Normalement, ç’aurait dû être ma mère, qui s’opposait à l’intervention de toute autre personne… sauf celle de son frère, en faveur duquel elle a lourdement plaidé ! Est-ce que ça a été super symbolique d’être menée à l’autel par un homme que je connaissais à peine ? Certes non. Mais franchement, le jour du mariage, c’était pas le plus important ! Le plus important, c’est de sortir au bras de ton mari 😉

  • Ici la situation est bien différente mais pas toujours plus simple… Du côté de Chéri : un papa qui est parti avec amour de jeunesse et une maman qui n’accepte toujours pas cette situation 3 ans après. Nous aurions aimé invité la nouvelle famille de beau papa car ce sont des gens adorables qui nous ont super bien accueillis, intégrés dans leur famille et qui sont à fond sur le mariage. Mais à l’évocation de cette idée belle maman nous as fait une telle crise d’hysterie qu’on ne sait pas trop quoi faire.

    De mon côté : des parents ensemble mais avec papa.complètement dépressif qui nous as fait beaucoup de mal à ma mère, mon frère, ma soeur et moi ces dernières années. Son.comportement ignoble ne me donne pas envie qu’il me conduise à l’autel. Je n’ai pas envie que ce soit lui qui ne crois plus ni aux valeurs du mariage ni à celles de la famille qui m’a compagne dans ce moment là. Et en même temps je n’arrive pas à concevoir que qq1 d’autre puisse le faire…

    Bref de bonnes prises de tête en perspective…

  • Je comptais sincèrement Berne, les histoires de famille ne sont jamais faciles à vivre (et je sais de quoi je parle).
    En ce qui me concerne, mon “père” n’a jamais reconnu mon existence…. Quand ma mère lui a annoncé qu’elle était enceinte, il a envoyé ses parents pour la convaincre de se faire avorter…. Tu vois le genre….
    Courage…. De toutes façons, quelque soit la décision que tu prendrai sera la bonne parce que tu l’auras mûrement réfléchie….
    PS : je suis pas sure que ta sœur soit vraiment plus sexy que toi ! À mon avis, vous l’êtes toutes 2àmais de manières différentes !

  • Mes parents sont séparés et en mauvais termes… du genre quand ils se croisaient ça criait d’office… et là ils s’arrangent pour ne plus se croiser.
    Papa a rencontré quelqu’un et après réflexion on a fait le choix d’inviter maman, papa et sa copine le jour J. On a entendu des “ça sera le pire jour de ma vie” des “elle n’a pas intérêt à me regarder ou à venir me parler”, des “je ne viendrais pas si elle vient avec lui” mais on a tenu bon “c’est comme ça et pas autrement”.
    Ma maman est resté à la commune du coté de la famille de mon mari, à l’église elle est entrée au bras du père de mon mari et à la salle on avait bien séparé les tables et mis les places pour qu’ils ne se voient pas et….
    stress jusqu’au jour J… mais tout a été top !! Ils ont été occupé par autre chose ce jour là que par les règlements de compte.

  • Juste pour vous faire part de mon point de vue de “belle-mère qui a piqué le papa et que la maman déteste”. Cet article et ses commentaires m’ont fait me projeter dans 20 ans quand mon beau-fils aura l’âge de se marier (je suis connue pour anticiper vraiment BEAUCOUP les possibles problèmes :). Après m’être investie (à tous points de vue: émotionnel, en temps, financièrement) dans sa vie et son éducation, cela me ferait vraiment mal de ne pas être conviée parce que sa mère a toujours de la rancoeur. Je peux comprendre que les blessures soient parfois vives, surtout si elles sont récentes, mais les parents n’ont pas a imposer un tel tiraillement à leurs enfants pour un jour où tous le monde devrait être là pour les soutenir et leur montrer leur amour, et pas défendre son “territoire”. Ce jour-là il faut être parent avant d’être la femme/homme “blessé(e)”, même si c’est difficile, l’effort en vaut la peine pour les mariés. Après j’imagine que si vraiment ma présence était insupportable pour la mère et, je souhaiterais au moins pouvoir assister à la cérémonie quitte à ne pas rester pour les festivités, mais au moins ne pas être exclue de ce moment si symbolique de la vie. Voilà si cela peut être une piste pour quelque un(e)s qui sont dans ce tiraillement actuellement… En tous cas bon courage à tout(e)s avec les tensions familiales.

    • Merci pour ton témoignage de “belle maman”, je trouve qu’il trouve tout à fait sa place ici, c’est important d’avoir ton point de vue !
      Il ne faut pas penser que tu seras rejetée lorsque ton beau fils se mariera, si vos relations sont sereines et pleines d’affection, il n’y a aucune raison que ça arrive, non ?
      Dans les commentaires de certaines on voit bien qu’elles sont plus proche du compagnon / mari de leur mère que de leur vrai père, car ce ne sont pas les liens du sang qui comptent le plus.

      Malheureusement, les hommes ne sont pas toujours avisés dans le choix de leur compagne, et surtout ne savent pas gérer avec leurs “grands enfants” (qui expriment leurs opinions plus facilement que les petits, je pense).
      Exemple : ce n’est pas le fait que mon père ait une copine qui me gène, c’est le fait qu’elle l’empêche de voir ses enfants et ses petits enfants. C’est un détail dont je ne parle pas dans ma note car j’ai décidé d’exploiter un autre point de vue, mais je trouve inadmissible qu’une femme empêche un homme de voir ses enfants (2) et petits enfants (3) parce qu’elle veut la meilleure place. L’amour, ça marche pas comme ça. Certaines personnes sont toxiques.

      • Oui j’espère bien que d’ici là de l’eau aura coulé sous les ponts et qu’il ne sera pas dans cette situation de conflit!
        Sinon je profites de ta réponse pour te dire que j’aime beaucoup les dessins de tes chroniques (“je suis lampion” m’a tué! 😉
        J’espère que tu trouveras une solution qui te convient pour ta cérémonie.

  • J’ai le même soucis, du coup, j’ai tranché, je n’ai invité que mon père et pas ma belle-mère qui est une saleté finie, finalité, il ne vient pas non plus, moral de l’histoire, rien ne sert de se casser le moral à entretenir des relations qui sont en sens unique, comme un sparadra on arrache d’un coup net, ça fait mal et on oublie !
    J’ai perdu mon beau-père au mois de novembre d’un cancer, puisque je n’ai plus de mâles adultes à disposition, ça sera simplement mes enfants qui m’amèneront à l ‘autel.
    Je n’ai aucun regret. Il y a des pères qui ne servent à rien, il faut juste l’accepter sans se pourrir la vie, courage !

  • Avant de répondre plus spécifiquement à certaines d’entre vous, je voulais juste vous remercier pour tous vos témoignages concernant ce douloureux sujet qu’est l’absence de noos pères. Ça me soutient aussi beaucoup dans cette épreuve et j’espère que vous trouvez du soutien ici.
    Merci à toutes celles qui nous encouragent et nous donnent des idées pour notre jour J, peu importe la symbollique que chacune met dans le fait d’aller accompagnée ou non jusqu’à l’autel (ou équivalent pour la mairie et la cérémonie laïque).
    Je suis vraiment très très émue par tous vos commentaires, il fallait que je le dise !

  • Merci !!! Oui merci d’avoir écrit cet article et à toutes de l’avoir commenté. Je me sentais seule et coupable de ne pas savoir quoi faire en matière de père absent… N’étant pas très proche de ma mère et entourée de personnes qui n’ont pas eu à se poser la question du “faut il l’inviter malgré le silence radio long de 5ans ?” difficile de prendre la bonne décision. Finalement je demanderai à mon grand frère de me conduire à l’autel de l’église, le seul qui m’enlèvera l’envie de faire demi-tour devant ces centaines d’yeux rivés sur moi et qui m’entourera de l’amour que seul lui peut me porter en dehors de celui qui m’attendra à l’autre bout de l’allée. Donc c’est décidé pas de père le jour J malgré un tiraillement intérieur car il manquera ce petit truc comme depuis 5 ans mais évitant aussi de gros problèmes avec ma mère.

  • Déjà un mariage est compliqué à organiser alors lorsqu’il faut gérer ce genre de situation je comprends que tu fulmines. Mon père est juste trop coincé pour exprimer ce qu’il ressent par rapport à notre mariage mais je pense que c’est le cas de beaucoup de papas. J’espère sincièrement qu’il va faire un pas de géant vers toi d’ici-là.

  • Bonjour Mlle Illustre,
    Comme si ça ne suffisait pas que tes parents, beaux-parents, soeur, belle-soeur ce mêlent de tes affaires, il faut en plus que de parfaits inconnus le fassent (je parle de moi en l’occurence).
    Si je peux me permettre ; tu ne devrais SURTOUT PAS demander à ton beau-père ni même à ton beau-frère de te conduire à l’autel vu ce que tu écris concernant la réaction des tes beaux parents…
    J’ai cru comprendre que tu n’avais pas de frère, alors demande à ton grand-père s’il est toujours de ce monde, ou encore à ta mère et sinon au pire à un excellent ami !!!
    Mais ne prends pas -par dépit- des gens qui spéculent déjà sur votre divorce.

    • Bonsoir Gaelle, c’est très gentil et prévenant de ta part, mais il est clair qu’il est hors de question de faire quoique ce soit par dépit. La famille de mon chéri (proche, à savoir ses parents et sa soeur), ne spéculent pas du tout sur notre divorce, ahah! C’est sa famille plus éloignée qui nous a fait bénéficier de remarques vraiment pas agréables (d’ailleurs, certains de ceux là ne sont pas invités, du coup!) Donc je suis en excellents termes avec mon beau-père.
      Quant à mon beau-frère, il s’agit du mari de ma soeur. On est pas super super proches, mais il est dans notre famille depuis 16 ans déjà et je le considère comme mon propre frère 🙂

  • Eh ben, je croyais que ma situation était horrible, mais voilà que je lis la tienne (+ d’autres), et d’un coup je me sens presque chanceuse…
    Moi j’ai de bons rapports avec mes parents, mais c’est entre eux que c’est explosif.
    Ça fait plus de 20 ans qu’ils sont séparés et plus de 10 ans qu’ils sont divorcés. Sauf que mon père en a tellement fait baver (le mot est faible) à ma mère, qu’elle ne supporte plus de le voir (encore moins de lui parler)… Je me suis toujours demandé comment ça se passerait le jour de mon mariage, et voilà que la réalité me rattrape : mon mariage c’est l’année prochaine !! Gloups…
    Évidemment je ne les mettrai pas à la même table ; mais même avec ça, j’ai peur que mon père tente une approche, surtout s’il a un coup dans le nez (euh oui parce que je ne t’ai pas dit, mais il est toujours persuadé qu’elle l’aime encore…. no comment…).
    C’est ce qui me stresse le plus pour le jour J.

  • Je me marie civilement en mai, je ne suis plus une jeunesse mais j’ai quand mëme mes deux parents et deux grandes filles ds la trentaine et j’aimerais que ca soit elles qui me conduisent. De plus c’est ma plus grande des filles que j’aimerais comme témoin. Est-ce une façcon de faire qui va créer un drame épouvantable. J’avais penser faire bénir les alliances par mes parents par contre

  • N’ayant plus de papa, je m’étais posé la question lors du mariage de mon frère, mais moi ? J’ai pas de papa qui peut pleurer en donnant ma main à mon futur époux, et pas de beau-papa non plus…
    Mes réflexions sont donc passé du “t’façon c’est ringard, ça sous-entends que je peux pas prendre ma décision toute seule”… à “Ouai, ça ferait p’t’être plaisir” à ma mOman de le faire?”
    Et là l’idée lumineuse, pour moi catholique, maiiiiis j’ai un super parrain qui ferait ce rôle à merveille (et en plus, je suis certaine que ça aurait fait plaisir à mon papa).

    Comme quoi, y a pas de problème, il n’y a que des solutions!

  • Bonjour a toutes,
    Cela fait du bien de lire tous ces témoignages. C’est difficile de trouver une histoire semblable à la mienne, mais je vois, comme je l ai lu, que nous avons tous des difficultés avec notre père qui ressortent avec l organisation de notre mariage.
    contrairement a bcp de témoignages, mes parents ne sont pas divorcés, mais j avoue que le sujet a souvent été évoqué avec ma mere et probablement qqfois entre eux. Cela fait donc 40 ans qu ils sont maries, et 25 ans (depuis que je suis en age de me souvenir) que je supporte 1/ leur relation tumulteuse (voire aggressive et fortement déséquilibrée) 2/ mon père, qui, plus le temps passe, plus me semble avoir une maladie mentale pour se comporter de la sorte.
    J en suis à un point ou je ne peux plus le supporter, ou je ne l appelle jamais plus “papa”, ce mot me dégoûte, et je lui envoie des messages 2?3 fois l année pour la fete des pères “bonne fete” et son anniversaire “bon anniversaire”. J habite a l étranger depuis 7 ans (il doit y avoir une raison pour laquelle je suis éloignée de plusieurs milliers de kms, et donc je ne rentre qu une fois par an pour noel, ou c est bien sur toujours le drame; a cause de lui.)
    Vous avez peut être pu le comprendre, plus le temps passe, plus la relation devient pourrie, il m insupporte. Il a toujours eu un comportement autoritaire (il decide de tout; a tjs le dernier mot, et sa façon de penser et de faire et tjs correcte), et jusqu’à a il y a 10ans, assez violent (insulte, il gueulait sur ma mere, mes frères et soeur et moi meme, et quand on était petit, souvenir de taper les chaises, les assiettes sur la table, bref, pas de tabassage mais une violence verbale et de communication corporelle, forcement ca laisse des traces). Probablement pour ca que j habite a l étranger et que je rentre une fois l année. Depuis qq années, a chaque fois que je rentre, ca se passe mal. Je ne laisse plus rien passer et ca peut aller au clash pour rien. De plus, le voir traiter ma mere de la sorte (elle n a aucune liberté d expression, des qu elle dit qqch, il la reprend, la rabroue, la corrige, la critique,…) m insupporte meme si je ne dis rien (essaie de ne pas me mêler de leurs affaires, mais c est sur que ca augmente ma colère sourde a son égard). Je lui ai deja dit ce que je pensais de lui, de facon posée, calme, a plusieurs reprises, mais il pense que je suis impolie, ingrate, etc… il ne sait pas et ne veut pas se remettre en cause.
    Le problème, c’est que c est aussi qqn qui est gentil, qui veut tjs aider, qui écoutera tjs (tant que ce nest pas lie a lui),..
    Nous sommes rentres 3j chez eux pour visiter des endroits de mariage; et ca a deja été horrible. il bachait ma mere sans arrêt (98% du temps) et faisait chier pour tout et rien. dsl pour les gros mots!
    Conclusion: je ne me vois pas du tt aller a l autel pour le mariage a son bras (1/ je ne peux plus le supporter, ca me dégoûterait, 2/ avoue que cette tradition de se faire donner du père au marie me révulse).
    Le problème est comment le lui annoncer? il imagine évidemment m amener a l autel (il a cette capacite a oublier tout ce qu il nous a fait et nous fait subir) et il est evident qu il va taper une crise.
    De plus, je ne souhaite pas qu il fasse de discours a mon mariage, mais il a tellement ce besoin de prendre de la place, que les gens l écoutent (il parle absolument sans arrêt; un vrai monologue,; on ne peut jamais en placer une), qu il impose son opinion, ca m insupporte rien que d en parler!
    C est mon mariage et je ne veux pas avoir a me forcer a ce jour. De plus je suis une adulte et j en ai marre d avoir l impression de tjs et encore devoir me comporter comme avant, cad m écraser devant lui.
    Je ne veux pas couper les ponts mais j aimerais qu il garde une place assez distante.
    Que faire??
    Merci a toutes par avance pour votre aide!
    PS d ici a ce que je me marie (dans 1 ou 2 ans), il est possible que d autres crises majeures ou mineures aient lieu au sein de ma famille…
    Et aussi, on s etait mis d accord que mes parents participeraient financièrement a 1/4 du mariage (mon conjoint prenant 1/4, sa famille 1/4 et moi meme 1/4)

  • Préparation mariage…. mes parents sont séparés depuis de très très longues années…. mon père, on peut l’appeler M. Courant d’air…jamais là quand on a besoin de lui, le premier à te mettre dans la m….manipulateur pervers narcissique… une seule personne compte dans sa vie, lui…. c’est la personne dont j’ai eu le plus honte dans ma vie !!!
    Il ne m’a pas donné signe de vie depuis 2 ans alors qu’il est devenu grand père de 2 adorables enfants… il a changé d’adresse et de num de tél et ne s’est pas donné la peine de me communiquer les nouveaux….il ne sait même pas que je me marie.
    C’est M. beau papa qui me conduira à l’autel (j’ai parfois un pincement au coeur parce que j’ai plus d’admiration pour lui que pour mon propre père) et je suis fière que ce soit un homme bon, tendre, généreux avec un coeur énorme qui me conduise jusqu’à mon cher et tendre. Un homme qui partage des valeurs essentielles à mes yeux.

  • Bonjour les amies,
    j’ai 26 ans et mon papa m’aime de tout Coeur car suis sa seule file mais il n’aime pas mon fiancé. De ce fait, je veux pas le decevoir et je veux pas perdre non plus mon gars. je veux un modele de letter douce pour ecrire a papa afin qu’il me laisse me marier .

    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *