Mon mariage civil en bleu et blanc : quand Mademoiselle devient Madame

La dernière fois, je t’ai laissée sur la fin de nos préparatifs. Nous avons choisi de nous apprêter séparément et de ne pas nous voir chez nous, afin de garder la surprise totale à la mairie. Je tenais à cette découverte devant nos proches, contrairement à notre fête d’amoureux où celle-ci aura lieu en toute intimité.

Mon mariage civil en bleu et blanc : la cérémonie à la mairie

Crédits photo : Photo personnelle

Mister Simba au premier plan, tout sourire en m’attendant avec nos amis…

Malheureusement la surprise sera quelque peu gâchée pour moi, en voyant Mister Simba sur le parvis de la mairie entouré de nos amis. Tout le monde est là à m’attendre, et je retrouve le sourire en les apercevant de loin.

Chacun s’est habillé pour l’occasion et je prends soudain conscience de ce shoot d’amour dont avaient parlé beaucoup de chroniqueuses Dentelle. Miss Butterfly reconnaît la voiture de Monsieur Jazzy et s’avance à notre rencontre. Je lui demande, un peu paniquée, de faire entrer nos convives dans la mairie. Hors-de-question que Mister Simba me découvre dehors ! Mon amie s’exécute de bonne grâce, nous pouvons enfin quitter le SUV flambant neuf.

Oui, je le veux !

Le temps d’installer mon Petit Chat dans sa poussette, le moment est arrivé. Quelques photos de mes demoiselles d’honneur restées à l’extérieur et je prends le bras de Monsieur Jazzy qui me conduira jusqu’à mon fiancé. Il doit sentir ma fébrilité car il me murmure à l’oreille un rassurant « ça va aller ». Je lui souris sans un mot, même un simple « merci » ne parvient pas à sortir de mes lèvres.

Un dernier débriefing avec Miss LaCuite et nous nous avançons. J’ai en effet chargé mon témoin d’une nouvelle mission : diffuser une chanson pour mon entrée dans la mairie. C’est une vraie surprise pour Mister Simba, qui ne s’y attend absolument pas. J’entends les premières notes du titre « Coming Back to Life » de Pink Floyd, c’est le signal.

Notre mairie est toute petite, Monsieur Jazzy et moi n’avons que quelques pas à faire pour rejoindre la salle des mariages. N’accordant pas une grande importance à cette cérémonie et ne souhaitant pas y consacrer trop d’énergie, nous ne l’avons volontairement pas décorée. C’est une pièce sans charme mais lumineuse, elle fera bien l’affaire « en l’état » durant vingt minutes.

Mon regard embrasse rapidement la salle, puis se pose sur Mister Simba pour ne plus le lâcher. Je ne vois que lui – je crois d’ailleurs que je n’ai même pas salué M. le Maire. Gloups…

À partir de ce moment-là, je vis totalement déconnectée de la réalité et n’en garderai pratiquement aucun souvenir. Les yeux de l’Amoureux sont humides, je comprends qu’il est au bord des larmes. Je sais que cette chanson est une de ses préférées et diffusée durant cet instant magique, c’est trop pour lui.

La musique à peine coupée, M. le Maire enchaîne immédiatement avec son discours. Ma bulle de sérénité est tellement solide que je n’entends rien de ce qu’il raconte. Le moment est vraiment très solennel et sérieux, je sens notre officiant plutôt tendu et pressé d’en finir. Les élections européennes qui se tiennent le dimanche suivant occupent sans doute son esprit, davantage que notre cérémonie. Lui qui avait évoqué son envie de personnaliser notre union, rien de tout cela n’a finalement lieu – à peine l’évocation de la demande tardive de Mister Simba qui nous arrache un sourire…

Vient alors la question tant attendue : « Mademoiselle Nala, acceptez-vous d’épouser Mister Simba ici présent ? » Je redescends de mon nuage. C’est moi qui ouvre le bal ?! La réponse sort d’elle-même : « Oui, je le veux ! ». Nos proches n’ont pas le temps de réagir, M. le Maire s’empresse de demander la même chose à mon fiancé. Lui aussi répond d’une voix sûre.

Les applaudissements couvrent le célèbre « Je vous déclare donc mari et femme ». Nous n’attendons pas son feu vert pour nous embrasser.

Nos alliances seront échangées en 2020, mais j’ai beaucoup aimé la symbolique de Mme Piglou et ses badges personnalisés. Dix jours plus tôt, j’ai ainsi passé commande pour Mister Simba et moi-même mais également pour nos invités. Et zou ! un cadeau supplémentaire à moindre frais 🙂 Là encore, c’était une vraie surprise pour l’Amoureux.

Mon mariage civil en bleu et blanc : nos badges

Crédits photo : Photo personnelle

Une signature des registres plus tard, et nous voilà officiellement mariés ! Steeve nous retient quelques minutes supplémentaires dans la salle des mariages après le départ de nos proches, pour des photos de couple improvisées. Puis nous rejoignons tout le monde sur le parvis, où nous attend une haie d’honneur.

Notre photographe ne nous avait pas menti, les cérémonies civiles ne s’éternisent pas. La nôtre aura duré à peine vingt minutes, et encore sans la chanson de mon arrivée le temps aurait été réduit. Je ne m’attendais pas à davantage mais j’avoue que, sur le moment, j’ai trouvé ça vraiment très expéditif. La commune a eu un geste envers nous cependant, en nous offrant une magnifique gerbe fleurie et de beaux stylos (mention spéciale à Miss LaCuite qui a tellement tanné le Maire que nos témoins sont finalement repartis eux aussi avec leur stylo !).

Mon mariage civil en bleu et blanc : la cérémonie à la mairie

Crédits photo : Photo personnelle

Quel sérieux, n’est-ce pas ?! 😉

Prenez la pose à présent…

Nos proches souhaitent nous escorter jusqu’au parc que nous avons choisi avec Mister Simba pour notre séance photos. Je ne suis pas fan des cortèges lors d’un mariage, mais je ne m’y oppose pas car je sais qu’il tient à cœur de certains de nos amis et je ne souhaite pas bouder leur plaisir. D’autant plus qu’il n’y aura pas de cortège l’année prochaine. Après tout leur soutien depuis les derniers mois, nous leur devons bien ça ! C’est donc sous une pluie de klaxon que nous effectuons la dizaine de kilomètres qui nous séparent du parc. Mister Simba a rejoint le véhicule de Monsieur Jazzy avec moi, il prend place sur la banquette arrière avec notre Petit Chat.

Le soleil est toujours présent et en cette période de l’année, les arbres se parent de leurs plus belles couleurs. Steeve nous confie adorer l’endroit, il va se régaler durant le shooting. C’est vrai que le lieu se prête à de magnifiques clichés romantiques.

Mon mariage civil en bleu et blanc : les photos de couple

Crédits photo : Photo personnelle

C’est parti pour plus d’une heure de séance. Nous enchaînons photos de couple et de groupes. Notre photographe se révèle très à l’aise au milieu de nos proches, nous n’en avions jamais douté et l’esprit bon enfant de cette séance inaugure le meilleur pour notre fête d’amoureux.

Un second shooting est prévu au pied d’une tour, endroit incontournable de la ville. Sa construction date du XIIe siècle, et en amoureux des vieilles pierres que nous sommes nous ne pouvions pas faire l’impasse dessus avec Mister Simba. Seul mon beau-père restera dans la voiture, le chemin pour y accéder est trop raide pour lui.

Steeve nous quitte sur le parking à la fin de la séance, en nous remerciant pour ce moment partagé. Il repart avec sa fiole de rhum arrangé, nous avons tenu à lui offrir ce petit présent. À nos yeux il représente bien plus qu’un prestataire, c’est notre façon de le lui faire comprendre…

Un cocktail en toute convivialité et simplicité

Notre cortège reprend la route jusqu’à notre domicile, où nous attendent déjà le candy-bar dressé le matin-même ainsi que notre coin livre d’or qui est pris d’assaut presque immédiatement. Nos proches nous félicitent chaleureusement, alors que devant la mairie personne n’avait osé nous approcher. Je me laisse envahir par toutes ces attentions et je suis heureuse de pouvoir serrer tout le monde dans mes bras. Ce sont vraiment les fidèles parmi les fidèles qui sont réunis aujourd’hui et cela me fait chaud au cœur de les avoir à nos côtés.

Miss LaCuite et Monsieur Mikado aident Mister Simba à réchauffer puis dresser les plats asiatiques au salon. Je complète pour ma part le candy-bar de quelques pâtisseries (gaufres, cupcakes, crêpes de belle-maman) en compagnie de mes demoiselles d’honneur. Monsieur Jazzy quant à lui, se propose pour préparer les flûtes de Vouvray avec lequel nous trinquerons afin de lancer officiellement notre cocktail.

La journée file à vitesse grand V dans la bonne humeur, c’est tout à fait l’esprit que nous souhaitions lui insuffler. Mon mari-tout-neuf et moi prenons d’ailleurs plaisir à observer les groupes les plus improbables se former : mon témoin et Papa Simba, Monsieur Jazzy et belle-maman… Mister Simba s’inquiétait de voir ses parents seuls dans leur coin, le voilà rassuré !

Mon mariage civil en bleu et blanc

Crédits photo : Photo personnelle

Notre banderole Just Married en bonne place devant notre maison !

Bientôt les premiers invités doivent nous quitter. L’inconvénient d’un mariage en semaine, la routine reprend vite le dessus. Seuls mes beaux-parents resteront chez nous jusqu’au dimanche pour garder les enfants, afin que Mister Simba et moi profitions d’une nuit de noces bien méritée le samedi soir. 😊

Avant son départ, Miss LaCuite me fait une surprise à laquelle je ne m’attendais pas du tout : elle décide de m’offrir mon bouquet de mariée ! Un geste qui me touche particulièrement. Décidément, ce petit bout de femme m’étonnera toujours et elle n’est pas mon témoin pour rien. 💜

Et toi, serais-tu prête à célébrer ta cérémonie civile un jour de semaine ? Comment l’imagines-tu ? Comme Mme Piglou et moi, songes-tu à échanger autre chose que vos alliances à la mairie ? Raconte-moi tout ça !!

Prendre des fleurs, des branches de coton, du bois, un peu de dentelle, une bonne centaine de yaourts ingurgités, des amis à foison, beaucoup d’huile de coude et une sacrée dose de bonne humeur… Mélanger le tout, servir avec le sourire : tu obtiendras un mariage printanier festif, tout en douceur et simplicité, mais surtout rempli d’amour ! Je m’appelle Mademoiselle Nala et j’épouse mon âme sœur Mister Simba en deux temps : une cérémonie civile célébrée en petit comité en Mai 2019 et notre fête d’amoureux à l’occasion de nos noces de coton, entourés de tous nos proches. C’est avec plaisir que je t’entraîne dans mes joyeux préparatifs, que je partagerai avec toi nos jolis jours et que je distillerai mes conseils. Si tu as des questions, n'hésite pas à m'envoyer un mail à l'adresse suivante : mademoisellenala2020@gmail.com. Je me ferai une joie d'y répondre ! A partir du 1er juillet 2020, je t'invite également à me rejoindre sur le blog participatif https://www.paillettesetchaussettes.fr 😉

Commentaires

  • Avatar
    Madame [ɑ̃]ncre
    Répondre
    7 février 2020

    La mairie avait effectivement l’air expéditive, j’ai adoré mon moment avec le maire, c’est dommage qu’ils ne jouent pas tous le jeu. Heureusement, tu semble avoir été dans une véritable bulle d’amour avec tous tes proches, c’est très beau à lire!

  • Avatar
    Madame Pomme de Pin
    Répondre
    10 février 2020

    Il a trop la classe Mister Simba avec son chapeau, j’adore. Et toi avec ton perfecto 😍.
    Nous n’avions jamais rencontré notre Maire avant le jour du mariage, alors je ne m’attendais pas du tout à une cérémonie personnalisée. Finalement ça a duré plus de 3/4 d’heure et la Maire était super géniale, on a beaucoup rigolé. Mais on habite dans un village paumé, en plein mois de novembre. J’imagine qu’on a permis à la maire de sortir de sa routine hivernale. Sachant que tu habites en région parisienne, ça ne m’étonne pas du tout pour ton maire. Heureusement que vous avez votre cérémonie en 2020 pour rattraper tout ça.

Poster une réponse