Catégorie : A la une

Mon faire-part bilingue et fait maison

Mon faire-part bilingue et fait maison

Dès le début, je savais 2 choses : mes faire-part devront être bilingues – ce qui implique de doubler le texte et donc qu’il faut prévoir l’espace nécessaire ; et je veux un « programme » façon time-line avec des petites icônes, comme j’avais vu sur les faire-part du mariage d’une amie de ma sœur.

Un mariage de Noël, chapitre XI : notre cérémonie ou un trop plein d’émotions – Partie 2

Un mariage de Noël, chapitre XI : notre cérémonie ou un trop plein d’émotions – Partie 2

M. Wayne a exprimé devant nos proches sa volonté de m’épouser avec un « Oui » franc et sonore. Un « Oui » qui marque le début de notre nouvelle famille. J’attends avec impatience que l’on prononce le fameux « Vous pouvez embrasser la mariée ! » et je ne perds pas un instant.

Les invités sur l’échelle de l’agacitude

Les invités sur l’échelle de l’agacitude

Après les faire-part, les réponses aux faire-part. Ah, quel grand moment !

Je ne sais pas si tu es en train de ou vas passer par cette étape, mais la gestion des réponses des invités a été pour moi l’étape la plus complexe à gérer. Du coup, plutôt que de ressasser ça comme une vieille mamie aigrie, j’ai décidé de partager avec toi ma vision de mes invités sur l’échelle de l’agacitude, histoire d’en rire ensemble… C’est parti !

Bienvenue à Mademoiselle London, future mariée de janvier 2018 !

Bienvenue à Mademoiselle London, future mariée de janvier 2018 !

Yiiiiiiiiiiiiiiiha !! Chériiiiiiiiiiii, je suis chroniqueuse chez Mademoiselle Denteeeeeeeeeeeeeelle (à lire très vite avec une voix très aiguë pour un meilleur effet) !!

Mon futur mari encore endormi a bien failli trépasser quand je lui ai sauté dessus ce jeudi matin en lui hurlant dans les oreilles, le pauvre ! Mais ne t’inquiète pas, je sais aussi être calme et posée. D’ailleurs, comme je suis une jeune fille bien élevée, je vais commencer par me présenter.

Ma méthode (validée) pour des préparatifs sans stress.

Ma méthode (validée) pour des préparatifs sans stress.

Hiiii !! C’est la première chronique que j’écris en tant que Madaaaaaame ! Je me suis mariée le 13 mai dernier, j’ai passé un bien beau weekend, et j’aurai plein de choses à te raconter mais… je suis désolée pour toi, j’ai encore quelques chroniques sur les préparatifs avant d’entamer le récit du jour J.

Par contre, spécialement pour toi, chère bride-to-B, j’ai décidé d’être pragmatique aujourd’hui et de te montrer comment on s’est organisés avec monsieur G pour préparer nous-mêmes notre mariage, sans que ça ne nous prenne toutes nos soirées et nos weekends pendant un an.

Gagne ta formation de wedding-planner avec International Wedding Institute !

Gagne ta formation de wedding-planner avec International Wedding Institute !

*** Ce concours est maintenant terminé *** Avoue-moi tout : as-tu envie aujourd’hui de travailler dans le milieu du mariage ? Je suis certaine que tu en as toujours un peu rêvé… sans jamais osé l’avouer tout haut ! Et chez Mademoiselle Dentelle, en plus de te conseiller sur l’organisation de ton mariage, nous aimons les contes de fées. Et être la marraine qui exauce les vœux, ça nous plait beaucoup comme rôle ! Alors, tadam, je sors ma baguette magique aujourd’hui… et, avec la collaboration de l’International Wedding Institute, je t’offre le métier de tes rêves avec ce très chouette concours.

Bienvenue à Mademoiselle Wait, future mariée de février 2018 !

Bienvenue à Mademoiselle Wait, future mariée de février 2018 !

Je m’appelle Mademoiselle Wait et je suis mariée (ouh la tricheuse) avec Monsieur For It. J’ai bientôt 33 ans déjà, et Monsieur aura tout juste moins de 30 ans pour notre mariage religieux. Il est très fier de le dire et de le préciser à tous, je me dois donc de te le dire.

Nous nous sommes rencontrés en 2010 en Savoie sur notre lieu de travail. Travaillant dans l’hôtellerie tous les deux, nous avons ensuite changé de lieu et de ville quelques fois avant de nous poser en plein cœur du Val de Loire pour reprendre notre propre hôtel restaurant. Le travail est bien prenant, j’avoue, mais nous avons quand même pris le temps d’avoir une adorable et parfaite petite fille qui a bientôt tout juste presque 2 ans et demi, et qui est parfaite (je me répète il me semble, mais ça vaut le coup).

La recherche de nos prestataires avec une wedding planner – Partie 1 : le fleuriste

La recherche de nos prestataires avec une wedding planner – Partie 1 : le fleuriste

Le lieu de réception ayant été un coup de cœur ABSOLU et dans la mesure où c’était notre poste principal, nous avons déjà dépassé le budget prévu de 2 900€… Oui oui, plus du double… On ne se marie qu’une fois, non ?

Deuxième poste important à nos yeux, enfin surtout aux miens, les fleurs ! En effet, je suis une FAN absolue des fleurs, c’est ce qui me représente aux yeux de beaucoup de mes proches (et puis je suis née le jour de la Sainte Fleur, ça ne s’invente pas, hein ?). Je rêve, je bave devant ces mariages fleuris magnifiques sur Pinterest & cie, mais malheureusement pour moi, on y est plus proche des 50 000€ que des 20 000…

Carnet d’aventure 12 : la petite fabrique geek – Chérir ses invités

Carnet d’aventure 12 : la petite fabrique geek – Chérir ses invités

Eh bien voilà, nous y sommes… Comme promis dans mon dernier article, j’entame avec toi les petits tutoriels de la petite fabrique geek de Mademoiselle Solène.

Aujourd’hui, nous commençons par les invités, et par là, j’entends par tout ce qu’ils devront pourront ramener chez eux à la fin… Es-tu prête ? Allez hop, on y va… En route pour l’Aventure…

Des invitations comme on les aime (pas)

Des invitations comme on les aime (pas)

Quand je furetais sur les blogs mariage bien avant la demande, je ne comprenais pas l’engouement ni les énervements liés au faire-part. Je me demandais comment il était possible de se prendre autant la tête pour un bout de papier qui allait de toute évidence finir au fond d’un tiroir.

Une fois la demande passée, j’ai dit à Chéri que nous pourrions simplement nous inspirer des faire-part « infographie » qui font fureur sur le web et que ça irait très bien comme ça. Pour moi, le sujet était plié…