Mariée d’hiver : au secours, je suis malade… (Attention, article glamour !)

Comme Mademoiselle Lumi, Mademoiselle Bigoud ou encore Mademoiselle Snow, tu as cédé à l’appel de l’hiver pour ton mariage. Parce que l’hiver, c’est beau. Parce que l’hiver, c’est romantique. Parce que l’hiver, c’est magique…

Oui mais l’hiver, tu devras bien te couvrir. Dehors, tu vas avoir si froiiiid… Ce n’est pas à cause de moi, mais bon, quand même, c’est vrai : tous les hivers, il y a des saletés qui reviennent, genre la grippe ou la gastro. L’hiver, tu as les mains gelées et le nez qui coule. L’hiver, tu peux même avoir de vilaines rougeurs sur ton joli visage… Alors que faire, pour éviter de te taper 40 de fièvre le matin du jour J, ou pour réparer ton petit nez tout irrité à force de te moucher ?

Tu me diras : quel rapport avec la mode ? C’est tout simple. D’abord, le nez rouge et/ou le teint verdâtre, on a vu plus sexy. Et puis tu vas en faire quoi, de ta belle robe, une fois clouée au fond de ton lit par la grippe ? Donc aujourd’hui, je vais te parler de – berk ! – maladies. 

Mim malade

Crédits photo : Cartoonsetbd.com

Au secours ! J’ai mal au ventre…

Le stress et la fatigue des préparatifs y sont sûrement pour quelque chose. Depuis hier, tu ne te sens pas vraiment dans ton assiette. Quelques vertiges, limite la nausée, tu te dis que c’est sûrement la pression qui commence à monter, à J-4. D’ailleurs, tu as mal au ventre… C’est un signe, ça, non ?

Mais qu’est-ce que j’ai ?

Si tu travaillais encore dans ton open-space avant-hier. Si tu prends le métro pour aller au bureau et en revenir. Si tu as gardé ton petit-neveu qui n’était “pas au mieux de sa forme”… Il y a des risques pour que tu aies tout bêtement attrapé une gatro-entérite ! Ce qui t’attend : selon le virus en cause, des vomissements, une bonne diarrhée, une grosse fatigue et des douleurs abdominales intenses, accompagnées de flatulences nauséabondes. Le top du glamour !

Et je fais quoi, maintenant ?

Attention, je ne suis pas médecin. Si jamais tu as une forte fièvre, du sang dans les selles (glamour toujours) ou que tu es malade depuis plus d’une semaine, file chez ton généraliste (ou fais-le venir, allez hop !). Mais sinon, il existe des moyens simples et naturels de te soulager un peu, dans l’immédiat.

Bois du Coca-Cola. Ce n’est pas une légende, même les gastro-entérologues le recommandent. Je ne te parle pas du Coca Zéro, hein, mais du bon vieux Coca normal, dont tu vas au préalable chasser les bulles (tu en as déjà assez comme ça, non ?). Il contient en effet beaucoup de sucre, idéal pour lutter contre une hypoglycémie passagère (naturellement, si tu es diabétique, tu oublies vite ce que je viens d’écrire, ok ?).

Mange des bananes et du riz. Ces aliments te permettront de ralentir ton transit intestinal, et donc de freiner la débâcle… Grignote, c’est permis ! Pour aider tes intestins à se reposer, et reprendre des forces en douceur, fractionne tes repas en six à dix petites portions par jour. De toute façon, tu n’as pas très faim, je parie ?

Bois petit à petit : pour lutter contre la déshydratation, bois souvent et en petite quantité, de l’eau minérale riche en sodium, du bouillon de légumes ou encore du thé noir que tu laisseras infuser longtemps. Ses tanins vont apaiser ta diarrhée. Certaines plantes peuvent te soulager : la reine des prés, le chêne, l’angélique, le thym, le romarin et la lavande, à demander à ton herboriste préféré !

Mieux vaut prévenir…

Evidemment, le mieux est encore de ne pas l’attraper ! Et pour ça, rien ne vaut l’hygiène.

A une semaine du mariage, la gastro débarque dans ta région ? Multiplie les lavages de mains, et emporte toujours avec toi un petit flacon de gel hydro-alcoolique, facile à glisser dans ton sac. Essaie de ne pas claquer la bise à tout l’open-space, le must étant évidemment d’être en vacances, ce qui t’évitera en prime les nids à microbes que sont les transports en commun ! Nettoie aussi régulièrement ta cuisine, notamment son plan de travail.

Au secours ! Je grelotte…

Tu te maries dans une semaine. Et ce matin, le programme c’était : “récupérer la sono/récupérer ma robe/terminer les centres de table/répéter notre valse”. Mouais. Pas sûr que tu y arrives : tu as 39° de fièvre, tu n’arrives même pas à te lever. Et quand enfin tu y parviens… Tu vomis partout (glamour, j’ai dit).

Mais qu’est-ce que j’ai ?

Si tu as oublié de te faire vacciner (ça, c’est ballot !). Si ta voisine t’a éternué dessus dans l’ascenseur, la semaine dernière, et qu’elle n’avait pas l’air bien du tout… Si tu as des frissons, que tu te sens épuisée et que tu as des courbatures partout : tu as peut-être attrapé la grippe !

Et je fais quoi, maintenant ?

Là, pas de blague. File chez ton médecin. Il pourra peut-être te prescrire du Tamiflu, seul médicament efficace contre le virus de nos jours. Et encore, uniquement pendant les premières 48h suivant l’apparition des symptômes. Sinon, il ne te restera plus qu’à prendre ton mal en patience, en même temps que ton paracétamol… Reste bien au chaud, et zou, au lit !

Mieux vaut prévenir…

Comment éviter la grippe ? Grâce à la vaccination, bien sûr ! Malgré des idées reçues tenaces, elle ne présente aucun danger et elle t’offre une protection de l’ordre de 60 à 90% contre le virus. Pas négligeable, hein ? A l’heure où je t’écris, il est encore temps de te le procurer. Entre nous, avec le lavage des mains (toujours lui), c’est le seul moyen vraiment efficace d’éviter d’annuler ton mariage en cas de contamination. Parce que crois-moi, avec une bonne grippe, même pas en rêve que tu te traîneras jusqu’à l’autel !

Au secours ! Je suis enrhubée…

Oui bon, là c’est moins grave. Mais qu’est-ce que c’est enquiquinant… Tu as le nez tellement pris que tu as du mal à dormir, la nuit. Du coup, tu es crevée. Et tu commences à te demander si on t’entendra dire Oui au milieu de tes éternuements ! En prime, ta gorge te chatouille. Ou bien elle te gratouille… Et ton nez ressemble à un lampion pelé à force de te moucher. Enfin bref, ça va pas, quoi.

Mais qu’est-ce que j’ai ?

Banale, virale, tu as probablement une bonne rhinopharyngite, de son doux nom scientifique. Pas facile à éviter, en cette saison ! Le froid sec fragilise la muqueuse de ton nez, qui devient plus vulnérable au virus… Damned, que faire ?

Et je fais quoi, maintenant ?

Bon évidemment, si tu fais partie des personnes à risque de surinfection bactérienne (si tu es asthmatique, par exemple), tu consultes, ça vaut mieux. Mais sinon, à part soigner tes symptômes, il n’y a pas grand-chose à faire.

Oublie les antibiotiques, ils ne serviraient à rien. Tu es fumeuse ? Commence donc par diminuer ta consommation de cigarettes ! Inutile d’irriter encore plus ton nez et ta gorge.  Là encore, un bon analgésique (type paracétamol, ibuprofène ou aspirine, si tu n’es pas allergique) et un spray décongestionnant pour ton nez (mais sans excès) sont tout indiqués. Tu peux d’ailleurs préférer des lavages doux et réguliers au sérum physiologique. Oui oui, comme pour les bébés !

Pour ta gorge, essaie le miel dans une tisane chaude. Tu as le nez douloureux et pelé ? Un peu d’Homéoplasmine devrait te soulager. Tu peux tenter de camoufler tes rougeurs avec un bon anti-cernes ou concealer (mais je ne te cache pas qu’avec les mouchages réguliers, ça ne tiendra pas très longtemps…).

Mieux vaut prévenir…

Normalement, là, tu sais déjà que tu dois… te laver les mains ! Bravo. Tu as bien suivi. Ce que tu peux faire aussi, c’est éviter d’affaiblir tes défenses immunitaires, notamment en luttant contre le stress. A toi les joies du yoga et de la relaxation (pourquoi pas un bon spa entre copines, pour ton EVJF ?) ! Une bonne cure de vitamines, un peu de jogging… Elle est pas belle, la vie ?

Au secours… J’ai les joues toutes rouges !

Et le nez aussi. Pourtant, tu n’es pas enrhumée (veinarde), et tu ne viens pas non plus d’embrasser ton fiancé (dommage). Ah et puis tiens… tes mains aussi sont rouges. Et pelées, un peu comme ton front. Heu… On a vu mieux, pour les photos !

Mais qu’est-ce que j’ai ?

Si ces rougeurs inédites sont apparues dès que la température est passée sous les 10°C. Si tu as la peau du visage tellement sèche par endroits qu’elle tiraille. Si les jointures de tes doigts sont rouges et douloureuses, voire saignent un peu… ben tu n’es pas malade. Tu as juste froid ! La peau de ton visage s’est déshydratée (oui, glamour, je sais) et tu as peut-être des engelures aux mains.

Et je fais quoi, maintenant ?

Il va falloir soigner puis camoufler tout ça. Pour tes mains, je te conseillerais une crème, qui a réussi à réparer les miennes quand je travaillais en Réanimation avec 80 lavages par jour en moyenne (scoop : j’ai travaillé dans la Santé !). Il s’agit d’Atrix, tu peux la trouver ici, par exemple. Moi, je l’appliquais le soir, avant de mettre des gants fins en coton et de me coucher. Après quelques nuits, mes mains étaient réparées ! Et crois-moi, j’en ai testé, des crèmes… Alors oui, dormir avec des gants, ça peut te paraître bizarre. Mais au moins, ton alliance sera glissée sur un joli doigt non craquelé !

Pour ton visage, c’est tout bête : il faut l’hydrater ! Les crèmes type Nivea ont fait leur preuve, mais tu peux choisir ta préférée, du moment qu’elle est indiquée pour le soin des peaux déshydratées (et pas seulement sèches, hein !). Malgré tout, tes rougeurs ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Pour les camoufler, tu peux utiliser une BB cream, par-dessus ta crème de soin. Et si vraiment les rougeurs sont très prononcées, il existe des bases de teint vertes (si si) qui aident à les atténuer… (tu mets ta base AVANT la BB cream, on est bien d’accord ?).

Mieux vaut prévenir…

Pense à boire beaucoup d’eau. En hiver, on a moins ce réflexe, pourtant indispensable pour garder une belle peau bien résistante ! Diminue un peu les gommages et autres peelings, trop agressifs par ce froid, et adopte une crème “doudoune”. Pour tes mains, porte des gants bien chauds à l’extérieur, bien sûr, et évite de faire ton ménage à mains nues. Ça peut paraître idiot, mais je connais beaucoup de femmes qui oublient leurs gants de vaisselle. Pas très malin, avec les détergents !

Et toi ? Tu as pensé à te faire vacciner ? Tu vas te laver les mains plus souvent ? Tu es tombée malade juste avant ton mariage (nooon) ? Tu n’avais pas pensé à tout ça, et à cause de moi tu es hypocondriaque, maintenant ? Dis-moi ce que tu en penses… 



24 commentaires sur “Mariée d’hiver : au secours, je suis malade… (Attention, article glamour !)”

  • Article à ne pas faire lire à une future mariée hypocondriaque!!!!
    Pour la petite histoire, ma mère avait une angine blanche le jour de son mariage… elle a coupé la pièce monté juste après avoir fini l’entrée pour pouvoir aller se coucher… Bizarrement ça m’a donné envie de me faire vacciner contre la grippe cette année (on ne sait jamais…)

  • Hi hi hi !
    Très bon article !
    Nous nous marions l’an prochain en décembre, et effectivement, le vaccin contre la grippe sera sans doute indiqué, je n’y avais pas pensé. Merci pour ces bons conseils !

  • Un petit truc contre l’éternuement intempestif (au moment de dire “oui” par exemple): se chatouiller le palais du bout de la langue. Contre un éternuement isolé ça marche bien (on fait juste des grimaces), contre une grosse crise je ne garantis pas à 100%

  • Hihi, merci Claire pour ce check up! pour ma part, j’ai fais le vaccin contre la grippe même si tous le monde m’a regardé de travers quand je l’ai annonce! bon ok j’ai été patraque tout le week end qui a suivi mais il vaut mieux ca que d’être malade le jour J 🙂 et pour les mains, et le visage c’est dose de crème Mixa tous les matins et tous les soirs! en plus de tout ca je prends des petits comprimés de vitamine C tous les matins et je me ferais une cure de fruit en janvier pour avoir une belle peau bien hydratée et accessoirement me donner plein d’énergie et de vitamine pour ne pas tomber malade (et puis après la fêtes, le régime fruit ca ne fait pas de mal 🙂 )

  • Moi, c’est à la varicelle que j’ai échappé de justesse à une semaine de mon mariage en août dernier….
    Vous imaginez les sueurs froides et les cauchemars angoissés, couverte de boutons?

  • Pas la peine de se faire vacciner contre la grippe si on l’a eu (la vraie, hein, pas la gripette) il y a moins de 10 ans… car on est immunisé pour ce laps de temps…
    Sans oublier que le vaccin ne protège pas complètement… L’année dernière, plusieurs de mes amis / connaissances ont eu la grippe malgré le vaccin…

    • Pour avoir travaillé dans le milieu médical je me permets d’apporter quelques précisions à ton commentaire: la base du virus est toujours la même mais évolue tous les 6 mois (à chaque migration) le vaccin que l’on recoit donc en hiver est basé sur le virus qui a sévit 6 mois plus tôt dans l’hémisphère sud, donc en partant de ce principe forcément le vaccin n’est pas sûr à 100% car il y a pu y avoir une mutation du virus entre temps. Partant de ce principe si tu as eu la grippe il y a 10 ans le virus a eu le temps de muter au moins 20 fois donc je ne pense pas que tu sois toujours immunisée…

    • La fiancée aux couleurs, en cliquant sur les mots “idées reçues tenaces”, tu pourras notamment lire ceci :
      “J’ai une voisine qui s’est fait vacciner et elle a eu la grippe ! Le vaccin, ça ne marche pas toujours ?”
      Cela est rare mais possible. En effet :
      1. Le vaccin n’est efficace que 15 jours après l’injection ; il est donc possible d’attraper une « vraie » grippe dans cet intervalle.
      2. Comme tous les vaccins, le vaccin contre la grippe n’assure pas une protection à 100%. Quelques personnes vaccinées peuvent attraper une vraie grippe, mais la maladie est alors généralement moins sévère.
      3. Enfin, d’autres virus respiratoires (non prévenus par la vaccination antigrippale) circulent chaque hiver et peuvent entraîner des signes très proches de ceux de la grippe.
      Intéressant, non ? 🙂

  • J’ai la chance d’avoir une tante docteur en pharmacie… Elle n’est pas médecin certes mais de bon conseil quand même. Et bien, selon elle, le meilleur remède contre le rhume, c’est le grog !!!! De la tisane, du miel, du jus de citron et du rhum !!! (contre le rhume typique ! Pardon je sors !)
    Un truc qui fonctionne bien chez moi, c’est l’occillococcinum. Et ça marche pour tout car ça booste les défenses immunitaires. Et contre la gastro, le remède de grand mère dans ma famille (vraiment infâme !) c’est l’eau de cuisson du riz….

  • Tres bonne idée cet article!!!
    si je puis juste ajouter ceci : la vitamine c peut etre un tres bon allié contre les pathos hivernales!!!! en plus de lutter contre la fatigue, elle est anti-infectieuse et peut éviter ou aider à lutter contre les symptomes grippaux par exemple!!! à consommer régulièrement car le corps ne la stocke pas et l’élimine une fois l’avoir utilisé dans les urines… c’est un truc perso que je conseille fortement!!!!(ainsi qu à la pharma ou je travaille!!! 😉

  • Attention aux conseils sante. Le virus de la grippe mute chaque année, et comme le vaccin est préparé d’une année sur l’autre, il n’est pas forcement efficace. Les vaccins quels qu’ils soient comportent des risques et des effets secondaires qu’il ne faut pas prendre a la légère. Les lobbys pharmaceutiques sont très forts pour rassurer le public, et c’est bien normal : ils ont dépensé de l’argent pour créer des vaccins, il faut maintenant les vendre. Sans rentrer dans la polémique et autre scandale du gardasil, je voudrais juste rappeler que les médicaments (et vaccins) sont des produits potentiellement dangereux, et que mariage ou pas, il faut bien peser le pour et le contre avant d’en prendre. J’en profite pour souhaiter une bonne santé aux mariés de cet hiver !

    • Pour ma part, tarte au citron, je me dis que les vaccins sont bien moins “dangereux” que les maladies dont ils nous protègent… Mais chacun ses convictions, hein 😉

  • Tu as oublié les lèvres gercées dans les plaies de la future mariée hivernale !
    Si vous voulez avoir de jolies lèvres sur les photos, et des lèvres toute douces pour embrasser votre mari tout neuf, pensez à avoir toujours votre baume à lèvre sur vous et à hydrater vos lèvres souvent, notamment le soir avant d’aller vous coucher (même si ça fait râler monsieur parce que vos lèvres ont un gout bizarre).

  • Super article comme toujours ! Je rajouterai qu’il peut être utile en toute saison … Mariée du 14 septembre dernier, je n’ai pas bien résisté au froid et surtout à l’humidité soudaine apparue la semaine avant notre mariage. Résultat : fièvre, mal au crâne et gorge en feu la veille du mariage, symptômes aggravés le matin du mariage. Bref, pour réussir à passer à la pharmacie sans affoler personne (parents déjà en grand pic de stress) j’ai semé ma mère qui devait m’accompagner chez le coiffeur en demandant in extremis à ma témoin de la remplacer …
    Résultat : à partir du moment où j’ai enfilé ma robe je crois jusqu’au lendemain, je n’ai absolument rien senti … ni fièvre, ni gorge en feu … sur le dance floor jusqu’à 6h du mat … par contre le dimanche après-midi gros retour de bâton !!!
    Comme quoi l’adrénaline est très efficace chez les mariées malades 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *