Confection de nos ballotins de dragées

La dernière fois, je t’ai raconté comment nous avons finalement choisi des dragées comme cadeaux d’invités. Aujourd’hui, on va parler de la confection de nos ballotins.

DIY : ballotins de dragées en furoshiki // Photo : Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Pour t’appâter : voici le résultat…

Que choisir ?

Il existe plusieurs options :

  • Les petits sachets de tulle. Mais ça ne me plaît pas, je trouve ça trop gnangnan, trop « baptême de petite fille ».

Sachet de tulle pour les dragées

Crédits photo (creative commons) : Wikimedia

  • Les petites boîtes en plastique. Là, le prix est imbattable : moins de 1€ par boîte. Mais, franchement, je trouve ça très cheap (mais chacune ses goûts, n’est-ce pas) et, en plus, on ne peut mettre que 5 ou 6 dragées dans chaque boîte.
  • Les petites boîtes en carton personnalisables. C’est bien plus classe, il y a du choix… mais c’est cher. Je n’ai pas réussi à trouver de modèle qui nous plaise à moins de 3€ la boîte (soit, pour 50 boîtes, un budget de 150€ ! Je trouve ça trop). Tant pis.

La solution : le furoshiki

J’ai alors une autre idée, grâce à un petit cadeau que ma belle-mère m’a rapporté du Japon. Là-bas, il est fréquent d’emballer les cadeaux dans du tissu, c’est même tout un art (on appelle ça le furoshiki et, d’ailleurs, merci à Mademoiselle Daisy, une lectrice, qui m’a appris ce mot !).

Emballage furoshiki

Crédits photo (creative commons) : Wikimedia

Le souvenir offert par ma belle-mère était emballé dans un baluchon en tissu que je trouve très sympa (je l’ai même gardé). Un jour que je m’ennuie en cours à mes heures perdues, je l’examine sous tous les angles pour voir comment il est fait (ce n’était pas très compliqué, je te rassure). Je reproduis le patron sur du papier, je découpe, je scotche, ça a l’air de bien rendre.

Enhardie par ce mini-succès, je demande à ma Maman (qui, contrairement à moi, sait utiliser une machine à coudre) si elle pense que c’est faisable en tissu. Elle fait un essai sur un tissu sans valeur : ça rend bien et ce n’est pas très long à faire. Elle fait la découpe aux ciseaux cranteurs pour éviter de faire un ourlet.

Ni une, ni deux, nous voilà donc à la recherche d’un joli tissu en accord avec notre thème « bleu – un peu Japon ». Nous avons trouvé notre bonheur sur Couleurs Japon.

Tissu petit asanoha échelle Couleurs Japon

Crédits photo : Couleurs Japon

Tissu petit seigaia échelle Couleurs Japon

Crédits photo : Couleurs Japon

Motifs qui portent le doux nom de petit asanoa et petit seigaia

** Un conseil en passant : si tu te lances dans ce style de projet, vérifie bien que la taille des motifs du tissu est bonne par rapport à la taille de l’objet que tu crées. Je m’explique : nos ballotins allaient être assez petits au final. Donc les motifs devaient être assez petits aussi, sinon on ne les aurait pas bien vus. Si tu achètes en ligne, cherche une photo du tissu avec une règle qui donne l’échelle, comme sur les photos ci-dessus. **

Concrètement…

Ayant fait l’essai, on savait combien il nous fallait de tissu et on a donc commandé deux coupons de tissu différents, mesurant 110×50cm chacun, pour un total de… 14,40€ ! Pour 48 ballotins. Un prix imbattable donc. Je ne compte pas le prix du lien en raphia, qui est négligeable (1€ ?). Ni le prix des ciseaux cranteurs pour la découpe, que ma Maman avait déjà (sinon, compter 45€ pour une bonne paire qui coupe bien).

Certes, il faut ajouter à ce prix le temps de travail. Pour nous, la confection de ces 48 ballotins a pris le temps suivant :

  • Essai sur un tissu de peu de valeur : 1 heure environ
  • Lavage et repassage du « beau » tissu avant de le travailler : 15 minutes ?
  • Découpe et couture : 2 heures, à 3 paires de mains
  • Remplissage des ballotins et nouage du lien : 2 heures, à une paire de mains (hééé oui, ça c’est très long. À faire en avance, donc, si tu peux – pas comme moi !).

En tout : 9 à 10 heures de travail. Sans doute, si tu as l’habitude, que tu peux aller plus vite que nous.

Marche à suivre

Si ça t’intéresse, voici en exclusivité un mini-tuto issu de mon (humble) expérience.

Quantité de tissu nécessaire :

  • pour 1 ballotin : une bande de 8 × 24 cm
  • pour 24 ballotins : un coupon de 1 m × 50 cm
  • pour 48 ballotins : un coupon de 2 m × 50 cm

Matériel nécessaire :

  • Une grande règle de 50 cm
  • Un crayon pour écrire sur le tissu
  • Des ciseaux cranteurs qui coupent bien (sinon tu vas galérer)
  • Une machine à coudre… et quelqu’un qui sait l’utiliser !
  • Un petit peu de raphia (genre 1/10e de pelote)
  • Des dragées bien sûr ! (ou des caramels, des M&M’s, des chamallows, etc.)

Étape 1 : préparation

  • Tu laves et tu repasses ton tissu pour qu’il soit prêt à être en contact avec des aliments.
  • Tu traces les traits sur l’envers pour faire des bandes de 8 × 24 cm.
  • Tu découpes les bandes aux ciseaux cranteurs.

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

Crédits photo : Photo personnelle

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

Crédits photo : Photo personnelle

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

Crédits photo : Photo personnelle

Étape 2 : couture

  • Tu prépares tes petites bandes comme ça :

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

Crédits photo : Photo personnelle

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

Crédits photo : Photo personnelle

Tu vois que je n’ai pas toujours coupé en suivant exactement les traits…
et ce n’est pas grave, ça ne se voit pas du tout au final.

  • Tu couds endroit sur endroit en suivant le patron suivant :

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

A1 sur A2 (vert sur vert sur mon schéma), B1 sur B2 (orange sur orange sur mon schéma). J’espère que mes explications sont claires, je n’ai pas l’habitude de faire de la couture…

Ça donne ça :

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

Crédits photo : Photo personnelle

  • Tu retournes. Ça donne ça :

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

Crédits photo : Photo personnelle

Étape 3 : remplissage et nouage

Ce n’est pas le plus difficile… mais c’est long ! Pour te donner une idée, j’ai mis 20 dragées par ballotin (soit environ 25g), comptées avec soin (OK, j’ai été un peu maniaque sur ce coup-là).

Essai avec des billes qu’on met au fond des vases :

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

Crédits photo : Photo personnelle

Au début, je voulais nouer les extrémités, comme ça :

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

Crédits photo : Photo personnelle

Mais je trouvais que c’était moche, alors j’ai noué avec un brin de raphia, comme ça :

DIY : ballotins de dragées en furoshiki // Photo : Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

C’est mieux, non ?

Pour finir : quelques photos bonus de cette réalisation :

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

Crédits photo : Photo personnelle

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

Crédits photo : Photo personnelle

DIY : ballotins de dragées en furoshiki

Crédits photo : Photo personnelle

Même MonChéri s’y est mis !

Et bien sûr, un grand merci à ma Maman pour son aide…

Et toi, qu’as-tu choisi pour emballer vos dragées / M&M’s / chamallows ? As-tu choisi du tout-fait ou du fait-maison ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



19 commentaires sur “Confection de nos ballotins de dragées”

  • Là je crois que tu es mûre pour te lancer dans les tuto ou la formation en arts créatifs 😉 Bravo pour tes réalisations qui sont très jolies et qui ont surtout eu le mérite de fédérer tout une team familiale.

    • Merci … mais c’est à peu près le seul truc classe qu’on ait fait ! En effet, faire ces petits ballotins avec ma maman et MonChéri reste un excellent souvenir.

  • C’est très sympa, ça fait un effet plutôt classe que j’aime beaucoup! Et toute ta déco en bleu, je suis fan!!
    En voyant ta table avec ta maman et la machine à coudre, j’ai l’impression de retrouver chez moi cet été! Pour nous ça a été la confection de plusieurs centaines de mètres de fanions (la répartition des tâches était la même), et la réalisation des « couvercles » en tissu de nos pots de dragées (pots de yaourts en verre). De voir tes photos cela me rend bien nostalgique!

  • Bonsoir, assistance vocabulaire, j’écoute!
    Super résultat pour pochettes a dragées.
    Ici la dragées ne sera pas individuelle, mais collective dans des bonbonnière en free acces.

  • Super mignon et original! Pour nous on fera des confitures, j’ai déjà commencer à collecter des pots pour éviter d’avoir à acheter ;).
    Trop beau le tissus étoile, j’ai le même en vieux rose (je me confectionne ma robe de mariage civil avec ^^ )

  • Super joli !!
    De notre côté, ce dont des petits sacs en toile de jute avec nos initiales brodées au point de croix et fermés par un fil…le tout diy.. Merci maman évidemment !!

  • Merci beaucoup pour cet article très détaillé que je garde de côté 🙂 J’adore le japon et je trouve que cette petite touche japonisante serait parfaite pour mon futur mariage ! Merci MILLE FOIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *