Mon mariage entre rêve et réalité : la recherche des prestataires – Partie 2

Tu peux retrouver la première partie du récit de la recherche de mes prestataires (traiteur, food-truck et photographe) ici.

Comment j'ai trouvé mes prestataires pour mon mariage

Crédits photo (creative commons) : Derek Hatfield

Des fleurs pour embellir la fête…

Pour la fleuriste, c’était encore plus facile (oui, oui, c’est possible !). Il y a, dans notre rue, une fleuriste indépendante, que M. Show a découvert à l’occasion d’un de mes anniversaires et qui fait des choses magnifiques ! C’est chez elle qui nous nous rendons à chaque fois qu’il nous faut un bouquet ou un arrangement. Nous nous connaissons assez bien et elle a été très heureuse d’apprendre nos fiançailles. Nous sommes donc passés chez elle un jour pour lui demander si elle était d’accord de nous faire la décoration florale du mariage. Elle a bien sûr accepté et m’a dit de repasser 2 à 3 mois avant le jour J, avec des photos d’exemples qui me plaisaient.

Entre temps, j’avais avancé dans mon projet de décoration et j’avais décidé qu’il y aurait 6 arrangements dans la salle de cérémonie et 12 petits bouquets sur les tables de la salle de réception, dans des vases customisés, sans oublier évidemment le bouquet de la mariée et la boutonnière du marié. Je suis donc repassée à la boutique 3 mois avant le mariage, on a un peu discuté, je lui ai montré des couleurs, des formes, des mélanges qui me plaisaient. Elle m’a regardée droit dans les yeux et elle m’a dit avec son adorable accent brésilien “En fait, ce qu’il vous faut, ce sont de belles couleurs d’automne, chaudes et joyeuses, et un style un peu jardin, pas trop régulier…”. Et voilà, elle avait tout compris ! Je suis repartie de là avec une liste de prix griffonnée sur un bout de papier et le sourire aux lèvres.

Je n’ai rien vu de plus avant la veille du jour J, quand je suis allée chercher les arrangements pour décorer les salles. Et là, je peux te dire que je n’ai absolument pas regretté de lui avoir fait confiance les yeux fermés ! Ça aussi, tu le découvriras très vite !

Comment j'ai trouvé mes prestataires pour mon mariage

Crédits photo (creative commons) : debowscyfoto

Un chignon sinon rien !

Pour la coiffure aussi, tout s’est fait très simplement, mais faisons d’abord un petit point de situation… En ce qui concernait ma coiffure du jour J, deux choses étaient claires pour moi : d’une part, le/la coiffeuse devait impérativement pouvoir venir me coiffer sur place, car avec une cérémonie à 10h30 le matin et notre décision de dormir sur place la veille et de nous préparer au gite, c’était une condition sine qua non. D’autre part, je voulais un chignon. Tu commences à me connaître et tu te doutes bien que j’avais une idée assez précise du style qui me plaisait et qu’elle ne correspondait pas vraiment à la tendance actuelle. Il me fallait donc quelqu’un qui soit capable de faire un beau chignon et de respecter mes envies.

mode confidence ON” Petit aparté rien que pour toi : sache que je suis une total addict des cheveux courts, voire très courts, et que je me suis toujours trouvée beaucoup plus belle et féminine avec une coupe hyper courte qu’avec des cheveux longs. Sauf que… je voulais ABSOLUMENT un chignon pour mon mariage ! Je sais que c’est complètement sectaire de dire ça (et j’ai honte, si, si…), mais voilà, pour moi, une mariée aux cheveux courts n’est pas tout à fait une mariée… Bref, voilà comment j’ai soudain cessé de me couper les cheveux vers 23 ans, alors même que je n’avais pas encore rencontré le prince charmant. Car je savais que le mariage finirait par arriver un jour ou l’autre et qu’il serait alors trop tard pour troquer mes 2 cm de longueur contre la chevelure de Raiponce (ok, je caricature, mais tu as compris l’idée…). Et qu’on ne me parle par d’extensions : une coupe à la garçonne la veille et le lendemain, et un bon gros chignon bouclé le jour J ? Bonjour l’authenticité…  ! Évidemment, ici encore, mes propos n’engagent que moi. “mode confidence OFF

Bref, comme pour le reste, j’ai beaucoup (beaucoup) cherché l’inspiration sur Internet et puis j’ai fait quelques demandes d’offres auprès des salons de ma ville, par email pour ceux qui avaient un site Internet et en passant directement au salon pour ceux qui avaient un panneau publicitaire devant leur boutique. Suite à ces demandes, j’ai reçu plusieurs réponses : certains ne se déplaçaient pas du tout, d’autres ne se déplaçaient que s’ils faisaient aussi le maquillage (or j’avais déjà choisi une maquilleuse, je t’explique ça dans une minute), et d’autres me proposaient des forfaits « spécial mariée » à 400€, en me soutenant bien évidemment que je ne trouverais JA-MAIS moins cher ailleurs.

Et puis un jour, alors que j’allais bêtement me faire couper les pointes chez ma coiffeuse habituelle (dont le salon était dans ma rue, juste à côté de la fleuriste, si tu as bien suivi), je lui pose tout simplement la question pour savoir si elle fait des chignons de mariage, si elle se déplace et si elle peut me donner une idée d’un budget approximatif. Et tout aussi simplement, elle me répond qu’évidemment, elle fait des chignons, qu’elle a d’ailleurs des mariages quasi tous les weekends, qu’elle se déplace sans problème et que d’après la photo que je lui ai montrée, le budget sera à moins de 100€, essais compris (oui, essais avec S, parce que pour elle, il est clair que je peux en faire plusieurs, jusqu’à être 100% satisfaite…). Et voilà comment j’ai trouvé ma coiffeuse !

Je suis allée faire un essai quelques temps plus tard et j’ai été ravie dès la toute première version. Je te montrerai bientôt le résultat en vrai, mais je peux déjà te confier que, comme pour la fleuriste, c’est un choix que je n’ai pas regretté une seule seconde. Ah, quel bonheur de s’en remettre à des mains expertes en toute confiance le jour J !

Comment j'ai trouvé mes prestataires pour mon mariage

Crédits photo (creative commons) : Steven Depolo

Un œil de biche pour tous les éblouir…

Pour le maquillage, ça a été un (tout petit) peu plus compliqué. Déjà, il faut préciser que je ne prends pas souvent le temps de me maquiller, je ne suis donc pas très experte, mais que quand je le fais, j’aime que ce soit assez soutenu et stylé. Je me réjouissais donc de me faire maquiller par une pro le jour de mon mariage. Au début de mes préparatifs, j’avais une esthéticienne attitrée chez qui j’allais régulièrement pour tout : épilation, massages, soins de la peau, beauté des mains et des pieds, etc. J’étais vraiment satisfaite, notamment pour le rapport qualité-prix (même si elle bavardait au moins autant qu’elle travaillait et que les rendez-vous chez elles étaient parfois interminables, quoique fort sympathiques…). C’est d’ailleurs elle qui m’a donné le tuyau pour notre salle de réception coup de foudre !

Bref, en fin d’année, nous discutions mariage et autres préparatifs et évidemment, le sujet de la mise en beauté est arrivé sur la table (de massage). On était à plus de neuf mois du mariage mais, quand elle m’a annoncé qu’elle faisait une promo sur les maquillages pour les fêtes, j’ai sauté sur l’occasion de faire un test pour le réveillon, histoire de voir ce que ça donnait. Ce n’était pas encore un essai au sens strict, mais ça me permettait de tester les produits et la technique. Et bien m’en a pris… Malheureusement, même si la technique n’était pas vraiment mauvaise, les produits n’étaient pas de très grande qualité et le résultat franchement décevant. Pas vraiment à la hauteur de mes attentes en tout cas, car moins réussi que mes propres réalisations du samedi soir. Sans parler de la tenue : à peine arrivée chez mes parents pour la soirée, l’essentiel avait disparu. Je savais donc que ce ne serait pas à elle que je confierais ma mise en beauté le jour J.

J’ai ensuite fait quelques recherches sur Internet et, dans un groupe d’échange entre futures mariées de ma région sur un réseau social, je suis tombée sur la page d’une maquilleuse professionnelle, qui fait du maquillage de cinéma, des effets spéciaux (blessures, etc.), des shooting pros et bien sûr du mariage. J’ai pris connaissance de ses tarifs sur son site Internet, certes nettement plus élevés que ceux pratiqués par mon esthéticienne (mais vu le résultat, ça ne m’étonne finalement pas), mais tout-à-fait dans la moyenne des pros. Je l’ai contactée par mail et nous avons pris rendez-vous pour un essai. Le courant est bien passé, c’est une professionnelle qui connaît son métier, qui sait me conseiller, mais aussi m’écouter dans mes demandes et mes goûts. Je suis repartie de chez elle satisfaite et confiante, même si j’ai eu quelques petits doutes dans les jours qui ont suivi sur certains détails. Nous avons reparlé de ces petits points le jour J et elle les a adaptés sans aucun souci. Ici encore, un vrai bonheur de s’en remettre à une personne compétence, douce et professionnelle. En plus, elle proposait aussi un forfait « maquillage pour un proche » à un prix préférentiel, j’ai donc offert ce petit luxe à Miss M. pour la remercier de son implication.

Et voilà, il ne me reste plus qu’à te raconter comment nous avons finalement eu une voiture d’honneur alors que ce n’était pas prévu et comment nous avons choisi nos animations. À très vite pour cette dernière chronique avant le récit de notre joli jour (enfin !).

Et toi, tes prestataires ont été faciles à trouver ? Ou tu as dû te battre pour faire passer tes goûts et tes idées ? Dis-moi tout de tes galères et de tes astuces pour trouver les prestataire idéaux.


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



15 commentaires sur “Mon mariage entre rêve et réalité : la recherche des prestataires – Partie 2”

  • Après les quelques articles vu sur ce site concernant la difficulté de trouver un BON fleuriste, je me réjouis de voir que l’inverse est possible également :).
    Concernant les cheveux, je suis également une adepte des cheveux longs… Par contre je trouve dommage de les “enfermer” dans un chignon (du moins sur moi), comme quoi chacune ses préférences ^^.

    • Ah oui, j’ai eu bcp de chance avec ma fleuriste! Et oui heureusement qu’il y en a pour tous les goûts! Et j’avoue que je trouve les chignons actuels (bohèmes, tresses, etc.) magnifiques mais ce n’est malheureusement pas du tout mon style…

  • Les fleuristes, ma hantise ! Mais comme quoi tout arrive et on a parfois des bonnes surprises 🙂
    J’ai les cheveux longs et dès que j’émets l’idée d’éventuellement me faire faire un carré pour le mariage, les réactions sont plutôt choquées. Apparemment une mariée doit avoir les cheveux longs ! Je comprends cela dit complètement ton point de vue, avec des cheveux longs on peut faire de si jolies coiffures 🙂

    • Haha la dictature des mariées aux cheveux longs… c’est vraiment injuste, parce qu’il y a des mariées absolument sublime avec des cheveux tout courts! Et en plus elles peuvent mettre des accessoires ou un chapeau et c’est très stylé! Mais en ce qui me concerne, j’ai toujours rêvé d’un chignon…

    • Ben je crois que j’ai eu de la chance, mais je pense aussi que j’avais des idées soit suffisamment claires pour obtenir ce que je voulais, soit suffisamment floues pour faire confiance à mes prestataires. Après, je ne dis pas que je n’ai rien regretté le jour J. La suite aux prochains épisodes…

  • Quelle drôle d’attitude : se trouver beaucoup plus belle et féminine avec une coupe courte et vouloir absolument un chignon pour son mariage !!!! J’ai eu les cheveux longs très longtemps, puis je les ai coupés, et j’ai trouvé super de ne pas me soucier de mes cheveux le jour du mariage (pas de “est-ce que ça tient ?”) ; ça ne m’a pas empêché de choisir une jolie décoration à placer dans les cheveux. J’avoue que ce qui me scie le plus, c’est le fait d’avoir laissé pousser tes cheveux alors même que tu n’avais pas rencontré ton futur mari. A moins de se marier dans les mois qui suivent la rencontre, on a quand même le temps de laisser pousser ses cheveux d’ici le mariage ! Ceci dit, on a toutes des idées bizarres. Heureux préparatifs à toi .

    • Eh oui, je suis une femme pleine de contradiction! (comme nous toutes, je crois…) par contre, pour moi, c’est complètement différent de me trouver belle, sexy, féminine etc. avec le cheveux courts et de vouloir une coiffure romantique et imposante le jour J. En fait, ce que j’aime pas, c’est avoir les cheveux longs et lâchés… et pour l’anticipation, je te garantis que vu la longueur de mes cheveux à l’époque, ils n’auraient jamais été assez longs pour un chignon même en 18 mois de préparatifs!

  • 😮 😮 😮 je n’arrive pas à t’imaginer les cheveux aussi courts ! ça te va tellement bien les cheveux au vent et les chignons 😀
    Superbe recherche de prestataires en tout cas, simple, rapide, efficace et sans stress, j’aime !

    • Hihi et pourtant j’ai passé bien plus d’années avec les chevaux courts et je m’y reconnais bien plus… Mais bon le rêve du chignon était plus fort! 🙂
      Quant à mon efficacité, je dirais surtout que j’ai vraiment essayé d’anticiper, que j’ai eu pas mal de chance et que j’ai essayé de ne pas trop me prendre la tête et de faire confiance…

  • Hi hi moi qui suit passée au (très) court à peine quelques mois après le mariage (et qui adore ça), je te comprends ! Cela dit, des cheveux courts permettent (à mon sens) davantage de fantaisie dans les accessoires, un maquillage plus soutenu, etc. En tout cas c’est ce que je remarque quand je me fais belle pour sortir.

    • Oui je suis d’accord avec toi sur le fait que les cheveux courts permettent beaucoup de fantaisie, donc ce n’est qu’une questions de goût et de style que l’on veut avoir le jour J !

  • j’ai fait comme toi pour les cheveux, après avoir eu les cheveux courts pendant presque 15 ans, je prends sur moi maintenant pour les laisser pousser et avoir un semblant de chignon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *