Mon mari a pris mon nom… et toc !

Ça y est, nous nous sommes mariés ! Je vais te raconter tout ça mais, avant, je vais te parler d’un sujet qui me tient à cœur… le choix du nom de famille !

C’est vrai que se marier, c’est plein de paillettes et de licornes en vue…Tous à l’abordage du nuage rose ! Ah, mais c’est aussi le moment de certaines formalités administratives moins drôles…

Personnellement, je n’ai pas encore trouvé de témoignage d’homme prenant le nom de leur femme sur Mademoiselle Dentelle. Je ne vais pas faire durer le suspense, mais c’est le choix que nous avons fait (Girl power !). Je te raconte tout…

Une volonté de mon Chéri…

Pour tout te dire, mon amoureux est (très, très) têtu. La plupart du temps, c’est un peu exaspérant, mais il se trouve que ça a aussi du bon. Je réalise que j’ai épousé un bonhomme étrange, libéré du regard des autres et des conventions. Il assume ses choix, et ce n’est pas les remarques désobligeantes qui le perturberont, bien au contraire (un peu mon opposé sur ce point-là). Ce petit être bizarroïde ne tient pas du tout à m’imposer son nom, je trouve ça génial (j’envoie tout de même des échantillons à ceux qui m’aideront à comprendre le phénomène, science oblige).

Alors voilà, c’est lui qui a gentiment posé en premier la question du nom de famille. Simplement car, pour citer la Maire qui a officié à notre mariage « ce n’est pas le nombre de consommes, mais de voyelles qui sont affolantes dans ce cas ! ».

Je précise que le nom de mon mari n’est pas commun et qu’il ne se prononce pas du tout comme il s’écrit (origines flamandes merci…). Ce qui fait que lors de n’importe quel évènement, une torture orthographique est pratiquée sans modération, entraînant des prononciations parfois très drôles. Enfin, surtout pour les autres.

Mon Amoureux en avait alors assez de devoir expliquer la prononciation de son patronyme. Or, pour nous deux, il était hors de question pour nous d’accoler les deux noms. Nous sommes une famille, une équipe, il est important pour mon Zeureu et moi d’avoir un seul nom sur la boîte aux lettres.

Mon mari a pris mon nom… et toc !

Crédits photo (creative commons) : Jonas Boni

La solution la plus simple était de faire un choix un peu hors du commun, et c’est Monsieur qui a proposé de prendre mon nom de jeune fille, beaucoup plus court et simple, la loi le permettant aujourd’hui !

Un « oui… mais » de Mlle Zeureu

Il est vrai que cette proposition a flatté mon égo de féministe.

Pour plusieurs raisons :

  • Pour échapper à la corvée d’épeler ce nouveau patronyme à tout bout de champ, moi qui adore être Madame « tout le monde ».
  • Pour transmettre mon nom à nos enfants.

Je suis issue d’une famille de filles, mon oncle et mon papa étant les heureux géniteurs d’une tripotée de trolls dotés de deux chromosomes X. Ce n’est pas une tragédie, mais de notre nouvelle génération à mes sœurs et moi, personne n’aurait hérité de notre nom si mon Amoureux n’avait pas fait ce choix. M. Zeureu, lui a deux frères sur qui on peut compter pour la transmission (faites des gosses, les garçons !).

  • Pour embêter les généalogistes ; oui, c’est une raison valable.

Seulement, changer de nom pour un homme, ça reste un peu original en France. On se heurte aux traditions de notre société. Et voilà, je respecte mes beaux-parents. Je ne souhaitais pas qu’ils se sentent froissés de voir leur fils changer d’identité ou attristés de ne pas avoir le même nom que leurs descendants.

J’acceptais donc que mon Amoureux prenne mon nom dans la mesure où ça ne peinait pas sa famille.

Mon mari a pris mon nom… et toc !

Crédits photo : Photo personnelle

La réaction de nos proches

Au final, à ma grande surprise, les beaux-parents ont été très ouverts sur ce sujet. Ils se sont renseignés et ont accepté ce choix (Whaaaou ! Je reste la première surprise). Les grands-parents eux-mêmes n’ont pas fait de réflexions et ont respecté notre décision.

Nous avions choisi d’annoncer ce choix peu commun pendant la cérémonie du mariage pour que l’ensemble de nos proches soient au courant. Le grand moment arrive… tataaaa ! Après les échanges des alliances, notre responsable de cérémonie a appelé mon Zeureu par son nouveau nom de famille, comme nous lui avions demandé.

Résultat, beaucoup de murmures dans l’assemblée, les invités étant persuadés qu’il s’agissait d’une erreur… (à vrai dire, moi je n’ai rien remarqué, trop perdue dans les beaux yeux de mon Chéri, mais c’est ce qu’on m’a raconté…).

Après coup, nous avons eu droit à des « c’est original », « bizarre », ou même des « c’est pour l’argent ?». Bon, je noircis le tableau, il y a tout de même eu des personnes positivement surprises par ce choix, et qui ont félicité mon Zeureu pour son ouverture d’esprit.

Quant à mon Amoureux, au moment où il a fait la demande de changer de nom à son travail, son chef est venu le voir pour vérifier qu’il ne s’agissait pas d’une blague.

Alala les traditions ont la dent dure ! Personnellement, je m’attends à d’autres difficultés au moment de l’ouverture d’un compte bancaire ou du renouvellement de carte d’identité, mais advienne que pourra !

Pour le moment, je suis très fière de l’homme que j’ai épousé et de notre choix. J’ai besoin d’un petit moment d’adaptation car, c’est assez étrange quand on m’appelle « Madame Notrenom », j’ai l’impression qu’on s’adresse à ma mère.

Et toi ? Quel patronyme vous avez choisi ? Ton Amoureux serait prêt à prendre ton nom ? À ton tour de raconter !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



28 commentaires sur “Mon mari a pris mon nom… et toc !”

  • Mes respects pour ton époux d’avoir eu le cran de prendre cette décision très peu commune. Chez nous, on a finalement choisi de garder chacun notre nom et d’accoler les 2 si un jour nous avons des enfants.
    Avoir un même nom de famille nous aurait plu, mais je n’ai pas envie de changer et mon compagnon ne veut pas également (ce que je peux tout à fait comprendre).

  • Nous on sera beaucoup plus traditionnels :
    Je vais prendre son nom en partie, car il représentera notre union (surtout), mais aussi parce qu’il est un nom « du cru » de par chez nous, et que c’est plus facile professionnellement….
    Et je garderais donc le mien en second, car il est rare, parce que je l’aime, et aussi parce que pour d’autres démarches pro c’est plus simple (oups)
    Et lui gardera son nom auquel il tient…
    Si nous avons des enfants, ils auront les deux noms selon toute vraissemblance
    En tout cas j’adore votre choix 🙂

  • Bravo à ton mari c’est juste génial !!!!! Nous on a nos deux noms tous les deux, avec notre nom « d’origine » en première place + nom d’époux ou épouse.
    Nos deux noms sont assez simples à prononcer donc ça a facilité le choix. En tout cas il est tout content d’avoir aussi mon nom avec le sien =) , et quand je vois des articles comme le tien ça me redonne foi dans le nouvelles générations au niveau de l’égalité hommes-femmes !!!! Chacun devrait faire ce qu’il lui plaît or’ une écrasante majorité de femmes prend le nom de leur mari ….

  • Pour avoir vécu longtemps au Québec où chacun garde son nom, ça ne me semble pas du tout étrange! La France reste très traditionnelle sur ce genre d’idées mais il y a beaucoup de pays où ça fait biiien longtemps que prendre le nom de son mari n’a plus rien de «normal». Dans les pays scandinaves, les hommes qui prennent le nom de leur femme n’a rien de surprenant. Nous ça sera chacun garde son nom, parce que… c’est notre nom! on n’en sera pas moins mariés!

  • Article qui me parle!
    Ici, ayant eu des enfants avant notre mariage et tenant absolument à ce que mes enfants portent aussi mon nom (famille de filles aussi ici!), on a pris le parti de mettre nos deux noms.
    Vient notre mariage, et donc j’ai accolé le nom de mon mari au mien. mais aussi parce que ma belle mère porte le même prénom que moi…
    Sauf que, mon nom de jeune fille est le premier, celui de mon mari le second, pour des raisons purement esthétiques (je trouve que ça fait mieux à la prononciation) et je ne compte plus le nombre de fois où les gens appellent mon chéri par mon nom à moi ^^
    il est en train de réfléchir pour accoler mon nom au sien. Mais c’est une décision pas forcément facile à prendre, dans notre société encore très patriarcale.

  • Il est magique ton mari!!!
    Rien à faire avec le mien… Pour les mêmes raisons que vous, je voulais que nous portions tous les deux le même nom, à savoir nos noms accolés, le sien en premier. Mais non, monsieur (élevé très à l’ancienne à sa décharge) refuse catégoriquement de changer de nom, ce qui fait qu’il ne s’appellera pas comme nos enfants… Tant pis!
    Toutes mes félicitations et encore bravo à ton homme!

  • Mon mari a pris mon nom aussi. J’ai dû le mentionner au détour de mes chroniques, mais c’est vrai que je n’ai pas fait d’article spécialement sur ça 🙂
    De son côté les raisons venaient moins d’un problème d’orthographe/prononciation (nous avons tous les deux des noms tout à fait « prononçables », pour lesquels il faut quand même donner quelques précisions au moment de les écrire) que d’un problème familial… Donc pas de doute sur « Ne risque-t-on pas de vexer ses parents ? » : il avait vraiment envie de matérialiser la création d’une nouvelle famille avec moi. Et, comme vous, nous tenions beaucoup à avoir le même nom de toute façon 🙂
    Rassure-toi en tout cas, pour la carte d’identité ça a été très simple, il a maintenant son nom « de jeune fille » (comme il aime le dire pour la blague) suivi de la mention « époux Lumi ».
    Quant aux réactions des gens, c’est vrai que ça interpelle : beaucoup ignorent encore cette possibilité ! Une jeune femme à l’aéroport a même tiqué sur nos passeports en disant « Mais ils se sont trompés, non ? » Mais nous n’avons eu que des réactions positives, et je reste très contente de ce choix 🙂 (comme toi le nom se serait perdu après ma génération, en plus…)

  • Chez nous, on en a longuement parlé. Pour mon amoureux c’était « symétrique », entendez par la que la femme n’a aucune raison supplémentaire de prendre le nom de son mari. Du coup il était très ouvert la dessus et j’en était fière ! On avais même décidé de tirer au sort… Finalement c’est moi qui ai tranché : Mon amoureux est chercheur et il vient de publier son premier article… Sous son nom de famille ! Du coup, même s’il le nie, c’est important qu’il garde son nom pour le domine pro (oui on peut avoir un nom pro et un nom privé mais perso je ne suis pas convaincue de cette idée pour nous). Alors c’est avec un grand pincement et une grande culpabilité que, moi la femme, j’ai dis a mon homme que je prendrais son nom. Je sais que c’est la bonne décision, mais je crois que je le regretterais longtemps…

  • Normalement pour la carte d’identité y’aura pas plus de soucis que ça : il mettra ton nom dans « deuxième nom » et cochera « nom d’époux » et basta. Mais par contre, il y a peu de chance que quelqu’un lui explique comment remplir le formulaire en ce sens spontanément.

    • Il n’y a aucune case à cocher au moment du mariage pour déterminer le nom de chacun, c’est seulement quand tu refais tes papiers d’identité que tu as une trace de ton nouveau « nom d’usage » en plus de ton nom de naissance. Tu peux donc le décider même longtemps après ton mariage ! Dans la vie courante c’est l’usage (tu demandes à changer au travail, tu te présentes sous ton nouveau nom etc…) qui détermine comment on t’appelle.
      Concernant les papiers, tu n’es pas obligé d’attendre la date d’expiration pour les refaire, tu peux le demander tout de suite après le mariage. La durée de validité ne sera pas prolongée pour autant, et, si ma mémoire est bonne, c’est gratuit.

  • Mon chéri étant malgache la problématique du nom est une question que je me pose. Mais plutot dans le sens prendre le sien ou pas. On a déjà pu s’apercevoir que la réaction des gens était différente selon que je porte mon nom ou le sien. (Par exemple pour décrocher une visite d’appartemement). Compliqué. ..

  • Mon mari et moi avons accolé nos deux noms de famille comme nous l’avons fait pour nos filles qui sont nées avant notre mariage.Pour la carte d’identité ne t inquiète pas…
    Nom: M Tango / Nom d époux : M Tango Valse
    Attention cependant à bien remplir le formulaire!

  • J’avoue que dans le couple c’est moi qui est le nom de famille le moins facile à épeler du coup, cela m’arrange de prendre le nom de mon mari. Mais j’aime l’idée que le mari prenne celui de sa femme !

  • Chez nous chéri garde son nom et moi je vais accoler le sien au mien. Les enfants porteront son nom (parce que Monsieur est traumatisé des noms composés).
    J’ai besoin d’avoir mon nom pour le travail, et chéri ne veut pas prendre le mien. Mais on se considère quand même comme une famille! Au Québec on ne peut pas prendre le nom de son époux, et je trouve ça correct.

  • Nous on a fait traditionnel, j’ai pris le nom de mon mari car c’est un nom assez rare (une centaine de représentant en France) et qu’il est le seul à porter ce nom parmi ses cousins germain (ses sœurs sont déjà mariées et ont pris le nom de leur conjoint). De mon coté, j’ai trois frères, et les deux qui sont déjà mariés ont gardé leur nom, donc le nom devrait être transmis (même si pour le moment je n’ai que des nièces, mais peut-être certaines d’entre-elles garderont leur nom quand elles se marieront !)
    Et personnellement ce qui me fait très bizarre (et qui m’énerve assez à vrai dire), c’est de m’entendre appeler Mademoiselle « Nom de mon mari ». Je sais que je parais plutôt jeune, mais il me semble que quand on ne sait pas si une jeune femme est mariée, on devrait utiliser madame par défaut !

  • Pour nous, la question n’est pas encore résolue. J’aime l’idée que l’on porte le même nom tous les deux, c’est important pour moi en tant que famille. Mais chéri ne veut pas prendre mon nom, qu’il juge trop commun. Sauf que moi, mon nom, je l’aime beaucoup, et si je n’ai pas de problème avec le nom de mon futur mari, je n’ai pas envie de « perdre » le mien pour autant (même si on ne le perd jamais vraiment).
    Bref, je réfléchis encore à la question 🙂

  • Moi aussi je vais prendre le nom de ma chérie

    Mon nom n’est pas dur à prononcer, il est au contraire trop courant. C’est surtout pour ça.

    Et puis j’ai aussi deux grands frères, donc la descendance est déjà assurée

    Et puis le nom de ma chérie est italien (trop la classe !)

  • Tiens, c’est étrange cette histoire de nom… En Belgique, légalement mais aussi sur la carte d’identité, chacun garde son nom. Il n’y a pas de nom d’usage officiel. C’est juste au moment de déclarer son premier enfant qu’il faut alors choisir le nom de famille à lui donner (celui du père, de la mère ou les deux dans l’ordre que l’on veut).
    Par contre, rien n’empêche dans la vie de tous les jours de se faire appeler Madame NomDeMonMari.

    Cette situation me convient assez bien finalement. 😉 Pour mon boulot, ma santé, mes loisirs, et de manière générale, je suis bien contente de rester Madame Plumetis. Par contre, j’aime bien l’idée de devenir la famille Plumetis-Plumechon (ou le nom que l’on choisira pour nos enfants) dans certains cas.

    Bravo à ton mari (et à toi) d’avoir fait le choix qui vous convient le mieux et de l’assumer.

  • C’est étrange cette histoire de nom … car même en France, notre nom de jeune fille reste notre VRAI nom de famille. Et on peut, si on le souhaite utiliser un nom d’usage : celui du mari ou les 2.
    Personnellement je prends (en nom d’usage) le nom de mon mari mais je garde mon nom pour tout ce qui est perso (bah oui j’ai le droit d’avoir une petite vie hors couple/enfant !) Alors pour le travail, le sport … je resterais Madame Du et (car nous avons déjà une fille qui est Mademoiselle De) pour ce qui concerne ma famille je serais Madame De ! J’aime encore plus le fait d’avoir un nom de FAMILLE et nom individuel !
    Et comme nous avons eu notre fille avant le mariage (ouh la vilaine), nous avons choisi de ne lui donner qu’un nom de famille (car déjà 3 prénoms). J’ai dit à l’Homme : c’est soit le tien et on se marie pour que je puisse l’utiliser aussi soit le mien car il est HORS de question que je n’ai pas un nom de famille identique à celui de mes enfants ! (Devinez qui va se marier dans un bon gros mois ???? lol)

  • Tout d’abord, félicitations! Juste envie d’apporter une pointe de nuance: j’applaudis les décisions faites « par choix » et non nécessairement fidèles aux coutumes.. mais j’aimerais bien ne pas être critiquée dans mes choix à moi, s’ils sont « fidèles aux coutumes »… moi je prendrais le nom de mon mari, parce que.. parce que c’est comme ça, c’est le schéma avec lequel j’ai grandi, parce que si j’aime beaucoup mon nom d’amour, le changement de nom refletera pour moi le changement de statut, et la décision de « quitter » ma famille pour créer la nôtre à nous… voilà… (mais je comprends clairement que ça ne soit pas l’avis de tout le monde et que chacun procède comme il l’entend)

  • C’est vraiment super que ton mari n’est pas « d’à priori » sur la prise du nom! Moi je trouve ça normal et je ne comprend pas vraiment les réflexions des gens… Le plus dur maintenant c’est tout ce qui est « administration » car ce n’est pas encore assez rependu et ils ont leur « procédures »…

  • C’est un très beau geste je trouve, de la part de ton mari d’avoir pris ton nom.
    Mon nom d’origine espagnole n’est pas courant en France, et il est tellement écorché qu’il devient difficile de l’épeler tous les jours ..
    Je regardais justement plus tôt dans l’après-midi par où commencer les démarches pour faire changer mon nom et prendre celui de Chéri, maintenant que nous nous sommes dit Oui ! Et je ne sais même pas qui il faut avertir en premier !!

  • Je ne peux que dire bravo non pas à la démarche elle-même mais à l’ouverture d’esprit de ton mari… et de sa famille. Je m’explique : la démarche elle-même ne me semble pas mieux dans un sens que dans l’autre (que la femme prenne le nom de l’homme ou inversement) même si, c’est sûr, le sens que vous avez choisi est rare. Mais… accoler les deux noms ne veut pas dire que l’on ne soit pas une équipe, une famille !!! Et surtout… la loi française indique que le nom de la femme sera toujours son nom « officiel » ; maintenant on « se fait appeler » par le nom de son mari si on le désire, mais c’est tout. Pour ma part, il fut un temps où je n’envisageais pas de me marier parce qu’il m’était impensable de changer de nom ! Depuis la loi a changé. Et si je n’ai encore rien changé sur mes papiers officiels, je me fais appeler en nommant les deux noms. En tout cas, bravo à vous d’avoir pensé à cette possibilité et de l’avoir adoptée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *