Mon mariage élégant, intime et convivial : en route vers la mairie

Il est 10h00, la séquence mise en beauté est terminée et nous voilà fin prêts. Nous avons une heure et demie devant nous avant la mairie et Chéri lance l’idée d’aller faire quelques photos face à la mer. Nous voilà partis avec notre photographe sous le bras vers ce fameux spot suggéré par Chéri.

Arrivés sur place nous constatons que le vent s’est levé et que de gros cailloux mettent en péril ma stabilité sur des hauts talons. Qu’à cela ne tienne, j’enfile mes claquettes et nous avançons à l’endroit que notre photographe nous désigne. Je trouve un équilibre précaire quand une rafale un peu plus forte que les autres me remonte la robe au nombril et atomise mon beau chignon tout neuf. J’ai vaguement quelques secondes de désespoir intense mais je me reprends très vite. Perdu pour perdu nous terminons quand même notre série de photos avant d’opérer un repli stratégique vers un endroit plus protégé des éléments déchaînés. Ma coiffure ne ressemble plus à rien, on rafistole comme on peut et c’est reparti pour une série de sourires commandés.

Mariage Mme Ambrym - David Becker

Crédits photo : David Becker

Retour à la maison où nous essayons tant bien que mal de reconditionner mon chignon avant de prendre le départ pour la mairie. Notre mariage est programmé à midi et nous avons « convoqué » les invités un quart d’heure plus tôt afin d’éviter les retardataires. Je te conseille de faire de même si tu ne tiens pas à t’agacer avec des gens qui, non seulement sont à la bourre mais font bouger tout le monde pour accéder aux places qu’ils ont repérées avec un bon angle photo. Ne crois pas un seul instant que les retardataires se la font discrète en fond de salle !

11h45 : Nous arrivons à la mairie et tous nos invités sont là. Ça fait plaisir de retrouver tous ces visages familiers et nous commençons la série des bises. Après le chignon, c’est le maquillage qui va en prendre un coup (nota : si tu ne veux pas partager ton maquillage avec tout le monde, il te reste le salut à la japonaise ou le style reine d’Angleterre).

La beauté d’un chant de Gospel

Tout se mélange un peu dans mon esprit, je ne sais plus à qui j’ai dit bonjour ou pas, je rebise quelques personnes et voilà que nos invités sont happés vers l’intérieur de la salle. A ce moment je sais que notre « Lucette » fait le job pour lequel elle a été mandatée (celles qui sont abonnées au coaching de Melle Dentelle comprendront!). J’entends les premières notes de la chorale Gospel qui entonne « Kanaka Wai Wai », un chant hawaïen de toute beauté. Tous les invités sont installés et c’est à notre tour de faire notre entrée. C’est à ce moment précis que l’émotion me gagne, je réalise juste ce pourquoi nous sommes là. Un regard à mon presque mari qui est aussi chamboulé que moi et nous nous mettons en marche. Chéri s’élance d’un pas volontaire et j’ai juste le temps de le tirer fermement par la manche pour le freiner afin que nous puissions faire notre entrée au rythme de ce superbe chant polynésien (nota : pense à répéter ton entrée sur la musique pour valider la cadence avant le jour J où tu seras prise par l’émotion).

Mariage Mme Ambrym - David Becker  

Crédits photo : David Becker

Une cérémonie mairie personnalisée

Nous voilà devant l’adjointe au maire qui va, tout au long de la cérémonie, ponctuer son discours d’anecdotes et de pointes d’humour. Un vrai régal. Elle remercie et félicite nos parents, venus de métropole pour l’occasion et met tout le monde à l’aise très rapidement. Elle nous lit comme il se doit les articles du code civil que nous écoutons d’une oreille plus que distraite. A la fin de sa lecture elle nous demande, goguenarde, ce que nous avons retenu. Suivent deux secondes qui semblent durer un siècle où, les yeux écarquillés nous cherchons un embryon de réponse….avant qu’un éclat de rire général ne vienne mettre fin à notre supplice. Ouf, ce n’était pas une interrogation orale et cette dame n’est pas la maîtresse. Soulagement! Vient le temps des signatures et le groupe de Gospel entame alors un superbe « Halleluja ». L’émotion est palpable dans toute la salle et notre assemblée est emportée par ces voix si mélodieuses et vibrantes. Je ne sais plus bien ce qui se passe ensuite mais je comprends que c’est le moment d’échanger nos alliances. C’est fou ce que tout s’embrouille dans notre tête quand l’émotion nous gagne.

Les alliances

Juste avant d’entrer dans la salle de la mairie nous avons proposé à une amie que sa fille de 3 ans vienne apporter nos alliances. Elle était toute intimidée et s’est approchée à petits pas ne sachant pas trop quoi faire avec la boîte. Trop mignon. La chorale entame alors un chant appelé « Thank you Jesus » et qui commence à faire chauffer l’ambiance. Nous frappons en cadence dans nos mains bientôt suivis par nos invités pris par le tempo entraînant du morceau.  Photos, sourires, vidéo, re-sourire, re-photo etc….Quelques paroles de notre adjointe au maire qui disent que globalement ça y est, c’est fait et d’autres choses que j’ai oubliées et voilà que c’est le moment de sortir. La chorale part alors sur un « Happy Day » endiablé pour la sortie qui chauffe le public à blanc. Nous restons un bon moment sur la pas de la porte à battre la mesure et chanter avec eux avant de rejoindre nos invités et repartir pour une série d’embrassades qui achèvent définitivement mon maquillage.

Mariage Mme Ambrym - David Becker

Crédits photo : David Becker

La cérémonie civile aura duré une demi heure et restera un magnifique moment grâce à notre super adjointe municipale et à la chorale qui a envoyé du lourd. Les invités nous raconteront ensuite qu’ils ont eu les « poils à pic » durant toute la cérémonie et que l’émotion qui se dégageait était extraordinaire.

Il est maintenant temps de se diriger vers le lieu du cocktail, un superbe faré donnant sur la mer. Le soleil est au zénith et la température frise les 28°C. Tout est parfait.

Quelques conseils pour une belle cérémonie civile

Même si le passage à la mairie est relativement rapide et manque de glamour, il est tout à fait possible de lui donner un supplément d’âme. N’hésite pas à te déplacer à la mairie pour savoir qui officie les mariages le jour où tu as réservé. Tu peux aussi, comme je l’ai fait, contacter un élu que tu trouves sympa et lui demander d’officier ce jour là. Pense à lui faire une petit mémo écrit des points qui te sont importants, par exemple pour penser à remercier certains invités.

Tu peux aussi, si tu ne passes pas à l’église, faire venir une chorale à la mairie. Ambiance garantie.

Et toi, qu’as-tu prévu pour ta cérémonie civile ? As-tu la possibilité de la personnaliser pour la rendre plus chaleureuse ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Mon mariage élégant, intime et convivial : en route vers la mairie”

  • Ah le vent ! Mais cela ne t’a pas empêché d’être radieuse. Et le tissu du noeud papillon et de la pochette de monsieur va très bien avec ta tenue.
    Pour nous, les collègues et amis musiciens nous avaient fait la surprise de jouer à la mairie (à notre arrivée et à la fin) : j’avais beau me douter qu’ils feraient cela, j’ai été envahie par l’émotion.

  • Effectivement, la séance photos dans le vent n’était peut être pas la meilleure idée qui soit, mais ça vous cait un souvenir rigolo maintenant ! C’est génial d’avoir pu personnaliser ainsi votre cérémonie en tout cas.

  • Ahhhhh une chorale de gospel pour une cérémonie c’est vraiment le top de l’élégance. En tout cas vous rayonnez sur vos photos même si ton superbe chignon en a pris un petit coup pendant la séance photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *