Mon mariage intime, élégant et convivial : un cocktail à l’ambiance océanienne

Nous venons de sortir de la mairie sous un magnifique soleil après une cérémonie ponctuée par de superbes chants gospel. C’est maintenant le moment de rejoindre le lieu de notre cocktail, un endroit à l’ambiance océanienne au bord de la mer. Un de nos garçons est parti devant pour assurer l’accueil, faire en sorte que tout le monde se gare de façon cohérente et trouve son chemin jusqu’au deck où notre cocktail sera servi.

Cocktail Mme Ambrym - David Becker

Crédits photo : David Becker

Sortie de la mairie et départ pour le cocktail

Une nouvelle surprise attend nos invités, la présence d’un “string band“, groupe de chanteurs originaires du Vanuatu accompagné d’instruments locaux. Leur présence est un clin d’œil à notre rencontre dans cet archipel océanien sur la merveilleuse île d’Ambrym. Tu sais maintenant d’où je tiens mon pseudo de chroniqueuse.

Avant de commencer à trinquer nous souhaitons réunir nos invités dans la “chapelle” sur pilotis qui était notre plan B en cas de pluie. Nous avons hésité à y organiser une cérémonie laïque avant de renoncer à cette idée. D’un côté nous avions l’endroit parfait et un officiant très doué, plein de subtilité pour parler en public. De l’autre, je suis assez pudique et j’ai du mal à exprimer mes sentiments en assemblée. J’ai donc craint d’être mal à l’aise et eu la sensation que nous allions imposer à nos invités une cérémonie intime. Je sais pourtant que c’est justement tout l’intérêt des cérémonies laïques que de pouvoir être entièrement personnalisées comme nous l’ont raconté certaines chroniqueuses. Notre choix a été de renoncer.

Nous souhaitons néanmoins dire un petit mot à nos invités que nous réunissons dans cette chapelle. Chéri prend la parole pour les remercier de leur présence en ce jour, dissémine quelques anecdotes avec un petit mot personnalisé pour certains. Il est très à l’aise dans ce genre d’exercice et a toujours le petit mot qui touche ou qui fait rire… tout un art. Sa voix se fait plus vibrante quand il dit son bonheur de m’avoir épousée et il souligne que malgré les aléas du passé (nos divorces respectifs) les valeurs du mariage sont toujours intactes à nos yeux raison pour laquelle nous nous engageons l’un envers l’autre en ce jour. Sur ce, nous proposons de lever un verre au bonheur des mariés et nous nous dirigeons vers le deck où notre traiteur a installé le cocktail, les petits fours et un mini candy bar.

Cocktail Mme Ambrym - David Becker

Crédits photo : David Becker

Notre string band vanuatais

Nous trinquons avec nos invités, essentiellement au champagne et je commence à me sentir un peu tourner. Je réalise que je n’ai rien mangé depuis la veille au soir et les conseils des copines Dentelle me reviennent en mémoire. Je me fraye donc un passage jusqu’au spot de ravitaillement et peux constater que les préparations de notre traiteur sont au top. Nous avions convenu que le Chef travaille des produits locaux : crevettes, poisson cru, chips d’igname en plus des préparations plus traditionnelles de la gastronomie française et il s’en est très bien sorti.

La fête bat son plein, il fait un temps magnifique, le groupe chante des airs océaniens entraînants, le champagne coule à flot, tout le monde discute joyeusement, les enfants courent sur la plage… c’est juste comme nous l’avions rêvé.

Il est temps de faire des photos avec nos invités et nous réquisitionnons nos parents et nos enfants pour une première série. Nous n’avons pas vraiment organisé cette séance de manière très formelle préférant la spontanéité de l’instant. Néanmoins, tout s’enchaîne à merveille et nous avons de belles photos avec chacun. Il convient de préciser que nous sommes “seulement” une cinquantaine – enfants inclus – ce qui est plus simple à gérer qu’avec 200 invités.

La fatigue commence à me gagner à la 50ème photo, notre photographe faisant à chaque fois plusieurs prises, avec deux appareils différents… ça prend forcément un peu de temps. Je suis un peu sur pilote automatique, souriant sur commande pour terminer la séance. Je sais que nous n’aurons pas d’autre occasion d’avoir une si belle lumière et un si joli décor. Sourire, photos, re-sourire, nouvel appareil, remerciements, aller chercher les suivants, sourire….Pfuuu !

Cocktail Mme Ambrym - David Becker

Crédits photo : David Becker

La “chapelle” sur pilotis

Pendant ce temps, nos invités écrivent un mot dans notre livre d’or, cadeau de notre “Lucette” (celle qui sont inscrites à l’excellent coaching de Mlle Dentelle savent forcément qui est “Lucette” et pourquoi tu dois absolument en avoir une le jour de tes noces). Nous avions envie de petits messages personnalisés et je voulais clairement éviter le très fade : “tous nos vœux de bonheur” recopié à l’infini. Nous avons donc laissé un petit mot à côté du livre d’Or pour proposer à nos invités de formuler un conseil aux mariés pour un mariage heureux ; il est également précisé qu’il faut attendre la 2ème coupe de champagne avant de commencer à écrire. Nous observons de loin les invités par petits groupes rire comme des baleines autour du livre d’or et nous pouvons deviner le genre de conseils qu’ils envisagent de coucher sur papier. Ils n’hésitent visiblement pas à les partager avec leurs voisins et j’aimerais à ce moment être une petite souris pour écouter leur bêtises. Le résultat : notre livre d’or regorge de conseils et dessins cocasses, humoristiques sans avoir franchi la limite du vulgaire.

Cocktail Mme Ambrym - David Becker

Crédits photo : David Becker

Le deck en bord de mer

Nous avons pris le parti de ne pas faire de liste de mariage et d’indiquer sur notre carton d’invitation qu’ayant déjà tout le nécessaire, nous ne souhaitions pas de cadeaux. Néanmoins, un petit sac en toile de jute serait mis à disposition de ceux qui le souhaitent pour recueillir des dons pour une association caritative. Il est clair que notre choix a probablement interpellé les invités car ce n’est pas forcément courant de procéder de la sorte. Cette formule a permis que chacun donne ce qu’il voulait sans se sentir obligé par un minimum. Tout le monde a joué le jeu mis à part deux couples qui ont préféré nous offrir un cadeau personnalisé.

Vers 16 h un mouvement de repli commence à s’opérer et nous sentons qu’il est temps de faire la transition vers notre soirée. Mais avant cela, nous avons prévu une pause-sieste pour recharger un peu nos batteries et reposer mes petits pieds qui sont juchés sur 10 cm de talons depuis le matin. Nous raccompagnons les derniers invités, que pour la plupart nous retrouverons ce soir et nous reprenons le chemin de la maison, heureux de ces quelques heures magnifiques que nous venons de passer.

Et toi, vas-tu organiser ton cocktail dans un lieu original ? As-tu prévu une séance photo de groupe ou tu verras bien le joru J ? Raconte !



11 commentaires sur “Mon mariage intime, élégant et convivial : un cocktail à l’ambiance océanienne”

  • Après le gospel, le string band, ça devait être un joyeux mariage au milieu de cette belle ambiance musicale, c’est top ! Et puis quel endroit de rêve pour tes invités…

  • Yay une mlle dentelle qui fait un don ! Nous avons aussi choisi cette option mais nous hesitons quant a la forme: faire un don au préalable et l’indiquer au dos des invitations ou du programme/menu ou bien deposer une urne comme vous? Qu’est-ce qui vous a fait penché pour cette solution? J’aime vraiment beaucoup votre mariage. Nous avons les meme mot-cle mais pour nos 3 celebrations et j’espère qu’on s’en sortira aussi bien que vous 🙂

    • Confiance, on s’en sort toujours très bien. Le choix du don a été dicté par le fait que nous souhaitions que chacun se sente aussi libre que possible par rapport à la participation. Et il est vrai que nous avons la chance de ne pas avoir à compter sur les cette partie pour financer notre mariage ou reéquilibrer le budget.

    • Nous avons choisi deux associations du Vanuatu qui sont pilotées par des gens que nous connaissons et en qui nous avons confiance pour aider les populations locales dans le besoin en leur donnant des moyens (et non des produits finis).

      • C’est important d’avoir confiance dans ces associations car “on” entend tellement d’histoire de vols…
        Et je te dis bravo car votre mariage est vraiment classe et élégant de bout en bout, même jusque sur le point des cadeaux.

  • Je ne sais pas comment tu fais Mme Ambrym mais à chaque fois que je lis tes récits, je me sens zen, et je me dis que tout va bien se passer 🙂
    L’ambiance a l’air chaleureuse, et tes invités ont l’air de s’être bien amusés. hâte que tu nous racontes la suite des festivités!

  • Bonjour,
    nous avons également opté pour un don à la fois lors du mariage civil (au profit du comité de jumelage – car nous somes un couple franco-allemand), de la réception qui l’a suivi (au profit de la vaccination contre la poliomyélite) et de la fête de mariage (au profit d’une action caritative locale).
    Nos invités ont été un peu décontenancés au départ, nous avons explicité notre démarche et convaincu de l’intérêt de faire de ce moment de bonheur et de convivialité aussi un moment de partage pour la communauté.

    • En effet, ce n’est pas vraiment toujours compréhensible pour les gens…mais si c’est ce que tu souhaitais tu as eu raison d’aller jusqu’au bout de ta démarche et des tes convictions. Bravo;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *