Choisir sa robe quand on se marie juste après un accouchement

“Je suis enceinte de 3 mois et, si tout va bien, je me marierai 3 mois après mon accouchement. Et donc, si tout va bien à nouveau, j’allaiterai encore le jour de mon mariage. J’ai trouvé une couturière (amie de ma mère) qui peut me faire une robe pour pas trop cher.

Le problème est : comment faire une robe de mariée en s’y prenant un minimum à l’avance quand on a aucune idée des dimensions qu’on va prendre dans plus de 6 mois ? J’ai bien une idée de modèle assez ajustable mais quand même, cela pose quelques problèmes techniques…

Des propositions ?

Par ailleurs, est-ce que ce n’est pas un peu compliqué d’accueillir ses invités avec un bébé de trois mois et tout en allaitant ? J’ai l’impression de préparer un marathon… Et pourtant on a prévu un mariage très intime, mais où nous préparerions tout nous-même.

Dites-moi ce que vous en pensez, si c’est de la folie pure ou beaucoup moins audacieux qu’il ne semble… Merci d’avance.”

Zam

Est-ce que c’est de la folie d’organiser un mariage 3 mois après un accouchement ?

Hmmm.
Oui.

Je ne voudrais pas te faire peur, mais disons que, si tu m’avais demandé mon avis avant de fixer ta date de mariage, je t’aurais conseillé très fortement d’attendre au moins 6 mois après ton accouchement. Parce que l’arrivée d’un bébé chamboule pas mal de choses dans une vie et qu’il faut du temps pour réussir à retomber sur ses pieds.

Personnellement, j’ai eu l’impression d’avoir la tête sous l’eau pendant au moins 3 mois après chaque bébé. D’ailleurs ce n’est pas un hasard si le congé maternité, qui n’est pourtant pas bien généreux en France, fait à peu près 3 mois. C’est le minimum pour remettre sa vie à l’endroit après l’arrivée d’un bébé. Et pour être tout à fait précise, je devrais ajouter que plus ça allait, pire c’était. Après la naissance de ma petite troisième, il m’a bien fallu un an pour m’en remettre, à la fois physiquement, mentalement et organisationnellement.

Cela dit, je ne veux surtout pas ajouter à ton stress et bien sur que cela reste faisable. Il faut juste un peu plus d’organisation ! Partant de là, voici mes conseils.

Finalise un maximum de choses avant l’accouchement

Utilise au maximum les 5-6 mois qui te restent avant ton accouchement pour préparer et organiser un maximum de choses. Visite et choisis la salle. Décide du traiteur et du menu. Achète ta robe. Fais ta préparation au mariage. Travaille ton retroplanning.

Imagine que ta date présumée d’accouchement est en fait la date de ton mariage et avance-toi sur tout ce qu’il est possible de s’avancer ! N’hésites pas à dire à tes invités que tu as besoin qu’ils te répondent 1 mois avant la naissance, histoire d’avoir le temps de relancer les retardataires et établir une liste plus ou moins définitive avant l’accouchement.

Bien sûr, certaines choses devront se faire à la fin : les courses, les derniers essayages, le fignolage, etc. Mais tu seras plus zen quand ton bébé arrivera en sachant que tu as fais le plus gros.

Délègue, délègue, délègue

En tant que femme enceinte, tu vas pouvoir t’entraîner à ce que d’autres fassent des choses pour toi. Et tant mieux ! A chaque fois que tu peux, demande à passer la première dans la queue à la poste, demande à quelqu’un de te céder sa place dans le bus, demande à ta belle-mère de faire ta vaisselle. Ça te fera un super entraînement pour ton mariage.

Parce que pendant les semaines qui vont précéder ton mariage, tu auras besoin d’aide et il faudra que tu saches le demander.

Mais pas de panique ! Comme le soulignait Lila hier, tu vas voir que la plupart des gens sont prêts à aider pour un mariage, pour peu qu’on le leur demande.

Choisis une robe de mariée adaptée

Tu ne sais pas trop comment ton corps va réagir à une grossesse, surtout si c’est ton premier enfant. Peut-être que tu feras partie de ces femmes chanceuses qui prennent 6 kilos de ventre et retrouvent leur silhouette de jeune fille 2 semaines après l’accouchement. Ou peut-être que comme moi, tu feras partie de ces femmes qui prennent 30 kg à chaque grossesse et qui au bout d’un an ont toujours un corps qui n’a pas grand chose à voir avec celui d’avant.

Je te souhaite de faire partie de la première catégorie, évidemment. Mais pour être sûre, mieux vaut prévoir qu’il risque de te rester quelques kilos de grossesse et un peu de ventre. Surtout que si l’allaitement permet de perdre plus facilement les kilos de grossesse sur le long terme, il interdit tout régime trouvé sur la couverture de Biba du style “perdez 8 kg en 3 semaines!”

Je te conseille donc :

  • de trouver une couturière compréhensive, et de vérifier qu’elle sera disponible la dernière semaine avant ton mariage : si tu allaites, tu peux prendre ou perdre une taille de soutien-gorge à tout moment dans les semaines qui suivent ton accouchement.
  • de commander ta robe le plus tard dans ta grossesse, voir carrément après l’accouchement. Ou au moins, de prendre une taille au-dessus de ta taille habituelle : c’est plus facile de rétrécir une robe que de l’agrandir.
  • d’éviter les robes ajustées au niveau de la taille : dans les films, les jeunes mamans sortent de la maternité en jean slim taille 36. Dans la réalité, le ventre dans lequel dormait ton bébé, il lui faut un peu de temps pour fondre. Et par “un peu de temps”, je veux dire entre 2 et 10 semaines.
  • de choisir plutôt des tissus fluides, pour éviter de stresser sur d’éventuels petits bourrelets qui seraient trop mis en valeur dans une robe fourreau.

Quelques exemples de robes parfaites pour se marier après un bébé

Modèle Roberta, de Jenny Packman. Forme bustier pour allaiter facilement et des petits volants pour cacher un reste de ventre. Parfaite si tu as de belles jambes et une poitrine plutôt menue.

Look 25 d’Erin Fetherson. Avec l’aide ta couturière, tu peux faire en sorte de glisser des ouvertures discrètes sur les côtés de la robe pour allaiter (sur le modèle de cette robe de chez Mamanana). Forme très ample pour cacher un petit bidon tout en gardant la possibilité de mettre un bon soutien gorge pour soutenir une poitrine généreuse. Et ça met en valeur de belles jambes si tu les as.

Modèle BP6252 de Saja Weddings. Forme parfaite pour cacher un reste de ventre et un bon soutien pour la poitrine. En plus, des ouvertures discrètes pour donner la tétée seront faciles à ajouter à ce genre de robe (sur le modèle de cette robe chez Mamanana).

Long Mirage Dress de chez Temperley London. Forme bustier pour allaiter facilement et les plis sur le ventre permettent de cacher un reste de ventre tout en soulignant la taille. Et la longueur, bin elle allonge (eh oui).

Modèle Xenia de Jenny Packman. (Ne te laisse pas impressionner par l’expression du visage de la mannequin. C’est juste que la pauvre, elle a oublié de se coiffer ce matin alors elle est un peu dégoutée qu’on la prenne en photo…) Une robe avec des bretelles qu’on peut customiser pour permettre l’allaitement, qui permet un bon soutien pour poitrine volumineuse et qui peut camoufler un petit bidon et une culotte de cheval dans les plis de sa jupe.

Modèle Barcares de chez Pronovias. Un bustier drapé pour augmenter visuellement une petite poitrine tout en laissant un accès facile pour l’allaitement pendant le mariage et une longue jupe plissée pour camoufler un petit ventre. Et aussi une petit traine si tu veux une robe de princesse sans trop trop de tralala quand même.

Modèle Eclipse, de chez Pronovias. Du tissu fluide autour du ventre pour éviter de souligner d’éventuels bourrelets, un décolleté plongeant pour allaiter tranquillou et des manches en dentelle pour te la jouer Princess Kate. Parce qu’il n’y a pas de raison.

Et toi, tu te maries juste après ton accouchement ? Tu l’as fait ? Tu l’as vu faire ? Donne tes conseils à Zam !

Tu as une question à nous poser ? Tu peux le faire ici : https://www.mademoiselle-dentelle.fr//poser-une-question/


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



4 commentaires sur “Choisir sa robe quand on se marie juste après un accouchement”

  • je suis bien d’accord avec Tata Dentelle ! je me suis mariée 4 mois après avoir accouché de mon premier bébé et même si ça reste faisable, c’est pas simple.
    Il m’a fallu aussi 3 mois pour sortir la tête de l’eau. J’ajouterais que pour ma part l’allaitement m’a juste épuisée, dès que j’ai arrêté (au bout de 2 mois et demi) je me sentais beaucoup plus en forme (= aller au supermarché n’était plus aussi crevant qu’un marathon)

    Côté robe, je portais la Fabula de Pronovias, une robe bustier cintrée qui a bien caché mon petit ventre. Je l’ai choisie au plus tôt de ma grossesse et elle avait au moins deux tailles de plus que ma taille habituelle. Dis-toi que si avant ta grossesse tu avais tendance à rester facilement svelte, il n’y a pas de raison que tu prennes du poids outre-mesure et que tu aies du mal à te débarrasser des kilos superflus après l’accouchement. Les longueurs en piscine après le post-partum aident bien à s’affiner en douceur.

    Zam, je te souhaite un beau bébé et un merveilleux mariage!

  • Bon, même si l’article date un peu, je vais y mettre ma petite contribution.

    Avec mon homme, nous avions fixé la date du mariage à la fin de ma première grossesse, soit environ 20 mois avant.
    Oui parce qu’on allait avoir bébé1, et qu’avec nos boulots respectifs il nous fallait du temps pour tout faire. Et puis 9 mois plus tard, soit donc 11 mois avant le jour J, j’apprends que je suis à nouveau enceinte.
    Bébé2 est né 2 mois 1/2 avant le D-Day, donc j’étais un peu dans le même cas….

    Mes petits conseils : faire les essayages à environ 3-4 mois de grossesse, ce sera à peu près la morphologie à 3 mois après l’accouchement. En laissant de l’espace pour les nichons bien sur, parce que si tu allaites et que t’es serrée dans le bustier, tu vas douiller sévère !

    Organiser le maximum de trucs bien en avance, délégueer un mex (même si j’ai pas réussi à le faire…).

    Et le jour J, ne pas trop se prendre la tête…. Il se passera ce qu’il se passera…. Ma puce a pas mal tétée, j’avais prévenu les invités que quoi qu’il en soit j’allaiterai donc moi ça me dérange pas d’être avec les gens à ces moments là (oui parce que si je m’étais exilée j’aurais passé la journée dans ma chambre…). Bon côté allaitement je suis pas spécialement pudique, donc moi je m’en fous, mais je sais que certains peuvent être gênés.

    Bref, c’est complètement faisable !!! Et pour info, ma robe n’était pas du tout une robe d’allaitement, mais une robe bustier en satin ivoire, avec fermeture éclair dans le dos (super pratique, juste à défaire la fermeture pour sortir le sein).
    Et j’ai même porté en écharpe et allaité en même temps… !

    En tous cas, bon courage, je te souhaite un beau mariage et un merveilleux bébé

  • Bonjour,
    Je voulais apporter mon témoignage car moi aussi je me suis mariée alors que mon bébé1 avait tout juste 2mois et demi et que je l’allaitais.
    J’ai trouvé assez dure de se marer peu de temps après une naissance, surtout que j’ai été particulièrement fatigué après la naissance avec une césarienne mal digérée. Par contre le jour J a été magique, je n’ai plus pensé à tout mes tracas et nous avons eu un très beau mariage. Si c’était à refaire je préférais plus de temps entre les 2. La préparation d’un mariage demande du temps qu’un bébé ne laisse pas vraiment
    Pour la robe, j’avais défini un modèle qu’une couturière de mon entourage a commencé à coudre une fois la naissance passée. La robe avait un décolleté en V qui se déboutonne sur 10cm de plus par en-dessous. J’ai eu la chance de retrouvé ma silhouette d’avant grossesse assez rapidement.
    Ce fut la première soirée ou je me suis recouchée aussi tard après la naissance et j’ai trinqué du bout de lèvre seulement..!! C’est la vie.
    Bonne chance à celles qui se trouvent dans cette situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *