Mon mariage entre rêve et réalité : choisir un lieu de réception…

Pour suivre toutes mes aventures, retrouve mes premières chroniques ici.

Je vais t’avouer une chose, en fait, j’avais pris un peu d’avance sur mes préparatifs. Eh oui, je n’ai pas attendu la demande de M. Show pour commencer mes recherches de prestataires, notamment celles du lieu de notre mariage.

Avant tout, sache qu’il était très important pour nous que notre mariage ait lieu dans la région où nous vivons. Je viens d’une autre ville située à 1h de route de là (attention, je précise que pour la Suisse, c’est énorme, presque à l’étranger…) et je voulais que cette journée importante se déroule là où j’ai choisi de m’établir pour construire ma vie d’adulte. C’est par ailleurs la région d’origine de M. Show et toute sa famille y est installée. C’était donc une bonne opération logistique de ne faire déplacer que le minimum de personnes pour cet événement.

Neuchatel

Crédits photo (creative commons) : vmk.olga

Vue de Neuchâtel, ma ville chérie, depuis le château

Donc voilà toute l’histoire… Comme toutes les filles qui font appel aux services d’une esthéticienne, mes rendez-vous à l’institut sont toujours l’occasion de papoter avec la demoiselle qui s’occupe de moi. Et forcément, les discussions tournent un peu toujours autour des mêmes sujets, qu’on pourrait résumer ainsi, quand tu approches de la trentaine : boulot, couple, bébé. Et entre “couple” et “bébé”, il y a très souvent la case “mariage” qui apparaît. Bref, ce jour-là, je ne sais pas trop pourquoi, mon esthéticienne a lancé le thème “mariage”, pour mon plus grand bonheur. De notre côté, M. Show et moi étions dans la phase où nous en parlions au conditionnel, le grand saut commençait à se profiler au loin et j’avais réactivé mes antennes pour constituer un petit book préparatoire avec quelques idées, en perspective du lancement des hostilités. Bref, j’étais à l’affût des bons plans, surtout que mon esthéticienne habitait dans la région depuis toujours alors que je n’y étais installée que depuis deux ans, elle avait donc sûrement plein d’astuces “locales”.

Nous avons donc discuté de tout et de rien, de la difficulté de faire la liste des invités, de la recherche de la robe, etc. jusqu’à ce qu’on en arrive au point qui nous concerne ici : le lieu de réception. Alors que je décrivais en quelques mots l’ambiance que j’avais envie de donner à mon futur mariage (rappelle-toi, je n’étais même pas fiancée à ce moment-là), mon esthéticienne me dit qu’elle connaît un super endroit qui correspond complètement à ce que je lui raconte. En  fait, elle m’en parle comme si je le connaissais déjà, comme si je ne pouvais pas ne pas le connaître. Pour la petite histoire, je me suis rendue compte par la suite qu’effectivement, c’était un lieu connu et très fréquenté pour les mariages. En fait, la plupart de nos invités issus de la région avaient déjà eu l’occasion d’y faire une fête, un mariage, un anniversaire ou autre chose… Du coup, je note le nom de cet endroit dans un petit coin de ma tête et je repars de l’institut en mode “curieuse”. Dès que j’arrive chez moi, je file sur internet pour découvrir cette fameuse petite merveille…

Moulin de Bayerel

Crédits photo : Photo personnelle

Le Moulin de Bayerel, champêtre à souhait…

Il s’agit en fait d’un ancien moulin, racheté par un couple de passionnés qui l’a entièrement rénové et transformé en un très bel espace de fête sur deux étages, avec une cuisine professionnelle, une salle à manger au rez-de-chaussée et une magnifique salle au premier, avec murs en pierre de taille et charpente apparente très bien entretenue. Une pure merveille. Le tout assorti d’une partie nuit offrant trente couchages en chambres et dortoirs, ainsi que toutes les salles d’eau et sanitaires nécessaires pour une colonie. Ce moulin est situé en pleine campagne (mais seulement à 20 minutes du centre de notre ville. Eh oui, la Suisse, c’est tout petit…). Il est entouré de champs et de forêt et un petit ruisseau traverse le grand jardin planté de pommiers. Bref, un petit paradis. Autant te dire que je bave devant les photos de la page web et que je me projette déjà. Je n’ose pas aller voir les tarifs, de peur de déchanter. Et puis, rappelons que la demande n’a pas encore eu lieu, du coup je garde ces images dans un coin de ma tête et je pense à autre chose.

Quelques temps plus tard (et toujours pas de demande à l’horizon), je me suis aperçue que le chemin jusqu’à mon lieu de travail me faisait passer chaque jour devant un domaine magnifique qui ne semblait pas vraiment habité. Je trouvais l’endroit très beau et je me disais que ce devait être un endroit parfait pour se marier. Et puis un jour, en rentrant chez moi, j’ai aperçu une forme blanche qui évoluait gracieusement sur la pelouse, entourée d’autres formes colorées et suivie de près par une silhouette armée d’un appareil photo. Tu auras comme moi repéré les signes évidents de la présence d’une mariée ! Bref, mon intuition s’étant confirmée, je retourne sur le net (mon meilleur ami durant les préparatifs) et je me renseigne sur ce lieu. Une ancienne chartreuse, entièrement rénovée elle aussi, dont les photos de présentation feraient pâlir n’importe quel château. Un brin plus rustique mais justement, tout à fait dans nos goûts. À ce moment-là, le gite évoqué précédemment ressemble vaguement à une bicoque à peine entretenue. Je me prends donc à rêver. En plus des images de présentation, je découvre d’autres vues de ce lieu dans les portfolios des photographes mariage de ma région (oui, parce que j’ai aussi entamé une petite étude de marché des photographes, alors que je ne suis toujours pas fiancée… de la triche, je te dis…) Enfin voilà, ce lieu féerique m’entraîne dans un tourbillon de rêve. Jusqu’à la page des tarifs. Et là, c’est le drame. Nous n’avons pas encore la moindre idée d’un éventuel budget pour notre futur mariage, mais je sais déjà que ce lieu est mille fois trop cher pour nous ! C’est même inimaginable pour moi de payer un tel prix pour la location d’un lieu, sans même que cela comprenne la moindre goutte de vin, ni le moindre feuilleté à offrir à nos invités. (J’ai découvert ensuite qu’il existait des lieux bien plus chers encore, mais je n’en reviens toujours pas…) En plus, aucun hébergement à disposition pour les invités, traiteur imposé, vins du domaine obligatoires, etc.  Bref, cette fois, mon rêve s’est brisé. En mille morceaux ! Du coup, je savais déjà que ce lieu ne figurerait même pas dans la liste des candidats éventuels lorsque nous en discuterions pour de bon avec M. Show.

Du coup, histoire d’arracher le sparadrap d’un seul coup, je suis retournée directement sur le site du premier lieu que j’avais envisagé pou me confronter à ces fichus tarifs une bonne fois pour toute. Et là, je dirais qu’un petit miracle s’est produit : en fait cette location était absolument magnifiquement merveilleusement abordable ! Pour te donner une petite idée, disons que le tarif pour trois jours de location avec les 30 couchages pour deux nuits, ainsi que le mobilier et la vaisselle pour 120 personnes, sans oublier les nettoyages représentait un tiers du prix pour la location de la salle et du parc pour maximum 60 personnes de la chartreuse. Autant te dire que j’ai poussé un cri de joie et long (long) soupir de soulagement. Pour moi, c’était clair, ce serait le moulin.

Moulin de Bayerel

Crédits photo (creative commons) : Imagepro

Moulin de Bayerel

Crédits photo (creative commons) : Imagepro

Quand ensuite nous nous sommes fiancés pour de bon, j’ai quand même fait le tour des lieux de réception existants à proximité de chez nous. Les mêmes salles revenaient sans cesse, y compris “mon” moulin, et nous en avons envisagé certaines, car elles avaient toutes sortes d’avantages d’ordre pratique. Mais quand j’ai vu la tête de M. Show quand il a découvert les photos du moulin, j’ai su que c’était là que nous allions recevoir nos invités pour fêter notre mariage. Nous sommes allés visiter le moulin dès que nous en avons eu l’occasion et nous n’avons pu que confirmer le merveilleux sentiment que nous avions ressenti en regardant les photos : c’était là ! Nous avons tous les deux ressentis une vibration et une atmosphère extraordinaire dans ce lieu, qui nous ont fait nous sentir si bien que ça a été comme une évidence. Tout n’était pas parfait, et de loin, nous savions que nous allions devoir faire preuve d’inventivité et de flexibilité pour que cela fonctionne mais cela nous était égal, c’était là ! J-15 mois, la salle était choisie.

Je ne te cacherai pas que vu notre coup de coeur pour ce lieu, nous avons eu de belles sueurs froides quand mon cousin a annoncé qu’il se mariait et qu’il avait choisi la date numéro 1 dans notre shortlist, pour laquelle les propriétaires du moulin avait bien voulu faire une pré-réservation. Heureusement, nous avons réagi rapidement et nous avons pu trouver une nouvelle date, en tenant compte des disponibilités de ce lieu qui, à nos yeux, ne pouvait être remplacé. Ce choix en forme de coup de coeur nous a causé quelques soucis par la suite, au moment de faire la liste des invités, mais je te raconterai tout ça dans une prochaine chronique…

Et toi, tu te maries près de chez toi ? Tu avais déjà fait des repérages avant d’entamer les préparatifs “pour de vrai” ? Tu as du faire plusieurs visites avant de trouver le lieu parfait ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



14 commentaires sur “Mon mariage entre rêve et réalité : choisir un lieu de réception…”

  • Comme toi, nous avons choisi de nous marier dans le lieu dans lequel nous avons choisi d’habiter, notre région d’adoption commune. Par contre c’est l’inverse, c’est de mon côté de la famille que nous sommes. Mais la famille de Mr Rigolo est éparpillée partout en France de toute façon.

    • Je comprends tout à fait, pour moi c’est une évidence de se marier là où on vit… même si je trouve que c’est très beau et très émouvant de choisir de se marier dans la région de son enfance par exemple ou encore là d’où vient l’une des familles… Si j’avais toujours eu mes grand-parents ou que leur maison était restée dans famille après leur décès, j’aurais certainement fait ce choix-là aussi…
      Mais pour vous du coup c’est aussi une bonne solution logistique alors… J’ai hâte de découvrir ton mariage!

  • Du coup, curieuse que je suis, je suis allée voir le site du moulin, alala ces pierres et ces poutres apparentes, j’adore! et que dire du tarif!! C’est clair que pour certaines salles, ça peut vite être 4 à 5 fois plus cher!

    • Ah oui, on a complètement craqué pour l’intérieur avec les poutres, les pierres, le bois… En encore, les photos ne rendent pas justice à la réalité et à l’atmosphère du lieu! Quant aux tarifs, ça reste plus cher qu’en France mais pour la Suisse et le rapport qualité-prix des prestations, ça reste imbattable!

  • Hey copine Neuchâteloise! J’étais déjà presque sûre que tu venais de la region quand tu as parlé de la fête des vendanges lors d’une précedente chronique, mais là j’en ai la confirmation ; )
    Ah le moulin de Bayerel, ce lieu est magnifique! Si on ne s’était pas marié outre sarine (en suisse allemande pour les non suisses), ça aurait été là ; )

    • Eh ben voilà qui fait plaisir! C’est chouette de savoir qu’il y a des Suisses qui suivent ! ^^ C’est vraiment un lieu magique en effet… En tout cas il nous convient parfaitement!
      Du coup, j’ai encore plus hâte d’y être et de vous raconter le Jour J, avec photos à l’appui!

  • C’est peut-être moins glam’ qu’un château mais il est tout mignon ce moulin ! Et il fait très “suisse” de mon point de vue belge hihi 🙂

    • Eh oui, nettement moins glamour qu’un château ou un domaine (qui m’aurait vraiment fait rêver) mais tellement plus “nous”! Et si en plus ça “fait suisse” c’est top, puisqu’on a vraiment choisi de se marier dans notre région!

  • C’est amusant que tu aies repéré pleins de choses avant même que tu sois fiancée…je crois que c’est vraiment un truc de filles…La Suisse est magnifique…j’adore.

    • Ben oui quand j’ai une idée en tête… et puis j’ai l’impression que plus on veut quelque chose et notre envie est précise, plus on a de chance que cela se produise… donc je me suis projetée dans ce lieu et c’est arrivée!
      Par contre, ça me fait drôle que tu dises que la Suisse est magnifique (ce qui est par ailleurs tout à fait vrai!), sachant que Nouméa représente à peu près les paradis sur terre à mes yeux! On peut faire une échange pour quelque temps si tu veux ! 😉

  • C’est vraiment charmant comme endroit, et c’est chouette de l’avoir trouvé sans trop tarder ! Comme quoi, commencer les repérages en avance, ça aide 😉

    • Oui charmant c’est le mot, est vraiment les photos d’illustration ne lui rendent pas justice… (cette couleur jaunâtre, j’aurais du faire quelque chose avant de les poster…) Vivement les photos du Jour J, je pense que ce sera encore plus beau!

  • Nous nous sommes mariés au moulin de Bayerel en septembre dernier, super lieu et la possibilité de préparer la salle déjà le vendredi soir c’était super.. Et les extérieurs pour les photos de couple juste magnifiques..

  • Eh drôle, je tombe sur ton poste en cherchant un lieu d’apéro pour notre mariage entre Neuchâtel et les rasses 🙂
    Pour ma part, j’avais également fais des recherches de lieux avant la fameuse demande (ben oui, il a un peu traîne ma fois 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *