C'est grâce à une voiture que nous avons choisi notre thème

Aujourd’hui, je me suis dis que j’allais revenir à la genèse de nos préparatifs mariage, en te parlant de notre thème. ARGH que je n’aime pas ce mot.

Ben oui, je papote, je papote, mais je me rends compte que je n’ai pas encore abordé ce point avec toi. Si celui-ci n’est pas un sujet épineux, j’avoue qu’il nous a quand même fait réfléchir, Mister J. et moi, pendant quelques semaines.

voiture des mariés

Crédits photo : D.R.

 

On se marie et après ?

Youpi, youpi, j’ai ma bague au doigt, et maintenant ? Comme le dirait Mister J : “C’est bon Amour, y’a le temps, il nous reste plus d’un an”. Mais bien sûr !

Quelques minutes plus tard et me voici sur les wed’blogs, à arpenter les bons plans, les idées tendances, à découvrir un vocabulaire qui m’était totalement inconnu et des blogueuses juste amazing ! Et bien sûr, je plonge dans le monde magique des photobooths, candy bar, pinwheels et autres fanions.

Tu t’en doutes, toi, lectrice, le syndrome Style Me Pretty m’envahit immédiatement… Sauf que nous n’avons pas le budget de ces mariages sur papier glacé (et je suis persuadée que nous sommes beaucoup dans ce cas là).

Et en parcourant mes nouvelles sources d’inspiration, je constate que chaque mariage a un thème : cinéma, épices, voyage, oriental, etc. Et là, une question se pose…

Un thème, c’est obligé ?

Je commence à parler de l’idée à Mister J. “Heu Amour c’est notre mariage, pas carnaval”. Et voilà comment Mister J. soulève le problème que je craignais. Ben oui c’est bien joli un thème, mais si c’est pour que notre mariage fasse kitch, on peut oublier.

D’un autre côté, l’idée me plaît pour une raison bien précise : je suis une véritable fourmilière d’idées… Dans ma ‘tite tête, ça n’arrête jamais, ça bourdonne, ça part à gauche, à droite, c’est un véritable feu d’artifice. Du coup, j’ai souvent tendance à m’éparpiller, un peu, voir même beaucoup…  Un “thème” me permettrait de canaliser tout cela.

Nous faisons donc un deal avec my lover : nous partons sur un “thème”, mais nous appellerons plutôt cela un “fil rouge”. Si la déco n’est pas totalement raccord avec le fameux thème, tant pis. Si la pièce montée ne reflète pas notre thème, tant pis. Et si la playlist n’est pas exclusivement sur notre thème, tant pis. Le but est d’avoir un fil conducteur qui nous permette d’orienter nos idées et nos choix.

Bon c’est bien joli tout cela, mais…

Et notre fil rouge, c’est quoi ?

A la base, nous avions déterminé celui ci assez facilement. Oui tu m’as bien compris, j’ai dis “à la base”. Ce qui signifie qu’il y a eu complications par la suite.

Alors, alors ? Nous étions partis sur un fil rouge Etats Unis ! Oui, je sais, tu dois te demander pourquoi nous en sommes venus à cette idée ?! Tout simplement parce que nous prévoyons en voyage de noces un road trip dans l’ouest US et que nous trouvions que cela pourrait être sympa de garder le même fil conducteur.

Nous voici donc partis à la recherche de La Big Apple et autre Empire States Building. Le temps passe et ce fil rouge ne m’inspire vraiment pas. J’ai l’impression de préparer un carnaval, avec ces noms de table idiots et une déco franchement pas mariage. J’en parle avec Mister J., lui explique que je suis tout sauf inspirée et que j’ai peur que notre mariage soit une belle mascarade. Ce à quoi il me répond “C’est toi qui sent”.

Merci pour ton aide, amour !

J’en parle avec différents prestataires et ma crainte se confirme : “C’est vague les USA”, “Original comme thème, mais alors pour la déco”, etc.

Grrrrrr JE NE VEUX PAS DE CE THEME, et d’abord JE NE VEUX PAS DE THEME, je VEUX UN FIL ROUGE. Exaspération (à fleur de peau, moi ? peut être un chouïa, oui).

Et là, Mister J. me dit, de son plus bel accent vosgien (ah c’est vrai, je ne t’ai jamais parlé de ce détail. Heu, en fait, il ne vaut mieux pas, hihi) : ” A la trappe les USA, il faut quelque chose qui t’inspires, amour. Au fait j’ai oublié de te dire, papa nous a trouvé LA voiture : une cadillac années 50.”

Mon homme ce héros…

Il ne s’est même pas rendu compte qu’il m’avait soufflé l’idée du siècle. A peine avait-il fini sa phrase que tout s’enchaînait déjà dans ma caboche.
Pas besoin d’en rajouter, tu l’as compris, nous avions trouvé THE idée, et c’est fou comme l’on s’éclate à préparer ce mariage !

Comment ça deux couleurs ? Pffff

A non, tu vas pas t’y mettre. Nous n’avons pas de couleurs définies, non, non et non ! Nous partons sur une ambiance globale, et ne nous restreindrons pas… En fait une marque de peinture dont je ne me rappelle pas le nom a créé l’année dernière la collection fifties, reprenant les principales teintes de l’époque. A partir de là, je me suis donc fait un nuancier. Nous y rajouterons sans doute des touches plus pep’s mais c’est une bonnebase de départ.

Difficile à expliquer, je te montrerai tout cela lors de mes tentatives déco, ce sera bien plus simple. En attendant, tu peux aller faire un tour sur mon tableau Pinterest pour te faire une idée.

Et toi alors ? Est-ce que comme moi tu détestes ce mot thème ? Sur quoi t’es tu orientée pour travailler ta déco ? Une ambiance, une couleur ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



9 commentaires sur “C'est grâce à une voiture que nous avons choisi notre thème”

  • Bonjour à toi !!

    J’adore la voiture, elle est vraiment orginale, tout droit sortie de “Dallas”. Tu as trouvé une belle ambiance pour ton mariage, à la fois gai et nostalgique : que du bonheur pour tes invités.

    Je n’aime pas le principe d’imposer un thème : le mariage en soit est un véritable projet qui devrait rester le véritable thème de la journée !! Par contre, il est vrai que pour avoir une déco cohérente et équilibrée, c’est plutôt conseillé d’avoir un fil conducteur (une couleur, ou un arc en ciel de couleurs, des formes, etc.).

    Mais je ne suis pas pour autant catégorique. Sur la toile tu trouves des mariage à thème vraiment exceptionnels (green wedding shoes ou offbeat bride). Alors pourquoi pas ?

    A chacun son inspiration, mais aucune obligation !!!!

    Amuses toi bien dans tes préparatifs.

    En attendant la suite…

  • Mouhahah, j’ai bien ri en lisant ton article… parce que j’ai passé 8 mois à dire à tout le monde “ah non, nous on n’a pas de thème, on a un FIL DIRECTEUR” 😉
    En fait pour être précise, j’en avais deux, un pour le cocktail (fête foraine à l’ancienne), un pour le dîner (forêt enchantée)… ben oui, pourquoi se limiter à un seul ^^
    Et pareil pour la palette, pourquoi se limiter à trois couleurs ?? Les fleurs du dîner faisaient une explosion de couleurs, c’était magnifique !

    En plus, “thème”, je pense à chaque fois à 4MP1LM, “C’est pas dans le thèèèèème” ;-P

  • Le mot “thème” ne me dérange pas. 😉
    En revanche ce qui me déplaît ce sont les thèmes très étroits ! Le tout accolé à un code couleur (deux hein, bon, trois éventuellement, mais pas plus après ça va faire Arlequin, attention, haha). Et soudain tout doit être en rouge et blanc avec des papillons parce que le thème c’est “rouge et blanc – papillons”. Wouhou. Souvent en plus, le thème choisi semble ne refléter que la mariée. Ce qui me met fort mal à l’aise, on dira assez que la reine du jour c’est elle, mais euh quand même elle se se marie pas toute seule, ça serait bien que son mari soit un minimum représenté ! Ou parfois on dirait que le thème a été choisi… parce qu’il fallait un thème. Il ne représente pas la mariée, ni le marié, et encore moins les deux. Comme s’ils avaient pioché dans une liste de thèmes prédéfinis et abracadabra, tout le mariage va se faire là-dessus. 🙁
    J’aime les thèmes plus vastes, qui appellent davantage à l’imaginaire. 🙂

  • Je vais pas m’étaler car j’ai fait un article a ce sujet.
    Nous le thème on l’a choisi d’un commun accord et il nous correspond. Mais on se cache pas qu’on s’en fou un peu et que c’est surtout pour faire plaisir a nos familles. Alors on s’affole pas (un petit peu quand même faut un minimum de déco) dessus surtout que notre budget ne nous le permet pas!
    Et puis pourquoi deux couleurs voir trois? Nous on aura plein de couleur. La nature n’est pas limitée a deux couleurs non ?

  • Et bien pour nous ça s’est imposé tout seul…Je suis Bretonne, il est Tahitien….allez soyons fou et mélangeons les deux 😀
    Nous ferons donc un joyeux mixte à tous les niveaux repas, déco, ambiance ça promet d’être à la fois naturel et très coloré, la partie dominante étant tahitienne, j’y ajouterai ma touche bretonne en clins d’oeil avec des petites dentelles, de l’ardoise, et un dessert aux saveurs de mon enfance. Je te laisse imaginer le mélange avec les fleurs et les fruits exotiques, et le tissu à motifs marquisien, ainsi que le poisson cru et le four tahitien (repas traditionnel lentement cuit à l’étouffé dans la terre avec la seule chaleur des pierres chaudes).

  • votre voiture est une TUERIE ! j’adore, j’en serai folle, je crois que je m’en servirai même comme fond de photobooth! Fiftie est un thème que j’adore, je pense joie, retour vers le futur 1, queue de cheval, rock and twist, coc*col*…bref je suis ta plus grande fan.

    Je suis personnellement très partante pour les thèmes, mais plutot les thèmes très ouverts, les “ambiances”. Il y a bien sur des thèmes qui collent aux mariés, comme voyages pour un couple de globbe-trotteur (bref passion commune reconnue-connue de tous). ça peut être une base de départ sympa mais il doit être difficile de ne pas tomber dans le tout cliché ou le “carnaval”. Quand on parle aux parents et invités non infectées par le wedblog-addict-virus, ils nous regardent bizaremment… c’est pourquoi leur parler d’une palette de couleurs est préférable : pour le choix de leurs tenues, des dragées, etc, bref toutes les choses qu’on peut choisir à plusieurs. (même si je répète la mienne à ma mère environ tous les 2 jours depuis 1 an alors qu’elle a pas bougé d’une nuance…)
    On peut dire que l’on a trouvé notre “thématique” quand tout s’enchaine naturellement dans ses idées : la déco, les faire-parts, son ambiance etc.

    Nous on s’est juste inspiré du lieu de la fête. (mais ça a été ardu, l’fiancé voulait pas de thème, pour lui mariage=biture=fiesta… bcp de travail au corps pour le détourner de cette vision) J’ai choisi deux teintes de couleurs qui nous plaisaient beaucoup et après on est parti sur un thème “ouvert” (un peu à tout faut dire et n’importe quoi) : limonade. Vous allez me dire : euuuuuuuh, c’est quoi ce thème ? une déclinaison autours du citron, des agrumes, du jaune, du bleu turquoise, du retro 50,du pétillant..!

  • Quand je vais montrer votre carrosse à Hombre, il va faire une attaque, de jalousie ! 😉 Bon, et puis bien sûr, votre thème est super sympa, c’est une période joyeuse, les fifties ! Nous non plus, on n’a pas vraiment de thème… On prend ce qui nous plaît à tous les deux, déco, couleurs, on essaie de rester poétiques et légers. Et puis surtout, on ne se prend pas la tête ! Ma robe n’est pas raccord avec la déco des tables ? Et alors ?! 😀

  • Hé mais il y a ma robe de mariée dans tes photos ! La blanche avec le ruban noir 🙂 Commandée en chine pour 24 euros !!! Oui c’etait pas ma priorité la robe 🙂

    • Alr là Karen tu m’intéresses… Est ce qu’elle taille bien ? Parce que j’ai prévu celle ci pour le retour de noces ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *