Mes préparatifs : de la joie… au coup de fatigue !

Après plusieurs chroniques à te raconter mes histoires de préparatifs – bonbonnières, chaussures, maquillage, coiffure, déco, etc. – j’ai envie de faire une pause avant de passer au récit de mon mariage et de te raconter ce que j’ai ressenti pendant toute cette période, mais aussi ce que je ressens aujourd’hui, un mois après le mariage.

A posteriori, il y a surtout deux choses que je retiens : un fort moment de créativité et la satisfaction de voir ce « projet » s’organiser peu à peu, mais également, d’un autre côté, beaucoup de stress et de fatigue, avec parfois cette petite voix au fond de moi qui me disait : « Hâte d’en terminer ! »

La lassitude des préparatifs de mariage

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

De la joie…

Alors oui, ces préparatifs m’ont plu car ça a été une forte période de créativité, pour moi qui ne sais pas faire grand-chose de mes mains. Et j’aime gérer un projet de A à Z, ce n’est pas mon métier pour rien ! Penser à la décoration et à l’ambiance souhaitée pour mon mariage. Glaner sur Internet différentes idées. Voir les différents éléments s’articuler peu à peu. En discuter avec mes proches.

Ce projet m’a occupée pendant mon temps libre et était comme une sorte de parenthèse, une bulle qui me faisait oublier mon travail et mes autres petits soucis. Pour une fois, je gérais véritablement un projet pour moi (et non pour le travail).

La lassitude des préparatifs de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

De la joie !!! Au bureau, ma « super collègue » me prend en photo alors que je reçois le journal où a été publié l’avis de mariage ! (Ne fais pas attention à la couverture très moche du journal, c’est un journal de sport !)

… au coup de fatigue…

Ça m’a tellement accaparée que je pensais à ça tout le temps. Je notais mes idées et mes listes dans un petit carnet. J’ai fait plusieurs versions de rétroplanning. J’avais mes listes pour mes invités et celle pour mon budget que je remplissais peu à peu.

À la fin des préparatifs, je n’arrivais plus à m’intéresser à grand-chose d’autre : je n’arrivais plus à me poser pour lire un livre. Je n’arrivais plus à écouter les informations et je n’avais plus envie de « perdre du temps » à aller au sport alors que j’avais tant à faire à la maison ! Mes derniers weekends avant le mariage étaient essentiellement organisés autour des préparatifs : finir les bonbonnières, finir la déco, faire les listes pour la musique, etc.

La lassitude des préparatifs de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

De la créativité, et de la fatigue… Deux semaines avant le mariage, ma belle-sœur me confectionne mes bijoux. Je me rappelle de cette soirée : je suis à la fois très heureuse et un peu fatiguée par tous ces détails à gérer et le fait que toute ma vie ne soit orientée que sur le mariage ces derniers temps !

… en passant par un sentiment d’incompréhension

Et puis, je me suis tellement investie que ça a eu tendance à « dégoûter » mon futur mari, qui ne voulait plus en parler.

En plein milieu d’un changement de job (il a changé trois semaines avant le mariage), mes questionnements toujours plus nombreux lui paraissaient dérisoires. On venait de déménager (en avril) et le changement de travail qui est arrivé en même temps lui causait plus de souci que de savoir si la location de coussins pour l’église devait par exemple être annulée ou non.

Je le comprends complètement. Mon engouement sur le sujet était parfois, voire très souvent, exagéré. Et j’avais beau en avoir conscience, ça n’y changeait rien. Je ne pouvais pas me contrôler. Je voulais que cette journée soit parfaite. Un point c’est tout.

Je me suis donc parfois sentie incomprise, parfois seule lorsqu’il fallait endosser certaines décisions dont il n’avait même pas idée. J’ai eu l’impression de porter ce projet à bout de bras et ça a eu tendance à me fatiguer psychologiquement. Les derniers temps, j’étais stressée dès le matin, je faisais de la tachycardie dans la voiture en allant au travail !

Mes préparatifs ont réellement débuté fin octobre, donc ils auront duré huit mois au total. Quand je vois que certaines filles préparent leur mariage pendant plus de deux ans, je me demande comment elles font. Pour moi, huit mois, c’était déjà bien assez. À la fin, j’ai souvent eu cette sensation de ras-le-bol, j’avais hâte de retrouver une « vie normale » après.

Un mois après, du positif, évidemment !

Le résultat final, les compliments reçus et le plaisir de cette journée effacent évidemment tout ça. J’ai bossé dur, mais ça valait tellement le coup ! Ma journée s’est organisée comme je le souhaitais. Tout s’est extrêmement bien passé. Et quasi tous les invités m’ont dit avoir passé une soirée magnifique. J’ai même trois personnes qui m’ont dit que c’était le plus beau mariage auquel elles étaient jamais allées ! Ça, ça n’a pas de prix !

Et un mois après le mariage, j’ai effectivement retrouvé une vie normale, le plaisir de lire, d’écrire. Je suis beaucoup moins stressée. Mon eczéma qui avait « flambé » pendant les préparatifs a presque disparu.

Je prends plaisir à écrire mes chroniques, à me souvenir de ce beau moment et à regarder les photos que certains de mes invités m’ont envoyées. J’attends mes photos des photographes professionnels, mais sans trop y penser. A priori, ce sera en septembre, donc j’attends patiemment ! L’idée de les avoir à la rentrée me plaît assez car ça adoucira la reprise du travail.

Et les petites frictions avec Monsieur Cook sur le sujet ont bien évidemment disparu ! On s’entend de nouveau à merveille et ça aussi n’a pas de prix ! Car se prendre la tête avec son mari au sujet du mariage est vraiment désagréable !

Pris par les préparatifs, on n’a pas eu le temps d’organiser un voyage lointain comme on l’aurait voulu. J’ai donc prévu neuf jours sur l’une des îles les plus éloignées de Grèce : Karpathos. On part dans trois jours et ce sera notre mini voyage de noces à nous ! L’occasion de passer du temps ensemble et de se remémorer cette belle journée ! Et puis, pour un voyage plus lointain, on verra bien !

Et toi, qu’as-tu ressenti exactement pendant la (longue) période des préparatifs ? As-tu été aussi fatiguée et découragée par moments ? Raconte-moi tout ça…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



14 commentaires sur “Mes préparatifs : de la joie… au coup de fatigue !”

  • Ah le syndrome de la bridezilla…. J’essaie de me réfréner dessus, mais c’est pas simple. A M-3, j’ai l’impression de ne penser qu’à ça : Dernière chose à laquelle je pense le soir & première chose dès le réveil….

    En tous cas, la récompense était là pour vous, & je suis heureuse de lire que tout est au beau fixe avec ton mari ! Et j’espère que ces vacances vous ont fait le plus grand bien !

    Et maintenant on peut les voir ces photos ? 🙂

    • Mlle Impatiente, tu es bien dans la dernière ligne droite! Essaye de ne pas penser qu’à ça non plus mais c’est plus facile à dire qu’à faire!! Pour les photos, les prochaines chroniques arrivent bientôt et j’en ai tellement que ca a été difficile de faire un choix 🙂

  • Hate de voir le résultat de tout ce temps passé alors 😉
    J’ai partagé le même sentiment et c’est vrai que dans notre cas (2ans et demi donc) c’était vraiment long… même si on a pu faire des pauses et espacer de ce fait les préparatifs, l’air de rien pendant tout ce temps je ne penser qu’au mariage. Satisfaction aussi ressentie lorsque notre temps libre en était vraiment mais après un sentiment de vide de ne plus avoir de but, d’objectif, de projet… heureusement la rénovation d’une maison a pointé le bout de son nez 🙂
    Vivement le récit du jour j !

    • Mme Cerise, je comprends que tu as été contente de te plonger dans un autre projet après le mariage, mais dans mon cas, je crois que j’en avais assez et je n’ai pas ressenti de vide! Mais le fait d’être en période de vacances en plein été ca m’a surement aidé!

  • Merci pour cet article, Mme Sirtaki. Je commence tout juste mes préparatifs, le premier mariage est prévu l’année prochaine et notre fête d’amoureux (la grosse réception/soirée) pas avant 2020. Plus de deux ans de préparatifs en perspective, donc… J’y pense déjà beaucoup, j’espère pouvoir me détacher à certains moments et faire des pauses-mariage de temps en temps 🙂
    Hâte de découvrir le récit de ton grand jour désormais !

    • Merci Nala! Félicitations pour ton mariage! et en 2 étapes en plus! vous allez bien pouvoir en profiter ! Le début des préparatifs ce n’est pas évident non plus car tu as l’impression d’être dépassée par tout ce qu’il y a à faire! Je te souhaite d’en profiter un max car c’est une très belle période dans la vie!

  • Merci pour ce témoignage Madame (gniiii!!) Sirtaki ! Je suis un peu comme toi : très excitée par les préparatifs, et en même temps lassée qu’ils durent aussi longtemps (la fille qui y passe 2 ans : c’est moa :p)… J’ai vraiment hâte d’être au jour J, et en même temps, je savoure les moments que nous passons à organiser ce bel événement. Schizophrénie en vue, donc 😉

    Profitez bien de votre voyage en tout cas !!! Même si ce n’est pas si loin que ça, le changement d’air fait toujours du bien !

    • Merci Mlle Parenthèses!! En même temps 2 ans c’est bien pour éviter de faire certaines choses à l’arrache comme nous!! Profite à fond, c’est clair que ce sont de beaux moments!!

  • Je me reconnais tellement dans tout ce que tu as écrit ! La différence d’intérêt avec le fiancé, les petites disputes, et l’impression que sa vie ne tourne plus qu’autour du mariage…! J’espère que votre mini voyage de noces (enfin 9 jours c’est pas si mini que ça 😉 ) a été top !

    • Merci Mme Chihuaha! Oui le voyage un mois après le mariage a été top! Je disais « mini » voyage plus parce que j’avais espéré un voyage plus lointain comme voyage de noces idéal mais notre ile grecque c’etait deja très bien!

  • Tellement vrai ton article ce sentiment de culpabilité dès que tu glandes et ne bosse pas sur le mariage et cette envie que cela arrive vite car un ral le bol se fait ressentir. Bonne idée ce voyage de noces pour penser un peu à autre chose!

  • Comme toi à la fin même si j’étais super excitée par le mariage j’avais quand même envie que ça s’arrête et pouvoir passer à autre chose. Par contre je me sentais jamais coupable au boulot de m’occuper du mariage XD

  • J’ ai vécu exactement la même chose ! 18 mois de préparatifs et au bout gros coup de stress! J’ ai tout arrêté pendant 5-6 mois (l avantage quand on s y prend tôt) ce qui m a permis d’être vraiment à fond sur la dernière ligne droite! Même le jour J à 21h j en avais marre je voulais aller au lit 😂😂 mais c est passé et mon weekend fut excellent ! Je regrette rien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *