Les tribulations de notre liste d’invités

Il y a longtemps, bien longtemps, quand on a commencé à parler du mariage religieux…

Je n’étais pas du tout pour, autant te le dire de suite. Pour tout t’avouer, j’avais même l’impression que c’était un complot de ma belle-mère pour m’éloigner de mon fiancé chéri (évidemment, ce n’était absolument pas le cas, je me faisais mes petits films de bridezilla). On peut même dire qu’à ce moment-là, aborder le sujet du mariage à l’église me hérissait le poil.

Alors, le jour où ma belle-mère est arrivée la bouche en cœur pour nous donner la liste des invités qu’elle voulait à ce mariage… Ahem, j’ai un peu perdu mon aura de princesse toujours souriante. MAIS il y avait de quoi (enfin, à mon avis). On avait décidé, avec mon fiancé, que ce serait un mariage en tout petit comité.

repas de mariage Ben & Aurore Photos

Crédits photo : Ben & Aurore Photos

Le problème, c’est que la liste qu’on avait devant les yeux à ce moment comportait plus de 40 noms, dont – sans exagérer – plus de 30 dont je n’avais jamais entendu parler, et que je ne reverrais probablement jamais en dehors du jour J.

A ce stade de ma chronique, tu dois savoir que pour notre premier mariage nous n’avons fait aucun compromis en termes d’invitations, d’autant plus que nous payions notre mariage nous-mêmes. Donc, pas d’invitation de principe « Machin nous a invité au mariage de l’amie d’enfance de la cousine du beau-frère, donc on leur rend l’invitation », pas de voisin obscur, de collègue ou d’élu de la ville…  car nous souhaitions un mariage convivial entourés de nos proches uniquement.

Comme j’ai un caractère un peu fort, j’ai immédiatement rué dans les brancards : « Dis donc, belle-maman, tu rigoles ou quoi ? C’est qui tous ces gens ? C’est bien notre mariage je crois, non ? Donc on va jeter cette liste à la poubelle, et Loulou et moi allons faire NOTRE liste avec NOS invités. D’ailleurs, maintenant que j’y pense : pas question de se marier a l’église de GrandeVille pour que tous les voisins s’incrustent. De toute façon, je ne veux plus entendre parler de ce mariage, point final ! »

Hum…

Tu dois te dire que j’y suis allée un peu fort, et tu n’as pas tort ! Le sujet du mariage religieux n’a plus refait surface pendant quelques mois… Le temps de finir les préparatifs de notre premier mariage. Et la liste des invités est restée au point mort.

Le jour où, mon mari tout neuf et moi, nous avons décidé de reprendre les préparatifs, nous avons commencé par nous pencher sur ce point ô combien épineux. Loulou est croyant, ainsi que sa famille (grands-parents, grands-oncles et grands-tantes, et sa mère – son père ne l’est pas du tout). Ils ont aussi une famille d’amis dont ils sont proches, et qui est croyante (parents, enfants et conjoints des enfants).

Loulou voulant tous les inviter, ça commençait déjà à faire pas mal de monde. Dans ma famille, seule une de mes grands-mères est croyante, mais ses enfants (mes oncles et tantes, et ma maman) ont été élevés dans la foi catholique.

Bon. Là, on fait les comptes, et on arrive à une petite soixantaine de personnes. Pour un mariage en petit comité. Mouais… Peut mieux faire !

Un peu plus tard, en discutant de cette fameuse liste, on s’est rendu compte d’une chose. C’est que sur 60 personnes, 50 étaient déjà présentes à notre premier mariage, et nous ont vus nous unir pendant une cérémonie laïque très émouvante. On a aussi réalisé que ce n’est pas parce qu’une personne est croyante, qu’elle en dormira mal si elle n’a pas assisté de ses propres yeux à notre union devant Dieu.

Grâce à ces deux prises de conscience, nous avons réussi à abaisser le nombre d’invités à une petite trentaine seulement ! Evidemment, ce n’est pas vraiment un « tout petit comité », mais c’est au moins un « comité réduit »… Et ma foi, je pense qu’on va rester là-dessus. Mais qui aura donc le privilège de venir nous voir nous unir dans notre mini-église ?

  • Nos parents, évidemment, ainsi que mes frères (Loulou est fils unique), soit 7 personnes
  • Nos grands-parents (6 personnes)
  • Les grands-tantes et grands-oncles de Loulou, qui n’ont pas pu être présents au premier mariage à cause de leur âge, mais pour qui l’union religieuse est très importante (7 personnes)
  • Nos super témoins (5 ou 6 personnes)

On arrive donc à 24 invités officiels.

Il faut ensuite compter le diacre, le guitariste et la chanteuse (tous amis de ma belle-maman), ça fait 3 de plus. Et nous ! On arrive a un total de 30 personnes, qu’on connaît tous les deux plus ou moins (je n’ai rencontré qu’une seule fois les grands-oncles et grands-tantes de Loulou). Ça n’a pas été facile de choisir mais ouf, on y est arrivés !

Et toi, tu as réussi à construire rapidement ta liste d’invités ? Tu as dû négocier les invitations avec tes parents et tes beaux-parents ? Ton mariage est plutôt en petit ou en grand comité ? Raconte-moi !

A propos de Ben & Aurore Photographies :
Ben & Aurore sont un couple de photographes professionnels, spécialisés dans les reportages de mariage. De votre première rencontre avec eux jusqu’au jour J, ils vous proposent un accompagnement et un suivi personnalisé. Ils se déplacent dans toute la France, et ont même développé une formule qui vous fait voyager. Pour en savoir plus : www.benetaurorephotos.fr ou 06.23.60.24.83


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *