Mon mariage rock et romantique : ça y est, on se marie !

Dans ma dernière chronique, je te quittais au moment où je laissais mon appartement pour rejoindre M. Frette avant de filer à la mairie.

Lors de la plupart des mariages auxquels j’ai assisté, les mariés se « découvrent » devant la mairie ou à l’église, c’est-à-dire au milieu de la foule de leurs proches. Sans trop pouvoir l’expliquer, cette idée me mettait très mal à l’aise. Déjà je n’aime pas trop la foule si je ne suis pas sur scène et, surtout, peut-être par excès de possessivité, je voulais être seule (ou avec très peu de monde) avec M. Frette quand il poserait les yeux sur moi pour la première fois. Je voulais que ça soit notre moment à nous, intime, parce que je n’ai jamais assez de moments à nous. Parce qu’il me manque terriblement, tous les jours, tout le temps.

Coup de bol, il y a un immense jardin au cœur de la copropriété. Enfin de la verdure, n’exagérons rien, nous sommes à Paris quand même. C’est vraiment un coup de bol parce que la mairie est à 5 minutes à pied de chez nous, et que le trajet entre les deux n’est qu’une grande avenue un peu moche.

Le temps des retrouvailles

C’est donc le cœur pétrifié que je descends dans le jardin de la résidence, l’ascenseur semblant prendre un temps interminable pour deux malheureux étages. Arrivée au rez-de-chaussée, je vois mon fils ainé courir vers moi et repartir à bout de souffle en piaillant : elle arrive ! Elle arrive !

Mon plus jeune fils vient me prêter main forte pour tenir ma traine, et voilà, au loin, je devine le regard mouillé et amoureux de M. Frette qui découvre son épouse.

Je ne pourrais jamais oublier ce regard-là. De ces regards qui ne sont rien d’autre qu’une assurance d’amour.

L'instant des retrouvailles // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

Le temps de quelques baisers et quelques photos sous les yeux curieux de mes fils, d’embrasser aussi mon père, mes sœurs, et notre chauffeur F. (un des meilleurs amis de M. Frette, témoin officieux) armé de pompons et il est déjà l’heure de me glisser dans la voiture, blottie contre mon fiancé, direction la mairie.

Des pompons roses pour la déco de la voiture ! // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

Le temps du mariage civil

Je t’en ai déjà parlé dans un précédent billet, j’ai reçu de l’amour plus que de raison le jour de notre mariage, et j’avoue que l’arrivée à la mairie fut sans doute un des plus gros chocs de la journée. Parce que d’un coup c’était concret, ils étaient tous là. C’est incroyable de voir nos proches qui d’habitude ne se côtoient pas, être réunis autour de nous. Parce que différentes sortes de proches sont présents : des amis de différentes époques ou différents cercles, nos familles qui ne se connaissent pas…

Il y a eu comme un court-circuit heureux dans ma tête à la vision de tous ceux que j’aime ensemble, souriants, comme si la place de la mairie était à ce moment un instantané de mon cœur, matérialisant en un même lieu tous ceux qui y ont leur place par-delà les contraintes de temps et d’espace.

J’ai versé mes premières larmes du jour à ce moment-là, allant de retrouvaille en retrouvaille, d’embrassade en embrassade, le cœur en fusion.

Le temps parait à la fois infiniment long et infiniment court dans l’attente de la cérémonie et, au moment où on nous demande de monter dans la magnifique salle des mariages, je sens mes jambes vaciller. Mes petits monstres trottent autour de mon jupon alors je leur demande de me raconter leur meilleure blague pour faire redescendre la pression. Je peux donc dire que j’ai gravi l’escalier drapé de velours en riant à une enfantine histoire de Toto !

On s’installe, c’est magnifique, la salle est pleine, quelle chance, tous ces gens qui s’entassent pour témoigner de notre union, tous beaux, plein de cravates, nœuds papillons et autres chapeaux, toutes ces nuances comme une palette d’invités colorés pour peindre l’image de notre journée.

Je te mentirais si je te disais que je n’étais pas un poil tendue pendant le petit speech de l’élu. Tendue, oui, mais aussi sur un petit nuage, un peu ailleurs, m’efforçant de convaincre mon esprit que tout ceci était réel.

Et comme par un miracle, dire « oui » fut une réelle évidence, et nous avons définitivement basculé dans le bonheur au moment des fatidiques questions, je te laisse en juger par toi-même !

La cérémonie à la mairie // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

La cérémonie à la mairie // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

La cérémonie à la mairie // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

Allez une petite dernière pour la route, parce que je l’aime trop celle-ci !

 La cérémonie à la mairie // Photo : Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cappe

Et toi ? Quand as-tu prévu de vous découvrir avec ton Amoureux ? As-tu organisé un moment rien que tous les deux ? Viens me raconter !



7 commentaires sur “Mon mariage rock et romantique : ça y est, on se marie !”

  • ce qui est prévu pour l’instant, c’est qu’on se retrouve au moment des photos de couples (prévues juste avant la mairie). Comme toi, nous sommes des gans assez pudique et je n’avais pas envie qu’on soit trop entourés au moment de la découverte. Il y aura donc notre photographe, les témoins et c’est tout.
    Et ton bouquet, j’adore <3 (pas eu l'occasion de te le dire encore)

  • Non mais tu m’as tiré les larmichettes 🙂 (bon OK les cérémonies à la mairie je sais pas pourquoi mais j’ai tjs ma larme, même quand je les lis…)
    On a prévu de faire pareil : découverte dans la belle cour du lieu où on se préparera puis embarquement dans la même voiture direction la mairie, car on veut ce moment juste pour nous (il a fallut expliquer -pas longtemps- à Mr que bien que ce soit la tradition ce serait sympa d’avoir un moment juste à nous…avant l’avalanche de personnes)

  • Nous aussi nous avons voulu (j’ai voulu) que l’on se retrouve avant sans personne ! J’ai adoré ce moment qui m’a vraiment émue comme l’arrivée à la mairie et l’échange des consentement à la mairie. J’en garde un souvenir ému ! Je suis vraiment contente d’avoir eu ce moment là.
    En tous les cas ton mari avait l’air vraiment ému ! Et vous êtes superbes !

  • J’adorerais aussi nous retrouver avant ! Et je pense que Monsieur aimera l’idée. Comme nous prévoyons nos photos avant la cérémonie, je pense que ce sera le cas et je trouve important de passer des moments riches en émotions à deux (bon ok, en comité réduit plutôt) le jour de son mariage.

  • Très bel article, très émouvant !
    Je dois dire que nous avons fait pareil, et que j’en garde un merveilleux souvenir !
    Je voulais que nous nous découvrions seuls, juste avec la photographe pour immortaliser cet instant .. Et que ce soit chéri qui me voie en premier dans ma robe (mis à part ma mère et mes témoins).
    Nous avions prévu de faire nos photos avant la mairie, et nous avons pu réaliser ce désir dans le jardin de mes parents. J’ai hâte de recevoir les photos !
    La photographe nous a aussi pris en photos dans la voiture de collection, et c’est nos témoins qui nous ont ordonné de nous séparer, afin que j’arrive à la mairie après Chéri… j’ai donc fait ce premier voyage avec mon papa !

  • Contente de te retrouver (et de voir cette fameuse robe après toutes tes péripéties pour la trouver !). Monsieur avait vu ma robe (en photo) mais on a quand même voulu un moment rien que tous les deux, où il me verrait dans ma robe, avec mon bouquet fait maison également. Ce fut un très beau moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *