Mon mariage simple et chic : les cérémonies

Lorsque je t’ai laissé la dernière fois, je faisais route pour la mairie, dans un cabriolet sous le soleil. Un moment très agréable je te l’accorde. Surtout quand, en traversant le centre-ville, les passants t’adressent de gentils sourires ou de petits signes de la main. Oui, je faisais ma princesse, et c’était juste génial !

Les derniers mètres en remontant la rue principale vers la mairie, j’étais euphorique. J’affichais un sourire que je n’allais plus lâcher de toute la journée. (Sur 95% des photos du mariage, j’ai la bouche ouverte et on peut compter mes dents ! Si tu es sage, je t’en montrerai peut-être quelques unes. Eh non, une mariée n’est pas toujours belle sur les photos !)

J’allais enfin retrouver mon homme, et on allait se découvrir mutuellement dans nos beaux atours, si soigneusement tenus secrets depuis des semaines.

Il m’attendait dans la cour de la mairie. Il était beau et tout sourire.

Il m’a aidé à descendre de la voiture, et nous avons pu nous isoler quelques instants dans un coin de la cour. Petit moment rien qu’à nous, quelques instants où rien autour n’a existé. Mais instant très court. Il est vrai que quelques personnes nous attendaient !

Et là, ça a été la cérémonie des embrassades avec nos proches. Quel plaisir de les voir tous réunis, de lire la joie dans leurs yeux. J’étais dans un état second, emplie de bonheur. J’ai vécue toute cette journée comme ça, envahie de bonheur et de joie.

La cérémonie civile

Nos invités ont pris place dans la salle des mariages, et nous sommes entrés à leur suite, main dans la main.

La cérémonie à la mairie fut très « officielle », mais l’adjoint au maire qui officiait ce jour-là était sympathique. Et nous avons même rit franchement avec l’assemblée, à l’annonce des prénoms de certains de nos témoins.

Nous avons dit oui de tout notre cœur. Ça y est, nous étions mariés ! Mais difficile encore de le réaliser. Pas de larmes pour nous (ma témoin, par contre, ne pouvait pas s’arrêter), mais une émotion énorme que j’ai lu dans les yeux de mon mari, et qu’il a pu lire dans les miens en retour.

Quelques signatures plus tard, c’était le moment de la sortie.

Nous nous sommes prêté au rituel des photos (le soleil était toujours là, ouf !) et nos invités se sont ensuite dirigés à pied vers l’église. Nous, nous sommes monté en voiture pour les rejoindre.

La cérémonie religieuse

Si la cérémonie civile n’a rien eu d’extraordinaire et fut très classique, la cérémonie religieuse fut un grand moment d’émotion (et pas que pour ma témoin cette fois). Tous nos invités, sans exception, même ceux qui ne fréquentent pas les églises, nous ont dit à quel point ils l’avaient trouvé belle et touchante. Beaucoup ont été très émus et nous en ont reparlé les semaines suivantes.

Ça a commencé dès notre entrée. Je pensais que ce serait difficile de le faire sans mon père, mais finalement ça a été un grand bonheur de remonter l’allée, ainsi escortée devant les sourires de nos invités assemblés.

Regarde, est ce qu’on a l’air stressés, mon frère et moi ?

La chorale gospel a magnifiquement interprété les chants que nous avions choisis avec la chef de chœur. Ils étaient doux et forts en émotion (nous avions gardés les grandes envolées telles que « happy day » pour la signature des registres ou la sortie). Ils ont vraiment donné une dimension supplémentaire à la cérémonie. C’était juste magnifique, j’en avais des frissons.

Le prêtre aussi, qui, pourtant, lors de nos rencontres, ne me paraissait pas très impliqué, a officié de la meilleure façon qui soit. J’avoue qu’il m’a surprise.

Nous avons échangé nos consentements les yeux dans les yeux, en nous tenant la main. (C’était hors de question pour nous de les lire sur un morceau de papier, sans se regarder.) Et c’est à cet instant-là, quand chéri m’a passé mon alliance au doigt, que je me suis sentie vraiment mariée. J’ai toujours trouvé cette symbolique forte, que ce soit à la mairie ou à l’église. La vivre n’a fait que renforcer ce sentiment.

Crédits photo (creative commons) : Deesha Chandra

La sortie de l’église fut incroyable. Il faut dire que le parvis est tout petit et donne directement sur le centre-ville. J’ai été impressionnée en voyant tous nos invités rassemblés là. Un souvenir énorme.

La chorale gospel nous a suivi lors de notre sortie, et ils ont continué à chanter derrière nous pendant quelques minutes a capella, en frappant dans leur mains. C’était magique. C’était festif. Un grand moment de joie partagée. Et ça a mis une sacrée ambiance en ville !

Après quelques photos et embrassades, il a été temps de prendre la route en cortège, direction le vin d’honneur !

Le temps de faire le trajet, et je reviens  te raconter la suite !

Et toi ? As-tu choisi ? Tu feras une cérémonie, deux cérémonies ? Civile, religieuse ou laïque ? As-tu prévu de les personnaliser ? L’échange des alliances est-il un symbole très fort pour toi ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Mon mariage simple et chic : les cérémonies”

  • ohhh que vous êtes beaux félicitations!!!! J’espère vivre autant de bonheur, j’ai eu un sourire béat devant la photo des signatures à la mairie, ton mari te regarde d’une façon magnifique. Je vous souhaite plein de bonheur.. Et vivement la suite 😉

  • je commence encore la journée avec des larmes de bonheur !
    cette nuit j’ai rêvé ou plutôt cauchemardé ! pas d’alliances à la mairie , mon bustier qui glissait , une entrée catastrophique …… je dois avoir quelques angoisses de future mariée ! en tout cas pour vous ,tout s’est passé comme sur des roulettes , j’espère vivre ce moment moi aussi au maximum .
    quel beau couple ! félicitations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *