L’enterrement de vie de garçon de Monsieur Chaton

Tu vas peut-être trouver ça bizarre de faire une chronique sur l’enterrement de vie de garçon (EVG) de mon Chéri, mais j’ai quand même envie de t’en parler parce que j’ai trouvé que cet EVG était vraiment génial pour M. Chaton, parfaitement adapté à sa personnalité et super bien organisé.

L’organisation

Pour tout te dire, j’avais espéré que pour organiser l’EVG de M. Chaton, son témoin allait me solliciter discrètement pour organiser les choses en secret. Car, pour mon propre enterrement de vie de jeune fille, Monsieur Chaton a été informé d’un certain nombre de choses par mes témoins sans que je n’en sache rien ! De plus, j’avais très envie d’être un minimum « complice » dans l’organisation de cet événement…

J’ai donc été déçue une première fois quand Monsieur Chaton m’a dit qu’il avait reçu un mail de son témoin lui demandant directement de lui donner les dates auxquelles il serait disponible pour son EVG… Puis, deuxième déception, au moment où Monsieur Chaton a reçu un second mail de son témoin lui annonçant la date de son EVG et lui donnant les instructions sur la tenue vestimentaire qu’il devrait porter…

J’ai trouvé ça tellement dommage qu’il n’y ait aucun effet de surprise que j’ai décidé de contacter moi-même le témoin de Monsieur Chaton pour lui dire, avec beaucoup de tact, qu’il n’hésite pas à me solliciter s’il avait besoin que je l’aide à organiser un peu secrètement cet événement.

Sa réponse fut assez expéditive, il n’avait pas vraiment besoin de moi, et il préférait ne rien me dire du programme, craignant que je fasse une gaffe avec Monsieur Chaton… Il m’a toutefois précisé qu’il me contacterait « peut-être » quelques jours avant l’EVG pour me demander de préparer un sac en secret pour Monsieur Chaton avec quelques affaires…

Effectivement, deux jours avant le départ, j’ai (enfin) reçu un appel du témoin de Monsieur Chaton. Dans un premier temps, il m’a simplement dit de préparer des affaires « au moins pour une nuit« . Puis, sentant peut-être mon agacement (pas évident de préparer un sac sans en savoir davantage) il a fini par me dire « bon ok, je te le dis, en fait on va partir 3 nuits et 4 jours« .

Ah oui, en effet, ce n’est pas tout à fait la même chose !

Puis il m’a dressé une liste de ce que je devais mettre dans le sac de Monsieur Chaton : des chaussures de marche, un maillot de bain, une tenue « de ville », etc. Tout en gardant secret le programme de ces 4 jours mais, à la limite, peu importe, à partir du moment où je savais combien de temps il partait et ce que je devais mettre dans son sac à dos, ça me suffisait !

Mais, durant ces 4 jours, je ne savais pas où ils étaient, ni ce qu’ils faisaient et, quand j’ai essayé de joindre Monsieur Chaton pour avoir des nouvelles, je tombais directement sur répondeur, ce qui ne ressemble pas du tout à Monsieur Chaton qui sait parfaitement que je m’inquiète pour un rien…

Avec le recul, je me dis que c’est normal de procéder comme ça, un enterrement de vie de garçon c’est justement le moment où le futur marié se retrouve pour la dernière fois en « presque célibataire » avec ses copains, il ne doit pas avoir à se soucier de sa future femme… !

Mais, sur le moment, j’étais non seulement en colère, mais en plus super inquiète de n’avoir aucune nouvelle. Je suis du genre à imaginer toutes sortes de scenarii catastrophes plus ou moins plausibles, dès que je suis sans nouvelles de mon homme (accident de voiture, enlèvement par des extra-terrestres, tête arrachée par des zombies, corps découpé en morceaux par un pantin maléfique, etc. bref, tu vois le genre ?).

Aujourd’hui, je regrette vraiment de m’être inquiétée mais je me dis aussi que si, en amont, les témoins de Monsieur Chaton m’avait informée, a minima, du programme de cet EVG, je n’aurais pas été sans cesse dans l’incertitude et l’inquiétude (par exemple si j’avais su qu’ils partaient dans un pays étranger, je ne me serais pas inquiétée de tomber directement sur le répondeur de Monsieur Chaton…) !

Maintenant, mettons tout ça de côté, pour se concentrer sur les aspects positifs de cet EVG qui a été vraiment parfait pour Monsieur Chaton. Et je suis ravie que ses témoins aient organisé ça pour lui !

Un programme sur mesure

Il y a trois ans, Monsieur Chaton a été invité à participer à l’enterrement de vie de garçon de mon frère. La journée s’était déroulée en région parisienne : après-midi sur une base de loisirs aquatique, puis un petit tour de limousine dans Paris, puis repas au restaurant et soirée en boite.

Si ce genre de programme convenait parfaitement à mon frère, ce n’était, en revanche, pas du tout ce style d’EVG que Monsieur Chaton envisageait pour lui.

Je crois d’ailleurs que Monsieur Chaton ne savait pas trop ce qu’il aurait voulu pour son EVG, mais il savait parfaitement ce qu’il ne voulait pas :

  • pas de limousine ni de boite de nuit
  • pas de saut à l’élastique
  • pas de strip-teaseuse (bon ça, j’avoue, j’avais aussi mis mon véto)

Finalement, ses témoins avaient organisé pour lui une sorte de « voyage initiatique » avec ses meilleurs copains, sur 4 jours, à l’étranger. Ce qui correspond beaucoup plus à la personnalité de Monsieur Chaton !

Le premier jour, ses deux témoins sont donc venus le kidnapper à la maison, emportant en toute discrétion le sac que j’avais tant bien que mal préparé pour lui, et caché dans le garage, sans rien lui dire de leur destination…

Quelques heures plus tard, ils se sont arrêtés sur une aire d’autoroute et Monsieur Chaton a eu la surprise de « tomber par hasard » sur deux autres de ses meilleurs copains dans les toilettes de la station service ! C’est donc à 5 qu’ils ont poursuivi leur chemin jusque dans les Pyrénées, non loin de la frontière espagnole. Sur place, deux autres compagnons les ont rejoints : la team était cette fois au complet, l’aventure pouvait commencer !

Cherchant dans le fameux sac à dos de quoi équiper Monsieur Chaton, ses témoins lui ont fait enfiler ses chaussures de marche et des vêtements de sport. Sac au dos, ils sont alors partis pour une randonnée en montagne de deux jours. Malheureusement, ils n’ont pas eu un super temps le premier jour, mais Monsieur Chaton a beaucoup apprécié cette excursion en montagne. Ce fut l’occasion pour lui de prendre le temps de discuter de tout et de rien avec ses copains, de refaire le monde, de parler du passé, du présent, de l’avenir, de questions existentielles diverses et variées…

L'enterrement de vie de garçon de Monsieur Chaton en Espagne

Crédits photo : Photo personnelle

L'enterrement de vie de garçon de Monsieur Chaton en Espagne

Crédits photo : Photo personnelle

L'enterrement de vie de garçon de Monsieur Chaton en Espagne

Crédits photo : Photo personnelle

Lorsqu’ils sont arrivés au refuge, relativement tard dans l’après-midi, il n’y a avait plus de place pour eux. Ils ont donc du passer cette première nuit sous la tente, en pleine montagne (pas étonnant, donc, que le portable de Monsieur Chaton ne capte pas !).

Le lendemain, le soleil était de la partie, ils sont redescendus tranquillement jusqu’à la voiture…

L'enterrement de vie de garçon de Monsieur Chaton en Espagne

Crédits photo : Photo personnelle

L'enterrement de vie de garçon de Monsieur Chaton en Espagne

Crédits photo : Photo personnelle

L'enterrement de vie de garçon de Monsieur Chaton en Espagne

Crédits photo : Photo personnelle

Une fois la randonnée terminée, j’ai  reçu un texto de Monsieur Chaton me disant qu’il rentrait bientôt… ! Là j’ai eu un moment de doute, je me suis demandé si le témoin de Monsieur Chaton m’avait volontairement induite en erreur en me disant qu’ils partaient pour 3 nuits… mais comme je n’avais aucune info supplémentaire, j’ai attendu de voir ce qui se passait… pas grand chose au final, puisqu’en fait ils ont bien poursuivi leur voyage, en faisant d’abord croire à Monsieur Chaton que l’aventure s’arrêtait là !

La petite équipe a donc finalement traversé la frontière, pour passer du côté espagnol, et ils se sont rendus à Pampelune.

Ils ont passé une excellente soirée à Pampelune, très festive (et quelque peu arrosée). Ils se sont retrouvés, un peu par hasard, au beau milieu d’une fête de quartier, les rues étaient pleines de musiciens, de touristes, de locaux, toutes les nationalités étaient mêlées dans une ambiance bon enfant. Monsieur Chaton a adoré entamer des discussions en anglais, avec des inconnus venus d’un peu partout en Europe, c’est typiquement le genre de choses qu’il adore ! Il y a quelques années, avant notre rencontre, Monsieur Chaton était parti plusieurs semaines à pied sur les routes de Compostelle, et je pense que cette soirée a fait remonter en lui de nombreux souvenirs de cette épopée… Il garde en tout cas un excellent souvenir de cette soirée cosmopolite et festive à Pampelune !

En revanche, les « quelques » verres bus durant la soirée ont eu des conséquences un peu nauséeuses le lendemain matin pour Monsieur Chaton (mais pas au point de gâcher cet EVG, je te rassure !).

L'enterrement de vie de garçon de Monsieur Chaton en Espagne

Crédits photo : Photo personnelle

Le troisième jour, ils ont repris la route pour poursuivre leur aventure jusqu’à San Sebastian, où ils ont pu profiter de la plage et d’une dernière soirée espagnole.

L'enterrement de vie de garçon de Monsieur Chaton en Espagne

Crédits photo : Photo personnelle

Lorsque Monsieur Chaton est rentré à la maison le lendemain, il semblait fatigué, mais sincèrement heureux d’avoir passé ces quelques jours à voyager avec ses copains ! En me racontant ses aventures, il affichait un large sourire, ses yeux pétillaient et il prenait plaisir à se remémorer les différentes étapes de ce voyage !

Quant à moi, j’ai vite oublié l’inquiétude et la colère contre ses témoins, j’étais ravie de le retrouver et ravie qu’il ait passé d’excellents moments avec ses amis.

Finalement,  ses témoins ne se sont pas si mal débrouillés que ça pour organiser cet EVG… ils ont trouvé exactement ce qui convenait à Monsieur Chaton, rien d’extravagant, rien de tape à l’œil, juste de très bons moments, loin de tout (enfin surtout de moi !) avec ses copains…

Et toi ? Comment as-tu vécu l’EVG de ton fiancé ? As-tu été associée aux préparatifs ? Ou, au contraire, es-tu restée à distance de tout ça ? Quel type d’EVG ses témoins ont-ils organisé ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



9 commentaires sur “L’enterrement de vie de garçon de Monsieur Chaton”

  • Ah oui, moi aussi ça m a beaucoup stressée. Genre on m annonce le mercredi qu’ils comptent kidnapper mon fiancé le samedi qui arrive. Sauf qu on avait we de preparation au mariage ce we là! Comme si on prévoyait rien de nos we!!! Ils ont changé la date ( enfin, j ai imposé la date, car il n y avait plus trop de disponibilités) et chéri a eu un We parfait, mais ne pas vérifier les dispo du couple, c est bof bof.
    Bref….

  • Tiens ça me rappelle beaucoup l’organisation de l’EVG de mon chéri. A l’inverse de toi, je vivais mal d’être tenue à l’écart parce que ses amis sont aussi les miens, et je trouvais très vexant qu’ils ne me disent rien. // Je passe le fait que nous voulions un EVC en commun (car certains de ses amis étaient mes témoins) et que ses témoins ont refusé (EVG = entre hommes exclusivement), mettant également beaucoup de mauvaise volonté pour organiser au moins une soirée en commun sur le week-end de 3 jours avec mes moi et mes amies (j’ai quand même obtenu que tout ce déroule à la même date, histoire de ne pas penser toutes les minutes à ce qu’ils pouvaient bien faire subir à mon futur mari).

    Et le final est le même, son EVG a été organisé d’une main de maître, avec un programme qui lui convenait tout à fait (des jeux rigolos, rien d’humiliant, un peu de défi et de gages, beaucoup de sport, et des soirées arosées relativement raisonnablement).
    Finalement, je n’ai pas eu ce que je souhaitais, mais l’alternative était sympa !

    • Je pense que l’important c’est de se concentrer là dessus, le résultat final : nos chéris ont eu un super EVG ! mais sur le moment, pas facile de relativiser quand ça ne se passe pas comme on l’aurait voulu… Pour l’EVG de M. Chaton il n’y avait que des mecs, mais pour mon propre EVJF il y avait mon frère, qui est mon témoin, et le mélange des genres n’a gêné personne, au contraire, mon frère a beaucoup fait rire mes copines ! ça ne me choque pas que ces moments là puissent être mixte

  • Et bien, autant je n’ai pas envie de connaitre le programme de Monsieur dans les détails, autant je prendrais très mal qu’on ne me dise même pas qu’ils l’emmènent à l’étranger !

  • Je crois que je prendrais aussi mal le fait d’être tenue à l’écart. C’est dommage d’ailleurs que ça ne se passe pas si bien avec le témoin de ton chéri, j’imagine que ça doit être frustrant !
    En tout cas c’est sympa de raconter l’histoire côté mecs pour une fois! Et je trouve qu’ils ont eu une super idée. Car moi j’ai horreur de ces EVG où le but est de ridiculiser l’autre, c’est quand même censé être une journée pour lui/elle.

  • j’arrive parfaitement à comprendre ta déception … je ne m’entends pas très bien non plus avec le témoin et les garçons d’honneur de mon futur et je sens qu’il vont m’évincer de son EVG !
    Le fait qu’il aille s’amuser ne me dérange aucunement mais j’ai beaucoup de mal à accepter leur « motivations » !! par ex mon mari est très sportif et ne boit pas et ne fume pas … leur « défi » pour l’EVG et le mariage c de le faire boire un max … il m’assure qu’il ne tombera pas dans leur jeu mais je leur en veux de vouloir faire ça …
    bref j’appréhende pas mal cet EVG et j’ai également mis mon véto au striptease … dans l’idéal j’aurai aimé être complice aussi mais bon je me ferai une raison et je miserai tout sur ma confiance en mon zhom chéri et son bon sens !!

  • Personnellement, je n’ai eu aucun problème avec le fait d’être écartée de l’EVG, et idem pour mon mari. Pour des raisons logistiques, on savait juste, lui comme moi, qu’il partait passer le week-end à Paris. Pour mon propre EVJF, il ne savait pas où mes copines m’embarquait.
    J’adore les surprises, j’avais confiance en ses amis, et du coup j’étais presque aussi excitée que lui à l’approche de l’EVG!

    Par contre, dans ton expérience, il y a un truc qui m’interpelle, c’est la durée de l’EVG : 4 jours… comment c’est gérable avec le boulot si on n’est pas au courant? 😀

  • Monsieur Chaton est enseignant, et la plupart de ses amis présents à l’EVG le sont aussi, la question du boulot est donc moins problématique pour eux l’été 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *