Mon mariage frais et léger : les préparatifs du samedi

Il est temps que je te raconte la suite et fin des préparatifs de mon mariage, ceux du samedi, depuis mon réveil jusqu’à l’heure tant attendue de la cérémonie laïque !!!

Le réveil

La nuit fut courte et peu sereine, ponctuée de cauchemars mariagesques, d’idées d’organisation de dernière minute et de délires à l’hélium sous notre fenêtre (la bonbonne d’hélium : le must have de toute fête digne de ce nom, pour gonfler tes ballons et, surtout, amuser tes amis !).

Je me force à gober une tranche de brioche et un café, puis je me prépare pour mon convoi exceptionnel vers le salon de coiffure-make up, avec mes filles, mes témouines, ma sœur, ma mère et la mère de mon beau-frère.

Juste avant le départ, je fais un petit debriefing avec Claire, ma super wedding-planner, qui va gérer les tous derniers préparatifs durant ma longue absence et installer toutes les décos extérieures : cérémonie, goûter d’honneur, apéro, photobooth… beaucoup de boulot en perspective !

Après avoir vérifié qu’il ne manquait rien dans le joyeux bazar que nous avions entassé sur le billard dans le hall du manoir, Claire se dit confiante sur le timing mais je ne peux m’empêcher d’être inquiète à l’idée de tout ce qu’il reste à faire…

En fait je me sens même carrément en mode « panique » (et avec le recul, je peux maintenant te dire que ce mode, dans lequel j’étais enfermée depuis un mois avant le jour J, ne m’a lâchée que lorsque que j’ai commencé à faire mon entrée pour la cérémonie…).

Débriefing WP

Voyant l’heure défiler, je me résigne finalement à laisser Claire tranquille pour partir chez le coiffeur avec toute ma smala.

La séance coiffure-maquillage

Au début, j’ai un peu de mal à apprécier le moment présent.

J’imagine Claire et nos proches en train de galérer pour monter le rideau de rubans, accrocher les pompons dans les arbres, couper les citrons verts pour les bonbonnes à limonade, installer la signalétique…

L’effervescence qui règne dans le salon me déstabilise également beaucoup… Autant de professionnels de la beauté qui s’affairent sur moi et sur mes filles, aussi attentionnés et compréhensifs soient-ils, ça me met très mal à l’aise !

Coiffeur 2

Et pour couronner le tout, M. Fresh m’apprend au téléphone que sa voiture est tombée en panne pendant qu’il allait chercher les pétales de fleurs pour la cérémonie ! Le pauvre est très très très énervé, car personne au domaine n’a répondu de suite à ses appels de détresse (on captait très mal, là-bas).

Finalement, c’est sa sœur qui a fini par capter son appel et courir rouler à son secours. Et hop, un petit pic de stress supplémentaire !

Et puis, à la vue de toutes mes jolies accompagnatrices qui se transforment petit à petit en mini-princesses pour les unes, en icônes glamours pour les autres, sous les doigts de fée des spécialistes, je réalise que je suis en train de partager un moment exceptionnel avec les femmes et petits bouts de femmes les plus importantes dans ma vie…

Cette illumination m’apaise et me permet d’apprécier ces instants magiques à leur juste valeur !

Coiffeur

T’as vu, j’ai l’air plutôt heureuse, à la sortie de chez le coiffeur !

Mariée coiffée

Un petit aperçu de nos coiffures avec, par ordre d’apparition :

Coiffeur 4
  • Elodie et Marina, mes 2 canailles, pas si canailles pour une fois…
Demoiselles d'honneur

Nota bene si tu as des enfants, et en particulier des fi-filles.

Mitraille-les illico-presto, dès que leur coiffures de mini princesses sont terminées, pour avoir de chouettes photos. Parce que maximum 1 heure plus tard,  après 3 « chahutages », un déjeuner animé et une bataille de pistolets à eau, des mèches folles vont commencer à s’échapper de leurs jolies tresses…

Le retour au domaine

Alors que mon stress avait fini par me laisser un peu en paix durant notre séance 100% girly, le re-voilà qui pointe à nouveau son nez durant le trajet du retour jusqu’au domaine…

Dans la voiture, je me dis : « Il est plus de 12h30, les invités vont arriver à partir de 14h et la cérémonie est à 15h, il faut qu’on mange, qu’on checke les derniers préparatifs, qu’on s’habille… » Autant te dire que je ne ressens aucune fatigue liée au manque de sommeil des 2 dernières semaines, je suis comme une pile !

Et quand j’arrive au domaine, la pile que je suis se met à sauter partout à la vue de tout ce qui a été installé durant mon absence ! Que de boulot abattu par Claire et tous nos proches !!!

Tu trouveras ci-après quelques petits aperçus de la déco de la cérémonie, avec :

  • Mes roses géantes qui délimitent une allée imaginaire
  • Une « entrée » d’allée formée par 2 ballons géants gonflés à l’hélium (le fameux !), auxquels sont accrochés les paniers de pétales de rose pour la sortie des mariés
  • Mes guides pour les invités disposés sur les chaises
  • Notre arbre à empreintes (dessiné in extremis l’avant-veille)
  • Le rideau de rubans, au milieu duquel mes filles se sont bien amusées
Ballons allée

chaises cérémonie
Cérémonie déco

Crédits photo : Izaac Photography

Demoiselle d'honneur

Crédits photo : Izaac Photography

Dernière étape avant le grand moment : l’habillage

Après avoir fait le tour des dernières installations, peaufiné les derniers préparatifs et avalé un sandwich tout en ayant la boule au ventre, vient le moment fatidique : celui où tout le monde doit se changer pour revêtir ses habits de lumière !

M. Fresh s’habille de son côté avec ses témoins, et moi je me barricade dans notre chambre avec ma garde rapprochée. Je ne sortirai de ma prison dorée que lorsque ce sera mon tour de faire mon entrée, en début de cérémonie…

Ma mère et mes filles sont là aussi. Les puces ont compris qu’il va bientôt se passer quelque chose de très important pour papa et maman, et leur silence contemplateur fait encore plus ressortir l’atmosphère étrange qui règne dans la chambre, à la fois magique et stressante…

L'attente

Crédits photo : Izaac Photography

De la fenêtre je peux voir les invités arriver et s’installer sans que eux ne me voient… La pression monte d’un cran !

Ma mère habille les filles, mes témouines habillent la mariée, c’est la panique pour attacher les nœuds des robes des petites demoiselles (pourtant, la notice était livrée avec les robes !). Et c’est encore plus la panique pour ajuster mon bustier, car j’ai perdu beaucoup de poids les 2 dernières semaines à cause du stress…

J’ai l’impression que ça « flotte » à l’intérieur du bustier et je trouve cela horriblement moche ! Mes témouines ont beau m’assurer que tout est parfait, je suis obnubilée par ça et les derniers instants de mes préparatifs me paraissent être les pires minutes de ma vie !

Dans mon grand désarroi, j’en oublie encore de mettre mes boucles d’oreilles (comme pour la Mairie), seuls bijoux que j’avais prévus… Je serai donc une mariée sans bijoux, bouh…

Dernier re-laçage du bustier effectué par mes témouines sur ma demande insistante, et voici l’assistante de Claire qui vient me prévenir que la cérémonie a commencé et que M. Fresh et ses témoins ont fait leur entrée. Claire ne va pas tarder à annoncer l’entrée de la mariée : nous devons toutes descendre, pour nous tenir prêtes, derrière la porte du manoir.

J’expire profondément. Je pense à mon mari, à tous les gens que j’aime et qui m’attendent, à quelques mètres d’ici. A toutes les personnes qui m’ont soutenue pendant les préparatifs. A mes amies chroniqueuses, présentes par la pensée…

Puis je descends la dernière, les jambes tremblantes et mes yeux rivés dans ceux de mon père qui m’attend, ému et fier, en bas de l’escalier.

descente escalier

Crédits photo : Izaac Photography

Je suis au summum de mon stress. Mon père ne prononce pas un mot mais me prend par le bras, tout en m’adressant un regard qui semble dire : « Ne t’inquiète pas, tout va bien se passer… »

Et toi ? Tu l’as vécue comment, ta dernière matinée de préparatifs ? Hyper stressée et émue, ou plutôt zen ? Vers qui sont allées tes pensées, juste avant d’apparaître en mariée ? Raconte ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Mon mariage frais et léger : les préparatifs du samedi”

  • Au risque de me répéter : rah ces yeux dans ta famille ! <3
    J'adore ta dernière photo dans l'escalier ! La robe, les chaussures, le suspens…!

  • Vos coiffures sont vraiment très réussies!
    En lisant le début de ton article, j’avais l’impression de revivre mon jour J: le stress impossible à évacuer, la robe qu’on croit qu’on va perdre parce que le stress nous a fait perdre des kilos les derniers jours, le bonheur de réaliser soudain qu’on vit un moment unique…
    Tu nous tiens en haleine avec ta dernière photo, j’ai hâte de voir la suite!

    • Merci 🙂
      Ah ces kilos… J’ai bataillé pendant des mois pour perdre un peu de poids pour me sentir mieux dans ma robe, et la vendeuse avait même prévu un dernier essayage à J – 1 semaine pour que la robe soit parfaitement ajustée… Et vlan, 2 kilos en moins la dernière semaine à cause du stress, et bien sûr la perte était bien ciblée au niveau de la poitrine^^

  • j’ai les larmes aux yeux, mince, ça coule pour de bon… c’est vraiment très bien raconté et je m’imagine à ta place dans quelques mois, faut vraiment que j’apprenne à me contrôler, sinon il n’y aura plus de maquillage avant la cérémonie (et malheur, je sais pas me maquiller seule…)

  • Ah la la ces yeux !!!!! Et quelle cruauté de nous laisser avec juste un aperçu de tes jambes !!! Ta déco est vraiment superbe ! Les roses géantes sont canons !!! Vivement la suite !!!

  • Tes filles sont superbes!! Et ta coiffure est vraiment réussie. Vous formez une belle petite famille 🙂

    J’ai hâte d’avoir la dernière photo en entier… tu nous tiens bien en haleine sur ce coup là! En tout cas je suis impressionnée par ta hauteur de talon. Une vraie prouesse de star

    • Merci Beebride !!!
      Pour les talons, quand j’y repense, j’en suis moi-même encore épatée…
      Ceci dit l’avant des semelles était compensé donc c’était quand-même confortable, et la traîne de la robe faisait office de « balancier » et m’aidait à garder l’équilibre, lol 😀

  • Ah mais nooooooooooon ! Tu n’as pas le droit de t’arrêter lààààààààààà ! En tout cas chapeau pour tes fleurs géantes. Il se dégage de ta déco une ambiance chaleureuse, simple et très fraîche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *