Mon mariage à Paris entre tradition et modernité : la cérémonie religieuse

Tout le monde est installé dans l’église et mon mari se tient debout devant l’autel. Dans quelques secondes, il me découvrira enfin en mariée. Il faut dire que jusqu’ici, il n’avait aucune idée de la robe que j’ai choisi, ni même de la coiffure et du maquillage.

Mon entrée dans l’église

Je m’avance dans l’allée au bras de mon Papa. Je regarde au loin, je ne vois que mon futur mari. Il est beau. Mais… qu’est-ce qu’il fait ?

Déroulé de notre cérémonie religieuse : mon entrée dans l'église // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

Il est en train de discuter avec une petite dame que je ne connais pas. Est-ce qu’il croit vraiment que c’est le moment ? Il est en train de rater mon entrée.

Ouf, enfin il me regarde. Il n’a pas l’air déçu par ma robe. 

Comme le veut la tradition, mon Papa me confie à lui. Je sais que tu penses peut-être que c’est rétrograde, mais moi je pense plutôt que mon Papa demande à mon mari de veiller sur moi, comme lui l’a toujours fait. De ce point de vue, je trouve l’image plutôt touchante.

Déroulé de notre cérémonie religieuse : mon entrée dans l'église // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

Note de Monsieur Ténébreux : non, il ne pleure pas, c’est faux, archi-faux…

La cérémonie débute et Monsieur Ténébreux remercie Dieu de m’avoir mis sur sa route. À moins qu’il soit en train de lui demander ce qu’il a fait pour mériter ça… Je n’ose pas lui demander.

Déroulé de notre cérémonie religieuse // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

L’échange des alliances

Dans le déroulement de notre cérémonie, l’échange des alliances se fait dès le début, avant que la messe ne soit prononcée.

Le prêtre demande donc à ce qu’on lui apporte les alliances et, là, nouveau couac…

C’est normalement le jeune filleul de mon fiancé qui doit les apporter et la boîte contenant nos anneaux lui a justement été confiée juste avant qu’il entre dans l’église avec le cortège. Mais apparemment, quelqu’un est venu la lui reprendre et l’a confiée aux premières petites filles venues, c’est à dire, mes cousines. Je les adore, mais nous tenions tellement au symbole du filleul qui apporte les alliances à son parrain. Nous ne réagissons pas. De toute façon, nous n’allons pas recommencer la scène, nous ne sommes pas dans un film.

Nous échangeons donc nos vœux. C’est tout de même un moment plein d’émotions.

Déroulé de notre cérémonie religieuse : l'échange des alliances // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

Puis, nous poursuivons avec la messe traditionnelle.

Finalement, beaucoup de rituels sont prononcés en français et le prêtre saute pas mal de passage inscrits dans notre livret de messe (livrets pour lesquels Madame Médicis m’a énormément aidée !). Ça ne nous dérange pas plus que ça, car nous avions peur que ça soit un peu long…

Notre cérémonie est animée par une merveilleuse chanteuse lyrique qui arrive même à tirer des larmes aux plus fervents athées de l’assemblée. Durant l’offrande à la Vierge, mon mari et moi nous éclipsons quelques minutes avec le prêtre pour nous recueillir, pendant que la chanteuse entonne un sublime “Ave Maria”. J’aurais aimé que ce moment dure une éternité.  

La cérémonie est passée à une vitesse folle. C’est déjà l’heure de signer les registres. Je profite de ce moment moins solennel pour demander au prêtre s’il m’autorise à prendre une photo. Je crois que lorsqu’il m’a répondu oui, il ne s’attendait pas à un “selfie” !

Selfie dans l'église par les mariés ! // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

La sortie de l’église

Enfin, nous faisons notre sortie sous les applaudissements et les rubans !

Sortie d'église sous les rubans // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

Sortie d'église sous les rubans // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

Malgré mes recommandations, je ne sais pas comment, nous nous retrouvons à faire des photos de groupe interminables… J’ai le sentiment que nous perdons un temps précieux. Nous avons, certes, deux heures devant nous avant la suite des festivités et nous sommes seulement à 20 minutes du lieu de réception mais j’ai le pressentiment que nous n’aurons pas le temps de faire notre séance photo en couple dans de bonnes conditions.

Il faut croire que je connais Paris par cœur car nous sommes effectivement pris dans les embouteillages. Adieu les photos dans un café parisien… Il ne nous reste qu’une quinzaine de minutes pour faire celles prévues sur les bords de Seine et il faut avouer que nous ne sommes plus enthousiastes. Nous expédions ça en quelques minutes et nous rejoignons nos invités qui commencent à s’attrouper sur le quai, car la péniche sur laquelle la réception doit avoir lieu est en retard… Oui, notre lieu de fête est en retard… 

Et toi, sais-tu déjà à qui tu vas confier les alliances le jour J pour te les apporter ? Raconte-moi…



12 commentaires sur “Mon mariage à Paris entre tradition et modernité : la cérémonie religieuse”

  • De biens jolis mariés ! Félicitations !

    Si je peux donner mon avis de professionnel, la gestion des photos de groupes aurait dû revenir à la photographe. Mieux, cela aurait dû être planifié avec elle lors des entrevues préparatoires. Le mieux étant qu’un ami soit délégué comme chef d’orchestre des photos de groupes, afin que les mariés soient tranquilles et que la photographe soit toute à son travail.

    Il est dommage du coup que les photos de couple en aient pâti.
    Si vous êtes déçus de celles-ci, il ne vous reste plus qu’à vous offrir une séance Day After !!

    • Justement, tout était prévu pour qu’il n’y ait pas de photos de groupe 😀 Nous ne ne souhaitions pas nous prêter au jeu car il est toujours compliqué de réunir tout le monde. Mais bon, le jour J, nous avons cédé aux demandes insistantes de nos invités, donc ce n’était pas du tout la faute de nos photographes.
      Peut-être qu’un jour nous céderons à l’appel de la séance Day After…

  • Ça c est vraiment la synthèse réussie de la “modernition”et de la “traditude”, comme dirait mon mari!
    Félicitations, ça avait l air formidable!
    Et nous avons tous besoin de voir actuellement que vivre sa religion peut être quelque chose d ouvert, de joyeux, de vivant, et même de drôle. Merci.

    • Merci à toi pour ce si joli commentaire 🙂 J’appréhende toujours les réactions quand j’évoque un sujet aussi intime que la religion alors je suis flattée que mon récit t’ait inspiré de si gentils mots.

  • J’aime beaucoup vos photos avec les baguettes à rubans ! Vous êtes magnifiques.
    Et quelle emotion dans vos yeux et sur vos visages lors de la cérémonie. Vous êtes trop mignons !

  • Ah j’attendais cet article avec impatience de ma chroniqueuse préférée ! Une belle cérémonie où l’on voit bien l’émotion qui vous a transporté ce jour-là avec de beaux clichés en noir et blanc 🙂 je suis fan 🙂 ah j’imagine l’organisation pour les photos de groupe et de couple cela ne doit pas être simple à gérer … Pour ma part, nous nous retrouvons un peu avant la cérémonie pour en faire tous les deux puis à la fin du mariage nous aurons une heure pour le faire en groupe 🙂 encore une fois toutes mes félicitations 🙂

    • J’attends toujours tes commentaires avec impatience Sandra, ils me font terriblement plaisir à chaque fois !
      Nous ne tenions pas tellement à ces photos donc ce n’est finalement pas très grave mais c’est une bonne chose que ton fiancé et toi ayez prévu de vous retrouver avant. Et en 1h, vous aurez le temps de faire les photos de groupe dans de bonnes conditions. J’espère que tu nous montreras les photos sur le blog 😉

  • J’adore ton récit!! Et oui il s’en passe des couacs dans cette belles journées! J’adore l’idée du selfi à l’église 🙂 Nous voulions le faire aussi à la sortie de l’église mais ca nous est complètement sorti de la tete :(. Et pour ce qui est des photos nous avons également du dire adieu à une séance avec nos proche avant la cérémonie car la coiffeuse a mal géré son timing … Ca m’est resté pas mal de temps en travers de la gorge…

    Superbes les bâtons de ruban à la sortie de l’église!! Nous avions également retenu cette idée c’est vraiment original et ca a bien plu 🙂 Je mettrais très prochainement un tuto sur mon blog pour réaliser de jolis batons de rubans avec des petites clochettes pour titiller, et une astuce pour les ré-utiliser pour décorer les voitures des invités 😉

    • Arf, je comprends tout à fait ta déception si ces photos te tenaient à cœur. Peut être aurez-vous l’occasion de rattraper ça lors d’une fête d’anniversaire de mariage ou d’un renouvellement de vœux ?

      Bonne idée le tuto pour les baguettes à ruban et clochette. J’avais également fait les miens à la main mais j’ai un peu improvisé une technique. Peu importe, ils ont fait leur job le jour J. Je suis curieuse de voir comment on peut les ré-utiliser pour décorer les voitures. 🙂

  • T’es trop forte Mme Paris Paris, après la boulangerie, le selfie dans l’église !! J’adore la mariée décomplexée hihihih
    Félicitations à vous deux !! 🙂

    • 😀 C’est tout à fait ça, je voulais être une mariée sans complexe !

      Je fais un peu ma curieuse mais est-ce que tu posteras les recettes de ton mariage sur ton blog ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *