Bienvenue à Mlle Diabolo Menthe, future mariée d'octobre 2015 !

Bienvenue à Mlle Diabolo Menthe, future mariée d’octobre 2015 !

Salut à toi, qui suis assidûment (ou pas) les sublimes chroniques de ce blog ô combien merveilleux ! Que tu sois sur le point de faire le BIG grand saut ou au tout début de tes préparatifs (voir même juste en train de rêver en traînant sur les wedding blogs sans l’ombre d’un projet concret à l’horizon, comme je l’ai fait pendant des années), que tu sois UNE future ou UN futur, que tu vives ici ou là-bas, voire même un peu plus loin, je te salue bien bas.

Je dois tout d’abord t’avouer que cette chronique n’as pas été des plus aisées à écrire car j’ai découvert que se présenter (soi, son couple, son mariage…), tout en en restant percutante, synthétique et un minimum intéressante, et bien c’est chaud les côtelettes. Et comme je m’en serai voulue de t’endormir dès ma première chronique, je me suis un peu mis la pression.

Je vais donc commencer par le plus simple : pourquoi ai-je eu envie de devenir chroniqueuse Dentelle ?

Ça c’est fastoche ! Parce que ça me permettait de combiner deux des choses que j’aime le plus faire au monde : écrire et parler mariage.

Ayant quelque peu délaissé l’écriture ces dernières années (le boulot, les enfants, tout ça…), ça me donnait une bonne occasion de m’y remettre. Pour ce qui est de parler mariage, tu auras certainement remarqué que ce sujet de conversation, s’il peut ponctuellement intéresser ton entourage, n’arrive qu’en lointaine position dans le TOP de leurs sujets favoris (loin derrière les enfants, les prochaines vacances, le chef casse-pieds, les impôts et le dernier candidat éliminé dans The Voice/Top Chef/Koh Lanta). Quant à Monsieur, j’ai très vite compris qu’il fallait que j’apprenne à varier mes sujets de conversation si je ne voulais pas qu’il me fasse une overdose carabinéeJ’évite donc de trop saouler tout le monde avec mon mariage au risque de passer pour la bridezilla de base (ce qui constitue ma crainte number one, je t’en reparlerai d’ailleurs au cours de ces préparatifs).

Devenir chroniqueuse, c’est être autorisée à saouler tout un tas de victimes consentantes avec mon mariage, et  ça c’est bon !

Et puis « chroniqueuse Dentelle », il faut avouer que ça claque (oui, oui, je suis fière) !

Le pourquoi du comment étant posé, l’heure est maintenue venue de me présenter.

Ecrire à la plume // Bienvenue à Mlle Diabolo Menthe, future mariée d'octobre 2015 !

Crédits photo (creative commons) : Andrys

Qui suis-je ? Où vais-je ? Dans quel état j’erre ?

Comme nous sommes deux dans ce bateau (qui a dit « cette galère » ?), je devrais plutôt dire : « qui sommes-nous ? Où allons-nous ? Dans quel état nous errons ? » mais c’est tout de suite beaucoup moins drôle (et puis c’est ma chronique d’abord, alors j’écris ce que je veux).

Je suis donc Mademoiselle Diabolo Menthe, j’ai 34 ans et toutes mes dents (enfin, toutes celles qui se voient en tout cas). Il y a maintenant bientôt 12 ans, toute fraîchement diplômée et pleine de confiance en l’avenir, j’ai dû quitter mon Ile de France natale pour m’exiler dans un territoire sauvage et hostile : la Picardie.

Comment ça « j’éxagère » ? Bon, d’accord, j’arrête.

Bref, je cherchais du travail et une collectivité territoriale un chouïa plus au nord a bien voulu s’accommoder de mon inexpérience et m’offrir ma pitance. C’est là que j’ai rencontré l’homme de ma vie, j’ai nommé Monsieur Ourson (36 ans dans une semaine, toutes ses dents également).

On  ne peut pas vraiment dire que ce fut le coup de foudre au premier regard. J’étais un peu tendue pour mon premier jour de travail (donc pourvue d’un sens de l’humour plutôt limité) et lui faisait le foufou avec son collègue, ce qui n’a pas manqué de provoqué mon agacement. Bref, je l’ai pris pour un gamin, il m’a prise pour une bêcheuse. Ça commençais moyen, tout ça. Pour notre bonheur, travailler au même endroit nous a permis de dépasser le type d’apriori débile qu’on peut avoir lors d’une première rencontre et d’apprendre à se connaître réellement  Et devine quoi ? Finalement, on s’est bien plu. Tellement plu, que nous nous sommes plus quittés.

Douze ans plus tard, une maison achetée en commun, deux adorables filles (du genre gremlins déguisées en princesses), deux lapins et quatre poissons rouges (tous trépassés depuis, paix à leurs âmes), nous voilà fin prêts à faire le grand saut. Tu peux légitimement te demander l’intérêt de se marier quand on a déjà tant construit ensemble. Le vaste sujet que voilà ! Il méritera donc une chronique à lui tout seul (note le petit teasing au passage).

Bienvenue à Mlle Diabolo Menthe, future mariée d'octobre 2015 !

Crédits photo : Photo personnelle

Mais à quoi donc il va ressembler ce mariage ?

À J-4 mois du grand jour (gloups), ça commence à se préciser.

Tout d’abord, une simple cérémonie civile à la mairie de notre ville. Ensuite, un joli cadre champêtre avec un vin d’honneur en extérieur (oui, oui, en octobre en Picardie, tout à fait, j’y crois à fond). Et quel extérieur ! Notre lieu de réception est un ancien moulin à eau reconverti en hôtel restaurant. Bref, le cadre est juste waouuu et on a craqué dès notre arrivée sur les lieux. Puis un repas simple et gourmand dans une petite salle du moulin avec pour objectif que le repas ne dure pas 4 heures et donc que la soirée ne commence pas à 2 heures du matin. Enfin, un brunch le lendemain avec les personnes restées sur place pour la nuit (dont nos familles proches).

Niveau déco, on a prévu une inspiration plutôt retro-champêtre (bouquet dans des pots en verre, chemins de table en toile de jute, beaucoup de fanions (beaucoup, beaucoup, beaucoup), des éléments chinés avec amour en brocante, etc.) dans des tons roses, corail et menthe (d’où le pseudo). On aimerait aussi animer le vin d’honneur avec des jeux en bois bien de chez nous et un bar à sirop (d’où le pseudo aussi) dont je te reparlerai car cet éléments de notre vin d’honneur a fini par tourner à l’obsession (chez moi uniquement car M. Ourson est quelqu’un de parfaitement équilibré, grâce au ciel).

Bar à sirops Monin // Bienvenue à Mlle Diabolo Menthe, future mariée d'octobre 2015 !

Crédits photo (creative commons) : Tim Hoggarth

Niveau ambiance, un seul mot d’ordre : « dé-con-trac-té ».

Nous souhaitons que ce mariage soit tout sauf une prise de tête, pour nous qui ne sommes pas du genre à faire des chichis, mais surtout pour notre entourage. Nous voulons que les gens se sentent bien, qu’ils soient à l’aise et  qu’ils profitent à fond de cette journée que nous risquons malheureusement de ne pas voir passer.

C’est bien beau tout ça, mais où vous en êtes dans ces préparatifs ?

Voilà donc ce qui est bouclé :

  • Nous avons déposé le dossier en mairie ;
  • Nous avons réservé le lieu de réception/hébergement, fait la dégustation et arrêté le menu ;
  • Nous avons les alliances (je les aime d’amûûûûûr !) qu’ils nous restent à faire graver et avons chiné la boîte pour les contenir lors de la cérémonie ;
  • Nous avons envoyé les faire-part (dans de belles enveloppes customisées par bibi avec un beau timbre personnalisé fait par Monsieur) ;
  • Nous avons créé un site pour les infos, les réponses et les sousous (dans la popoche) ;
  • J’ai traîné Monsieur dans les brocantes Nous avons chiné un certains nombre d’éléments de déco dont les valises devant servir d’urne ;
  • Nous avons les bouteilles pour le cadeau des invités au repas ;
  • Nous avons une partie du matériel pour fabriquer les fanions (70 m de biais ! et des draps chinés) ;
  • J’ai ma robe (gniiiiiii !) et un rendez-vous pour les premières retouches ;
  • J’ai ma lingerie (poupoupidou hou !) ;
  • Nous avons le DJ.

Tu notes que je ne fais pas la liste du reste à faire (trop désespérant).

Oui, parce qu’on a beau organiser un mariage « zéro prise de tête », on se rend vite compte qu’organiser un mariage, ça donne parfois mal au crâne, c’est très rarement simple et ça donne même parfois des envies de meurtre (surtout quand ton envie de faire simple n’est pas franchement comprise par ton entourage).

Pour conclure, j’aimerais te dire que je me réjouis par avance d’avoir la possibilité de partager ces préparatifs avec toi (pour le meilleur et pour le pire jusqu’à ce que la mort nous sépare). Merci à toi de me lire !

Et toi ? Avais-tu prévu de faire simple au départ ? Te retrouves-tu au final à hésiter entre le lampion rose poudré et le rose vintage ? Luttes-tu à chaque instant contre la bridezilla qui sommeille en toi ? Raconte moi, que je me sentes moins seule !

Moi, c\'est Madame Diabolo Menthe, 34 ans. Lui, c\'est Monsieur Ourson, 36 ans. Heureux parents de deux petites filles (de deux et six ans), nous nous sommes mariés en Picardie, début octobre 2015, lors d\'une journée que nous avons souhaité à notre image : simple, conviviale et décontractée.

Commentaires

  • Avatar
    Madame Gezillig
    Répondre
    26 mai 2015

    Vin d’honneur avec jeux en extérieur et bar à sirops, convivialité, des mètres de fanions, cadre champêtre, je ne sais pas pourquoi, ça me rappelle quelque chose 😉 (et moi aussi, j’avais écrit dans ma présentation « qui suis-je ? où vais-je ? dans quel état j’erre ? » !)

    Bref, un bien joli mariage en préparatifs, hâte d’en savoir plus 🙂

  • Avatar
    Mademoiselle Peps
    Répondre
    26 mai 2015

    Bienvenue Mlle Diabolo Menthe! Quelle Team Automne du tonnerre! J’adore ta plume et ton rythme! J’ai hâte de te lire du coup, vraiment! Et bon bon bon… Il me semble qu’on pourra se refiler pas mal de déco d’un mariage à l’autre parce que ça coïncide pas mal entre nous à ce niveau… Belgique-Picardie, c’est gérable! 😀

  • Avatar
    Mademoiselle Peps
    Répondre
    26 mai 2015

    Par contre euuuh vous avez envoyé les faire-parts?! C’est une blague qui vise à faire méga-flipper toutes les autres futures mariées du blog là? 😀

  • Avatar
    Mademoiselle Fleur
    Répondre
    26 mai 2015

    Bienvenue !!! J’ai hâte d’en lire plus. Je connais un peu la Picardie vu que mon beau frère est de là bas ! Mais j’espere découvrir plein de choses !!!

  • Avatar
    Stéphanie
    Répondre
    26 mai 2015

    Bonjour,
    J’attends avec impatience de lire la suite… dont une partie arrivera après mon propre mariage (dommage).
    En effet, je me retrouve dans beaucoup de détails : une vie de couple et de famille déjà longue, un mariage décontracté, une cérémonie civile uniquement, un brunch, de la toile de jute (super à la mode la toile de jute !), des jeux en bois, des fleurs dans des pots en verre… Enfin bref ! Au plaisir de te lire…

  • Avatar
    Miss itinérante
    Répondre
    26 mai 2015

    Très bon premier article! Je m’y reconnais beaucoup dans la vie de couple bien entamée et le souhait d’un mariage décontracté qui demande…beaucoup d’organisation. J’adore les couleurs choisies. Pour nous c’est corail et turquoise qui est en train de dériver vers le vert menthe. Hâte de lire la suite!

  • Avatar
    Mademoiselle D
    Répondre
    26 mai 2015

    Bienvenue !!
    Rassure moi quand tu dis qu’ils ont tous trépassés, on est d’accord tu ne parles pas de tes filles !!!!! lol
    Sinon le coup de l’Ile de France/Picardie je connais ! Mais j’ai fait de la résistance en m’installant à la limite !

  • Avatar
    Mlle Folie douce
    Répondre
    26 mai 2015

    Bienvenue Mlle Diabolo menthe ! Un pseudo estival pour un mariage d’automne et vive le mélange des genres ! Ah bon ça peut rendre obsessionnelle un bar à sirop hum ça m’inquiète car cette idée me tente bien aussi !

  • Avatar
    100drine
    Répondre
    26 mai 2015

    Bienvenue!
    Une présentation bien prometteuse pour la suite!
    Nous aussi on aura des jeux en bois au vin d’honneur et on vise une ambiance conviviale et décontractée!

  • Avatar
    Cash Cat
    Répondre
    26 mai 2015

    Bienvenue Melle Diabolo Menthe. Ta première chronique est ma foi bien sympathique et alléchante !!! J’ai hâte de lire la suite !!!!

  • Avatar
    Mademoiselle Suzette
    Répondre
    26 mai 2015

    Salut Mademoiselle Diabolo Menthe ! Je me reconnais aussi très bien dans le « simple » qui devient « prise de tête » ! Ca me rassure, ya pas qu’à moi que ça arrive 🙂

  • Avatar
    Kitie Chou
    Répondre
    26 mai 2015

    Bienvenue à toi Mademoiselle Diabolo-Menthe!
    Au fur et à mesure que j’avançais dans la lecture de ton article, mes yeux se sont écarquillés! Je vais suivre assidument tes chroniques car vous avez un projet très proche du notre tant en terme d’ambiance, de couleur et d’état d’esprit:
    -nous comptons louer des jeux en bois pour le vin d’honneur,
    -nous souhaitons des couleurs douces de l’enfance tel le corail dans une salle aux murs vert menthe!
    -et le maitre mot être bien avec nos invités.
    -déco envisagée: fanion, moulin à vent, toile de jute (d’ailleurs si tu peux me dire ou tu a trouvé la tienne pour les chemins de table je suis intéressée)
    Merci à toi pour cette chronique et vraiment hâte que tu vienne nous parler en long en large et en travers de tes préparatifs. (Tu peux te lâcher ici on aime lire ^^)

  • Avatar
    FéeLyne
    Répondre
    26 mai 2015

    Ta partie sur le fait de vouloir parler mariage à des victimes volontaires parce que tu vas finir par saouler ton entourage, ça me parle beaucoup!! 😀 J’ai un peu la même inquiétude/inconvénient … 🙁 Et l’impression que tout le monde s’en fouuuuuuuut (sauf ma Témoin d’amouuur!)
    A 1 moi et demi du mariage, je commence à bieeeen flipper et ça me détend de lire tout ça ^^

  • Avatar
    Initials BB
    Répondre
    26 mai 2015

    J’ai grand hâte de lire tes chroniques Mademoiselle Diabolo Menthe 🙂
    Mon mariage est rétro-bohème , et les « bouquet dans des pots en verre » les, « chemins de table en toile de jute » ainsi que les fanions :
    J’adore !!!

    Notre déco sera rose poudré vert et beige , autant dire qu’on est proches dans l’idée 😉

    Vivement tes articles !

  • Avatar
    magali
    Répondre
    26 mai 2015

    bien sûr qu’il fera beau début octobre en Picardie! (foi de picarde-ex future mariée de de fin septembre 2014 )
    nous avions nous aussi louer des jeux picards en bois, pour le plus grand bonheur des petits comme les grands.
    hâte de lire la suite de ton mariage! ( ben vi je suis déjà une « vieille » mariée mais je continue à lire les chroniques de Melle Dentelle ;-)…)

      • Avatar
        magali
        Répondre
        29 mai 2015

        nous les avons loué dans un estaminet picard géré par un CAT prés de Doullens: « chez Marius » à Gézaincourt. ( nous sommes des picards côté Somme!)

  • Avatar
    Abdc
    Répondre
    26 mai 2015

    Bienvenu!
    Cette première chronique ne présage que du bon 🙂
    Bon par contre je pense qu’on peut organiser un mariage sans tourner bridezilla ! En tout cas à M-2 tout est calé ou presque et je n’ai encore commis aucun meurtre ni de crises de nerfs ou de larmes. Bon je ne garantis pas qu’il se fera sans stress pour autant (mais ça aussi j’attend toujours). C’était mon leitmotiv : pas de stress et pas d’achats inutiles (pour l’instant on tient le bon bout …. La robe de mariée est une dépense TRÈS utile).
    Hâte de lire la suite !

  • Avatar
    Ptitange30
    Répondre
    26 mai 2015

    Très chouette cet article de présentation, j’ai hâte e lire les suivants !
    Je dois dire que j’aime beaucoup ton style d’écriture, et que forcément, avec tous les indices & teasing que tu as fait, ben .. On veut forcément connaitre la suite !
    Bon, moi aussi au début je me disais  » Eheh, simple le mariage, simple » … Sauf que t’as toujours de super bonnes idées supplémentaires, et qu’à un peu plus d’un mois du mariage … Il me reste beaucoup à faire !
    D’ailleurs je file travailler sur ma playlist.. Au plaisir de te lire !

  • Avatar
    Amande ine
    Répondre
    26 mai 2015

    Super ta présentation, j’ai hâte de lire et de voir tout ça!! Et waouh t’as déjà super avancé (non non ça ne me mets pas du tout la pression ^^).
    On a un peu le même parcours que vous (rencontre-maison- deux filles), et je retrouve pas mal d’éléments d’ambiance que l’on souhaite pour notre mariage : VH en extérieur à la campagne, fanions, bar à sirops, et ambiance coooollllll!!! Bref, vivement la suite 😉

  • Avatar
    elo
    Répondre
    27 mai 2015

    Bienvenue,
    J’ai déjà envie de connaître la suite!
    Je me marie en janvier sur les tons corail, rose, ivoire, de la dentelle, du kraft, du champêtre 😉
    Nous aurons un bar à sirop ( on vient de profiter d’une super vente privée 😉 ) et j’ai acheté ma toile de jute sur les annonces dentelle!!!

    Ce qui m’inquiète un peu c’est que je voulais postuler pour les mariées d’hiver mais…les lecteurs risquent de faire une overdose du champêtre/toile de jute corail

  • Avatar
    Madame Roudoudou
    Répondre
    27 mai 2015

    Bienvenue, hâte de découvrir vos aventures !!!

  • Avatar
    Justine
    Répondre
    27 mai 2015

    Vivement la suite ! 🙂

Poster une réponse