Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Celle qui allait aller choisir sa robe

Celle qui allait aller choisir sa robe

Nous sommes en mai, à J-8 mois avant mon mariage en décembre, et nous n’avons ni lieu, ni repas, ni musique, ni rien, mais j’ai rendez vous pour ma robe ! On voit où sont mes priorités, non ?!

Merci à ma créatrice Virginie

Merci à ma créatrice Virginie

Lors d’un mariage, il y a évidemment une part de DIY que l’on prend plaisir à faire mais il y a une part où nous sommes obligés de faire confiance aux professionnels et souvent la tenue de mariée en fait partie. Pour moi, c’était important qu’elle me ressemble comme je l’ai expliqué à plusieurs reprises. Je voulais quelqu’un qui accepte déjà mes (nombreuses) exigences, mon caractère parce que les détails pour moi c’est ultra important et enfin une personne capable de me donner son regard de pro très franchement. Si ça ne m’allait pas : inutile de tourner autour du pot.

La quête de ma robe : étape Drômoise

La quête de ma robe : étape Drômoise

Je t’avais laissée à l’issue de mes premiers essayages de robe, contente de ma journée, mais un peu déçue de n’avoir pas eu de réel coup de cœur. Cependant je me suis vite ressaisie : après tout, mon but premier était de découvrir des formes, des matières, et de partager un moment un peu exceptionnel avec mes témoins et demoiselles d’honneur. Pour mon deuxième essayage, j’ai décidé de n’être entourée que d’une seule personne : ma maman.

Bilan à M-2 de ces petites choses qui m’ont obligées à dompter la bridezilla en moi

Bilan à M-2 de ces petites choses qui m’ont obligées à dompter la bridezilla en moi

Au moment où je commence à rédiger cette chronique, je suis en mode “zen”, je ne panique pas, je ne stresse pas plus que ça en pensant à mon mariage. En vrai, quand j’y pense même, à cet instant précis, j’ai un sourire niais qui me vient au visage et j’ai des papillons dans le ventre “hiiii, je vais devenir Madame Patate à Raclette, c’est trop bien”. Je suis dans un bon jour. Mais, ce n’est pas tous les jours comme ça malheureusement.

Trouver sa robe de mariée : chronique de la fiancée complexée

Trouver sa robe de mariée : chronique de la fiancée complexée

Tu dois tout doucement commencer à t’impatienter, déjà 5 mois que l’on se fréquente, beaucoup de choses partagées mais à peine quelques allusions concernant ma précieuse. Je sais qu’il est plus que temps d’aborder le sujet. Mais tout est dans le titre : je suis une fille complexée par ses kilos en trop. Du coup, je me confesse, te parler de mon apparence le jour où je suis sensée être la plus belle n’est pas un exercice facile.

Ma robe de mariée rêvée ou mes critères de longue date

Ma robe de mariée rêvée ou mes critères de longue date

Quoi ? Mademoiselle Loup nous parle déjà de sa robe de mariée ? Et oui, car Mademoiselle Loup est un peu folle, et à commencer à s’intéresser à la question plus d’un an avant la date de son mariage.
Mieux encore, cette question fut en fait réglée très exactement un an jour pour jour avant la date de notre mariage (et un peu par hasard, mais j’aime les anniversaires donc pourquoi pas !)

Le périple des talons hauts ou comment je me suis transformée en chasseuse de stilettos

Le périple des talons hauts ou comment je me suis transformée en chasseuse de stilettos

Mi-avril 2016, je viens de faire le premier essai de la toile de patron de ma future robe de mariée et je m’apprête à sortir de l’atelier cosy de ma sympathique créatrice quand cette dernière me rappelle que « la prochaine fois, on fait impérativement l’essai avec vos chaussures définitives pour valider la longueur de la robe, pensez à les apporter ! ». « Évidemment, c’est promis j’y pense ! » je réponds joyeusement.
Gloups.

Les cauchemariages

Les cauchemariages

Avant de te parler de tous ces petits détails qui font un mariage (témoins, lieu, date, etc.), je veux te parler de ces petites choses désagréables qui me gâchent mes nuits… les cauchemariages ! Oui, je parle bien des “cauchemars de mariage”.

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre IV : à la conquête de la précieuse, quand la Bride n’est que spectatrice… – Partie 1

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre IV : à la conquête de la précieuse, quand la Bride n’est que spectatrice… – Partie 1

Je ne vais pas te mentir, j’ai toujours imaginé la robe que je porterai le jour de mon mariage. Évidemment, entre 5 ans et 25 ans les goûts changent, les modes aussi, mais pas tant que ça. Peut-être me suis-je fait un fantasme de mes premiers essayages, peut-être ai-je grandi, peut-être que ce n’est finalement pas pour moi, mais je n’ai pas trouvé ça merveilleux. Déjà, je vais être honnête avec toi, je n’ai pas un gros budget à consacrer à ma robe. Non, je rectifie, j’ai un minuscule budget.

Mon mariage entre rêve et réalité : la quête de la robe – Partie 4

Mon mariage entre rêve et réalité : la quête de la robe – Partie 4

La dernière fois, je t’ai laissée sur une note positive, alors que je terminais, le sourire au lèvres, ma première expédition française. Je n’avais pas encore trouvé ma Précieuse, mais les modèles passés lors de ces derniers essayages m’avaient permis d’identifier quelques éléments clefs qui feraient partie de la combinaison gagnante.