Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Madame Vintage !

L’histoire de Madame Vintage et Monsieur Moderne commence alors qu’elle est maman d’une petite fille d’un an et qu’elle rencontre Monsieur Moderne via un site Internet bien connu…

Douze ans plus tard et après deux naissances de deux adorables garçons, ils décident, à 36 et 39 ans, de se marier afin de “boucler la boucle”. Bien qu’ils habitent Paris, ils souhaitaient se marier dans les Cévennes, à Saint-Jean-du-Gard, où ils passent tous leurs étés depuis au moins douze ans… Ils ont donc organisé ce mariage à distance, avec des aller-retour très fréquents pour apporter toute la décoration sur place (tout en faisant garder les enfants). Une année bien chargée !

Le programme de cette belle journée est bien rempli : mairie le matin, vin d’honneur et déjeuner, pause piscine ou sieste au choix, cérémonie d’engagement en fin d’après-midi, cocktail apéritif et dîner pour conclure ! Un déjeuner réunira une dernière fois tous les invités le lendemain midi.

Place maintenant aux jolies photos de ce mariage estival…

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (1)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (2)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (3)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (4)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (5)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (6)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (7)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (8)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (9)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (10)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (11)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (12)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (13)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (14)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (15)

Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Mme Vintage (16)

Photos : Aline Nogueira

Toutes mes félicitations !
La jolie mariée vient maintenant te donner les détails de cette fabuleuse journée…

Mon mariage en quelques mots

Avec le recul, je pense pouvoir dire que nous avons eu le mariage de nos rêves. Un très beau weekend sous le soleil, un lieu magnifique, un élu municipal très sympa qui a même pris le temps de nous adresser un message personnel, tout le monde en bonne santé et une cérémonie d’engagement très émouvante.

Quelques couacs tout de même : des éléments de déco qui disparaissent mystérieusement (dont les chemins de table…) et le propriétaire du château, personnage très mal-aimable, qui nous a bien cassé les pieds à nous et nos invités (pour cette raison, je ne donnerai pas de lien pour le lieu). Le reste, plus bénin, comme des attentes entre les plats ou l’oubli de la figurine sur la pièce montée, n’est pas bien grave.

Les préparatifs

Afin de finaliser tous les petits détails du jour J et de ne pas être complètement déboussolés, nous sommes arrivés sur place avec nos enfants et ma témoin A. une semaine avant en location dans un gîte. Nous avons donc pu tranquillement faire les derniers achats, revoir la salle et mettre en forme la déco (les menus, le plan de table, etc.).

Le déjeuner du samedi midi ayant été entièrement fait maison, il a fallu aussi se mettre d’accord avec les gentilles petites cuisinières de la famille, sur les quantités de tartes, de salades, de gâteaux que nous allions préparer. La consigne étant que, pour 90 personnes, chacune des 4 cuisinières devait préparer : 3 plats ou tartes salées et un dessert (nous avions prévu en plus des melons, du fromage et des fruits). Au final, on en avait beaucoup trop, mais nous avons pu en profiter les jours d’après.

La journée du jeudi précédant le grand jour, nous avons commencé à décorer la salle, qui était complètement inutilisée depuis 1 an. Il a donc fallu bien aérer, monter les plateaux sur les tables, faire un brin de ménage, et aussi déplier les dizaines de pompons de soie, puis les accrocher au plafond. Petit détail compliqué : rien au plafond ne permettait d’accrocher les pompons, ça m’a valu un grand stress car je ne voyais pas comment j’allais pouvoir faire tenir ma déco. Heureusement, les bricolos de la famille ont trouvé LA solution : tendre des ficelles assez solides achetées en boutique de bricolage, d’un mur à l’autre (heureusement il y avait un petit crochet au milieu d’un mur), puis y suspendre les pompons.

Le vendredi, la plupart des invités sont arrivés dans la région. Beaucoup logeaient dans une des 24 chambres du château et nous avions convenu avec mon fiancé que je dormirai aussi sur place et que lui passerait sa dernière nuit de célibataire, dans notre gîte, à quelques kilomètres de là.

Dès le matin, nous avons installé les nappes récupérées chez le traiteur, puis un peu de déco, le coin urne (une cage à oiseaux chinée en brocante), le plan de table et le photobooth (des accessoires et un appareil photo instantané, les invités devant coller les photos dans le livre d’or avec un petit mot).

J’avais aussi préparé des cartons avec la déco pour les voitures, le cocktail, les baby-sitters et la cérémonie, tout ce qu’il était impossible d’installer avant, et délégué les tâches à nos témoins et familles.

Les fleurs sont arrivées assez tard, mon cousin nous les apportait de Toulouse où il habite (oui, 3 heures de route, juste pour avoir des fleurs de chez Poppy Figue, c’est un peu un caprice de future mariée ! – rassure-toi, il faisait partie des invités !). Donc vers minuit, nous terminions de fleurir les vases, installer le bouquet au frais (autre mauvaise surprise : la chambre froide où nous devions les stocker selon les conseils de la fleuriste était fermée à clé ! Nous les avons mis dehors, j’ai tremblé toute la nuit pour que le soleil ne tape pas dessus dès 7 heures du matin ou, pire encore, qu’elles soient dévorées par des bêtes sauvages !!!).

La nourriture et les boissons avaient été placées en chambre froide dès le matin.

Tout étant en place, du moins autant que possible, j’ai pu rejoindre ma chambre et envoyer un petit message de bonne nuit à mon futur mari !

Le jour J

Après une nuit assez courte (tu comprendras plus bas pourquoi…), la première mission de ma témoin A. a été de vite aller vérifier l’état des fleurs, qui heureusement n’avaient pas bougé (ouf !), et déjà la journée s’annonçait très chaude (je crois que nous avons frisé les 40°).

Après une petite douche, Élodie est arrivée pour la mise en beauté, suivie de peu par Aline pour les photos.

J’ai pris mon petit-déjeuner tout en me faisant coiffer et maquiller (et encore merci à A. qui m’apportait de quoi attaquer cette journée). Nous avions compté large mais, finalement, c’est en quatrième vitesse et juste à temps que j’ai enfilé ma robe, aidée d’Aline et Élodie (multitâches !), et le presque oubli des bijoux (merci Aline !).

À 11h15, tout le monde était parti pour la mairie, il ne restait plus que mon Papa pour m’y conduire avec les enfants, au volant (mon Papa, pas les enfants !) de la sublime Josy.

Là, j’ai était très émue en entrant. Monsieur Moderne m’attendait avec un grand sourire, et j’ai trouvé ça très impressionnant d’entrer au milieu de tous ces gens que nous aimons, les yeux braqués sur nous et le sourire aux lèvres. Forcément, les larmes sont montées. La suite, finalement beaucoup moins impersonnelle que ce que j’avais entendu, rapide certes, mais très touchante, même sans musique ou échange des alliances que nous garderons pour la cérémonie d’engagement un peu plus tard.

Sortie de la mairie sous les bulles de savons et les pétales de fleurs, petit tour avec Josy, quelques photos et retour au château pour un vin d’honneur (le traiteur était déjà là pour servir les petits fours et le champagne).

Ensuite déjeuner « à la bonne franquette », et petite pause bien méritée pour tout le monde.

J’ai pu me reposer une petite demi-heure dans ma chambre, calée entre les coussins de façon à ne pas abîmer ma coiffure et, après une petite retouche maquillage, il était temps de rejoindre le lieu de la cérémonie, quelque part sous les arbres, derrière le château.

Les invités avaient été appelés avec une cloche 10 minutes avant, nous avons fait notre entrée au son du « Canon de Pachelbel » précédés de nos enfants et leurs jets de pétales de fleurs (trop beau…). Ensuite, les interventions de nos proches, toutes magnifiques, émouvantes, du Brel, du Bourvil, du Trenet… l’échange des alliances et « Yiruma – river flows in you », puis la sortie avec en fond sonore « Love is all de Roger Glover and the butterfly ball ».

Ensuite, se sont enchainés les photos de groupe, de famille, le cocktail apéritif, le lancer du bouquet, le dîner et la soirée.

Le budget de notre mariage

Avant de vous donner le détail, il faut savoir que notre mariage a duré 2 jours, avec 3 repas proposés, ce qui a augmenté notre budget. Nous faisions venir beaucoup d’invités de très loin, et il nous semblait impensable de ne pas les chouchouter un minimum ! 😉

Nous avons aussi été aidés par nos familles, en général, mais aussi pour la confection de plats non facturés pour le samedi midi, ou l’achat de la décoration pour la cérémonie d’engagement.

Le budget total est donc assez important, 20 500 € environ, sachant que nous avons souhaité un maximum de qualité pour la recherche des prestataires, afin de compenser les frais des invités pour venir jusque là.

  • Faire-parts (carte et timbres à 1 € car lourde) : 280 €
  • La robe (Cymbeline), les accessoires (jupon, bijoux, chaussures, sous-vêtements, étole) : 1 660 €
  • La tenue du marié et ses accessoires : 1 100 €
  • La tenue de nos 3 enfants + chaussures : 300 €
  • La location du château avec tous les espaces (piscine, salle du dîner, forêt…) : 1 000 € le samedi, 500 € le dimanche
  • Les alliances : 1 500 € (offertes par mes beaux-parents)
  • Le traiteur, au total (vin d’honneur samedi midi, point soft, vin d’honneur, dîner, repas froid du dimanche) : 6 500 €
  • L’alcool (au total aussi, pour les 3 repas) : 2 000 € (il nous en est resté pas mal !)
  • DJ : 870 € (du midi jusqu’au bout de la nuit, animation du déjeuner, de la cérémonie d’engagement, apéritif, diner et soirée)
  • Photographe : 1 340 € (présente du début des préparatifs le matin jusqu’à la fin du cocktail le soir)
  • Fleuriste : 313 € (vases sur toutes les tables, mon bouquet, un bouquet à lancer, 2 couronnes de fleurs, 2 bracelets pour les témoins, 5 boutonnières pour témoins et enfants d’honneur)
  • Coiffure et maquillage : 325 € (avec déplacement à domicile et coiffure de ma fille)
  • 2 baby-sitters : 350 € (dont une présente de midi à 17 heures juste pour notre fils, puis jusqu’à 2 heures du matin)
  • Location du Combi VW de mes rêves : 260 € (du vendredi soir au dimanche après-midi)

Le reste correspond à l’achat des éléments de décoration divers, de nourriture et vaisselle jetable ou non.

Ce que je referais

  • Reprendre les mêmes prestataires, ils ont été au top le jour J et choisir comme officiant de cérémonie, l’Oncle de Monsieur Moderne, un personnage haut en couleurs qui nous a géré toute notre cérémonie, y compris la mise en place, encore mieux que je ne pouvais la rêver.
  • Chiner tout au long de l’année des éléments de déco, en dehors de ces chouettes moments en brocantes, j’ai pour tous ces objets beaucoup d’affection, et je suis contente qu’ils aient une âme (flacons anciens de pharmacie, valise ancienne, sac en cuir de ma grand-mère, nappe du mariage de la grand-mère de Monsieur Moderne, etc.).
  • Embaucher des baby-sitters, notamment pour gérer notre fils de 3 ans dès le midi car, même si nous avons dû parfois quitter le repas pour un câlin ou le coucher et manqué quelques moments, elles nous ont été d’un grand soutien !
  • Choisir un thème rétro, sans trop imposer de dress-code, les invités ont joué le jeu, et ça donne vraiment de chouettes photos.
  • Attendre si longtemps pour me marier, je crois que nous avions besoin de ce délai pour être prêts à devenir “Monsieur et Madame”, plus le fait de pouvoir partager ce moment avec nos enfants déjà présents qui ont chacun pris leur rôle d’enfant d’honneur très à cœur.
  • Et, bien sûr, consulter TOUS les jours le site de Mademoiselle Dentelle, énorme source d’inspiration et gros soutien pour l’organisation (je ne compte plus les compliments sur notre organisation du jour J justement ! 😉 ) et acheter le guide Dentelle sur l’organisation de la cérémonie laïque, très utile.

Ce que je ne referais pas

  • Ne pas trouver de solution pour la garde de nos enfants la veille du mariage. Nous avons souhaité ne pas dormir ensemble pour faire comme la tradition le demande et, finalement, je me suis retrouvée avec mon fils dans mon lit, ma fille à côté et Monsieur Moderne avec le plus petit, ce qui m’a valu une nuit de… 3 heures de sommeil… dur !

Mes prestataires préférés



17 commentaires sur “Le mariage rétro-champêtre, loin de chez eux, de Madame Vintage !”

  • Sympa les photos, elles reflètent bien l’émotion de la cérémonie d’engagement je trouve!
    J’aime beaucoup l’idée du Combi aussi!
    Je me marie dans le Gard l’an prochain, vivant à Paris (comme vous en somme!), peux-tu me donner les coordonnées de ton Dj? Le conseillerais-tu?

    • D’abord merci 🙂 Et toutes mes félicitations pour ton mariage!
      Pour le DJ, il a été super pour la cérémonie d’engagement, on avait bien donné la liste des morceaux à passer, et il a tout respecter sans couacs, par contre pour le diner et la soirée, il n’a pas du tout tenu compte de nos demandes et on sentait bien qu’il n’avait pas préparer. Le ponpon à été quand il a passé “la vodka et la Baise”, une perle musicale vous imagine bien, dans un mariage familial avec beaucoup d’enfants, franchement j’était choquée!!!

  • Magnifique récit pour un magnifique mariage!

    Peux-tu m’apporter une petite précision? Mon homme et moi souhaitons nous marier loin de chez nous, à Chamonix, mais nous n’avons aucun “lien” avec cette ville et notre premier contact s’est soldé par un refus de la mairie. Est-ce aussi ton cas? AS-tu demandé une dérogation? Ou bien as-tu tout simplement de la famille sur ton lieu de mariage?

    Merci!

    • Bonjour Mlle Mistigri, j’espère que vous arriverez à trouver une solution pour vous marier dans la ville que vous voulez. Nous avons un oncle et une tante qui habitent sur place, et ils ont accepté de domicilier ma belle mère chez eux, afin que nous puissions nous marier là bas 😉

  • Wouah je suis en admiration je suis fan de ton mariage c’est un gros coup de coeur pour moi ! Tu l’écris si bien que je m’imagine invité et profiter de cette magnfiique journée et soirée ! Félicitation à vous pour ce mr mme et pour votre magnifique famille

  • Très joli mariage, dans une région que je ne peux qu’aimer puisque j’y vis et que je m’y suis mariée également ! Mais effectivement, il y fait très chaud ^^
    J’aime beaucoup le combi VW comme carrosse pour la journée (que dis-je, le week-end !). En tout cas, très belles photos, qui reflètent beaucoup d’amour et de tendresse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *