Comment faire nettoyer et bien conserver ta robe de mariée

Une fois la fête terminée, comment rendre à ta jolie robe un peu de ce qu’elle t’a donné ?

C’est vrai, après tout, si tu n’es pas tentée par un Trash the Dress, il va te falloir faire rapidement et correctement nettoyer ta Précieuse. Et si tu veux la conserver aussi belle qu’au premier jour, là aussi tu vas avoir besoin de conseils, car ce n’est pas aussi simple que tu le crois !

site-web-jo-in-the-city

Concernant le nettoyage, je laisse avec plaisir la parole à Madame Alternative, qui a testé pour toi une solution clé en main originale…

Jo in the city, le service qu’il te faut !

Tu l’auras peut être remarqué au rythme de mes billets sur Madame Dentelle, je suis une grande procrastinatrice. Je l’ai toujours été, je le serai toujours. J’essaye de vivre avec cette idée. Ça ne se passe pas trop mal.

Voilà toute l’histoire : je me suis mariée en mai 2012 et c’était bien. Je suis partie en voyage de noce 2 jours après. Je suis revenue au bout de 15 jours. Ma robe de mariée était posée sur mon lit. Je l’ai mise dans un tout petit sac en papier brun. Je ne parle ici que de ma robe, tu sais, très courte et asymétrique, et non de mon énorme jupon arc-en-ciel. Mon trajet quotidien en bus pour me rendre au travail me faisait passer tous les jours devant un pressing qui faisait beaucoup de robe de mariées.

Je me suis dit, en juin 2012 : “Demain, je pars en peu plus tôt, je dépose ma robe et je continue mon trajet en bus”. Flash forward, nous sommes en avril 2013 et Anne me propose de tester un super service de conciergerie qui s’occupe de robes de mariée. Et là je me dit, allez, il faut que je prenne les choses en main !

Les points positifs

Je travaille, je vis, je respire sur internet. J’ai besoin de faire toutes mes démarches sur internet, je ne peux pas imaginer décrocher un téléphone pour un service. Ce site est donc ultra important pour moi et ça ne me fait pas peur du tout de confier ma robe de mariée à une Start-up. J’ai pu, dès que j’ai eu le lien, me faire un profil rapidement et plonger dans toutes les explications du site.

  • Joséphine est connectée et réactive

Le site, j’y reviendrai, est presque bien fait. J’ai donc très vite eu une question à poser à Joséphine. J’ai eu la réponse dans la journée. Ensuite, j’ai souvent dû échanger avec l’équipe et j’ai toujours eu des réponses rapides, ce qui est bien quand on se demande où est sa robe de mariée. Surtout, j’ai toujours pu échanger par mail vu que je HAIS le téléphone. Les sites comme ça, je les aime !

  • Joséphine fait vraiment du cas par cas

Ta robe de mariée, ce n’est pas la chemise Célio que ton mari met toutes les semaines pour travailler. Tu ne sais pas quand tu vas la remettre, mais tu veux qu’elle soit chouchoutée. Eh bien Joséphine va d’abord récupérer ta robe, puis voir comment elle est faite avant de trouver LE bon pressing qui va pouvoir faire le meilleur travail.

En effet, comme je le disais plus haut, c’est un service de conciergerie, ce n’est pas juste un pressing qui fait de la livraison. Chaque article est donc traité au mieux, qu’il ait simplement besoin d’un lavage ou de plus gros travaux de reprises…

  • Joséphine se plie à tes exigences de planning

Dix mois à ne pas m’arrêter dans mon trajet de bus de 15 minutes entre ma maison et mon bureau. Cela te montre que je n’aime pas changer mes habitudes ! Tout le principe du service, c’est que Joséphine s’adapte à ta routine, et pas le contraire. J’ai pu programmer un enlèvement dans la journée au travail, et récupérer ma robe au travail aussi. Certes, au moment où je l’ai récupérée, mes collègues m’ont posé des questions, mais ils étaient ravis de la voir. En plus, Joséphine te rend ta robe dans une jolie housse et te donne des sacs à linge pour le cas où tu voudrais lui confier d’autres vêtements.

  •  Joséphine fait un travail de qualitay

Je dois t’avouer le terrible secret de ma robe. En fin de soirée, je ne sais plus quand ni comment, j’ai fait une énooorme tache de rouge à lèvres, avec la forme de mes lèvres, sur le bas de ma robe. J’en étais mortifiée. Il était trop tard pour que les invités s’attachent à ce détail, mais moi je savais que c’était là. Et jusqu’en avril 2013, quand je pensais à ma robe, j’imaginais le gros plan genre ce qu’on voit dans les publicités pour lessive, avec la tâche qui “attaque et colore la fibre de l’intérieur”. J’étais sûre que cette tâche ne partirait jamais…

Je reçois ma robe, j’ouvre vite la housse, j’inspecte : pas de tâche. Danse de la joie ! Maintenant que je t’ai parlé de ce qui est bien, je vais te parler des quelques trucs moins bien…

Les points négatifs

  •  Son site internet est extrêmement bordélique

Mon métier, c’est en gros de juger des sites internet. Et cela toute la journée, pour plein de marques différentes. Dans mon agence, les architectes de l’information ce sont mes potes. Sur mon Pinterest, je vois autant d’épingles de mariage que d’épingles d’interfaces web : quand un site est mal fait, ça me court sur le haricot rapidement.

Le site est extrêmement verbeux. Ça blablate des paragraphes entiers sur qui-que-quoi-dont-où, alors que ce qui t’intéresse, c’est les tarifs et le temps que ça va prendre !

Pour les délais, à un moment, en petit, à la fin d’un paragraphe que tu n’as pas lu parce que tu as décroché avant, il y a écrit “2 jours”. Sauf que ça ce n’est pas pour les articles spéciaux. Et que ça, ça n’est indiqué nulle part. Mais en plus, au moment de ta commande, on te demande de choisir un créneau pour l’enlèvement et pour la remise… Sauf que tu ne connais rien aux délais et qu’il n’y a rien d’écrit nulle part !

Résultat des courses, le 18 avril j’ai demandé un enlèvement le 19 avril et une remise le 20. J’ai eu un mail pour me dire que je n’aurais rien avant le 23 et le 23 avril j’ai eu un mail pour me dire finalement que ce serai le 25. Cinq jours ouvrés pour s’occuper de ma robe, ce n’est pas long. Mais j’ai été très frustrée, car je ne connaissais pas la date en amont… De la même façon, je voulais réutiliser Jo in the city pour mes souliers. Je ne l’ai finalement jamais fait, car il n’y a vraiment pas d’informations claires sur ce service dans le site.

  • Elle ne te rend pas automatiquement tes cintres et housses

C’était quand même ma robe de mariée, je voulais faire ça bien. J’avais donc bien la robe et le jupon, chacun sur un cintre, dans une de mes superbes housses volée empruntée lors d’un stage en Maison de couture il y a longtemps. J’ai dû faire un mail et ils ont dû chercher quelques jours de leur côté pour remettre la main dessus. L’information qu’il faut donner ses vêtements dans un sac classique est dans le site. Tu sais, celui où on ne lit et où on ne comprend rien !

Ma conclusion

5 bons points et 2 mauvais -> Joséphine passe le test du site super cool ! Les 5 bons points sont des choses vraiment importantes pour moi : présence internet, réactivité, exigence et qualitay. Les 2 mauvais peuvent se corriger. Pour le site, je suis sûre que ça arrivera. Pour les cintres, il te suffira de faire un petit rappel par mail au moment de la confirmation d’une commande.

Donc, si tu es comme moi paresseuse et procrastinatrice, oui tu peux utiliser Jo in the city les yeux fermés pour ta robe de mariée. Ça ne sera pas plus cher qu’ailleurs, ça sera bien fait et surtout, tu n’auras plus de raisons de ne pas le faire !

J’aime ma robe… Et je le lui prouve !

Psst… C’est Madame Tango. Difficile de reprendre la main après un témoignage de cette qualitay qualité. Mais il en va de la survie de ta robe, désormais impeccablement nettoyée, alors je m’y colle !

Que tu aies dans l’idée de la réutiliser ou de la transmettre à ta future fille comme un trésor de famille, tu vas vouloir la garder belle pour les siècles des siècles (je m’égare…). Pleine de bonnes intentions, tu iras donc la ranger amoureusement dans sa housse d’origine, dans un placard, au grenier ou pire, à la cave. L’esprit tranquille, tu vas l’oublier pendant quelques mois, voire des années.

Au bout de quelque temps, son poids va tirer sur les attaches, qui vont finir par céder. Affaissée au fond de sa housse en plastique ou en intissé, ta Précieuse va alors subir les pires outrages. Elle va jaunir, devenir grise par endroits… Si elle était directement en contact avec un cintre en bois ou en métal, ce dernier  va la marquer de manière indélébile. Ces dommages-là ne sont pas réparables, même pas par Joséphine !

Une solution : les housses et boîtes spécialisées de Laetitia.

Mariage au Carrousel_J'aime ma robe

J’aime ma robe, c’est le nom qu’elle a donné à son entreprise de sauvegarde de la tienne, de robe. Empruntées aux techniques de conservation des pièces de Musée, ses solutions de conservation sont optimales. Tellement, que même les plus grands créateurs la recommandent. En plus, ses coffrets sont esthétiques, pour conserver ta perle rare en beauté !

Et toi, tu as réussi à t’occuper de ta robe, après ton mariage ? Tu l’as remisée dans un coin, sans plus t’en soucier, ou tu l’as rapidement fait nettoyer ? Imaginais-tu qu’elle serait si difficile à conserver ? Raconte ! 



28 commentaires sur “Comment faire nettoyer et bien conserver ta robe de mariée”

  • Pour ma part, je l’ai faite nettoyer dans un pressing recommandé par le magasin où j’ai acheté ma robe.
    Et au bout de quelques mois à la laisser traîner dans sa housse initiale derrière une porte (ça rentrait pas dans la penderie!!), je me suis prise en main 😉 et j’ai commandé une trop jolie boîte sur un site anglais (empty box company): livraison nickel, boite super jolie dans un beau carton résistant avec un magnifique noeud en tissu dans un ruban large, papier de soie spécial pour envelopper la robe. Maintenant elle est sagement rangée dans sa jolie boite en haut d’un placard 🙂

    • Bonjour Madame Pépito,
      Merci pour l’adresse ! Je ne sais pas si les boîtes d’empty box company répondent aux mêmes exigences de qualité que celles de J’aime ma robe, mais ça reste intéressant…

      • Je ne sais pas si ce sont les mêmes critères de qualité mais en tout cas le carton du papier est en PH neutre et les feuilles de papier de soie sans acide également, ce qui si j’ai bien compris est la base pour bien conserver sa robe.Il y a également un mode d’emploi bien précis pour bien ranger sa robe dans la boîte (pas de gants de manipulation par contre comme sur j’aime ma robe).
        J’avais regardé attentivement ces 2 sites en tout cas et j’ai opté pour le site anglais pcq je voulais une boite et pas une housse (ma robe étant bustier j’avais peur que les petites attaches la permettant de fixer au cintre ne cassent) et que le prix me convenait. Et si j’ai bien compris sur le site de j’aime ma robe, les seules boites de rangement sont les coffrets instants précieux et couture qui étaient trop grands pour pouvoir les ranger facilement!
        Ceci dit les housses de j’aime ma robe sont également très esthétiques et ça peut faire l’objet d’un beau cadeau de noël, d’anniversaire ou d’anniversaire de mariage 🙂

  • Super article. Ma robe attend désespérément que je trouve une solution de rangement… J avais déjà vu le site j aime ma robe mais je trouve le prix abusé :/

  • Bonne idée pour J’aime ma robe mais c’est pas trop encombrant ? J’avoue que je l’ai mené chez le teinturier (qui a fait un travail assez correct mais sans plus) et qu’elle est dans sa housse dans un placard. Du coup, j’hésite à prendre le coffret…

  • De mon côté, j’ai fait nettoyer ma robe plus de deux mois après le mariage au pressing qui m’avait était conseillé par la boutique où j’ai fait faire ma robe.
    J’ai ensuite chercher une boite pour la ranger et je n’ai trouvé que le site “j’aime ma robe” mais j’ai trouvé le prix beaucoup trop cher pour une boite en carton…
    Du coup, j’ai lu pas mal de conseils sur internet et j’ai choisi d’acheter du papier de soie pour protéger ma robe (disponible dans toutes les boutiques de loisirs créatifs) et je la rangerai à plat dans un grand carton lors d’un prochain achat de gros meuble. Il est apparemment recommander de l’aérer une fois par an, de mettre une pastille anti mites (à changer tous les trois mois) et de garder la robe dans un endroit sec et pas exposé directement au soleil (pour éviter les tâches).
    Voila, ça peut surement en aider quelques unes qui ont envie de bien protéger leur robe pour un petit prix.

  • Merci Merci Merci Merci Merci Merci pour cet article!!!! c’est mon sujet du moment!!! Pour l’instant, ma belle robe est dans un sac…PAs glop…. et j’aimerai trouver un bon rapport qualité prix..
    Quelqu’un à tester “souvenir d’un jour”?
    Merci a tous

  • Après plus de 6 mois passée dans la cave de mes parents où ma mère l’avait rangée après l’avoir amenée au pressing pendant notre voyage de noce, j’ai enfin revu ma robe la semaine dernière et tout va bien, ouf. Elle va maintenant être entièrement démontée par ma maman pour adaptation en robe cocktail avec possibilité de rajouter un jupon pour avoir une robe longue (mais sans traine). J’ai tellement hâte de voir ma nouvelle robe !

  • Chères mariées,
    Je suis Laëtitia, la fondatrice de J’aime ma robe et il m’a semblé important de répondre à vos questions et de vous alerter sur certaines erreurs à ne pas commettre.
    Lorsque j’ai créé J’aime ma robe, je l’ai fait en partenariat avec des Conservateurs de musées et des Historiens de la Mode. J’ai donc étudié tout ce qui existait déjà dans le domaine de la conservation des textiles. The Empty Box Company propose des boîtes en carton neutre et du papier de soie sans acide. Ce type de carton était utilisé dans les musées jusqu’aux années 80 où un nouveau matériau révolutionnaire, le POLYMERE a fait son apparition. Etant beaucoup plus résistant et moins sensible à l’humidité que le carton, il a petit à petit remplacé le carton neutre dans les archives des musées. Aujourd’hui, c’est ce matériau qu’utilisent les musées. Cette couleur grise est également la seule à avoir obtenu le label de conformité aux normes d’archivage.
    D’autre part, l’une des règles de base de la conservation est de ne pas plier. C’est pourquoi, j’ai choisi de créer des formats plus longs, mais qui sont aussi plus plats, que ceux des boites T.E.B.C. (qui obligent à plier sa robe en accordéon). Les formats de nos boîtes ont été conçus pour les poser sur une armoire IKEA ou les ranger sous un lit.
    De plus, les Conservateurs de musées mettent à l’intérieur de leurs boîtes un tissu en coton neutre qui protège mieux que le papier de soie sans acide. Il est également recommandé de procéder à la préservation de sa robe avec des gants de coton car des huiles invisibles présentes sur les mains peuvent laisser des traces à long terme. En créant J’aime ma robe, j’ai donc souhaité proposer aux particuliers les MEMES « outils » que ceux utilisés par les musées.
    En résumé, T.E.B.C. propose des boites d’archivage mais il existe aujourd’hui des techniques plus pointues qui préservent mieux et qui évitent de plier votre robe. C’est donc vous qui choisirez en fonction de votre objectif.

    @Madame Pepito
    Merci pour le compliment sur mes housses, cela me touche beaucoup :o)

    @ Maud
    Je comprends votre point de vue. Sachez que mes boîtes de conservation sont fabriquées dans un matériau de pointe, en France, en petite quantité. Les tissus sont français et la confection est réalisée dans une entreprise adaptée (80 % de salariés handicapés) de Mayenne (53). Tout cela a un coût mais, j’ai volontairement choisi ces fournisseurs français plutôt que de faire fabriquer cela en Chine par dizaine de milliers…
    Toutefois, afin de permettre à TOUTES les mariées la possibilité de préserver leur robe, j’ai créé, exprès, des housses (dans le même tissu que celui utilisé par les musées) dont le 1er prix est à 82 euros. J’espère que ces précisions vous aideront à mieux appréhender nos prix.

    @ Marlène
    Nos boîtes en polymère sont les mêmes que celles utilisée par les musées. Elles répondent aux normes internationales d’archivage. De plus je vous déconseille vivement d’utiliser du papier de soie standard, il ne protège pas des polluants extérieurs et peut faire jaunir le tissu. N’utilisez que du papier neutre et sans acide.

    Si vous devez voyager avec votre robe, vous pouvez utiliser nos boîtes de conservation. Il vous suffit de bien caler votre robe, d’emballer la boîte avec du plastique pour la protéger et de la faire voyager en « Bagage en soute FRAGILE », comme les fleurs.

    Mon équipe et moi sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur la conservation. Bien entendu, c’est gratuit et sans engagement!
    Je souhaite une longue vie à vos robes. ;o)
    Bien à vous.

  • Bonsoir
    Chose promise…chose due!!
    J ai teste souvenir d un jour…. Et je suis tres contente…. Pas besoin de se deplacer.. Ils t envoient gratuitement le kit d envoi… Tu fais passer UPS, et c est parti, une semaine apres , ma robe revenait super bien emballee… Et le monsieur charmant et disponible m’informait de l avancee de ma demande bref bien contente!!

  • Bonjour à toutes!! moi je cherche surtout un bon pressing sur Paris proche région parisienne (je suis du 91) pour faire nettoyer ma robe car je la re-porte d’ici 1 mois pour ma cérémonie religieuse!
    Merci pour vos adresses!

    Pour l’après : j’ai fait faire un devis chez Laure de Sagazan pour la faire couper courte et pouvoir la reporter pour les beaux jours! 😀

      • Merci mais je ne vais pas mettre 200 euros juste pour la nettoyer un peu, c’est après la cérémonie religieuse que j’opterai peut être pour quelque chose dans le genre…

  • Bonsoir,
    Après avoir lu cette chronique, j’ai fait appel à JoIntheCity pour nettoyer ma robe, mon voile et mon jupon. La robe m’est bien revenue, ainsi que le voile, chacun encore légèrement tachés par endroits alors que mon mariage remonte à trois semaines et que ma robe était relativement peu tachée, mais je comprends de “Jo” qu’il n’y avait rien d’autre à faire, sous peine de risquer d’abîmer ma robe. Soit.
    En revanche, le jupon qui m’a été restitué n’est tout simplement pas le mien, ce que j’ai signalé immédiatement. Excuses du patron, prise de rendez-vous pour me livrer le bon jupon. Et de nouveau, livraison d’un mauvais jupon, affublé d’une belle tache qui plus est. Excuses du patron, nouvelle prise de rendez-vous. Je commence à penser que mon jupon a été perdu…
    Bref, je retirerai ou complèterai ce commentaire si cette troisième livraison me permet de retrouver mon jupon (je suis une incorrigible sentimentale) mais en attendant, je préfère partager mon expérience, au cas où d’autres lectrices soient prêtes à confier leurs très chers robe, voile et jupon à Jo, ainsi qu’une coquette somme qui me reste franchement en travers de la gorge à ce stade.

    • Bonjour Aurèlie, c’est Jo. Afin d’assurer une transparence équidistante sur notre service, votre jupon a été bien livre au 2e rdv, mais vous ne l’avez pas reconnu. Le même (le vôtre) vous a été livré la 3e fois.
      « Bonjour,

      Renseignements pris auprès de la boutique Cymbeline dans laquelle j’ai acheté la robe, le voile et le jupon, il est possible que le jupon que vous ayez apporté hier soit le bon. S’il s’avère que c’est bien le bon (taille 2, jupon presque droit, bande élastique à la taille, couture au milieu du dos, 2 étages de tulle très léger, sur une hauteur d’environ 30 à 40 centimètres), je vous présente mes plus plates excuses. La mauvaise livraison initiale m’aura induite en erreur. En revanche, le jupon que vous m’avez apporté hier était affublé d’une tache (en haut) et ne semblait pas avoir été nettoyé. Je préfèrerais donc que vous preniez le temps de le nettoyer correctement avant de me le rapporter la semaine prochaine.

      Encore toutes mes excuses s’il s’avère que j’ai commis une erreur d’appréciation hier.

      Cordialement,
      Aurélie »

    • Bonjour,
      Après avoir lu cet article, j’ai fait appel à JoIntheCity.
      J’ai trouvé le service client au top… jusqu’à la réception de ma robe…
      Une tâche avait été faite après le nettoyage. JoIntheCity a repris la robe et nettoyé la tâche.
      Cependant, après la réception de la robe la deuxième fois, des tâches étaient encore visibles (des restes de nettoyage) et une nouvelle tâche se trouvait en bas de la robe.
      Selon JoIntheCity, un nouveau nettoyage risquerait d’abimer la robe.
      J’ai nettoyé cette nouvelle tâche moi-même avec du savon de Marseille et sans aucun problème.
      Au final, je suis déçue, car je m’attendais à un nettoyage impeccable. C’est bien dommage !

  • Bonjour,
    Je me permets d’intervenir pour vous signaler que Souvenir d’un Jour n’existe plus et ne prend plus en charge le nettoyage et la préservation de robes de mariée. Je viens de les avoir en ligne. Dommage que le site soit encore actif … Bonne journée !

  • Bonjour à toutes! J’ai finalement trouvé un pressing écologique à Athis-Mons (91). Il s’agit du pressing Lucifer qui a très bien nettoyé ma robe pour 75 euros. La dame qui tient le pressing est très sympa et s’y connaît parfaitement en robes de mariées. J’en ai été très satisfaite!

  • Ayant une robe fluide et sans perles, brillants ou autres, mon pressing m’a gentiment conseillé de la frotter avec un détachant et puis de la passer en machine à 30° sans essorage. J’avais un peu peur de l’abimer au départ mais j’ai pris mon courage et me suis lancée. Elle est impecable et ça m’aura juste couter un bon détachant 🙂

  • Merci pour la super recommandation concernant Jo in the City !! Ma robe n’était pas évidente à nettoyer et je suis ravie du résultat. Délais tenus, service hyper agréable et réactif. Le site a dû étre amélioré depuis car je n’ai rien trouvé à y redire ! Bref, une belle découverte que je conseille à mon tour !

    • @Oryann
      L’idéal est de faire nettoyer sa robe dans les 15 jours mais, mieux vaut tard que jamais!
      Ne tardez plus car les taches vont s’incruster et les mites vont attaquer…

      @Eugénie
      Attention, la boîte offerte par le Pressing Hoche n’est pas une boîte conforme aux normes internationales d’archivage MAIS, elle a l’avantage d’être offerte…

  • Bonjour les filles !
    Je voudrais vous parler d’un pressing parisien qui a créé un service mariage et un atelier dedié au nettoyage de robes de mariee ! Son nom: Hoche Pressing dans le 8e à Paris, tarifs entre 180 à 400€ en fonction de la robe (matiere, salissure etc) et ce qui fait toute la difference pour moi : ils offrent une boite magnifique dans laquelle votre robe pourra se conserver aussi belle qu’au 1er jour !
    Infos et photos : http://www.hochepressing.com
    A bientot !
    Eugenie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *