Mais pourquoi un mariage en hiver ?!

Quand tu annonces que tu vas te marier en plein mois de décembre, les réactions peuvent varier mais, globalement, c’est quand même l’étonnement voire même l’incompréhension…

Les réactions de nos proches

D’abord, il y a ceux qui n’hésitent pas à te dire ce qu’ils pensent vraiment :
“Mais quelle idée ?! Vous êtes fous ! Il va faire froid, il va pleuvoir, il va faire nuit très tôt, les gens ne pourront pas dormir sous la tente, et puis vous ne pourrez pas faire l’apéro dehors, vous ne pourrez pas profiter des jardins. Et les gens qui viennent de loin risquent d’avoir de la neige sur la route, etc.

Ce sont généralement les personnes les plus proches, famille et amis, soucieux que les choses se passent au mieux, et inquiets que l’atmosphère hivernale puisse gâcher ce mariage, donc on ne leur en veut pas !

Mais pourquoi un mariage en hiver ?!

Crédits photo (creative commons) : Tomas Castelazo / Wikimedia Commons

Ensuite, il y a ceux qui pensent la même chose mais qui l’expriment avec plus de retenue :
Ah tiens, c’est original, vous avez droit à des réductions au moins à cette période de l’année ?

D’autres sont plus curieux, ils cherchent une explication ayant du sens :
Ah bon, en décembre, c’est une date particulière pour vous ? Un symbole ? C’est la magie de Noël ?” (euh non, s’il te plait Père Noël, reste au Groenland ce jour-là !)

Mais le top du top, ce sont… les prestataires ! Et oui, en hiver, les mariages sont rares, les rentrées d’argent aussi, donc… :
Aaaaah c’est FOR-MI-DABLE ! Nous on A-DORE faire des mariages en hiver !” (tu m’étonnes…)

Mais alors… Pourquoi se marier en hiver finalement ?

Plusieurs raisons nous ont incités à choisir le mois de décembre !

Une date symbolique

Décembre, c’est tout simplement le commencement de notre histoire d’amour. Symboliquement, donc, ça nous plaisait que notre mariage ait lieu à cette même période de l’année. Nous ne pourrons pas nous marier exactement le jour de notre anniversaire, car la date ne tombe pas un samedi, mais à 2 jours près, on y est !

Mlle Waka-Waka et son Amoureux

Crédits photo : Photo personnelle

Pour le fun

Bon il faut bien avouer aussi qu’un mariage en hiver, on trouvait ça original, ça nous plaisait bien de ne pas faire comme tout le monde et on trouvait que l’hiver pouvait avoir une certaine esthétique : le givre, le brouillard, pourquoi pas la neige même…

Problème d’horloge biologique de calendrier

Enfin, l’un des éléments déterminants de ce choix fut le calendrier (attention, là, il faut suivre) :

M. Chaton m’a demandée en mariage en juillet 2014. Logiquement, on aurait pu se dire : mariage un an après, été 2015, sauf que la sœur de M. Chaton est partie faire un road-trip d’un an et demi en Amérique et elle ne sera de retour en France qu’à l’automne 2015. Inconcevable, pour M. Chaton comme pour moi, de nous marier sans sa petite sœur !

Pourquoi pas un mariage en été 2016 alors ? Et là, j’avoue, c’est moi qui ai mis mon veto !

Il faut préciser que, depuis plusieurs années, je suis très branchée « bébé ». Nous nous étions toujours dit, avec M. Chaton, que nous voulions nous marier AVANT d’avoir des enfants. Or, mon désir d’enfant devenant quasi-obsessionnel, je n’envisageais pas du tout (mais vraiment pas) d’attendre encore 2 ans avant de lancer notre projet bébé… j’ai donc proposé à M. Chaton de nous marier dès le retour de sa sœur, à savoir à la fin de l’automne 2015. Ça tombe bien, décembre, c’est le mois de notre anniversaire, c’est parfait, hop on y va !

Au final, ma belle-sœur a pris du retard dans sa traversée des Amériques, elle n’aura pas fini son voyage en décembre et risque donc de devoir faire un aller-retour en France juste pour le mariage… (il y a de quoi me détester, je sais).

Les avantages et les inconvénients d’un mariage hivernal

Quand nous avons pris cette décision, nous n’avions pas tout à fait conscience de ce que ça impliquait car, effectivement, un mariage en hiver c’est plus contraignant qu’un mariage en été, principalement en raison de la météo.

Nous avons donc dû organiser cette journée en gardant systématiquement en tête l’idée qu’il pourrait faire un temps tout pourri le jour de notre mariage.

Donc :

  • pas de vin d’honneur à l’extérieur
  • pas de camping possible, donc : trouver un hôtel très proche de la salle pour limiter les trajets en voiture sur une route éventuellement verglacée et brouillardeuse, après la soirée bien arrosée…
  • limiter au maximum les temps à l’extérieur (entre la mairie et l’église par exemple) pour éviter que les gens attendent dehors dans le vent, le froid, la pluie, la neige, les iceberg et les yétis (quoi que… un yéti sur mes photos de mariage, ce serait quand même trop la classe !)
  • caler les horaires des cérémonies ni trop tôt ni trop tard, non seulement pour limiter les temps en extérieur mais aussi pour éviter que la sortie de l’église ne se fasse de nuit… !
  • Pour les photos… longue histoire, je ferai un billet spécial à ce sujet

Bref, un peu casse-tête tout ça mais, ça y est, tout est calé, on ne touche plus à rien !

Les avantages ?

  • Étant donné que nous n’allons pas profiter (ou très peu) des extérieurs de la salle de réception, nous avons bénéficié du « tarif hors-saison » soit une économie de 500 euros par rapport au tarif d’été (la location de la salle est très chère à la base…)
  • Autre avantage : en été, les différents prestataires sont overbookés, il faut parfois s’y prendre plus d’un an à l’avance pour être sûr d’avoir la salle, le DJ, le traiteur de son choix disponible à la bonne date. Pour nous, pas de souci, en décembre, tout le monde est dispo ! On peut même se permettre de faire jouer la concurrence pour avoir des petites ristournes et, surtout, on peut prendre son temps (nous venons par exemple tout juste de choisir notre traiteur, à seulement 4 mois du mariage… NO STRESS !) !
  • Enfin, le dernier avantage, plus psychologique que matériel, c’est que comme nous nous sommes auto-persuadés qu’il allait faire mauvais temps le jour du mariage, on pourrait finalement avoir une très bonne surprise si le beau temps était au rendez-vous !

Et toi ? Envisages-tu un mariage en hiver ? As-tu déjà assisté à un mariage hivernal (si oui, pitié, dis-moi que tout s’est bien passé !) ?


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



26 commentaires sur “Mais pourquoi un mariage en hiver ?!”

  • Haha Mademoiselle Waka-Waka, je me/nous reconnais trop bien dans le coup de l’horloge biologique !! ^^
    C’est sûr qu’un mariage en hiver, c’est moins courant… mais une fois que tu as tenu compte du fait qu’il faut prévoir de tout faire en intérieur et qu’il ne faut pas prévoir les photos à 18h, c’est tout aussi sympa. 😀

    • Aahh ça me rassure de ne pas être la seule obsessionnelle du bébé ! (j’ai consacrée une prochaine chronique à ce sujet d’ailleurs…à suivre)

      • Haha, je ne dirais pas que je suis obsessionnelle du bébé (ni même nous) mais bon, disons que le fait que ce soit un projet pour la suite a quand même influencé le choix de la date. 🙂

  • Je ne peux que compatir, je me marie mi novembre en Bretagne (bon mon reve c etait le mariage de Noel mais homme a refusé tout net , pour lui c est que sa famille a noel ) mais quand je vois deja la tête et réflexions des gens quand on leur a annoncé la date….PFFF j ai trouvé cela désolant , Pourtant se marier en été en Bretagne, je suis absolument pas persuadée que ce soit un gage de beau temps et de canicule ! Au moins les gens ne pourront as se plaindre qu il pleut toujours en bretagne, il pleut PARTOUT en France !!!

    • haha je compatis aussi, mariage fin octobre en Écosse, on en a eu des regards interloqués qui disaient «mais!? en octobre en Écosse, il va pleuvoir!!» ben oui, peut être. Mais en Juillet aussi alors…

      • Effectivement la Bretagne et l’Écosse sont moins réputées que Toulouse pour le soleil ! moins de remords à prendre le “risque” du mauvais temps…

        • Exactement! Et vu le mois de Juillet pourri qu’on a eu ici… pas de regrets! Au moins, comme tu dis, on fait tout en fonction de la pluie et pas d’ulcère à l’estomac à se demander ce qu’on fait en cas de pluie. Nous en cas de pluie, on fera des belles photos sous le parapluie et les pavés mouillés de la vieille ville! Na!

  • C’est vrai que je n’ai jamais assisté à un mariage en hiver et j’avoue cela ne me déplairait pas du tout. Justement ça change un peu de l’ordinaire. De plus, je comprends votre logique de date, on a appliqué la même (anniversaire et bébé). Du coup c’était juillet pour nous sachant que finalement bébé va être reporté ! Lol !

  • Ah, tiens, tout cela me rappelle des choses… Pas d’horloge biologique qui entre en ligne de compte dans notre cas, mais effectivement, du symbolisme et une grande passion pour la saison de l’hiver !
    Notre réflexion, cependant, n’a pas été poussée au point de réfléchir aux hébergements des gens. Nous mariant près d’une ville, nous nous sommes dit que les gens trouveraient bien une solution tous seuls (hors campings, effectivement). Résultat, une seule de nos invités a eu un souci sur la route (mais elle a voulu repartir de nuit sous la neige, alors qu’il y avait un hébergement gratuit disponible pour elle…). Les autres ont parfois mis un bout de temps à rentrer, à cause de la neige, mais tout s’est bien passé !

    • La question de l’hébergement s’est au départ surtout posée pour ma famille, la plupart habitent à plusieurs centaines de km de chez nous… mais au final même les gens qui habitent moins loin ont opté pour la chambre d’hotel juste à côté de la salle !

  • Mariage en novembre pour nous…
    Du coup photos entre les deux cérémonies quand le soleil descendra et cérémonie laïque de nuit avec plein de bougies (hum, bien finalement la tombée de la nuit tôt !)
    Gouter chaud (chocolat, café, thé) servi aux invités pendant nos photos, vin d’honneur servi sous préau, avec possibilité de rentrer dans la salle de la cérémonie laïque si vraiment il fait froid (mais on est dans le sud quand même)
    Et prestataires moins cher (traiteur à la carte, 50% de réduction sur la salle, 15% sur la photographe), plutot chouette…
    Proches plutot surpris mais contents, surtout que chez nous on n’aime pas la chaleur (pourquoi habiter dans le sud ??), et qu’il y a bcp de saisonniers (ah oui c’est sans doute pour ça ^^)

    • Justement j’avais commencé à écrire ma chronique sur les photos mais je l’ai supprimée avant publication car je n’en n’étais pas satisfaite…je vais peut être tenter d m’y remettre mais au final ça n’aura pas forcément beaucoup d’intérêt pour toi car nous avons choisi de ne pas prendre de photographe professionnel…

  • Nous aussi nous avions choisi l’hiver ! Nous nous sommes mariés en février. Comme toi certains invités ont été surpris sur le choix de la saison et eu peur de la météo (froid, neige, verglas…).
    Nous nous sommes mariés en début d’après-midi pour profiter de la saison et faire un vin chaud. Nous étions dans un petit village pour la salle des fêtes mais nous avons trouvés des chambres d’hôtes et gîtes pour les personnes venant de loin dans le village. Du coup peu de route pour tout le monde et les amis dans la salle.
    Pour ce qui est de la météo nous avons eu de la pluie le matin et pendant la cérémonie mais nos photos de couples ont été au sec (heureusement nous les faisions dans un parc) et les photos de groupes ont été réalisé dans la salle en plan B mais qui au final ont été très belles et rétro comme notre thème. Je te conseille de prévoir un joli parapluie au cas où.
    Je te souhaite un merveilleux mariage hivernal !

  • Tout comme Madame Sucrée,ton article me rappelle des souvenirs!
    J ai eu les mêmes interrogations à propos du temps de la part des invités.
    J aime aussi le fait qu un mariage en hiver c est plutot original!

  • La même ! Un mariage en Février et des réflexions à chaque fois que l’on évoque le mariage avec nos familles….un peu lourd à la fin ! Surtout que certains d’entre eux ont fait leur mariage en mars, donc bon c’est pas franchement canicule…
    Moi je déteste la chaleur, je ne voulais surtout pas me retrouver toute suante sur les photos !
    Et puis notre thème colle parfaitement à la saison et j’ai envie d’un cortège à la bougie de l’église à la salle (200m à faire).
    Bref, pour 1000 raisons encore, l’hiver est bien LE choix parfait pour nous !

  • Je t’avoue que pour les mêmes raisons que toi, j’aurais aimé faire un mariage d’hiver … mais bon, Mon Chéri n’était pas fana ! tant pis ! En tout cas j’ai hâte que tu nous racontes tout ça, ça donne envie.

  • Quoi ? Tu te maries en hiver ?!
    Mais, tu ne pourras pas mette de robe bustier ! Mais, tu ne pourras pas faire de vin d’honneur dehors !? Ces questions commencent à me rendre chèvre moi… les gens ont vraiment du mal à comprendre qu’on peut juste avoir ENVIE de se marier dans le froid et dans le noir ! 😀

    Bienvenue au club ! 🙂

  • Coucou. On s est marié en hiver à lille. La raison: les salles qui nous plaisaient n etait pas libres aux beaux jours avant 2 ans… et on voulait se marier le plus vite possible (horloge biologique… ?)
    On a fait les photos le matin de 11h à 12h00 ( il a fait très beau (hiiiiiiiiiiiiii! ) donc on les a fait en exterieur, notre plan B était le musée des beaux arts avec plein de sculptures.) J avais une doudoune blanche courte sur ma robe.
    Messe à 14h30. Notre prestataire pour la salle nous avait conseillé un temps libre assez long entre la messe et le cocktail pour que les gens puissent se changer et déposer leurs affaires à l hotel, car on ne met pas toute la journée sa petite robe à paillettes en hiver! Les gens ont apprécié ce temps libre.
    Donc cocktail à 18h00. Pas de vin d honneur, tout le monde était invité à tout. Par contre, nous avions fait notre mariage civil deux mois avant, et ce soir là nous avions invité dans un bar sympa tous les gens qui auraient été invités traditionnellement au vin d honneur. On a pu bien profiter d eux.
    Pour la décoration: bougies à fond!! Dont les fausses à Led.
    Se marier en hiver nous a fait faire une économie de … quasi 25 % par rapport au même mariage en été. Et avec prestataires ultra motivés. Ils avaient que nous à bichonner… Se marier en hiver, c est l assurance d un mariage sans stress.
    Après il vaut mieux cibler début décembre, car apres, y a la grippe et la gastro. D ailleurs, on s etait vacciné contre la grippe et nos parents aussi. C est une bonne précaution, je pense.
    Bon mariage à toutes!

  • Mariée en plein mois de novembre.
    On n’a eu que des avantages:
    Pas de questionnements ni de doutes de la part de la famille (ils ont été super cool d’ailleurs). Pas de prises de tête pour la robe: j’ai eu une robe bustier, avec un très beau châle fait par ma maman que je n’ai même pas mis (l’émotion: je ne ressentais pas le froid). Un tarif avantageux pour le traiteur, le restaurant-hôtel, des prestataires pas overbookés. On a même eu le choix de l’heure de la mairie.
    Et cerise sur le gâteau; il a fait froid, oui, mais on a eu un super coucher de soleil en allant dans notre restaurant, et y entrer et se retrouver baigné des lumières choisies et des bougies, c’était magique 🙂
    On voulait au départ se marier en février, mois de notre rencontre, au jour anniversaire de notre rencontre… mais les années précédentes il y a eu de la neige, et comme la famille/les amis habitaient loin, on ne voulait pas prendre de risques.
    A refaire, je referais exactement pareil!
    une amie s’est mariée en été, il a fait trop chaud, et dehors et dans la salle, son mariage était magique mais comme le VH ne commençait qu’après leur séance photos… on s’est tous rués dans les toilettes pour boire de l’eau. On n’a pas profité de l’extérieur, à cause de la chaleur. Et elle trnaspirait dans sa robe la pauvre 🙁

  • Nous on voulait se marier début avril pour notre anniversaire en station de ski !
    Entre ma mere qui faisait carrement la geule et le manque de dispo des salles (car en station, les mariages c’est hors saison), nous nous sommes rabbatu sur septembre en région parisienne.
    Je ne regrette pas mais j’aurais quand meme preferer !
    C’est bien que vous n’ayez pas laché !

  • Ah, comme j’aime ces mariages décalés ! Nous nous marions en novembre, et les réactions ont été plutôt enthousiastes (la plus belle qu’on nous ait faite : “voilà un événement qui va illuminer l’automne !”). En plus, les couleurs des arbres sont superbes à cette époque, et ça me permet des originalités en déco :).

    Du coup c’est top, tous les prestataires sont dispos, et moins chers. On a le temps de tout faire sans stress ou compétition avec d’autres couples. Et on a eu le choix.

    Comme on se marie au beffroi d’Arras, les invités pourront attendre au chaud, et les photos seront aussi chouettes dedans que dehors si jamais il pleut. Et quand justement on me demande si je n’ai pas peur du froid et de la pluie, je réponds qu’au moins j’aurais une jolie veste pour avoir chaud, et que si je veux des photos dehors, j’ai un magnifique parapluie multicolore. 🙂

    Donc comme toi, on se prépare au pire en matière de météo, on adapte tout, et si le soleil sort, c’est du bonus. Et je trouve ça bien plus reposant que de me demander si le temps se maintiendra si on avait dû le faire à la “belle” saison.

  • Moi je me marie en février 2016 et je comprend tellement bien ton article, tout prévoir en fonction du mauvais temps mais c’est tellement agréable de se dire que notre mariage ne sera pas comme tout le monde …. Et ça c’est super !! Alors oui il faut prévoir plus de choses et penser à tout les imprévus mais se marier en Hiver je trouve ça tellement romantique

  • J’aurai adoré faire un mariage d’hiver mais malheureusement ce n’était pas au gout de Mr, qui n’aime pas le froid.
    Mais moi je ne voulais pas un mariage d’été où j’aurai trop chaud, du coup on a coupé la poire en deux et on a choisi le mois d’avril enfin c’est le 29 donc quasi le mois de mai.
    Nous prenons aussi en compte qu’à cette période le temps est mitigé et du coup rien ne sera prévu en exterieur par précaution ( sauf les photos mais je n’ai pas encore réfléchi à la question…)

  • Je me suis mariée au début du mois de mars dans la région de Bordeaux et je ne regrette pas du tout. Nous avions tout prévu en fonction du froid et de la pluie, et finalement nous avons eu un magnifique soleil et 20°C dans l’après-midi. Ce n’était que du bonus. Du coup, on a ralongé un peu le coktail car tout le monde profitait de la terasse malgré la nuit qui était déjà tombée ! Et ensuite, on a mangé avec le feu dans la cheminée ce qui a été très apprécié aussi (et qu’on n’aurait pas pu faire en été) ! Mais faites attention à ce que la salle soit bien chauffée (lors de nos visites, nous nous sommes apperçus que certains propriétaires poposaient de louer des chais sans chauffage même en hiver !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *