Mon mariage champêtre romantique : escale à Moorea

Maintenant que nous sommes revenus de notre voyage en Polynésie, je vais pouvoir te raconter un peu plus en détails notre lune de miel.

Le trajet en avion

Il existe deux compagnies desservant l’aéroport international de Papeete depuis la France : Air France et Air Tahiti Nui. Nous sommes partis avec la seconde. Dans les deux cas, il n’y a pas de vols directs.

Nous avons donc fait 12 heures de vol jusqu’à Los Angeles, où nous sommes descendus de l’avion pour une escale. Sache que, bien que ce ne soit qu’une étape de transit, tu es obligée de passer les douanes américaines (et par conséquent, il faut bien penser à remplir avant le départ ton formulaire ESTA, désormais indispensable en cas de voyage aux États-Unis). Après une rapide escale, qui a consisté dans notre cas à attendre aux douanes (pendant 1 heure !), passer la sécurité et remonter illico s’assoir aux mêmes places dans l’avion : c’est reparti pour 8 heures de vol.

Je ne vais pas te mentir, malgré les films et les fréquentes pauses repas, les 20 heures de vol paraissent interminables. Si comme moi, tu souffres de problèmes de circulation, même légers, je ne peux que te conseiller les bas de contention sous peine d’avoir les pieds comme des knackis balls à l’arrivée.

Autre idée utile : prendre dans son sac, en cabine, une tenue de rechange pour l’arrivée à Tahiti. En effet, l’humidité et la chaleur ambiante font un fort contraste, à l’arrivée sur le tarmac, avec l’air sec et glacé de la cabine.

Comme nous sommes partis fin avril, nous étions à l’intermédiaire entre la saison humide (d’octobre à avril), où les températures tournent autour des 28°/30°C, et la saison sèche (de mai à septembre) où elles sont apparemment un peu plus basses (22°/24°C). Nous avons été surpris de voir qu’il y a très peu d’écart entre la température la journée et la nuit. Si toi ou ton mari souffrez vraiment de la chaleur, évitez la saison chaude, ou bien pensez aux hébergements climatisés.

Nous avons trouvé la chaleur assez supportable la journée. En revanche, le soleil cogne extrêmement fort. Rien à voir avec les indices d’ensoleillement qu’on peut trouver en France… La crème solaire (avec application fréquente) est indispensable même pour les peaux mates et le combo lunettes/chapeau nécessaire pour pouvoir rester au soleil. Pour les peaux claires, comme la mienne, n’en parlons pas ! J’ai fait une allergie au soleil carabinée ! Ne lésinez donc pas sur les moyens de protections et pensez aux t-shirts filtrant les UV pour les sessions prolongées dans l’eau.

Notre voyage de noce : Moorea

La suite du trajet jusqu’à Moorea

Nous avons donc atterri à 5 heures du matin à l’aéroport international de Fahaa, près de Papeete à Tahiti. Nous avions choisi de ne pas nous attarder sur l’île de Tahiti, même s’il y a pas mal de choses à faire et à voir (comme la Route du Monoï, de beaux panoramas, sans compter les nombreuses activités) car nous lui avions préféré sa proche voisine Moorea, réputée pour être plus tranquille.

Moorea est située juste en face de Tahiti. Pour ne pas s’infliger un autre vol (même si le temps de vol est très court), nous avons préféré prendre le ferry. Celui-ci se prend au port de Papeete, à environ 20 minutes de l’aéroport. Tu te rappelles que je te disais ne pas être convaincue de la valeur ajoutée d’une agence ? Et bien je dois dire que pour tous les transferts, notamment les transferts en voiture de nos lieux d’hébergement vers les lieux de transport (et vice versa), nous étions bien contents que tout ça ait été reservé et organisé par notre agence.

La compagnie Comptoir des Voyages a une agence locale sur place qui était notre contact. C’était donc rassurant, en étant si loin de chez nous, d’avoir un relai prêt à nous aider en cas de pépin. Bien sûr, il doit évidemment être possible de réserver des chauffeurs par soi-même, à distance ou une fois sur place. Mais avec notre jet-lag prononcé, nous étions ravis d’être pris en main !

Notre voyage de noce : Moorea

Le logement et les activités sur place

Moorea est la plus grande île que nous ayons visité pendant notre séjour, et pourtant, il y règne une atmosphère vraiment paisible et relax. Pour tout te dire, globalement, nous avons été agréablement surpris par le côté « sauvage » et préservé du tourisme de masse des îles polynésiennes.

L’offre hôtelière est assez étendue à Moorea, que ce soit en hébergements de luxe ou en pensions, donc vous devriez facilement trouver votre bonheur. Nous étions logés aux Tipaniers, un hôtel avec pension magnifiquement situé mais qui nous a un peu déçu en terme de qualité de service. Le point fort de cet hôtel est sa jolie petite plage : une denrée rare en Polynésie ! En effet, si tu rêves de grandes étendues de sable blanc et de plages à perte de vue, je te déconseille de choisir cette destination.

En revanche, le lagon est absolument magnifique, et l’eau, claire et chaude, est idéale pour se baigner et faire du snorkeling. Nous avons profité de cet emplacement sur la côte nord-ouest, en face de deux motus (îlots) pour faire du kayak et du snorkeling dans les eaux peu profondes devant la plage. Nous nous sommes aussi régalés de poissons (crus et cuits !) au restaurant des Tipaniers et au snack Mahana non loin de là…

Notre voyage de noce : Moorea

Nous avons aussi fait un tour de l’île grâce à un moyen de locomotion très amusant : un roadster ! En effet, Moorea dispose d’une route côtière goudronnée ainsi que de quelques chemins praticables permettant de se rendre à l’intérieur des terres. Le tour de l’île est réalisable en 1 h 30. Compte facilement le double de temps pour t’arrêter par-ci par-là afin de profiter des sublimes points de vue ! La circulation est très modérée, la vitesse limitée à 60 km/h et la route parfois un peu cahoteuse, donc aucune sensation de danger (comme on a pu l’expérimenter lors de notre voyage à Bali par exemple).

Nous avons profité de ce moyen de locomotion pour nous rendre au Belvédère, un lieu surélevé offrant un magnifique point de vue sur les deux baies qui creusent l’île au Nord : la baie de Cook et la baie d’Oponuhu. Non loin de là se trouve le lycée agricole, où on peut déguster de très bonnes glaces maison et acheter des confitures exotiques.

Nous avons également testé une formidable averse tropicale façon Tahiti Douche… En effet, si les côtes sont très souvent ensoleillées, le centre montagneux de l’île n’est pas d’un vert aussi intense pour rien : il y pleut plus de 300 jours par an. Ce cœur de l’île est réputé pour ses activités « terrestres » : quads, randonnées ou canyoning, il y a de quoi faire !

Notre voyage de noce : Moorea

Le lendemain, nous avons opté pour une randonnée en compagnie de Michel, guide à Tahiti Évasion. Cette randonnée de 3 heures « au col des 3 cocotiers » indiquée comme « facile » nous a semblé digne d’un trek de Koh-Lanta avec ces chemins boueux et ses racines et pierres glissantes ! Mais nous avons été ravis par le panorama en haut du col et les explications passionnantes de notre guide sur la forêt et la botanique.

Au total, nous sommes restés 4 jours à Moorea. Ce qui nous a semblé être un bon timing pour cette île regorgeant d’activités et permettant de se remettre du décalage horaire dans un environnement idyllique. C’est aussi une île que je te recommande d’ajouter à votre parcours si vous êtes sportifs ou très actifs et que vous n’avez pas envie que d’activités balnéaires et de farniente…

Petite anecdote : sache qu’il y a peu de “bêbêtes” effrayantes en Polynésie (de type serpents ou araignées). En revanche, Moorea pourrait s’appeler “Cocotte Island” tant ces volatiles sont présents, à l’état domestique comme sauvage. Si, comme moi, tu as peur des poules, je préfère te prévenir 😉

La prochaine fois, nous nous envolerons pour Bora-Bora !

Et toi, rêves-tu d’une lune de miel farniente ou ton voyage de noces est l’occasion de partager des aventures à deux ? Et que penses-tu de Moorea ? Ça te plairait comme destination ?

✈ Pour des hôtels très chics et des voyages extraordinaires, je te propose de faire un tour du côté de VeryChic : chaque jour, le site te propose des ventes privées pour des hôtels 5* partout dans le monde !




5 commentaires sur “Mon mariage champêtre romantique : escale à Moorea”

  • Merci pour ce premier billet Tahitien! J’ai hâte de voir la suite et je note tous tes conseils, on a la même destination!!

    Vous avez eu quel temps d’ailleurs en avril? Chaud ça ok, mais flotte, pas flotte ? Souvent, pas souvent ? On est un peu perdu sur le mois à choisir pour y aller.

    A+
    Karine

    • Il fait chaud, assez humide et on a eu environ deux grosses averses de cinq minutes par jour. Il pleut des trombes et ça s’arrête. Et globalement, il a fait toujours super beau au bord de l’eau, et dès que tu vas vers le centre de l’île (pour une île montagneuse comme Moorea ou Raiatea), il pleut davantage. En fait c’est vraiment octobre/mars qu’il faut éviter pour ne pas avoir trop de pluie.

  • nous aussi nous revenons de Tahiti , nous sommes parti aux mêmes dates apparement!! on c’est peut être croisé 😉
    nous aussi les tipaniers 😀 Moorea a été notre endroit préférés, sous tous les types d’angles!!

    • C’est rigolo 🙂 on y était du 14 au 18 avril ! Vous avez aimé les Tipaniers vous ? Vous avez visité quelles autres îles après Moorea ?

  • oui on a aimé !! on trouve juste dommage que la carte n’est pas plus local, trop de pizza, pate … lol on était au bungalow juste en face de la mer prés du restaurant-bar 🙂 le personnel était super sympa … on a rencontré de super personnes ! aprés on a été à raiatea et puis huahine et aprés tahiti ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *