3 mois plus tard, je souffre encore du blues mariage

Crédits photo : Laurence Gondon

Une chose qui me stressait avant mon mariage (en plus de toutes les autres, bien sûr), c’était le spectre de la déprime post mariage.

J’en entendais parler ici et là. Partout en fait.

Et bien sûr, tout le monde s’accordait à dire que c’était inévitable… et qu’il ne fallait pas s’en inquiéter.

Mais tu me connais : “il ne faut pas s’en inquiéter”, c’est une raison tout à fait valable d’y penser sans cesse pour trouver une solution. 

Demain, on va donc parler de cette déprime post-mariage et réfléchir ensemble à des solutions préventives. Histoire que tu puisses arrêter d’y penser. Parce que d’ici au jour-J, tu as autre chose à faire, non ?

Mais aujourd’hui, je te présente Aurélie, qui s’est mariée en novembre dernier et qui nous raconte pourquoi elle a encore du mal à s’en remettre.

Comment se remettre d’une demande en mariage sous le magnifique soleil de la Martinique, d’un an et demi de préparation et d’une journée de mariage absolument parfaite ?

Pour tout vous dire, je n’y arrive toujours pas.

Je repasse chaque moment de ce 12 novembre 2011, j’essaye de ne rien oublier, je regarde encore et toujours les photos, je continue à éplucher les blogs de mariage, ….. ARGGGGGHHHH qu’est-ce qui m’arrive ?!

Crédits photo : Laurence Gondon

Comment réagit mon entourage ?

Mon cher et tendre prenait cela un peu à la rigolade au début. Il comprenait.

Je pense qu’il ressentait aussi un petit vide après 4 jours d’amour intensif avec nos meilleurs amis et notre famille. Mais il a vite été replongé dans une vie extrêmement active et il s’en est donc remis assez vite.

Pareil, au début mon entourage m’a comprise. Mes parents et mes amis étaient un peu dans le même état et ils attendaient tous les photos avec impatience. Puis chacun a repris sa vie.

Mais pas moi !

Crédits photo : Laurence Gondon

Alors je me rassure comme je peux et je me répète en boucle que “ça va aller, ça va passer, c’est vrai qu’il y a eu beaucoup de choses cette année (achat maison, travaux, déménagement, adoption de chien, nouveau boulot, etc.)”

J’ai aussi tenté une autre solution… convaincre mon mari de nous remarier ! Monsieur n’est pas contre, à une seule condition : il refuse que je prépare cela pendant un an ! Bon, je laisse tomber l’idée…

Crédits photo : Laurence Gondon

Est-ce qu’on aurait pu l’éviter ?

Je pense qu’on aurait pu limiter la casse en partant en voyage de noce, mais faute de moyens nous ne l’avons pas fait. Acheter une maison et se marier la même année, ça a un coût ! Mais cela nous aurait permis de décompresser doucement et de se reposer après toutes ces émotions.

Je n’imaginais pas à quel point un mariage permettait de rencontrer, de retrouver, de découvrir nos familles et amis. Cette journée a été une vraie claque en pleine figure, nous avons des amis fantastiques et des familles tellement aimantes !

Je crois que j’en suis encore toute abasourdie.

Crédits photo : Laurence Gondon

Crédits photo : Laurence Gondon

Et toi ? Ca te stresse cette histoire de dépression post mariage ? Tu penses que ça t’affectera ? Déjà mariée : tu l’as eu, le blues post-mariage ? Il a duré combien de temps ? Tu t’en es sortie comment ? Raconte !



22 commentaires sur “3 mois plus tard, je souffre encore du blues mariage”

  • Comme je te comprends Aurélie 😉
    Mais détrompe toi, le voyage de noces ne change rien. Ca prolonge le nuage mais ça n’empêche pas la redescente ensuite. Moi c’est venu trois mois après le mariage (je suis longue à la détente 😉 )
    C’est normal de ressentir ça, après + d’un an intensifs on se retrouve carrément désoeuvrée puisque le mariage occupait toute la place. Et puis cette grosse dose d’amour d’un coup, il faut un peu de temps pour passer à autre chose et cesser de la regretter et de se dire “encore ! encore !”.

    Je crois qu’il faut essayer de trouver un autre projet qui t’intéresse pour te détacher doucement du monde “mariage”, et puis si tu n’y arrives pas, bah, tu fais comme moi, tu ouvres un blog 😉

  • J’avoue ne pas avoir eu de wedding blues. J’ai adoré notre journée, on a été gâtés par notre entourage ce jour là, on a ri, profité, et j’aime encore regarder le diaporama de notre jour j et verser ma petite larme. Mais pas de blues, notre quotidien me réjouit tout autant et peut-être que j’ai dès le début pris de la distance et réalisé que ça durerait une journée. J’ai pas envie de remettre ça, du moins pas tout de suite et si on fête nos 10 ans de mariage , ce sera genre barbecue avec nos amis et plein de musique, puis des belles chaussures mais ça ne sera pas un deuxième mariage (pas de déco à gogo, de prise de tête sur le choix des fleurs, etc) , juste une fête d’anniversaire. Bon courage Aurélie!

    • J’adoooore ta vision des 10 ans de mariage, j’ai la même!
      Peut-être aussi que l’attente d’un heureux évènement est une dose d’amour qui conrebalance largement le mariage?

  • Olalala, je pense déjà non stop à mon mariage, et voilà que maintenant je pense aussi à l’après mariage, ahhhhhh !
    Je n’y suis pas encore, mais je pense comprendre ce sentiment. Les préparatifs nous accaparent tellement que, quand il n’y en a plus, ça doit faire une vide ! Et puis tellement de souvenirs et de sensations en une seule journée,l’après doit faire bizarre.
    On en reparle dans un peu plus de 6 mois ^^ lol
    Merci en tout cas pour ce témoignage et ces superbes photos

  • Au risque de paraitre un peu brute mais moi j’ai plutôt hâte d’en avoir fini avec ça. J’ai envie de reprendre ma petite vie tranquille. Je pense pas souffrir du blues post-mariage. Je pourrais de nouveau avoir le temps de prendre mes pinceaux, de lire, etc… Même si je prends du plaisir (et encore pas toujours parce que M. Hermine n’est pas d’une grande aide) je serais contente quand nous serons mariés

  • Le seul remède : un nouveau projet. Une maison, un voyage sinon, on a toujours une envie irrépressible d’essayer une nouvelle robe, de tester un nouveau thème.
    Mais bon, même en ayant maîtrisé son petit blues, une journée n’est bien commencée que par un petit tour chez Mlle Dentelle…

  • C’est marrant, c’est comme quand tu as ton bébé : les 3 à 4 premiers mois, la fusion est totale !
    Finalement, je me dis qu’un mariage, ça se prépare aussi longtemps voire davantage. Que ça occupe nos pensées, bouleverse nos habitudes, qu’on l’idéalise beaucoup… Tout comme un bébé, en fait !
    Alors bon, Aurélie, je crois que j’ai une petite idée du seul projet qui te permettrait de passer à autre chose… en toute sérénité 😉

  • J’ai très peur également de souffrir de ce syndrome après mon mariage! Je suis tellement à fond dans mes préparatifs que je suis persuadée que je vais ressentir un vide une fois l’évènement passé. Je pense que dans mon cas, c’est aussi parce que je n’ai pas encore retrouvé de travail donc le mariage m’occuppe la journée. Vivement que je retrouve un job ou bien qu’une de mes copines se marient pour pouvoir l’aider 😉

  • Merci pour vos conseils et vos compliments sur les photos!
    Je pense aussi qu’un autre projet serait la solution! Un bébé??? humm faudrait réussir à convaincre l’homme!
    Bonnes continuation à toutes les mariées et futures mariées!

  • je redoute aussi le wedding blues, alors bon il est vrai qu’on nous avons un projet d’enfant mais si je met 1 an a tomber enceinte ben je vais largement avoir le temps de déprimer. alors je suis aussi preneuse de solutions miracle pour limiter la casse 😉

  • Oh ben moi je n y avais pas penser du tout avant de lire ce témoignage

    Bon le mariage n occupe pas tout mon temps
    Je ne parle pas que de ça Du coup ça doit aider
    et plein de projets :
    Évolution de poste, J adore mon métier
    On vient d acheter une nouvelle maison avec plein de petits travaux à faire encore
    Ma puce à m occuper
    Préparer voyage
    Puis sûrement bb2

    Encre bien chargée ma petite vie pour quelques années
    Et puis il y aura les mariages des copines

  • Moi effectivement je pense à mon futur wedding blues, surtout je pense à ” Que vais-je faire de mes 10 doigts une fois que je n’aurais plus tout mes DIY mariage à faire” et bien je pense qu’il faut qu’on ai d’autres projets, ns avons envie de déménager ns attendons après le mariage surement en Septembre, dc déménagement un grand projet, il va falloir acheter des meubles faire ma déco de l’appart’ donc encore des choses à faire après le mariag. Ns pensons aussi faire un VDN mais pas immédiatement après le mariage afin de faire durer le plaisir. Novembre 2012 se sera mes 30 ans Juin 2013 mes 10 ans de greffe cardiaque et j’espère dans l’année 2013 l’autorisation des médecins de faire un bébé. Donc voilà je pense que la solution pour ne pas avoir trop le wedding blues c’est d’avoir plein de projets derrière afin que l’on ne se retrouve pas après 1 ou 2 ans de préparation intensives, à ne plus rien avoir à faire.

  • Moi j’y pense, mais sans plus, car ça ne sert pas à grand chose d’y penser avant d’y être. Je me concentre sur le mariage en lui-même et j’aimerai en profiter à 100% et ne pas en manquer une minute.

    Et puis je prépare le mariage de manière assez “relax” sans trop de DIY etc. Donc je pense que je reprendrai le cours de ma vie après, avec de nouveaux projets.

    Par contre, les photos de ce mariage sont superbes !!! Surtout la mariée. J’ai envie d’en voir plus !!

  • Eh bien moi, le wedding blues, j’y pense aussi et je le prépare !
    Dans le mois qui suivra le mariage nous emménagerons ensemble, déjà, ça va faire un petit changement donc pas de “retour à la normale”
    Puis voyage de noce 3 mois plus tard …
    Bébé peut-être pas tout de suite, on verra après le voyage de noce de quoi on aura envie tous les deux.
    Et pour le DIY, je bâtirai mon livre d’or en y mêlant petits mots des invités écrits sur des petits cartons colorés, et photos du jour J. ça m’occupera !
    J’espère que mon programme limitera l’effet wedding blues !

  • C’est drôle je me marie dans 3 mois et j’ai commencé à souffrir du (pre) post wedding blues il y a quelques jours en me ruant sur le Nième magazine sur le mariage et en réalisant que ça allait être le dernier…et la question fatale est arrivée: ET APRES!!!!! Du coup ça me rassure de voir ces témoignages, je ne suis pas complètement dingue! Je vais donc profiter a FOND du jour J, compter sur le talent de la photographe et du cameraman pour pouvoir revivre ce jour autant de fois que je le souhaite ( même en douce toute seule pour ne pas entendre mon cher et tendre me dire “encoooooore!!” ) et cerise sur le gâteau, nous avons décidé de renouveler nos voeux en faisant une fête tous les 10 ans…voilà de quoi rendre le mariage éternel…

  • Le wedding blues, on ne s’y attend pas et pourtant!!! La seule solution me semble un nouveau grand projet qui chamboule la vie! Maison ou bébé!!!
    Mais en même temps, je crois que c’est grâce à ce blues qu’on a aujourd’hui autant de magnifiques blogs de mariage!

  • Pour avoir testé, je confirme les dires de Tata Next Door: le voyage de noces ne change malheureusement rien ! Oui oui, moi aussi, c’est ce que j’espérais, mais en fait… non. En ce qui me concerne, le retour à Paris sous la pluie (en juillet !!) a été particulièrement douloureux… et les deux mois qui ont suivi aussi !

    La formule magique ? Je crois qu’il n’y en a pas… Moi c’est de jolis projets professionnels et du blog de mariage à haute dose à la rentrée qui m’ont redonné le sourire 😉

  • je vais me marier dans deux mois, je n’arrive pas à me concentré, je commence a avoir des doutes que je n’aime pas vraiment mon fiancé, ou bien je n’aime pas sa façon de parler, j’ai peur, je ne vais pas bien , aidez moi.

  • Me voilà mariée depuis un peu plus de 3 semaines, et autant vous dire que le “wedding-blues”, je suis en plein dedans !!! Sauf que moi je n’en connaissais pas l’existence… j’avais entendu parler du baby blues que les jeunes mamans ressentent après l’accouchement, mais alors après le mariage, je ne connaissais pas! Comme le décrit Aurélie dans son récit, j’ai vécu une journée absolument merveilleuse, magique, et tellement pleine d’amour et d’amitié, et de sincérité. Sauf que ce jour-là, à partir du moment où nous nous sommes retrouvés dans nos belles tenues de mariés avec Monsieur Sk, je suis montée sur un nuage dont je ne suis pas redescendue…jusqu’au dimanche après-midi! Contrairement à Mademoiselle Dentelle, j’avais bien organisé le brunch du dimanche, on avait une petite part d’impro, mais globalement tout était calé pour que nous profitions encore et encore de nos invités, et surtout de cette atmosphère si particulière qui se dégageait de toutes ces émotions. Sauf, que ma meilleure amie, et témouïne, avait prévu une petite animation pour le dimanche : une chanson retraçant notre vie (à tient une petite larme rien qu’en y pensant…). C’était une chanson magnifique, le dimanche nous avons invité seulement les personnes les plus intimes, et ils ont tous chanté cette chanson. Et là, boum! C’était trop d’émotions, la goutte d’eau qui fait déborder le vase, et ensuite le vase ne s’arrête plus de dégouliner. Voilà à quoi j’ai ressemblé jusqu’à au moins 21h le dimanche soir : une fontaine qui dégouline! A chaque invité qui nous disait au revoir, son petit lot de larmes! Et si ça c’était arrêté au dimanche soir, l’affaire aurait été réglée. Mais non, le lundi, encore des larmes pour finir les desserts chez mes parents, puis le mardi, départ de proches qui vivent très loin, puis le mercredi, ouverture de notre urne que nous n’avions pas encore touchée, puis le jeudi départ en week-end en amoureux en écoutant le cd avec toutes nos musiques de mariage dans la voiture, le vendredi j’ai certainement trouvé quelque chose, et le samedi : ça faisait une semaine… Cela fait 3 semaines et je commence à redescendre de mon nuage en regardant les photos, en réalisant quel moment de bonheur nous avons passé et en me demandant pourquoi n’a-t-il pas duré plus longtemps. Cette sensation de tristesse est très bizarre comparée au bonheur que je ressens d’être mariée à Monsieur Sk que j’aime à la folie. Les journées de boulot chargées ne comble pas ce petit vide de ne plus avoir de préparatifs, de mails à envoyer, de prestataires à contacter… Alors merci pour vos témoignages qui me montrent que je suis (presque) normale et que ce “vide” s’estompera avec le temps et me laissera profiter pleinement de mon MARI 😉 Aux futures mariées : PROFITEZZZZZ !!

  • Coucou, j’ai déjà posté ce post sur un autre article mais je pense pas que ça sera de trop!
    Cela fait tout juste 1 mois que je suis marié. Mon mariage s’est super bien passé, ça a été une merveilleuse journée.
    Mais 15 jours après, la déprime totale, je ne fesait que de pleurer pour un rien, je n’avais envie de rien, même pas de voir les photos du maraige qui sont pouirtant magnifique. J’en ai parlé à mon médecin qui m’a prescrit de l’homéopathie: Ignatia amara 30ch 3 gelules 3 fois par jours durant 15 j.
    Et bah je vous le conseille car ça va beaucoup mieux depuis.
    Pour 4€ 04, je pense que ça vaut le coup d’essayer. Et quand je vois qu’il a des jeunes mariées qui sont toujours déprimé des mois après je trouve ça triste car on se marie pas pour être mal après!
    En tout cas , j’espère que ça pourra aider certaine.
    Bon Courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *