Mon garden wedding à la montagne : l’église, moment inoubliable !

Je t’ai laissée aux portes de l’église, bien accrochée à mon papa, avant que nous fassions notre entrée, avec M. Montagne et sa maman et ma maman et mon beau-papa. Je profite de ce moment suspendu dans le temps, où tout le monde était tourné vers la porte de l’église, pour t’expliquer l’importance de ce qui allait commencer.

En effet, se marier à l’église était très important pour M. Montagne et moi, croyants que nous sommes. Mais ce qui l’était encore plus, c’est d’y convier tout le monde, croyants et non croyants. C’était de partager ce moment avec tous et que tous le partagent avec nous. C’était leur dire « Venez comme vous êtes ! De toute façon, on a tous quelque chose en commun qu’on veut honorer ici : l’amour de l’autre ». J’ai vu quelques-uns hésiter à entrer, et puis se décider pour au moins aller voir l’entrée des mariés. En fait personne n’est ressorti… tout le monde avait sa place ! Et ça c’était magique ! Je te raconte…

Les premières notes de notre musique résonnent…

…enfin ! Car le CD n’a pas dû vouloir se lancer comme il faut et que nous avons dû attendre bien 5 minutes (et c’est long) dans le silence, avec presque 360 yeux braqués sur nous !!! Oups ! Alors c’est un peu un soulagement d’entendre s’élever notre musique (Sanctuary, de la bande son de Blanche-Neige et le Chasseur, j’en ai des frissons rien que d’y repenser !).

M. Montagne part avec sa maman, je sais que ce n’est pas un exercice facile pour eux deux. Pourtant ils marchent pile au tempo de la mélodie, de dos ils ont l’air porté par cette musique. C’est le tour de ma maman et de mon beau-père. Et enfin, ma phrase musicale, la plus belle et la plus intense (mélomaaaaaane !!!) débute. Je remonte l’allée avec mon papa en faisant de grands sourires à tout le monde, puis en fixant mon presque-mari qui m’attend debout devant nos chaises. Arg tellement beau !

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable // Photo : Cédric Moulard

Crédits photo : Cédric Moulard

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable // Photo : Cédric Moulard

Crédits photo : Cédric Moulard

Le premier chant commence

Nous avons la chance d’avoir quelques guitares et une flûte pour nous accompagner. J’adore chanter et c’était donc une évidence d’avoir de beaux chants pour notre célébration. Ce premier chant s’appelle « Ton regard m’appelle à fleurir » de JC Giannada, et c’était complétement de circonstances pour les deux paysagistes que nous sommes !

Nous avons tenu à personnaliser un maximum notre cérémonie, avec justement des chants pleins de sens pour nous, et de belles lectures lues par un maximum de nos proches.

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable // Photo : Cédric Moulard

Crédits photo : Cédric Moulard

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable // Photo : Cédric Moulard

Crédits photo : Cédric Moulard

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable // Photo : Cédric Moulard

Crédits photo : Cédric Moulard

Nous avons eu l’immense chance d’être mariés par notre petit cousin prêtre, venu exprès de sa paroisse de Béziers pour nous. Dans sa jeunesse, il a même marié mes beaux-parents, alors le symbole était encore plus fort. Mais il a carrément fait l’unanimité par son homélie, qui était ouverte à tous, et qui a trouvé une résonance en tous. On nous en parle encore aujourd’hui !

La magie d’un instant

Et puis il y a eu ce rayon de soleil déchirant un vitrail pour venir illuminer ma robe à l’approche de nos consentements. J’ai vu peu à peu les taches de lumières colorées se rapprocher de moi jusqu’à venir m’éclairer entièrement. Rien que moi. Et M. Montagne qui se tourne vers moi en me chuchotant du bout des lèvres « …tu brilles… ». Magie de l’instant. Scintillements de ma robe avec ses petits strass et paillettes… Presque 6 mois après, je le savoure encore ce moment… C’était tout simplement irréel…

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable

Crédits photo : Julien Seremet

Ma mamie me racontera plus tard que mon jeune cousin, assis à côté d’elle lui a demandé où était caché le spot coloré qui était braqué sur moi ! Haha j’en rigole encore aujourd’hui, en imaginant sa petite bouille blonde et innocente !

L’échange des consentements

Nous avions demandé au parrain de M. Montagne de sonner une cloche de mouton pour annoncer le début de la procession des alliances. C’était si joli ce son qui a fait comprendre à toute l’assemblée que le moment le plus beau commençait. Nos témoins ont donc remonté l’allée pendant que nous chantions « Trouver dans ma vie ta présence, Tenir une lampe allumée ». Et quoi de mieux que de réellement donner une lanterne au premier de la procession pour ouvrir le chemin ? Notre prêtre, en voyant notre déco, nous a même suggéré de prendre une des lanternes que j’avais fabriqué. Mais quelle bonne idée !!! Une jolie symbolique ! Juste derrière la lanterne, venaient les alliances dans leur écrin de mousse, sous une cloche en verre.

Parce que dans l’intensité de ce moment, les images parlent plus que mes mots :

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable // Photo : Cédric Moulard

Crédits photo : Cédric Moulard

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable // Photo : Cédric Moulard

Crédits photo : Cédric Moulard

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable // Photo : Cédric Moulard

Crédits photo : Cédric Moulard

Il y a encore cette belle lumière à cet instant… Impressionnant hein ?!

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable // Photo : Cédric Moulard

Crédits photo : Cédric Moulard

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable // Photo : Cédric Moulard

Crédits photo : Cédric Moulard

La fin de la cérémonie

Pour le Notre Père, nous nous sommes placés entre les rangs et tenus la main de nos familles pour être tous reliés. Notre prêtre a joliment introduit l’instant en disant que personne n’était obligé de le réciter mais que pour être tous ensemble au-delà de nos croyances personnelles, nous pouvions tous nous tenir la main. Et tout le monde a joué le jeu, c’était superbe !

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable // Photo : Cédric Moulard

Crédits photo : Cédric Moulard

Puis, après un Ave Maria où nous sommes allés porter un bouquet à la vierge, nous sommes passés à la signature des registres. Les musiciens ont cru qu’il fallait démarrer le chant final « Qu’il est formidable d’aimer », alors que j’avais préparé un CD de musique pour ce moment.

Sur le coup j’ai été surprise que tous se mettent à chanter et, ayant fini de signer la première, je suis allée chanter avec eux. En fait, ça a été génial ! On a dû répéter quelques couplets parce que les signatures étaient un peu longues. J’ai donc fait moi-même signe à l’assemblée de rentamer le premier couplet, devant le micro. Et tout le monde m’entendait chanter plus fort que tous les autres (moi je ne m’en suis même pas rendue compte que ma voix résonnait dans le micro). Je prends des cours de chorale, mais je n’ai jamais chanté seule par timidité. Alors qu’elle ne fut pas ma surprise quand tout au long du vin d’honneur et de la soirée, on m’a complimenté pour ma belle voix ! J’en ai été très touchée et j’en remercie encore les musiciens de s’être trompés et de m’avoir permis ce joli moment !

Nous avons ensuite, avec M. Montagne, dit notre petit mot de fin, en invitant tout le monde à nous suivre au village du vin d’honneur à la sortie de l’église. Puis le prêtre a fait sa bénédiction finale et nous sommes repartis à chanter « Qu’il est formidable d’aimer » ! En fait, c’est carrément devenu le slogan de notre mariage tellement on l’a entendu !!! On en a bien rit !

Quelques photos avec les parents, grands-parents et témoins à l’intérieur pendant que tout le monde sortait, puis c’est à notre tour de sortir. Nous avions prévu des paniers remplis de grains de lavande, ce qui a beaucoup plu aux gens. Nous avons été littéralement noyés sous la lavande ! J’ai adoré !

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable

Crédits photo : Photo personnelle

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable

Crédits photo : Photo personnelle

Récit de notre mariage à l'église, un moment inoubliable // Photo : Cédric Moulard

Crédits photo : Cédric Moulard

Et après nombreuses félicitations, remerciements pour cette magnifique cérémonie (dont même quelques personnes athées qui sont venues en me disant que ça avait été incroyable), nous prenons la route pour le village de notre vin d’honneur, à 20 minutes d’ici. En faisant un petit crochet par le centre du village principal en klaxonnant à fond !!! Que du plaisir !

Pour nous, nous allions juste un peu plus loin que le lieu du vin d’honneur, pour aller faire des photos de couple. Mais ça, je te le raconte la prochaine fois !!!

Et toi, quelle cérémonie as-tu choisi le jour J ? Raconte-moi !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



23 commentaires sur “Mon garden wedding à la montagne : l’église, moment inoubliable !”

  • Que d’émotions tu nous transmets ! De bon matin j’ai les larmes aux yeux…et de merveilleux souvenirs qui remontent.
    Merci !
    Et cette magie de la lumière… ou de la Lumière? ?

    • Oh merci Mme Sucrée, ça me fait plaisir !! J’ai effectivement ma petite idée sur la Lumière, une jolie signification qui ajoute encore beaucoup d’émotions à ce moment magique <3

  • ❤️❤️❤️. Très belle ceremonie religieuse et que dire de ce rayon scintillant qui t’illulines. Tu rayonnes de bonheur c’est merveilleux.

  • J’en ai le coeur serré de te lire ce matin! A presque un mois de notre mariage, j’espère sincèrement réussir à insuffler une aussi belle énergie à notre célébration!
    Pour les chants, tu dis que c’est toi qui a fait signe à l’assemblée de reprendre lors de la signature, vous n’aviez personne pour guider les chants? Pour l’instant nous n’avons personne non plus mais ca m’embête un peu, j’ai peur que les gens ne chantent pas du coup. Alors que les chants sont tellement importants pour moi.

    • Mlle Croisé, si tu y met tout ton coeur, ta cérémonie ne pourra que être belle.
      Bonne question qui m’a aussi embêtée un certain temps : ma mamie connait bien les chants et dirige régulièrement lors de messe. Mais elle ne se sentait pas de le faire pour notre mariage. Et puis elle m’a dit de ne pas m’inquiéter, elle et les musiciens, ainsi que les gens de ma famille étaient tous au même endroit et se lançaient ensemble, donc ça s’est fait naturellement, sans que personne ne dirige. Je pensais que hormis la 20aine de personnes de ma famille qui connaissent les chants, personne ne chanterai vraiment. Au final, je crois que ça a plutôt bien chanté, les gens se sont laissés prendre au jeu ^^

  • Ah Mme Salade de fruits… Que de belles émotions ! Ça avait l’air vivant, joyeux ! Et cette lumière ! ❤️

    De mon côté, je regrette un peu après coup d’avoir été autant à l’arrache dans la prépration de ce moment, ce qui nous a valu une messe un poil longue et des chants qui ne me parlaient pas toujours. Il y aussi le photographe qui a voulu régenter trop de choses et c’était un peu frustrant… Mais malgré tout tu me ramènes à ce moment qui a tout de même être très beau et émouvant, alors merci pour ton récit !

    • Merci Mme Peach ! Oui il faut que tu gardes les belles émotions de ce moment, malgré le photographe ou les lectures qui ne t’ont pas trop parlé. Quoi qu’il arrive ça reste un moment très fort je trouve et très émouvant ^^

  • Tu transmets si bien ce moment… C’est magique!

    La cérémonie à l’église reste un de mes moments préférés. J’ai enfin pu me poser et savourer ce qu’il se passait.
    Tout comme pour vous, bcp de nos amis n’étaient pas emballés à l’idée de rentrer dans une église… et finalement, quelle surprise pour eux! Notre prêtre, 35 ans, a créé un véritable engouement! Très belle homélie également et bcp d’humour! Bcp de nos amis ont discuté avec lui au vin d’honneur 🙂

    Cela reste un moment tout particulier dans le mariage je trouve… Et j’ai adoré “réunir” certains amis à travers… Lors de la préparation beaucoup étaient étonnés qu’on aille à l’église (ahh on en a entendu des choses!!!) Et finalement ils ont été les 1ers à changer d’avis….

    • Aah Claire, je vois qu’on est toutes les deux sur la même longueur d’ondes 😉 Je trouve même que ça a été le moment le plus beau et le plus intense. Pour tout le monde. Et du coup le reste de la journée a été dans la continuité de ce grand moment d’amour ^^ C’est vrai que le prêtre, ça a son importance et je déplore un peu les prêtres qui restent trop rigides et trop conventionnels pour les mariages…

  • J’ai des frissons qui ne me quittent plus depuis que j’ai lu ton passage sur la lumière, les photos où “tu brilles” sont magnifiques ! L’instant de grâce est palpable dans ton article, j’espère retrouver ne serait-ce qu’un bout de toute l’émotion de votre cérémonie, sublime !

    • Oh oui, c’était vraiment un instant de grâce, un merveilleux cadeau. Moi aussi j’en frissonne encore. Si tu y met tout ton coeur, je suis sûr que ta cérémonie sera aussi belle 😉 Je crois vraiment que les invités aiment assister à un moment à part et très personnalisé.

  • Ton récit est tellement émouvant !!! Et les photos sont en effet magiques, c’est incroyable !!! J’aimerai bien un jour assister à une messe de mariage aussi joyeuse et dynamique !

  • Mon Dieu, que d’émotions. Merci ma fille de nous avoir fait vivre ces instants de vie. et de nous les faire revivre régulièrement. ( ce WE encore 😉 avec la ……., tu vois ce que je veux dire)
    Bisous

    • Ooh mon papounet, ça me fait plaisir que tu passes par ici ^^
      Merci à vous d’avoir été là, et d’avoir montré toute cette belle émotion 😀 C’était au delà de mes espérances !!!!

  • ho que tu racontes bien ce moment, j’ai eu l’impression d’y être.
    et c’est juste magique les photos avec la lumiere du vitrail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *