Mon mariage turquoise et baby bump : le changement de nom (ou pas)

Il est presque l’heure de ma dernière chronique, mais, avant de terminer, je voulais encore ajouter une petite chose.
Lors de mon bilan, j’ai repris ma première chronique et je me suis aperçu qu’il y avait un sujet dont j’avais promis de te parler, mais que je n’ai pas encore abordé… Comme je tiens mes promesses, il est temps de le faire.

Le changement de nom… ou pas

Il faut d’abord que je t’avoue quelque chose. En fait, Mr Lescientifique ne s’appelle pas vraiment Mr Lescientifique. Tu t’en doutais ? Petite maligne va !

En fait, il a même un nom fichtrement compliqué puisque c’est un long nom composé. J’aurais dû l’appeler Mr Lescientifique-Enmatériaux pour rendre un peu ce que donne son nom en vrai ! Et ben bizarrement ça a aidé pour mon choix.

Alors, conserver son nom de jeune fille, et pourquoi ne pas le transmettre à ses enfants ? Ou changer de nom comme le veux la tradition patriarcale ? Telle est la question.

Avec mon amie qui s’est mariée deux mois avant moi (tu sais, celle avec qui j’ai élaboré mes listes pour les photos et qui m’a aidée à enlever les épingles de mon chignon) on en a beaucoup discuté. Nos deux hommes voulaient, réflexe assez masculin, que nous prenions leurs noms après le mariage.

Mon amie et moi (#grosse digression qui n’a rien à voir# au passage : c’est super pratique d’avoir une amie qui se marie à quelques mois de toi, tu peux discuter de tous les sujets importants ou frivoles autour du mariage sans complexer sur le fait que tu rases tout le monde ! Ou alors, il faut venir chez Mlle Dentelle !) avons la même profession, à savoir une profession libérale. Dans notre cas, il est fortement conseillé, comme tous les papiers professionnels sont à notre nom, de conserver, au moins en partie, notre nom de jeune fille. Ceci en prévision – c’est joyeux quand on se marie – d’une séparation future ! Ben oui, il faut considérer la chose même si on se marie en pensant que ça n’arrivera jamais.

Mais, car il y a toujours un mais, comme je te l’ai dit plus haut Mr Lescientifique a un nom composé. Hors, d’après la loi française on ne peut pas avoir 3 noms (imagine quand tu dois remplir les papiers où il y a des cases…). Du coup, impossible pour moi de faire une combinaison de mon nom de jeune fille et de mon nom d’épouse, il me fallait donc vraiment choisir entre les deux.

Le changement de nom après le mariage

Crédits photo : Alexandra Girel

Au final, c’est mon désir d’une famille unie et regroupée sous un même nom qui m’a décidé à prendre le nom de mon mari. Je ne me voyais pas porter un autre nom que celui de mes enfants et il était convenu que nos enfants porteraient le nom de leur père (je suis plutôt féministe mais j’aime cette tradition). Du coup c’est maintenant le nom de Mr qui apparaît sur ma carte d’identité.

Pour l’anecdote, lorsque je suis allée à l’ambassade pour faire ma nouvelle carte d’identité avec mon nouveau nom, je me suis retrouvée très bête au moment de signer, car je n’y avais absolument pas réfléchi. Un bon conseil donc : si tu veux changer de signature, réfléchis-y AVANT. Du coup, j’ai conservé ma signature à mon nom de jeune fille et je pense que je la conserverais toujours. Si tu te poses la question, sache que tu peux signer comme tu veux, du moment que tu signes toujours de la même façon (un de mes amis signe toujours en utilisant le surnom qu’il avait au lycée).

Une fois de plus, j’ai de la chance : le changement de nom en Suède c’est ultra-simple. Il suffit de remplir un papier avec une pièce justificative auprès de l’administration compétente et, pouf, tout le monde est au courant que tu as changé de nom. C’est magique ! J’avoue que pour ce genre de choses, comme pour les changements d’adresses, dans ce pays c’est hyper simple et rapide. Une fois que l’administration est au courant et que c’est enregistré, tout le monde est au courant, pas besoin de faire des tonnes de papier.

Alors, bien sûr, je suis française et bien que ne résidant plus en France depuis un moment, j’ai encore quelques liens avec la France et il faudra que je fasses quelques démarches là-bas aussi pour que tout soit au clair, mais ça n’a rien d’urgent.

Et toi, as-tu réfléchis à ce que tu allais faire à propos de ton nom ? Est-ce un débat entre vous ? Vas-tu prendre le nom de ton époux, l’accoler au tien ou conserver ton nom de jeune fille ? Raconte…



39 commentaires sur “Mon mariage turquoise et baby bump : le changement de nom (ou pas)”

  • Et si on veut changer de signature c’est possible ? Il faut signer avec l ancienne ou la nouvelle a la mairie ????
    Est ce que tu sais répondre à cette question débile ?

    • Je viens de me marier à la mairie et l’adjointe au maire m’a bien dit de signer avec ma “signature de jeune fille” même si je ne suis pas sure de changer…

      Et ce n’est pas une question débile, en tout cas moi je me la suis posée au moment de signer :/

      • Merciiii ! Moi ma sigbature je l ai “choisie” au collège : ce sont les deux premières lettres du prenom de ma soeur !! Lol. Et j ai toujours gardé ça. Je pense qu il y aura juste un “grigri” en plus.

    • Ahhh le coup de la signature !!!
      à la mairie, on signe avec son nom de jeune fille.
      Moi j’ai pris l’option nom de mon mari collé à mon nom de jeune fille…. car c’est comme ça que nos enfants figurent à l’état civil et maintenant, j’ai exactement le même nom qu’eux ! Ce qui n’est pas le cas de mon mari… car il n’a pas voulu coller mon nom au sien ! (faut dire qu’un nom de famille à 9 lettres à rajouter, humhum !)

      pour le coup, j’ai simplement rajouter un grigri à ma signature initiale 😉
      mais si j’avais su pour la signature, j’aurais fait exactement comme toi ! pourquoi se compliquer la vie !
      ….. et mdr pour ton pote qui signe toujours avec son surnom de lycée ! j’imagine bien la tête du notaire ou du banquier si c’est bien lisible !

  • Mon Homme a aussi un nom composé et j’avoue qu’au départ je ne savais pas trop car comme mon prénom a 3 syllabes, l’enchaînement était un peu long … Et puis, malgré toutes les brimades que j’ai pu avoir petite, je l’aime bien mon nom de jeune fille ! Mais voilà, je suis un peu tradi sur les bords et je veux avoir le même nom que mes enfants et mon mari alors oui, j’ai pris son nom. Je garde ma signature … et mes initiales gagnent une lettre !!

  • J’aimerais bien accoler les deux, mais l’ordre n’est encore définitif. Ce serait le seul souvenir qui me resterait de mon papa. J’ai grandi avec, j’aime bien mon nom, et je n’ai aucune absolue envie de porter le nom de famille de mon futur^^ Il faut que je me renseigne sur tous les choix possible, quels noms porteront les enfants si celui de la mère et du père sont différents… Mais j’ai encore le temps (13 mois jusqu’au mariage !)

    • J’étais comme toi au début c’est à dire il y a un an, j’aime mon nom et ce nom disparaitras si je ne le garde pas, et puis les préparatifs du mariage, les réflexions sur nos choix, de vie de couple, nos doutes les préparations religieuses, ont atténués cette envie de garder mon nom, pas disparu mais, après tout c’est aussi une forme d’engagement alors, on vera à l’usure ou à l’usage , comme on peut le faire ou ne pas le faire, les deux mois restant portent conseils! lol

  • Le fameux changement de nom. Je signe avec mon surnom que tout le monde considère comme mon prénom. Ce sera lui qui figurera sur nos faire-parts !
    J’aimerais bien accoler les deux ce qui devrait le faire vu que le mien ne fait que 3 lettres et le sien 5. Après cela ne me dérangerait pas de n’avoir que le sien. Ce qui est certain c’est que nos enfants ne porteront que son nom (pas de négociation possible) et qu’il aimerait que l’on ait tous le même.

  • Nous, on a décidé de prendre chacun le nom de l’autre. Cela fait un nom composé, mais au moins si on des enfants, on aura tous le même nom et je n’ai pas à abandonner mon nom 🙂
    Mais avec un prénom composé et un nom composé, je plains ceux à qui je vais devoir épeler le tout ^^

  • j’ai collé le sien… comme jojo, c’est la seule chose qui me reste de mon pére, j’ai grandi avec.. mon garçon a le nom du pére, c’est pas pour autant que nous sommes pas une famille uni.. la société a encore du mal avec les noms composé.. nous serons l’un ou l’autre nom.. jamais les 2.. c’est trop long..

  • On ne change pas de nom en France. On utilise la convention qui fait qu’on a le droit d’utiliser le nom de notre mari, mais notre nom reste le même. D’ailleurs, normalement on vote sous son nom de jeune fille, avec mention éventuelle du nom d’époux.

    Ce qui fait qu’on peut aussi changer d’usage suivant les endroits, genre garder l’utilisation de son nom personnel pour le travail et du nom de son mari pour la vie familiale. Ça fait bientôt 30 ans que je fais comme ça. Le plus dur, c’est de se rappeler dans quel cas on fait quoi 😉 Après, effectivement, il vaut mieux que les papiers d’identité soient compatibles avec l’intitulé du compte en banque! Mais ton nom à toi reste mentionné dessus.

  • Moi j’hésite, j’aime bien mon nom, et le sien est un des plus communs en France, rien d’original… Mais j’ai peur de toutes les difficultés administratives qui m’attendent si je garde mon nom seul :/ Quelqu’un a déjà squté le pas?

  • Dur dilemme !
    J’ai également une profession libérale, installée depuis septembre seulement, et mon mariage est prévu pour cet été. Mes patients et interlocuteurs me connaissent donc sous mon nom (sans parler de l’administration assez complexe). Je me dis que si je change au bout d’un an, ils n’auront pas eu tellement le temps de s’y habituer (pas comme si j’étais installée depuis 10 ans!), que d’autres sont passées par là.
    Je pourrais être Mme Moi au boulot, et Mme Lui au quotidien, mais nous habitons depuis 2ans une région rurale, et tout le monde est connu/reconnu. Donc pas moyen de garder une vie perso très secrète!
    Reste enfin la question pas très drôle : s’il y a séparation et que je porte son nom depuis 5/10/20 ans, je dois reprendre mon nom de jeune fille, et faire savoir à tout le monde que je suis en train de divorcer ?
    Mais bon, si on se marie, c’est qu’on croit sincèrement pouvoir vivre ensemble toute notre vie; et si par malheur séparation il devait y avoir, ça se saurait aussi vite également ^^
    Donc … Je vais prendre son nom à lui, et m’amuser dans les démarches administratives en septembre (youhouuu)

    • Évidement, quand on se marie on ne pense pas trop au divorce, mais si c’était le cas, tu pourrais garder le nom de ton ex-mari à condition que celui-ci te donne son accord. Je connais plein de divorcées qui n’ont pas repris leur nom de jeune fille !

  • Hello les filles…
    Je me suis mariée en Suisse… pays régulé à tous les niveaux 🙂
    Pour le mariage en lui-même c’est assez simple. Par contre au niveau des noms, il y a plusieurs possibilités qui engendrent toutes des coûts (hé la Suisse…).
    a. les époux prennent le nom du marié – le cas le plus banal, le plus traditionnel et le plus simple
    b. les époux prennent le nom de la mariée – le cas qui soumet le marié à une pression sociale très forte (et qui porte ses amis à penser qu’il n’a aucune virilité)
    c. les époux gardent chacun leur nom – et là, on se bat au niveau suivant… quel nom prendront les enfant issus du mariage?
    quelle que soit la solution choisie… aucun double-nom n’est accepté, ni pour les adultes, ni pour les enfants!

    mais comme les lois changent régulièrement, celle qui veut un double-nom peut faire un pari sur l’avenir et ne se marier que dans quelques années en espérant un changement de loi 🙂

    perso… j’ai pris le nom de mon mari – et j’y ai trouvé des arguments féministes aussi! Prendre le nom d’un autre, c’est être certaine de soi et de sa personnalité… (enfin, ça relève presque de l’auto-conviction!)

    • Je me suis aussi mariée en Suisse! Et j’ai gardé mon nom et mon mari le sien.
      Pour les enfants, comme je suis francaise et lui allemand, nous avons pu faire appliquer le droit francais et notre enfant a le double nom. Cela n’aurait pas été possible si l’un de nous avait été suisse. Nous avions le choix entre le droit francais, allemand et suisse!

    • Et il y a eu un changement de loi début janvier: un couple peut prendre le double nom Nom de Monsieur-Nom de Madame (l’inverse n’est pas possible) ou juste Madame prend le double nom Nom de Madame-Nom de Monsieur, mais pas les enfants ni le mari… un peu compliqué quand même!

  • Alors pour moi c’est sûre je change de nom je veux me marié pour sa. Pour l’amour que j’ai pour mon chéri bien sûre mais je veux avoir le même nom que mon fils

  • Article très sympathique : je suis assez (beaucoup) féministe, mais je ne remets pas pour autant en compte toutes les traditions.
    Et en effet, je voulais le même nom que mes enfants, sans me départir de mon nom… Au final les enfants ont le double nom, et j’aurai (à priori de même) : nom de M. D’abord et ensuite le mien. Et quand mes garçons auront des enfants, ceux-ci pourront reprendre le nom de mon époux, en zappant le mien au profit de mes belles-filles.
    Car le débat était là, quand nos enfants se marieront… Quel nom garderont-ils ?

    J’avoue que le souci était autre pour moi : est-ce que je garde mon nom de jeune fille… Alors qu’il me rappelle ma famille… Pas si famille 🙁 Au final, je le garde quand même, en 2ème position, car il fait quand même parti de mon histoire, c’est aussi le nom de mon défunt grand-père que j’aimais tant.

  • Je vais garder mon nom de jeune fille dans ma vie pro, et ne pas corriger si on m’appelle du nom de mon mari dans la vie de tous les jours.
    Pour les enfants, nous en debattons encore car c’est moi qui ait le nom a rallonge qui va disparaitre et je voudrais le garder. Mais les enfants auronts un passeport de 600 grammes si on gardait les 2 noms. On verra le moment ou la question se posera vraiment…

  • La question qui tue!
    Moi, j’avais très envie de garder mon nom par pur égoïsme parce que mon nom je l’aimeuh (même si comme Ginie, j’ai eu droit à des brimades à l’école, les enfants sont cruels, sales petites bestioles).
    Le nom de Monsieur marin compte triple au Scrabble et se trouve tout à la fin de l’alphabet, le mien est plutôt simple (pour peu qu’on connaisse les règles d’orthographe) et est tout au début de l’alphabet.
    Élément décisif, mon prénom est long, le nom de Monsieur Marin est long, les 2 ensemble, ça ne tient pas sur un formulaire à petites cases.
    Du coup, je garde mon nom pour la vie de tous les jours mais je ferai ajouter celui de Monsieur Marin sur mes papiers d’identité au cas où des angelots des mers nous rejoindraient un jour.

    Finalement, c’est surtout les demoiselles qui se posent la question. Les damoiseaux ne sont pas très modernes…

    • Concernant le sujet (pas drôle) du divorce, j’ai une anecdote à vous raconter.

      Une de mes tantes a divorcé et a dû reprendre son nom de jeune fille car son (ex-)mari n’a pas souhaité qu’elle conserve son nom à lui. Cela faisait partie des éléments débattus lors du jugement.
      Et du coup, elle ne s’appelle plus comme ses enfants et a dû refaire les démarches administratives dans l’autre sens.

      Pas forcément joyeux d’y penser quand on se marie mais bon.

      • Le plus dure, c’est quand la nouvelle épouse prend le nom de l’ex-mari être ce fait, porte celui des enfants.
        Ou, comme pour me belle-mère : son fils porte le nom de son père, à son divorce, elle a repris son nom de jeune fille. Aujourd’hui, si elle se marié avec mon père et prend son nom, elle aurait le même nom que l’ex-femme de mon paternel (qui elle a gardé le nom)… Ça refroidit : même nom que l’ex-femme mais celui de son propre fils…

        Le double nom des enfants facilitent la vie en cas de soucis quand même.

    • Je vais rebondir sur le témoignage de mademoiselle ange :
      Certains M. sont modernes quand même.

      Un ami proche a laissé Mme mettre son nom de jeune fille devant pour elle mais aussi pour bébé. C’était important pour elle, et lui en échange (une vie de couple c’est aussi des concessions 😉 a choisi le prénom de bébé. Je trouve cette histoire romantique, peu d’hommes acceptent de passer leur nom en second plan… Surtout pour leurs enfants.

  • Je me suis mariée l’année dernière, et je n’ai pas changé de nom. J’aurais eu l’impression de changer d’identité. C’est un choix qui n’est pas toujours facile, il y a aussi le regard des gens “Tu ne changes pas de nom?”, tous ceux qui t’appellent Madame Lui parce que tu viens de te marier. Mais la majeure partie l’acceptent très bien ! Et pour mon mari, la question ne s’est pas posée de changer de nom, ni pour lui, ni pour moi. Concernant nos (futurs) enfants, ils auront nos deux noms, parce qu’ils viennent de nous deux et pas seulement de Monsieur. Mais je comprends aussi très bien qu’on veuille changer de nom, que ce soit par amour, par tradition, ou parce que le nom de l’autre est mieux… C’est un choix à faire!

  • Ce serait tellement plus simple si on pouvait créer son nouveau nom à partir des deux…

    Par exemple Monsieur Delta et Madame Cookie
    –> Monsieur et madame Coota ou Monsieur et Madame Delkie…

  • Pour ma part, j’avais le même problème que toi mais à l’inverse: j’ai un nom composé et mon futur un nom “simple” donc impossible d’accoler nos deux noms à moins de vouloir que mon nom de femme mariée soit écorché en permanence (ce qui est déjà la cas pour mon nom de jeune fille) ou que nos futurs enfants finissent par m’en vouloir de toujours rater leurs contrôles à force de perdre du temps à écrire leur nom à rallonge en haut de page! 😉
    J’ai aussi pensé au fait que prendre son nom était une nouvelle “preuve” de notre mariage et de mon futur changement de statut et surtout, surtout, je vais enfin avoir un nom que je n’aurais pas besoin d’épeler continuellement!! 😉
    Quoiqu’il en soit je crois aussi que ce qui compte c’est que ce nom me correspond et me plait et je ne pense pas que j’aurais du mal à me faire appeler Madame …

  • commme toi pour la Famille je décide de porter le nom de mon future et ça a la plus grande joie de mes filles maman va enfin avoir le même nom qu’elles!car elles portent que le nom de papa,ça,bon je me suis jamais trop posée la question je ne suis pas attachée a mon nom,certainement du au fait que ma relation avec mon père n’est pas top!oui je pense que ça joue aussi ces chose là.Et pour la signature pas de soucis je signe avec un beau gribouillis!
    et ça depuis mon adolescence quand je ne voulais plus signer avec mon nom (celui de mon père)

  • au niveau professionnel je vais garder mon nom de jeune fille
    parce que j’en ai marre de changer mon nom (célibataire, puis mariée puis divorcée puis remariée) et puis parce que j’ai un nom de famille peu commun que les gens connaissent bien
    pour la vie de famille je vais cumuler les deux, mais mon nom en premier (pour mon premier mariage j’avais cumulé avec son nom en premier j’ai pas envie de ça cette fois)

    mais vu que c’est un nom d’usage je suppose que je peux décider de mettre les deux noms partout ou de ne porter que le sien plus tard

  • Dans mon cas, c’est un remariage. Suite à mon divorce, j’ai gardé mon nom d’épouse et donc le nom de mes enfants. Mais aussi c’est mon patronyme connu à titre professionnel. Pour ce remariage, je vais conserver mon nom d’épouse du 1er mariage d’autant plus qu’avec mon futur mari nous travaillons dans le même groupe, cela évitera certains commentaires et des erreurs dans les envois de mails ou les comptes- rendus de réunion. Cela me permettra de garder encore un lien avec mes 2 grands enfants. Et aussi de ne pas modifier des documents administratifs gérant la tutelle d’une vieille tante. Je conserverai ma carte d’identité ainsi valable sans restriction maintenant. Et pour mon passeport je prendrai le nom du futur marie ce qui sera plus simple pour voyager à l’étranger.

  • Question délicate à mes yeux, mais tellement simple aux yeux de mon homme…
    Je ne voulais pas perdre mon nom, que j’aime beaucoup mais aussi qui risque de ne pas être perduré (un seul garçon dans la famille…). Je souhaitais donc accoler celui de monsieur au mien. Par contre, lui n’était pas du même avis : Il prendra mon nom ! Quel soulagement et bonheur 😀
    Bien évident beaucoup d’étonnement et incompréhension autour de nous, notamment les hommes..

  • Question importante …
    Je suis pour ma part assez surprise, en 2014, du nombre de jeunes femme qui prennent sans discuter le nom de leur mari… juste pour avoir, disent elles, le même nom que leurs enfants !… et qui ne se posent pas la question de savoir pourquoi le nom de leurs enfant seraient celui du mari et pas le leur !!!
    On peut choisir celui de la femme ( et le mari peut prendre le nom de sa femme !!!) ou combiner les deux, dans l’ordre que l’on veut… La seule obligation est que tous les enfants du couple portent le même nom ( on ne s’amuse pas à changer de nom entre le premier et le deuxième enfant!!!)
    Je me suis mariée pour la première fois il y a
    maintenant 25 ans et j’ai gardé mon nom de jeune fille ..; j’aurais eu l’impression de renier mon identité ! et mon mari était tout à fait d’accord.
    Nos enfants ont le nom de leur père et cela n’a jamais gêné personne ( à part les logiciels informatiques un peu bornés qui n’acceptaient pas, à l’époque, que je note le même nom pour le nom de jeune fille et le nom marital !!!) cela dit, je ne corrigeais pas, quand chez le médecin ou à l’école, on m’appelait du nom de mon mari … mais dans ma vie professionnel tout le monde m’a toujours connu sous mon nom de jeune fille !
    et me enfants ont toujours trouvé cela normal, une fois qu’on leur explique … ils ont le nom de leur père et moi j’ai le nom de mon père à moi !!!
    Là, je vais me marier pour la deuxième fois, et je ne vais pas non plus changer de nom …
    De toute façon, à l’état civil, on garde son nom de naissance toute sa vie !

  • Je me marie l’année prochaine et cela me semble inenvisageable de prendre le nom de mon mari ! J’aurais vraiment l’impression de perdre mon identité, je trouve ça vraiment violent mine de rien.

    Cela se justifie d’autant que sa soeur porte le même prénom que moi : nous aurions donc le même prénom et le même nom, bonjour les quiproquos…

    Comme d’autres ici, nous envisageons de porter nos deux noms accolés en revanche : j’ai plusieurs amis qui ont fait ça. Cela me semble beaucoup plus égalitaire et plus en douceur….

  • pour toutes celles qui hésitent à abandonner leur nom de jeune fille au profit du nom de leur futur mari il existe une autre alternative : l’homme peut tout a fait prendre le nom de sa femme. ce qui va être mon cas dans les mois à venir. j’ai un nom de famille très rare, j’aimerais le transmettre à mes enfants. Mon futur mari a un nom de famille très commun et ne tient pas spécialement à le garder. Comme plusieurs d’entre vous, nous aimerions avoir un seul nom de famille. Du coup, en “grand prince”, ce sera mon époux qui prendra mon nom. pensez-y ….

  • Grande question !! Personnellement, j’ai décidé assez rapidement de prendre le nom de mon mari (mariage dans un peu plus d’un mois). Ayant perdu mon papa il y a 11 ans, je me suis quand même interrogée, car garder mon nom de jeune fille signifierait garder le nom de mon père… mais j’ai un frère donc lui portera toujours le nom de notre père, c’est ce qui m’a décidé à “renoncer” à mon nom de jeune fille et prendre celui de mon futur. Je n’apprécie pas les noms composés (trop lourds à mon goût) donc pour moi c’était clair que c’était soit je garde mon nom, soit je prends celui de Chéri ! Donc voilà mon choix est fait.
    N’empêche ça doit faire très bizarre au début !!

    Chroniqueuses et lectrices du blog, pouvez-vous me dire quelles démarches dois-je faire une fois mariée ? Quels organismes doit-on prévenir du changement de nom ? Par quels moyens ? Merciiii beaucoup !

  • Je rejoins certaines interventions : pour celles qui souhaitent un même nom de famille et que la solution du nom composé ne séduit pas, il reste la possibilité que ce soit le mari qui prenne le nom de sa femme.

    C’est ce que nous avons prévu de faire, Monsieur Glenn et moi. Pour des raisons liés à son histoire familiale, il ne souhaitait pas garder son nom de famille. De mon côté, je suis plutôt contente de garder mon nom car il était voué à “disparaître” à la prochaine génération ! Et puis cela devrait m’éviter un peu de paperasserie… (à moins que je ne doive spécifier à certains que je m’appelle toujours Lumi !)

    Les réactions des gens sont plutôt drôles. Après le mariage, tout le monde m’a demandé comment j’allais m’appeler, maintenant… Personne n’envisageait que ce soit mon mari qui prenne mon nom ! Quand ils l’ont su, ils ont trouvé ça surprenant et très moderne. Et Monsieur Glenn est ravi de pouvoir blaguer sur son “nom de jeune fille” ^^

  • Je suis une très grande chanceuse.
    Lors de ma grossesse, la question du nom de famille c’est posé, je voulais que notre little est aussi mon nom de famille.
    Un beau jour M’sieur KD m’a fait l’immense cadeau de m’annoncer que notre little porterait nos deux noms, mais qu’en plus le mien serait en premier… et si un jour on venait à se marier, et bien il ferait de même.
    Du coup, dans un an, tous les deux nous porterons le même nom que notre little.
    Par contre, nous garderons en nom d’usage nos noms de famille respectif, à presque 40 ans, on ne se voit pas changer de nom dans nos milieux professionnels.
    Et quand little sera grand, il choisira de garder soit l’un, soit l’autre.

    • C’est une bonne idée ca! Nous avons aussi donné les deux noms à notre enfant (mais celui de mon mari en premier) et par contre chacun a garder son nom.
      En revanche, avec les lois actuelles, il ne sera pas possible à ton enfant de choisir un des deux noms. J’avais demandé mais les deux sont en fait un seul nom pour l’enfant. Mais d’ici là, les lois auront peut-être changées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *