Mon mariage champêtre romantique : escales à Bora-Bora et Raiatea

Après les premiers jours de notre voyage de noces à Moorea, nous nous sommes envolés pour Bora-Bora !

Le trajet en avion vers Bora-Bora

Le transfert a duré environ 2 heures, sachant que nous avons fait une petite pause sur une autre île (Huahine). Les avions d’Air Tahiti sont souvent des sortes de RER omnibus des îles, faisant des sauts d’îles en îles avant de revenir à leur point de départ. Ce qui implique qu’ils accumulent du retard au fil de leurs aller-retours et décollent visiblement assez rarement à l’heure… autant le prendre à la polynésienne, c’est-à-dire, « à la cool »…

J’en profite pour te parler des polynésiens, qui sont en général très ouverts, chaleureux et souriants. La plupart des gens prennent le temps de discuter avec vous, de poser des questions sur votre voyage. On ne sent pas la « haine du touriste » qu’on peut ressentir en visitant d’autres pays.

D’autre part, l’empressement semble être une attitude totalement inconnue et leur conception du temps qui passe peut être assez différente de celle d’un parisien stressé. Autrement dit, le service peut vous sembler très lent, parfois à la limite de la nonchalance. Les polynésiens ont un mot pour définir cet état de langueur et de détachement : le « fiu ».

Bref, autant vous dire que si vous aimez les environnements où tout va à cent à l’heure, oubliez cette destination, mais en revanche pour se détendre et lâcher prise, il n’y a pas meilleur endroit !

Escale à Bora-Bora

Le logement et les activités sur place

Revenons à Bora-Bora où nous avons passé 2 jours et 3 nuits. Bora-Bora est une destination incroyable, ne serait-ce que pour la beauté de son lagon.

Dès le survol de l’île, avant l’atterrissage, on en prend plein les mirettes : cette grande montagne, posée sur un lagon aux couleurs mariant toutes ces nuances de bleu… Le revers de la médaille c’est que Bora-Bora est la destination la plus touristique et la plus chère de Polynésie. Nous avons aussi découvert que c’est un arrêt « obligatoire » des gros paquebots de croisière américains, dont les touristes descendent par milliers sur l’île le temps d’une journée. Autrement dit, ça peut être intéressant de réserver ses activités à l’avance, contrairement aux autres îles où les activités peuvent facilement s’organiser sur place d’un jour sur l’autre.

Autant ailleurs nous avions parfois la sensation d’être seuls au monde, autant Bora-Bora est une machine touristique bien huilée et, donc, moins authentique. Néanmoins, il faudrait être bien difficile pour ne pas succomber à la magie des hôtels de luxe, qui s’intègrent merveilleusement bien au paysage sans le défigurer. La plupart ne sont pas sur l’île même, mais sur des « motus », ces îlots sur le lagon et offrent donc une belle vue sur la montagne.

Escale à Bora-Bora

Nous avions choisi cet endroit pour expérimenter un hôtel un peu plus haut de gamme et le logement « emblématique » des voyages de noces en Polynésie : le faré sur pilotis. Même si nous avions choisi l’un des pilotis les moins chers de l’île (ceux du Sofitel Marara, un 4 étoiles), nous avons été enchantés de la prestation.

Honnêtement, c’est hors de prix, mais c’est un luxe qu’on ne s’offrira sans doute qu’une fois dans notre vie et nous ne regrettons pas. Rien que le fait de pouvoir se baigner directement dans l’eau chaude du lagon depuis notre bungalow nous a semblé dingue ! En revanche, nous avouons ne pas avoir trop saisi l’intérêt de la vitre au sol, élément présenté comme indispensable par la plupart des hôtels. Comme on est à 1 m 50 de l’eau, on ne voit que des silhouettes de poissons. Autrement dit : le sol en verre n’est absolument pas indispensable ! J’en profite pour te dire que si tu es fan de snorkeling, n’hésite surtout pas à emmener avec toi masque, tuba et palmes en Polynésie. L’achat sera vite amorti car il est possible d’observer des poissons quasiment partout.

Escale à Bora-Bora

Comme on adore observer la faune marine, nous avions choisi Bora-Bora pour expérimenter des activités davantage tournées vers le lagon. Nous avons donc fait un safari « snorkeling raies et requins » avec Moana Adventure Tours. Des moments magiques mais qu’il faut accepter de partager avec de nombreux autres vacanciers… Le spot des raies pastenagues était par exemple pris d’assaut.

Si vous n’allez pas dans d’autres îles permettant de découvrir les raies et les requins, je vous dirais de ne surtout pas passer à côté de ce tour. Nager avec les requins à pointes noires et les requins citrons reste un des moments forts de notre séjour ! Néanmoins, si vous avez la possibilité de le faire ailleurs (comme à Tahaa dont je vous parlerai ensuite), ce sera moins cher et vous en profiterez davantage.

En revanche, nous recommandons le tour en jet ski du lagon de Bora-Bora, une promenade sportive et ludique qui nous a beaucoup enthousiasmé. Nous l’avons fait avec la société Matira Tour, qui propose aussi un combiné avec une balade en quad sur l’île, si jamais vous n’avez pas pu profiter de ce genre d’activités à Moorea (par exemple).

Escale à Bora-Bora

Même si j’aurais pu rester des semaines à profiter du luxe de notre hôtel en admirant l’eau cristalline du plus beau lagon de Polynésie, je pense que 2 ou 3 jours à Bora-Bora sont suffisants. Si vous êtes branchés « nature et authenticité » ou que votre budget est limité, je vous conseillerais même d’éviter cette île. Il est possible d’expérimenter le logement pilotis ailleurs (Moorea, Tahiti, Tahaa, etc.) si vous voulez vivre cette expérience à moindre frais.

Nouveau trajet vers Raietea

Notre destination suivante, Raiatea, partage son lagon avec sa jumelle Tahaa. Elle n’est qu’à une demi-heure de vol de Bora-Bora, que l’on aperçoit d’ailleurs au Nord (ainsi que l’île de Huahine à l’Est). Cette île occupe donc une position assez centrale dans l’archipel de la Société.

D’ailleurs, la ville principale, Uturoa, est la seconde ville la plus importante de l’archipel après Papeete, même si ça semble assez incroyable car Uturoa ressemble à un petit village. Mais on y trouve en effet quelques commerces dont une pharmacie (où nous avons pu nous ravitailler en crème solaire car nous avions déjà fini nos stocks !).

Escale à Raietea

Le logement et les activités sur place

Raiatea est très différente de Bora-Bora, déjà car il n’y a aucun hébergement haut de gamme mais uniquement des pensions. Nous avons élu domicile dans l’un des mobil-home du Sunset Beach Motel, une pension familiale aux équipements un peu rustiques mais située dans une très jolie cocoteraie et en face d’un ponton donnant sur le lagon et sur l’île de Tahaa.

L’ambiance à Raiatea est très différente : plus calme, plus sauvage, presque « mystique ». En effet, Raiatea est une île « sacrée » sur laquelle se trouve le marae (centre spirituel) le plus ancien de Polynésie, un site « fondateur » pour l’ancien culte polynésien. Nous l’avons visité avec un super guide local nommé Andrew qui nous a expliqué avec beaucoup de passion les grands principes de cette religion aujourd’hui disparue. Cette excursion était complétée par une remontée de la rivière Fahaa (en partie navigable), prétexte à quelques explications botaniques, et pour finir une baignade sur un motu.

Très boisée, l’île offre aussi de jolies randonnées, dont une réalisable sans guide. Les autres nous ont semblé assez difficiles, donc nous avons préféré nous abstenir. Mais, si vous aimez marcher et vous retrouver au calme dans la nature, voilà une autre île à ajouter à votre parcours.

Escale à Raiatea

Nous avons aussi profité de la proximité de l’île de Tahaa pour en faire le tour grâce à une excursion à la journée… mais je te raconterai ce moment fort de notre séjour dans un prochain épisode !

Et toi ? Rêves-tu d’une destination touristique pour ton voyage de noces ou, au contraire, tu aimerais être seule au monde avec ton amoureux ? Raconte ! 

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



3 commentaires sur “Mon mariage champêtre romantique : escales à Bora-Bora et Raiatea”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *