Les invités au mariage

Attention : spoil de l’article ! Il s’agit de ma propre opinion qui ne va pas plaire à tout le monde. Mon avis sur le thème abordé est très tranché et, pour éviter de froisser qui que ce soit, j’invite les pro famille et enfants à ne pas poursuivre leur lecture. Mon avis ne concerne que moi (et Groominet) et rien ne nous fera changer d’avis. À bon entendeur et bonne lecture !

Les (non) réponses des invités au mariage

Crédits photo (creative commons) : Michele Heinderson

Les invitations : un chemin de croix…

Déjà il faut savoir qu’entre les invitations lancées et les invités réellement présents au mariage, il faut compter en moyenne 10% de pertes.

Apparemment le chemin d’un invité est semé d’embûche car, entre le moment où tu vas envoyer les invitations et ta deadline pour les dernières réponses, saches que la moitié des invités auront déjà perdu le précieux sésame. Parmi ceux que tu devras relancer 10 fois, il y aura en vrac :

  • Ceux pour qui s’est tellement évident qu’ils viennent que le fait de téléphoner pour dire oui ne leur a même pas effleuré l’esprit,
  • Ceux qui ne savent pas encore ce qu’ils feront ce jour-là et ne peuvent pas te donner de réponse (ben oui des fois qu’un projet plus intéressant que le plus beau jour de ta vie se présente…),
  • Ceux qui n’auront leur planning de travail que deux semaines avant le mariage et qui te diront oui ou non à ce moment-là (ben oui c’est bien connu pour poser une journée il faut attendre le dernier moment pour voir si vraiment aucun collègue ne veut à tout hasard poser le même jour, non vraiment personne ?)
  • Ceux qui n’ont pas envie de venir tout simplement mais qui n’ont ni le courage, ni l’envie de réfléchir à une excuse valable (ben oui dire à quelqu’un les yeux dans les yeux : « ton mariage ? Ah non rien à faire, pas envie, bisous quand même », on ne voit pas ça souvent une telle franchise et heureusement des fois qu’un peu d’enrobage ne fait pas de mal)

Pour nous ce chiffre de 10% (de pertes d’invités) a été largement explosé puisque qu’on frôle les 25% de désengagement sur un mariage qui n’était pas énorme à la base. Autant te dire que ça fait un peu bizarre.

Mais laisse-moi te raconter…

Dans le grand monde du mariage il y a plusieurs écoles qui s’affrontent quand vient le moment d’aborder le nombre d’invités. Minimalistes, intimistes, en petit comité ou en grande pompe chacun sait ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas. Encore une fois, c’est une affaire de compromis d’une part entre les futurs mariés, ensuite avec souvent les parents pour peu qu’ils financent une partie du mariage et enfin les invités eux-mêmes. Voilà un petit florilège de notre liste d’invités.

Entre Groominet et moi ! Le cercle d’or…

Si tu as suivi mes précédentes chroniques, dès le départ entre Groominet et moi il y a eu un désaccord sur le nombre d’invités à notre grand jour.

Personnellement, je voulais un mariage intimiste, c’est-à-dire notre cercle d’or, nos plus proches, les vrais de vrais : nos parents, frères, sœur, et témoins, soit en tout moins de 20 personnes. Groominet lui voyait le mariage plus comme une grosse fête avec de (très) nombreux invités et un vin d’honneur incluant tout le village (j’exagère à peine, je te laisse imaginer le type de débats qui a pu nous animer de façon plus ou moins cordiale).

Après forces négociations et discussions acharnées, nous avons retenu finalement un nombre d’invités qui réduisait les possibilités de Groominet en termes de fête de village et restait tolérable pour moi : entre 80 et 90 invités.

Il était évident que notre cercle d’or ferait parti de l’aventure. Un seul abandon dans ces invités-là aurait été pour nous dur à surmonter. Heureusement pour nous, si nos très proches sont peu nombreux, ils compensent ça par une indéfectibilité à toute épreuve. D’ailleurs leur venue était tellement évidente que ce sont les derniers à avoir eu les faire-part (et encore parce qu’ils les ont réclamés). D’ailleurs à ce jour une de mes témoins n’a toujours pas reçu le sien lol (P.S. : je pense à toi promis tu vas le recevoir avant le jour J, big up à toi ma Biquette). Bref, heureusement qu’ils sont là sinon sans eux ce grand jour ne serait pas le même.

La famille, les amis, tatas et compagnie…

Nous ne faisons pas partis, Groominet et moi, de petites familles, ni de familles énormes (bon pour simplifier, je nous considère dans la moyenne si tu préfères).

Du côté de mon père, j’ai 3 tontons et toute une armée de cousins. Du côté de ma mère : j’ai un tonton et une tatie, avec là aussi des cousins… J’ai moi-même un frère et une sœur ! Groominet, quant à lui, a un frère et il a du côté maternel 2 tontons et 3 cousins. Et là où tout se corse : du coté paternel, il a 8 tantes et 2 tontons (oui tu comptes bien ils sont 11 frères et sœurs)… qui ont tous des enfants, les cousins donc de mon homme.

Tout ce petit monde, de son côté comme du mien, à peu d’exception près est accompagné dans la vie… Autant te dire qu’au niveau nombre d’invités on commençait à péter les scores ! Et ça c’était sans compter nos amis ! On avait beau lire des infographies pour réussir à diminuer cette liste (si si ça existe), ça bloquait toujours. On a donc établi la règle suivante, très simple et pourtant extrêmement assassine pour le nombre d’invités : si on ne les a pas vu depuis moins de 2 ans, on ne l’invite pas. Du coup, ça a a exclu un on paquet de membres (quasiment tous) de la famille (nombreuse) de mon beau père que je n’ai jamais rencontré en 6 ans de relations avec Groominet, mais aussi la famille de ma mère. Pour les amis, même constat, pas de contact régulier en 2 ans = exit de la fameuse liste.

Les enfants…

Attention : sujet sensible !

Avant toute chose je te rappelle que nous sommes nous-mêmes les choses parents de 2 minis monstres : Loulou (4 ans au moment du mariage) et Chouquette (presque 3 ans au moment du mariage) alias Tic et Tac dans leur pires jours (et je peux te dire qu’étant en plein Terrible Two avec les deux, ces jours-là sont fréquents). Nous les aimons de toutes nos forces et avons décidé de profiter à fond de leurs jeunes années en mettant notre vie sociale entre parenthèse (nous aurons bien le temps de profiter pour nous quand ils grandiront).

MAIS MAIS MAIS… Pour nous, avant tout, un mariage est une affaire de grands, d’amoureux, c’est toujours une histoire égoïste entre deux adultes qui donne naissance à un foyer. Donc pour notre mariage, et parce qu’on sait qu’en tant que parents on ne pourra pas s’empêcher de les surveiller de loin, nous avons décidé qu’à partir du repas nos enfants partiraient avec une nounou. Il était aussi du coup logique, dans notre tête, que si nous faisions le choix de ne pas avoir nos enfants à notre soirée de mariage, ce n’était pas pour avoir ceux des autres ! Car il y en a beaucoup (trop).

Et oui, tous nos cousins sont dans la même tranche d’âge que nous, c’est donc naturellement qu’ils ont quasiment tous de enfants. Et un troupeau d’enfants à un mariage (même quand ce n’est pas le nôtre), je n’ai jamais trouvé ça cool ! Soyons honnête, les parents veulent à tout prix venir avec leurs progénitures du diable et une fois sur place et après avoir checké rapidement les risques du terrain, les laissent jouer, libre de toute contrainte, et souvent loin de tout contrôle parental. Rien ne m’angoisse plus que des petits qui essaient de suivre les plus grands, de les voir courir entre les serveurs ou encore roder entre la pièce montée et la pyramide de champagne…

Forcément, cette annonce n’a pas été au goût de tout le monde. Certains ont préféré ne pas venir plutôt que de devoir faire garder leur chère tête blonde à partir du repas. De toute façon, c’est non négociable pour nous, notre salle étant très petite elle ne nous offre pas de possibilité d’aménager un coin spécial petit. Point final. La seule entorse à cette règle que nous tolérons sera la présence surprise d’un invité qui n’est pas encore né mais qui pointera son joli petit nez 10 jours avant notre mariage parmi nos cousins !

D’un mariage de taille moyenne à un petit mariage…

Tout ça pour en arriver à aujourd’hui ! La fameuse deadline. N’ayant quasi aucune réponse nous avons pris nos téléphones (et avons aussi mis à contribution nos parents) pour avoir une réponse qu’on pensait claire (en fait non ce n’est pas si clair que ça lol).

Sur 88 invitations lancées, 42 personnes ont fini par confirmer leur venue. Il nous reste encore à relancer quelques personnes mais, même si tous ces invités répondent présents, nous seront au maximum 60 personnes à notre mariage. C’est sûr, tu me diras, je voulais un petit mariage. Mais voilà j’aurais préféré expliquer aux gens pourquoi ils n’étaient pas conviés plutôt que de me prendre tout ces refus en pleine face, avec une pareille indifférence. Bon relativisons : ceux qui viennent le font tous car ils sont heureux de participer à ce grand jour avec nous !

Par contre, un petit mariage a un désavantage sérieux : les prestataires facturent souvent un supplément pour les petits mariages pour couvrir le manque à gagner qu’ils subissent par rapport à un plus grand mariage. Donc la peine est souvent double pour les mariés comme nous, non seulement nous devons faire face à la dure réalité de la non-importance que les gens nous accordent mais en plus nous devons payer un supplément à cause de ce manque d’intérêt. En moyenne entre 8 et 15% de plus sur la facture… Arrivés à ce stade, on espère ne pas prendre en plus la troisième peine : les désengagements de dernière minute une fois que tout est bloqué au niveau du traiteur !

Bref tout ça pour dire que nous sommes quand même heureux que plus d’une cinquantaine de personnes soient ravies de partager avec nous ce moment si important, ça nous fera aussi faire des économies sur les cadeaux (un welcome wedding bag dont je te parlerais bientôt). Et ça nous permettra de profiter au maximum des personnes présentes !

Et toi ta liste d’invités est plutôt mini ou maxi ? Et comment penses-tu gérer les réponses des invités ? Big up ma Dimezi et à bientôt.


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Les enfants seront de la fête le jour J ? Tu ne sais toujours pas comment les occuper ? Pas de panique, Petit Mariage entre Amis a imaginé pour toi un livret d’activité parfait pour les enfants : rébus, coloriages, jeu des 7 différences, labyrinthe, jeu de logique, BD, infos amusantes etc. Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Les invités au mariage”

  • Avec ta prévention, j’avais un peu peur de te lire et en fait bah tu exprimes ce par quoi on passe tous … J’ai eu des gens comme toi pour qui c’est évident qu’ils viennent mais qui ne le disent pas …

    Quant aux enfants on est à l’opposé (baby-siiter prévues tout ça) et ce qui nous vexe c’est quand on apprend que certains de nos petit.e.s neuveux/nièces ne seront pas là … Mais je comprends également ton point de vue de ne pas en vouloir (en fait c’est comme tout, un choix que tout le monde doit respecter !).

    Je ne pensais pas que les prestataires pouvaient mettre un malus si il y avait une grande diminution du nombre d’invités … Du coup tu ne fais pas forcément d’économies …

    Ici gros (trop ?) mariage, tellement qu’on serait contents que certains se désistent… (pas tous hein !) C’est pas bien !!! ^^

    Bon courage en tout cas !

    • Pour les prestataires il y a souvent des clauses dans les contrats, il faut bien tout lire ! Je comprends pour l’envie que certains se désistent lol ! Bon courage dans tes préparatifs !

  • Haaa merci de dire exactement ce que je pense.
    Pour mon mariage, les enfants, c’est Niet aussi ! Toutes les fêtes avec enfants m’ont toujours énervé (les dabs ou autres dérapages sur la piste pendant la 1ere danse, pièce montée en bonbons entamée … )
    On est pas encore sur de la taille de notre mariage, mais suuuurs pas d’enfants !

  • Merci pour ces précieux conseils .C’est embêtant de payer plus pour des personnes qui ne viennent pas à la dernière minute, comment ne pas se sentir indifférent ? Je n’y avais pas pensé sous cet Angle là 10% de moins . Pour les enfants, de mon côté ils seront tous « ado » donc aucun problème pour les pièces montées lol!

    • Oui c’est sûr les ados sont conviés aussi chez nous, ce sont les moins de 8 ans car si tout nos invités étaient venus avec leurs petits nous aurions eu 18 enfants de moins de 10 ans dont 15 de moins de 5 ans … ça me paraissait beaucoup trop élevé par rapport au nombre d’invités mais bien sûr il s’agit d’un choix personnel.

  • Je ne sais pas où tu as trouvé ce chiffre des 10% car personnellement c’était 30% que j’avais trouvé. Quelque soit l’événement tu as environ 30% de personnes conviés qui ne viennent. Ce qui fait que tu es totalement dans la moyenne du pourcentage de désistement 😉 Quant à la décision de qui inviter quand il y a beaucoup de famille, tu n’es pas la seule à prendre l’option de « si on l’a pas vu depuis x année on le zappe ». C’est très efficace ^^
    Et pour les invités qui ne répondent pas, on passe tous par là. Pas d’inquiétudes, il faut juste les relancer jusqu’à obtenir une réponse. C’est certes chiant et un peu blessant mais indispensable 😉

    • C’est les chiffres que j’ai pu trouvé sur les différents articles concernant les invités au mariage. Mais bon on se doutait que ça serait plus que ça de par la distance du mariage …

  • Je comprends que ça peut en froisser certains mais tu dis tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Je suis totalement d’accord.
    J’ai un oncle qui a 4 enfants, ces 4 enfants ont eux-mêmes entre 2 et 3 enfants chacun. On explosait le compteur avec ces cousins-là. On ne les a donc pas invité, seulement ma tante qui a tout a fait compris et elle a passé le weekend à me remercier pour ce fabuleux mariage. Je la remercie infiniment pour sa compréhension.
    Je comprends aussi votre déception des invités qui ne viennent pas. En tant que petit mariage (50 pers), tout ceux que nous avions invité comptaient énormément pour nous, on aurait aimé tous les avoirs auprès de nous. Mais en effet j’ai aussi vu qu’en moyenne 10% ne venaient pas. Dans la réalité nous avons eu 22% de « non venue » sur toutes les invitations envoyées. Je comprends la déception des mariés mais maintenant que le mien est passé je peux te donner le conseil de ne pas te focaliser dessus. Ceux qui seront effectivement là le jour-J te donneront tout l’amour dont tu as besoin et ils seront super géniaux.

    • Merci pour ton commentaire et ton retour d’expérience ! Oui je sais que le jour J je ne verrais pas les absents mais en attendant je ne voit qu’eux …

Commente ici !