Catégorie : A la une

Mon mariage dino-chic : la décoration – Partie 1

Mon mariage dino-chic : la décoration – Partie 1

Aaaaah, la décoration ! C’est vraiment ce que j’ai préféré durant toute cette année de préparatifs. Pour être honnête avec toi, pas mal d’éléments sont inspirés de Pinterest, qui reste quand même une vraie mine d’or en matière de décoration. J’ai donc imaginé la décoration de notre mariage au fur et à mesure, piochant des idées par-ci par-là.

Sur ce sujet, j’étais seul maître à bord, car Monsieur Vegas n’en avait vraiment rien à faire. Même si nous n’avions pas vraiment de thème, afin de garder une certaine harmonie, je suis restée dans une palette de couleurs : rose pâle, vert, blanc, rehaussés par du doré. Comme matériaux, je voulais principalement du bois, du verre et de la porcelaine ancienne. Et quand le jour J, tu vois ta décoration construite avec amour prendre forme, que tout s’assemble, c’est vraiment magique !

Quand on choisit l’hiver

Quand on choisit l’hiver

Les grandes lignes du mariage, il faut bien commencer par ça avant d’entrer dans les détails des préparatifs. Pour nous, tout se fait au gré des discussions que nous avons : beaucoup de choses ont même déjà été déterminées avant même la demande. Nous savons très vite dans quelle direction nous allons et c’est le plus important ! Je ne peux que te conseiller de t’installer avec ton futur mari, d’y réfléchir posément et de noter toutes vos premières idées ! Avoir une idée globale du type de mariage qu’on souhaite aide à démarrer les premières recherches sans s’éparpiller trop dans tous les sens… ou en tout cas, un peu moins !

Et la première grande question, c’est « quand ? ».

Se marier à New York, c’est possible, alors pourquoi pas toi ?

Se marier à New York, c’est possible, alors pourquoi pas toi ?

Comme de nombreuses personnes, tu te demandes sûrement si mon mariage aura une valeur légale en France, si ce n’est pas trop compliqué de se marier là-bas, si le dossier à monter n’est pas trop gros… Bref, tu te demandes sûrement si ce mariage américain, ce n’est pas une galère, finalement ! Je vais te répondre… Non ! Voilà, merci d’avoir lu cette chronique, à plus.

Quoi ? Tu veux que je développe ? Bon OK, mais c’est bien parce que c’est toi.

Mon mariage classique revisité : notre oui devant Dieu et le début des festivités

Mon mariage classique revisité : notre oui devant Dieu et le début des festivités

Le prêtre commence notre cérémonie en parlant du choix d’ “Amazing Grace” comme chant d’entrée :

« C’est une chanson d’amour forte et très belle, et je crois qu’aucune autre n’aurait pu mieux ouvrir la célébration de l’union de ce couple, un des couples les plus unis et impliqués qu’il m’ait été donné l’occasion de rencontrer, et je suis très heureux aujourd’hui de pouvoir célébrer leur mariage, entouré de leurs amis, de leurs parents, ainsi que de ceux qui les ont accompagnés dans toute la préparation de ce sacrement. »

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : la création de ma robe

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : la création de ma robe

Je t’avais laissée à l’issue de mes recherches de robe en te disant que j’avais choisi de la faire faire par Lauren Créations, à Lyon.

J’avais donné mon feu vert à Lauren fin juin environ. Nous avons donc programmé une prochaine rencontre courant juillet, pour prendre toutes les mesures exactes et être sûres que nous étions d’accord sur le choix des tissus, qu’elle allait devoir commander, et les grandes lignes de la création.

Notre voyage de noces à l’image de notre mariage express

Notre voyage de noces à l’image de notre mariage express

Nous savions par avance que notre voyage de noces serait tout autant express que notre mariage. Il n’était pas du tout envisageable pour nous de faire un mariage de trois heures et de partir quinze jours. Nous avions donc déjà bien en tête le genre de voyage que nous souhaitions : un voyage dans le temps !

Notre mariage étant orienté début XXème siècle, nous avons décidé de profiter d’un déjeuner gastronomique, agrémenté d’une visite guidée dans un vieux wagon de 1926.

Le décor – ou comment nous avons trouvé notre lieu de réception

Le décor – ou comment nous avons trouvé notre lieu de réception

Où va-t-on se marier ? Bonne question, à laquelle il ne manque que la confirmation du choix du lieu de réception pour apporter une réponse complète. Après une première salve de visites, nous tenons donc un unique finaliste.

Oui, mais… (Évidemment, ça aurait été trop simple !)

Celle dont on brûlait la culotte

Celle dont on brûlait la culotte

À partir du moment où je leur ai demandé de faire partie de ma Team Bride, leur première question a été : « Et niveau EVJF, tu veux qui ? Tu veux quoi ? » J’avais été très claire : si je suis la preuve vivante que le ridicule ne tue pas, je ne voulais pas aller me promener en rue déguisée pour vendre des pipes. Attention ! Je ne dénigre pas ce genre d’enterrement de vie de jeune fille, je dis juste que ce n’est pas ce que moi j’avais envie de faire. Pour le reste, je leur faisais entièrement confiance pour gérer et me combler !

C’est ainsi que dans le courant du mois de juin, je me suis retrouvée littéralement propulsée dans un nuage de paillettes au détour d’une rue, le tout soufflé par ma sœur et mes témoins.

Mon tutoriel pour un maquillage lumineux et naturel

Mon tutoriel pour un maquillage lumineux et naturel

Pour mon grand jour, après mon essai catastrophique, j’ai décidé de me maquiller seule. J’aime beaucoup me maquiller, et regarder des tutoriels de maquillage sur Youtube. J’avais déjà pas mal de produits chez moi, et je me suis dit que ce serait l’occasion d’investir dans les bons produits qui me manquaient.

La liste de ce que j’ai appliqué sur mon visage peut paraître énorme, mais le but final était tout de même que mon maquillage ne se voie presque pas, que ce soit moi en mieux. Je vais donc te détailler les étapes de ma mise en beauté : ça pourra peut-être t’aider si comme moi, tu as décidé de t’en occuper toi-même !

Quand on l’annonce aux proches

Quand on l’annonce aux proches

J’attends tellement cette demande en mariage qu’à peine fiancée, je n’ai qu’une envie : annoncer cette merveilleuse nouvelle à la planète entière, et plus particulièrement à nos proches ! Seulement comme nous sommes en vacances (au Mont-Saint-Michel, rappelle-toi), il me faut à nouveau être un peu patiente et attendre sagement notre retour en Alsace pour proclamer officiellement nos fiançailles !

Je stoppe net le suspense : je n’ai pas tenu jusqu’à la fin de notre séjour ! Je craque à peine une dizaine de minutes après la demande de Monsieur Cerf !