L’épineuse question des invités à notre mariage

Aujourd’hui, j’aimerais évoquer avec toi une question cruciale de l’organisation du mariage : les invités.

Que tu optes pour un mariage en petit comité ou en grandes pompes, inévitablement tu vas passer par l’épineuse question du « c’est-qui-qu’on-invite ? ». Tu as probablement une petite idée, qu’il s’agisse de la famille, d’amis, de collègues. Mais sache que Chéri et toi n’êtes pas les seuls à penser « invités »…

Gérer les réactions des invités au mariage

Crédits photo (creative commons) : Quinn Dombrovski

Et les nommés sont…

(Ouverture de l’enveloppe virtuelle…)

Les mamans et futures belles-mamans

Ou les pères et futurs beaux-pères, pas de jaloux !

Alors là, ça peut vite allonger ta liste de manière exponentielle. Parce qu’avec les « il faut inviter tata truc et tonton bidule, et la cousine machine et le cousin machin (en cherchant bien, on en a tous un) », on se retrouve vite à 150 invités alors qu’on rêvait d’un mariage romantique à 15 sur la plage, au soleil couchant.

Et si, naïve future-bride, tu crois que ton argument du « mais on ne les connaît pas vraiment, ça fait au moins 20 ans qu’on ne les a pas vus » te sauvera, eh bien tu te fourres le doigt dans l’œil jusqu’au genou ! Oui, ça fait mal. Surtout si le groom abonde dans le sens de sa maman.

Les invités eux-mêmes

Nous évoquerons de manière furtive la cousine célibataire, qui te demande si elle peut venir accompagnée du copain que peut-être elle aura le jour J, mais qu’elle n’a pas encore rencontré (va savoir, dans quelques années se sera peut être à son mariage que tu seras invitée).

Les copains qui ont des enfants mais un coup ils viennent avec, et puis non et peut être que si finalement, ou alors peut être avec seulement avec un ou 2 « parce qu’ils ont envie de venir »…

Les invités qui ne répondent pas. Tu les relances, mais ils font les morts… Du coup, on les compte ou on ne les compte pas ?!

Les invités qui ne viendront pas. Là, il y a 2 catégories, c’est cruel mais c’est comme ça. Ceux qui ne viennent pas : c’est dommage mais bon, c’est comme ça, ce n’est pas grave. Et ceux dont vraiment tu n’imaginais pas un instant leur absence, et qui ne pourront pas être présents à tes côtés en ce jour si particulier. Il faut réussir à passer outre la tristesse que tu ressens, car souvent s’ils ne peuvent pas être présents, c’est qu’ils ont une raison bien plus convaincante que « j’ai piscine »…

Et enfin, c’est ma catégorie préférée…

Les connaissances qui essayent de s’incruster

Si, si ça existe ! Et c’est beau ! En général, les personnes capables de tels comportements n’ont pas de savoir-vivre et une capacité à raisonner biaisée. Il est donc inutile d’essayer de leur faire comprendre tes choix.

Par exemple, une vague connaissance que tu as croisée 2 ou 3 fois en soirée, t’envoie un mail pour te confier son étonnement de ne pas être conviée, ne serait-ce qu’à ton vin d’honneur, alors que toute ses copines sont invitées, elles. Comme tu n’es pas un monstre insensible à la détresse humaine, tu essayes poliment de lui expliquer ton choix.

Comment gérer la tentative d’incruste

Soyons claire.

Aucune loi, décret, charte… ne t’oblige à justifier qui tu invites ou non à ton mariage. D’aucun te diront qu’il y a la politesse, le savoir-vivre, la correction… Cela dit, ces 3 qualités s’appliquent à des personnes qui en font preuve également, ce qui n’est – en général – pas le cas de l’individu en question.

Donc tu lui réponds, calmement, que bien que tu ne lui souhaites que du bonheur à elle aussi, tu as fais des choix dans les personnes conviées. Tu as donc invité des personnes que tu considérais comme tes proches, et qu’elle n’en fait pas partie (l’explication calme n’empêche pas d’être sèche). Et que, ne souhaitant pas t’éterniser sur le sujet, tu considères que le débat est clos.

Si elle te relance sur le même mode pleurnichard « mais comprends-moiiiiiii » (heu non, désolée, c’est mon mariage, je n’ai pas à comprendre, je fais ce que je veux avec mes cheveux), tu as 2 possibilités de réaction :

  1. l’explication vive et passionnée, qui se révélera stérile et te fera passer pour une bridezilla
  2. le black-listage et l’ignorance totale de cette personne, qui de toute façon ne fait pas partie de tes amis puisque tu la croises vaguement en soirée

La deuxième solution, bien que tout aussi stérile que la première, peut t’éviter une crise de nerfs face à une personne incapable d’entendre raison.

Voilà, je pense avoir fais le tour des situations épineuses que j’ai pu rencontrer dans le monde merveilleux des listes d’invités. L’étape suivante c’est le plan de table… Mais je n’y suis pas encore !

Et toi, tu as eu quel genre de réactions, de la part de tes invités ? Ton cher et tendre t’a aussi imposé tous ses copains du sport ? Tu as eu à gérer des tentatives d’incruste ? Allez, raconte ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



44 commentaires sur “L’épineuse question des invités à notre mariage”

  • Je comprends bien ton article vu que je suis passée par là.. les « on ne vous impose pas mais cela ferait plaisir si vous invitiez tél et tél…quitte à ne pas invité telle personne vu que ce n’est qu’un(e) profiteur(euse).. »…Il y a aussi les piques du type  » vous invitez bidule » ( avec une moue qui veut dire « j’espère que non »)… et enfin il y a les  » haaa tu invites xx, alors je viens pas, de toute façon elle ne donne plus de nouvelles, ne vient même pas me voir, ni te voir d’ailleurs)…et enfin j’ai même de mon côté une personne qui n’est ni maman Belle maman, papa, beau papa qui lui demande si on invite des personnes dont il sait pertinemment qu’on est fâchés! Alors bon… et puis il y a aussi les collègues ( roo comment tu fais pour le faire part ? tu vas inviter YY? – sachant qu’en principe on le met à la machine à café ou on le fait passer de bureau en bureau- et que sur l’ensemble des collègues il y en a quelques uns qui ne sont pas invités car aucune sympathie, aucun feeling, pire, des moqueries et insultes que je subis, non mais oh il va pas faire le pique assiette ( il est réputé pour ça le collègue), à MON mariage!

    Idem pour une amie qui n’est pas sûre de venir (et elle a une très bonne raison puisque mariée depuis peu, elle essaie de faire un bébinou, qu’elle habite à l’autre bout du monde et que avion + bébé cela ne le fait pas trop)… donc viendra, viendra pas??? Telle est la question!
    Bref la liste des invités, un casse tête

  • Je crois que le plus fort (ou culotté!) de mon côté ça a été les collègues de boulot, que je connais à peine qui font les étonnés quand tu leur dit que non tu ne les invite pas avec toute leur famille!
    -« T’es sérieux là? Tu m’a jamais payé un café, et tu crois que je vais t’inviter à mon mariage?! »

    • Oui et généralement les personnes qui s’invitent ( collègues pique assiette) sont les mêmes qui osent venir aux fêtes de Noel du CE ou de l’entreprise avec des doggys bag! Imagines à ton mariage, le gars il sort le doggy bag!! Par ailleurs, pour rebondir à ton commentaires, j’ai 90% des collègues invités qui trouvent normal de venir non accompagnés et les 10% restantes croyant être invitée avec leur famille ou n’ayant pas encore réagis dans l’un ou l’autre sens.. je trouve que c’est le plus épineux ça, les collègues, car après tu continues à bosser avec eux et moi j’ai pas envie de les blesser et de pourrir l’ambiance!

      • Aaaah les collègues… J’ai réglé le problème en faisant des invitations individuelles pour les collègues que j’avais envie de voir et Chéri à fait pareil… Je n’ai pas une tonne de collègues (7) mais Chéri en avait une petite quinzaine tout de même

      • oui je te comprends, ceux avec qui je m’entends bien, je leur ai expliqué qu’on avait un petit budget, on n’invite déjà pas tous nos amis, du coup les collègues de boulot, c’est pas méchant mais n’ont pas la priorité! par contre ceux avec je n’ai pas plus d’affinité, qui me disent bonjour quand ils ont besoin de quelque chose, et qui me demandent s’ils sont invités (déjà la question qui ne se demande pas je trouve, quand on est bien élevé!) eux je me permet des les envoyer ch*** 🙂

  • Je m’estime (très) contente car je n’ai jamais eu à affronter ce problème ! La famille, les amis, tous nous ont laissé libre de notre choix (mon beau-père nous a juste dit que ça lui plairait quand même de revoir un couple en particulier, membre de la famille éloignée, mais ça nous a fait plaisir de les ajouter et on ne s’est pas senti forcer de le faire).
    Quant aux incrustes, il y a bien quelques personnes qui auraient voulu être invitées mais ils ne l’ont jamais dit tout haut, ça s’est surtout senti dans leur façon de parler du mariage… Mais pas de plainte, pleurnicherie… pour le moment !

    J’avoue que j’aurais du mal à me contenir si quelqu’un essayait vraiment de faire l’incruste… Ou alors en faisant l’autruche ? « Je ne t’ai pas entendu, je ne t’ai pas vu, je ne veux rien savoir ! »
    Pour la famille, idem, ça doit être difficile de négocier…
    Mademoiselle Ino, tu as plus de patience et de diplomatie que moi, j’ai l’impression ! Courage pour le plan de table donc 😉

    • Oui, c’est top quand personne ne t’impose rien. La première fois c’est comme cela que cela s’est passé, avec la demande pour un couple d’amis de la part de mes beaux parents (comme toi quoi). Mais cette fois ci, ce n’est pas la même. J’ai l’air zen, mais le coup de tata bidule et de tonton machin, il a fallu toute la diplomatie de Chéri pour que je ne l’ouvre pas trop. Enfin, si, quand la maman de Chéri nous en a parlé j’ai répondu : « mais vous les voyez souvent ? Est ce qu’on va les voir régulièrement après? Non? alors pourquoi on les invite ? ». Noooon je ne suis pas diplomate pour un sou 🙂

      • Ah oui effectivement… J’ai rien dit alors :p Bon ça reste plus diplomate que « Non » ! Tu leur as démontré que ce n’était pas une bonne idée, c’est déjà ça (en espérant qu’ils ont compris).
        Le coup du « on les reverra après ? non », c’est pratique pour définir qui inviter !

  • J’ai eu le cas aussi… niveau famille, c’est compliqué, encore plus quand on s’entend pas du tout avec le mari de telle personne que l’on adore et que l’on ne voyait pas ne pas inviter… mais son mari… il aurait pu ne pas venir, ca ne m’aurait pas géné du tout!
    Mais que m’on doit inviter, parce que ben, c’est le mari, moi en tant qu’épouse je refuserai d’êtr einvité quelque part sans mon mari.
    Ou le couple invité parce qu’il fait juste partie de la famille mais qu’on a pas envie de voir… pour faire plaisir à la maman… Ou j’ai même réservé pour eux une chambre, pour que devant le comptoir ils me disent: « ah mais finalement on ne reste pas »: chambre déj$à payé, sans compter le tpti dej, et le brunch…
    Et surtout, j’avais une seconde liste d’invités, les amis les plus proches, je n’avais pas un budget extensible et je ne pouvais inviter tout le monde…celles qui ont été tjs là, et ce couple là a ravi la place d’une de mes plus proches amies… pour faire plaisir à maman. Je peux dire qu’à Noël, je ne leur ai asbeaucoup aressé la parole, et ce n’est pas les 50 euros (50!!!!!!) qu’ils m’ont laissé dans l’urne qui va me faire avaler la pilule…
    ECOUTEZ VOUS! si voous ne voulez pas inviter, n’invitez pas, ce sont vos sous, c’est votre mariage.

    (non, mais, 50 euros! j’ai HALLUCINE!!!)

    • Je suis d’accord avec toi, il faut inviter ceux que l’on veut vraiment voir. Sauf que, ben on se marie à 2 et Chéri partage plus ou moins l’avis de sa maman sur le fait que « ça se fait ». Ce qui m’a fait lâcher aussi, c’est que belle-maman participe pour ses invités.

    • Heu, Sophie, 50€ c’est très bien, non ? (vraie question)

      ensuite pour le reste, ne pas prendre la chambre et tout c’est très malvenu je suis ok

      • Je trouve que 50€ c’est déjà très bien. Les gens ont peut être des déplacements à compter et autres dépenses…
        La valeur de l’argent est tout à fait relative. C’est l’intention qui compte.

  • Ah les invités des parents, dur à avaler parfois !! pour certains j’ai lâché prise et pour d’autre je leur ai tenu tête. Mais franchement, le plus prise de tête ça a été le plan de table… et là, personne n’était d’accord ! entre mes parents qui voulaient que leurs cousins soient ensemble, et mes beaux parents qui préféraient mélanger les familles… j’ai failli envoyer tout valser et faire des grandes tablées avec des chips ! Alors bon courage 😉

  • carrément des pètes l’incruste!!c’est hallucinant,j’ai pas le cas pour l’instant,enfin peut-être un peut en réfléchissant!chère belle-mère de chérie veut nous imposer c’est enfants!et nous en donnant le faire-part pourtant on a bien fait comprendre que pour 5,donc en claire eux 2 et les 3 demi soeurs de chérie,mais bon elle a fait celle qui entendait pas ou ne comprenait pas!
    je lui est dit attends pour les voitures(ils n’ont pas le permis!)ça va pas être gérable,et pour les faire dormir sur place non plus,attend il arrivent a 8 sinon,et franchement c’est gosses oui il sont jeune et bien on s’en fou,on est pas des monstre ,mais bon on va voir le père de chéri 3 par ans(et c’est un suplisse!)alors elle a cas les donner à leur se week-end là!
    j’ai fait comprendre à chéri qu’il aller falloir mettre les point sur les I mais ça c’est pas sont fort je vais certainement mi coller!(et passer pour la mèchante!!)
    outre ça les je pense que tous nos invités seront présent(a part peut-être 1ou2 ados)
    mais j’ai l’impression que pour certains c’est tellement logique que j’ai pas de réponse,mais ils pensent pas que ça peu mettre un doute!franchement ça coûte quoi dire OUI on vient,il y aura les enfants!!grrrr,pour l’avancement des préparatifs ça aiderai bien!!

    • Haaaa les enfants des invités… ça pose aussi un soucis… non seulement faut prévoir un repas pour eux ( qu’ils vont sans doute aps manger) en plus il faut prévoir des jeux activités sous peine de souler, il faut les surveiller pour pas casser la sono, poru éviter les bobos et le pire dans mon cas c’est la hantise de l’étang!!!!! oui car un enfant de 5 ans qui s’approche trop près de l’eau cela me fait criser… question de responsabilité quoi!!!!

      Comment vous gerez cela? Vous faites un faire part « no kids? » c’est si délicat!!!!

      • Pour les enfants on à une salle rien que pour eux, on a pas mal d’ado et pré ado, mais nous allons solliciter des baby-sitters ne serait ce que pour accompagner les plus petits qui voudraient venir danser (les escaliers entre les 2 salles sont un peu raides)

    • oui, il me manque quelques réponses mais peu, pour le moment je les compte comme présents, mais je leur poserai la question un mois avant pour la réponse définitive. Parce qu’en dehors du repas, ça joue aussi beaucoup sur mon plan de table, 3 couples en moins ça se voit…

  • Le pire c’est quand ça vient de la part de personnes en qui on avait confiance et pour lesquelles on ne s’attendait pas du tout à devoir gérer des incrustations.
    Pour mon fiancé et moi c’est tout naturellement que nous avons intégré à notre liste d’invités les amis de nos parents qui leur sont très proches, qui nous ont vus grandir et qui nous ont changé les couches !
    Mais j’ai dégusté quand un couple d’amis a voulu faire inviter la copine de leur fils qui a mon âge. Problème, leur fils est invité parce qu’il est leur fils et qu’on a été proche enfants mais depuis 10 ans plus aucun lien avec lui. Quant à l’existence d’une copine, je l’ai découvert à ce moment là du coup. Donc pour mon fiancé et moi c’était très clair « NON on ne l’a connait pas ».
    Grosse déception + culpabilité à en perdre le sommeil quand la réaction a été « puisque c’est ainsi mon fils ne viendra pas » et lui d’ajouter « qu’il est très déçu de ne pas pouvoir venir à mon mariage du coup ». Mais pourtant il me semble qu’il est invité à mon mariage donc s’il souhaitait venir il viendrait sans sa copine non ?
    Quand j’y repense je suis encore très mal et j’appréhende vraiment l’attitude de ces personnes le jour du mariage.
    Est-ce vous avez vécu ça ? Comment avez-vous géré ?

    • Oui la première fois un de mes tantes est venue avec son fils (qui ne vivait plus chez elle) et sa copine. J’avais juste invité ma tante et ma cousine, qui pour le coup vivait chez sa mère. Je n’ai rien dis parce qu’elle m’avait filé un gros coup de main. Ce coup-ci, c’est une invitée côté belle-famille qui ne peut pas venir, mais qui envoi ses fils à sa place… J’ai été choquée, puis amusée, mais je trouve ça gonflé. Heureusement que chéri connaît les 2 garçons parce que sinon je crois qu’il aurait fallu leur faire comprendre que non on ne se fait pas représenté par ses enfants quand on est personnellement invité à un mariage. Pour la copine du fils de tes amis, je pense que tu as raison de ne pas vouloir l’inviter. Tu les invites eux, pas les petites copines, sinon tu vas doubler ton nombre d’invité. Il peut survivre une journée sans sa copine quand même!

  • Ah, la question des invités !
    J’ai beaucoup aimé ton article, on se retrouve forcément dans l’une ou l’autre des catégories !
    Dans l’ensemble, je n’ai pas eu vraiment de soucis avec mon jules ou nos parents.
    Mais il se trouve que j’ai 29 oncles/tantes/cousin(e)s/petits-cousins, alors que chez lui, un oncle, une tante, deux cousins dont un en couple avec enfant. Soit 6.
    Donc les familles très inégales en nombre. Alors ma belle-mère a demandé à ce qu’on invite ses cousins (3 couples) dont elle est assez proche. J’en ai rencontré certains une fois seulement, mon jules ne les a pas vu depuis pas mal de temps, et on n’a jamais de nouvelles… Donc ok pour faire plaisir et pour équilibrer un peu, mais bon, c’est bizarre d’inviter des gens qu’on ne connaît finalement pas. Et ce sont les derniers à ne nous avoir pas confirmer leur venue (venue, et non réponse, car ils ont tous réservé leur WE dès l’annonce de notre mariage par ma belle-mère).
    J’aime beaucoup ma belle-mère, et je sais que cela lui fera plaisir, mais j’aimerais que ces invités se montrent un peu reconnaissants de l’invitation envers nous, et pas seulement envers mes beaux-parents. Car ce sont bien nos deux noms qui sont sur les FP ! ^^

    • Nous aussi, on a eu le problème de « l’équilibre  » entre les 2 familles… Mais bon, je n’y peux rien si j’ai une grande famille et que généralement, tout le monde vient avec plaisir !! C’est mon Chéri qui a tranché face à sa maman qui voulait inviter des cousins (qu’il n’a pas vus depuis 15 ans et qu’il ne reverra sûrement pas demain). La réponse a été « non » : on ne voulait que des personnes qu’on avait vraiment envie de voir à notre mariage… La question a été réglée (même si encore, elle nous en parle… alors que le mariage est passé !).

      • De mon côté aussi c’est inégal. Il n’y aura que ma maman, mon frère et ma belle-sœur et une de mes cousines. Côté Chéri, Belle-maman et son conjoint, la tante de Chéri et ses 2 enfants qui ont chacun 2 enfants… Mais je n’ai pas eu le choix Chéri étant d’accord pour inviter des gens qu’il n’a pas vu depuis pfiouuuu au moins tout ça.

  • Nous on a été lâches, on a invité des gens pour faire plaisir à Mamie, à Maman et à Belle-maman. Mais finalement les 3/4 des invités de Mamie et Maman ne sont pas venus (devaient pas les emballer spécialement non plus de nous voir), et tous ceux de Belle-Maman sont venus (dommage, c’étaient ceux qu’on connaissait le moins : Monsieur avait dû les voir deux fois dans sa vie et moi zéro) (et puis comme ça se passait chez ma belle-famille, c’était un meilleur plan pour eux, de faire 3 km pour manger gratos). Mais bon, comme notre famille a pas mal participé aux frais, on a considéré qu’on leur devait bien ça. Et avec nos « vrais » invités qui ne sont pas venus, on n’a pas non plus explosé le nombre de personnes présentes (Belle-Maman ayant été plutôt raisonnable, il devait y avoir 6 ou 8 personnes en plus au repas… par contre pour le vin d’honneur avec une cinquantaine de personnes qu’on ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam… no comment !).

    Pour nos vagues connaissances qui se seraient bien tapées l’incruste, on a évité soigneusement d’aborder le sujet et, poliment, elles ne l’ont pas plus évoqué non plus. Si quelqu’un avait insisté, je pense qu’on aurait cédé… pas envie de nous battre ce jour-là !

    • Le truc c’est que les personnes que je ne connais pas ont été emballés. J’avais le secret espoir que le thème et le dress-code obligatoire les fasse reculer, mais que nenni, même ça ils trouvent top. Du coup, ils ont intérêt à jouer le jeu… :p

  • Nous pour les enfants nous avons finalement tranché et écrit sur notre faire part « PS: à partir de 20h la soirée aura lieu uniquement entre adultes ». Parce que je n’avais pas envie des enfants qui courent partout, qui arrachent la déco et qui se mettent en danger parce que les adultes sont occupés… et parce que nous n’avons ni neveu, ni filleul donc ce ne sont pas des enfants proches de nous. Par contre voilà que nous avons un autre problème, apparemment un cousin de chéri, qui n’est invité qu’au vin d’honneur avec sa femme et ses enfants considère qu’il est invité à tout le mariage car son père l’est. Donc nous avons déjà essayé de lui demander subtilement si tout était ok avec l’invitation… mais d’après belle-maman il reste sur son idée, sauf qu’ils ne sont pas prévus pour le plan de table, le repas… donc je ne sais pas… nous verrons comment cela va se passer le jour J. En attendant nous avons demandé à belle-maman d’enquêter un peu pour savoir qu’est ce qu’il a compris du faire-part… Et du coup, nous qui n’avions pas prévu de boutonnières pour les invités nous nous demandons si nous n’allons pas finalement en prévoir pour distinguer les invités du vin d’honneur et ceux de la réception…

    • Aîe, oui les invités pour lesquels tu as un doute sur la bonne compréhension du faire-part, on en a quelques-uns. Comme nous avons mis en place un système de newsletter, il va y en avoir une spécial vin d’honneur avec l’heure de début et (surtout) de fin de celui-ci sans aucune mention du repas. Et puis le plan de table sera mis en évidence près du livre d’or, du coup je me dis que s’ils ne voient pas leur nom à une des tables ils vont comprendre tout seul… Pour les enfants on ne s’est pas vraiment posé la question puisque notre fils sera là 🙂

  • aaahhhh je me sens moins seule ! nous de notre côté c’est « pas les enfants des amis et des cousins » …. tout le monde est ok SAUF tata X côté groom (c’est la même que tt le monde) qui m’a dit  » bidulle ma petite fille viendra car elle veut danser, on ira la chercher le soir….. » « Non tata X, pas d’enfant, t’as personne pour garder ta bidulle (8mois pour trouver un nounou)? », « je sais pas on n’a pas encore cherché! » ……. et belle maman de rajouter « oh on a le temps de voir les choses venir »

    non non non belle maman (attention vilains mots en vue : caca crotte !) NON on est grand on choisit. elle se bouge tata X pour trouver qqun.

    Et comme l’a si bien dit groom à belle maman, sur le faire-part c’est écrit « MARIAGE » pas « FETE DE FAMILLE », si elle veut tt le monde, elle refait une grosse bouffe cet été.

    Au fond, je ne me sens pas respectée dans nos choix, c’est un manque de savoir-vivre. mais nous calerons pas !

    • Tu as bien raison. Si vous faites une exception ça risque de passer moyen auprès des autres invités qui auront pris leurs dispositions pour respecter votre demande.

  • Je suis avec intérêt les tribulations de liste d’invités même si je n’en fais pas. Pas que je n’en ai pas l’envie (ou plutôt le courage) mais que ça ne sert à rien.
    Le premier jour (religieux et traditionnel) c’est ma famille (au sens large) qui reçoit celle de Mr et la coutume c’est que le portail reste ouvert. En gros quiconque peut espérer avoir à manger. C’est le partage quoi ! Au début ça m’a sidérée mais bon après avoir entendu ma tante : « on vous laisse faire pour le civil et tout ça mais le reste c’est 70% notre mariage et 30% le votre »… o-O Pour après le civil j’ai prévu un cocktail dînatoire parce que d’une les repas assis je trouve ça trop long et qu’à Cky je n’en ai jamais goûté de bon et de chaud et de deux il n’y a pas de plan de table ce qui aurait été difficile sans liste d’invités.

  • Pas facile les collégues, j’ai une collègue qui se marie l’année prochaine, comme moi et elle invite bien une bonne quizaine de personnes avec conjoints (dont moi et mon homme) et elle s’étonne que je ne fasse pas de même d’autant plus que nous ne sommes pas particulièrement proches… J’ai peur de sa réaction si je ne lui rend pas la politesse. Je n’invite qu’une de mes collègue qui est devenue mon amie.

    • Oui c’est sure que ce n’est pas évident. De mon côté mes collègues me connaissent et celles qui n’ont pas eu d’invitation ne me pose pas de question parce qu’elles savent que je leur répondrais franchement et je crois qu’elle s’en moque un peu aussi puisqu’on n’est pas proches…

      • J’ai trouvé une parade, comme on est dejà 130 sans les collegues et qu’on se marrie à une centaine de kilometres de mon lieu de boulot, je vais leur dire que je ne vais pas leur imposer la route et que je prefere faire un resto tous ensemble apres le boulot du moins pour ceux que j’apprécie. ^^

        Mais c’est vrai que la franchise est aussi une solution plus simple. 🙂

  • Trop forts vos posts, je me reconnais à fond !

    J’aime les « tentatives d’inscrustes », oui elles existent. Une vieille copine perdue de vue qui t’appelle pour nel an et te demande « au fait, c’est quand ton mariage? Faut que je prenne les billets de train », les collègues que tu ne veux pas voir « Chouette, à cette date, je ne serai pas encore en vacances, je vais pouvoir venir boire un verre (ou une bouteille). Incruste et pique-assiette en plus !

  • nous on a du réduire drastiquement notre liste d’invité
    une rentrée d’argent sur laquelle nous comptions et qui finalement ne s’est pas faite
    du coup au lieu d’un mariage de 120 personnes nous seront une cinquantaine
    il a fallu faire des choix
    et notre choix a été parents frères sœur et leurs conjoints et les ami(e)s.
    les oncles, tantes cousins cousines qu’on ne voit même pas une fois par an et dont on n’a pas de nouvelles on ne les a pas invité.
    on a eu un peu peur des réactions, mon père s’en fout, le père de monsieur a dit que nous avions bien raison
    quant à belle maman vu qu’elle ne supporte pas sa belle famille ça l’arrange bien.

    la seule tante que nous invitons est ma marraine (qui est aussi une sœur de ma maman qui n’est plus parmi nous) et une de mes cousines mais parce que je suis la marraine de son fils.

    les autres ça plait ou pas tant pis

    quant aux collègues deux des miens sont invités mais parce que c’est plus des amies que des collègues, avec les autres je ferais un arrosage au boulot après le mariage
    du coté de monsieur il ne veut rien faire

    et enfin je pense que le fait que nous n’ayons pas invité les enfants de la compagne de mon père plait moyennement mais à la limite je m’en fous

    c’est notre mariage, c’est nous qui le finançons à 100% on fait ce qu’on veut (ou tout au moins ce qu’on peut)

  • Bonsoir, c’est marrant de voir que ça arrive à tout le monde… Pour ce qui est de la famille nous avons été tout de suite d’accord puisque on voit souvent tout le monde malgré une grande famille… Par contre, depuis l’annonce (par bouche à oreille) de mon mariage, des copines que je n’ai pas vu depuis des années ressortent de leur cachette, comme des petites fleurs de printemps, et me posent des questions sur mon mariage, tout en sous-entendant qu’elles sont forcément invitées … Du genre  » ah cool ton thème je ne sais pas ce que je vais mettre… » Euhhhh… J’ai fais le point et ai re-rayé des personnes, mais yen à une pour qui j’ai pas réussi, et qui s’est même demandée pourquoi elle n’avait pas encore reçu de faire part…hum hum…

  • j’ai eu droit au règlement de comptes sur facebook et au « t’es plus ma copine » après la publication de la photo de l’EVJF
    une fille que j’ai croisé trois fois en 3 ans et qui ne répondait plus aux invitations depuis 2 ans… ça fait mal quand même…

  • Aaaah, les épisodes houleux liés aux invités… pour nous ça a été ma belle mère qui a voulu à tout prix inviter des voisins, installés depuis peu, que nous n’avons jamais rencontré…menaçant bien entendu de ne pas venir au mariage si on ne les invitait pas (ô joie! du chantage sur son propre fils, au sujet de SON mariage!!!!) Nous n’avons pas cédé par simple fait que c’est notre mariage, qu’on se paye de A à Z et que de ce fait on fait ce qu’on veut. Nous ne voulions pas dire bonjour à des inconnus, ça n’est pas nous…et nous serons déjà 120 à la journée complète et environ 200 au vin d’honneur, donc les voisins…….!

  • Pour facebook ça ne me surprend ça m’est déjà arrivé aussi (mais rien à voir avec le mariage)… les gens sont fous… bref je m’égare
    Nous pour la réception du mariage nous avons choisi volontairement d’inviter peu de gens (65 personnes) parce que nous n’avions pas envie de faire les hypocrites avec les cousins-cousines ou grandes tantes à qui l’on ne parle jamais et que ça nous faisait pas spécialement plaisir de voir (même si ça fait pas très plaisir à pépé et mémé). Donc a pris le parti d’inviter moins de monde au repas ce qui nous fait faire des économies et nous a permis du coup de nous faire un peu plaisir sur la qualité de la nourriture, les vins, les fleurs de la déco (car peu de tables). Par contre nous avons invité beaucoup de monde au vin d’honneur (190 dont les 65) parce que ça se fait beaucoup comme ça là d’où je viens (Bresse) et finalement je trouve le concept pas mal (même si chéri n’était pas très très d’accord au début). Cela permet de faire plaisir aux amis des parents que l’on ne connait pas plus que ça, aux collègues que l’on apprécie sans que ce soit des amis proches, aux voisins… et un invité au vin d’honneur coûte nettement moins cher qu’à la réception… (et puis tout le monde ne vient pas non plus sur les 120 et quelques personnes)

    • Oui enfin quand on fait un mariage on invite et quand on invite ce n’est pas pour demander de l’argent. Je trouve ça carrément impoli !
      1) s’il faut ils n’ont pas les moyens même s’ils bossent
      2) le trajet coùte déjà cher (par exemple moi je vais faire un trajet à 300 euros pour aller à un mariage et je ne bosse pas mon ami a un petit salaire et ben si je dois mettre 50 euros dans l’urne j’en mettrais 50!!!

      C’est quoi cette fichue histoire d’urne ….autant les piques assiettes sont malpolis autant s’offusquer d’un chèque de 50 euros c’est déplacé. Je suis très étonnée!

  • Moi c’est simple c’est nous qui payons le mariage seul donc personne d’autre ne choisis a part nous, je n’ai pas invité le frère de mon père au repas il ma demandé si j’était sûre j’ai dit oui et s’en est resté la. Je n’ai pas encore donner les invitations alors je pense qu’il aura des vexer mais je m’en fiche totalement. Il faut qu’ils comprenne qu’on a pas budget illimité et que je préfère invités les personnes proches surtout au repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *