Le choix du thème ou comment on a failli se perdre

Avant de te révéler le déroulement de notre mariage, j’aimerais aborder un sujet qui nous a demandé beaucoup de réflexion : le thème !

“On ne va pas faire de thème, tu plaisantes !”

J’imagine que, si tu es comme moi et que tu débarques dans l’univers du mariage sans avoir préalablement crier gare, tu poufferas en entendant le mot “thème” et tu te diras quelque chose qui ressemblera à “pff, trop laaarge !” ou encore “trop faciiiiile !!”. Ouaip…

… j’ai cru ça aussi et puis…
… en fait, si. Pas le choix.

Je m’explique :

Au début, avec M. Jones, nous nous sommes dits qu’on voulait juste un mariage coloré. Pourquoi ? Parce qu’un mariage en plein hiver, avec le ciel gris, le froid et la pluie, il nous fallait un peu de peps et de chaleur. Chouette ! Oui mais, attends, on ne va pas mettre toutes les couleurs ! On risque de vite se perdre, d’étouffer et de se cramer les rétines.

Ok, bon, on va se limiter… vert… orange… rose… du rouge ? Rrhhaaa… on se perd M. Jones, on se perd !

Eh mais attends, on fait quoi pour le faire-part ? Des pingouins, héhé ! Oh non, attends, des vaches ! Ça ira avec le coin ! Mouahaha !

Après plusieurs tranches de franche rigolade, nous avons commencé à nous dire qu’un fil conducteur serait quand-même super utile… Nous nous sommes alors tournés vers l’art et les différents courants. Nous aimons tous les deux ça, ça nous paraissait donc assez logique. Et c’est finalement Monsieur Jones qui m’a proposé l’Art Nouveau avec le non moins célèbre Mucha. C’était parfait. De l’ancien et du coloré : tout ce qu’on aime, et ça nous promettait de belles déambulations dans les vides-greniers pour trouver notre déco !

Le faire-part

Notre faire-part sur le thème de l'Art Nouveau

Crédits photo : Image personnelle

Nous savions, dès ce moment, que nous ferions notre faire-part nous-mêmes. Nous sommes donc allés, une fois de plus, glaner des éléments sur la toile. M. Jones, grâce à son métier (qui colle à son pseudo), maîtrise très bien certains logiciels de retouche. C’est donc lui qui a donc presque tout fait sur notre faire-part. Quant à moi, j’ai fourni les idées !

Dans la pratique, nous avons donc utilisé notre appareil photo sur la fonction “picture” qui transformait nos visages directement en dessins. M. Jones les a retouché sur son logiciel en y insérant un cadre ainsi que nos prénoms et la date. (Nous avons fait plusieurs prototypes. Ça a demandé plusieurs mois.)

Notre faire-part sur le thème de l'Art Nouveau

Crédits photo : Image personnelle

Au verso, sur fond de lierre, les infos pratiques en couleurs. Simple, efficace.

Les faire-part ont été envoyés en juin (soit 6 mois avant) pour que tout le monde puisse prévoir à l’avance, notamment ceux qui sont outre Atlantique et ceux qui sont partis en vacances pendant l’été.

Même topo que pour chacune de nos annonces, nous avons entendu des “trop beau votre faire-part !”, “très original !”, sans oublier les “on ne voit rien avec les mots en couleur !” (nous avons pourtant testé sur ma fille), “le thème c’est champêtre ?” et autres “mais les mariés ne sont pas en couleur ?!”.

Non, nous ne serons pas en couleur… il est d’ailleurs temps de s’occuper de nos tenues !

Et toi, ton thème s’est-il imposé de lui-même ou bien vous avez mis du temps à le trouver ? Raconte-moi !

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



2 commentaires sur “Le choix du thème ou comment on a failli se perdre”

    • Et sans faire exprès ! ? Bizarrement on voulait plein de couleurs mais pas sur nous et puis finalement on trouve ça plutôt bien tombé (oui parce qu’on n’est pas très grands donc on arrivera au moins à se distinguer des invités par ce subterfuge! ?).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *