Mon mariage sur 2 jours : le samedi, vin d’honneur, repas et soirée dansante

La cérémonie religieuse étant terminée, direction notre lieu de réception : le Château Desplats à Macau. Nous avons eu un réel coup de cœur pour cette salle : il s’agit en fait d’une verrière (avec poutres en bois apparentes) située dans le jardin du « château » (entends par là une jolie demeure de maître). La propriétaire étant passionnée par les fleurs, les jardins sont magnifiquement fleuris et il y a également une petite fontaine.

Bref : c’est un cadre idyllique.

Crédits photo : Photo personnelle

Avec ma Maman qui se hâte de courir pour ne pas être sur la photo

Crédits photo : Photo personnelle

Le vin d’honneur : on se régale !

Nous avons choisi de faire le vin d’honneur dehors (pour profiter du temps magnifique que nous avons la chance d’avoir), mais en mettant à disposition des invités des chaises éparpillées à différents endroits, afin qu’ils puissent s’installer confortablement pour papoter.

Les serveurs présents sont d’une efficacité et d’une gentillesse incroyable : ils circulent tout sourire parmi les invités pour proposer des amuses-bouches ou remplir les verres : aucun invité n’a eu besoin de s’approcher du buffet que ce soit pour se resservir à manger ou à boire. Et point non négligeable : les serveurs n’ont pas oublié de passer régulièrement auprès des mariés également, du coup nous avons pu profiter largement du vin d’honneur tout en discutant avec nos invités.

Crédits photo : Photo personnelle

Les gourmands en action !

Nous en profitons aussi pour faire quelques photos avec la jolie lumière de début de soirée (nous n’avons pas pris de photographe professionnel, nous avions missionné un ami pour prendre des photos avec un appareil de bonne qualité : nous n’avons pas été déçus, les photos ont été top !).

L’entrée dans la salle et un petit jeu pour se mettre dans l’ambiance…

Le vin d’honneur passe assez vite : c’est déjà l’heure d’aller rejoindre nos invités dans la salle. Nous faisons notre entrée sur « love is all » de Roger Glover (la chanson de la pub sironimo pour les anciennes !) et nous improvisons une petite danse de circonstance…

Crédits photo : Photo personnelle

À la fin de cette entrée (tonitruante !), nous faisons le petit discours que nous avons préparé pour remercier tout le monde et souhaiter une bonne soirée. Comme notre thème est « voyages », j’ai préparé un discours façon annonce d’aéroport, embarquement et consignes de sécurité. Nos invités ont adoré !

Puis nous avons proposé une petite animation : le jeu du « elle ou lui » où on pose des questions aux mariés qui doivent répondre (normalement sans tricher) si c’est plutôt eux ou leur partenaire qui a le plus mauvais caractère (par exemple).

Crédits photo : Photo personnelle

Le repas : « mais où est la table des mariés ?! »

C’est maintenant l’heure de rejoindre nos places… mais là encore j’ai eu une idée… D’expérience, je trouve que les repas de mariage sont compliqués pour les mariés : soit ils profitent des invités et discutent, mais ne mangent pas ou peu, soit ils profitent du repas mais ont l’impression de n’avoir pu parler à personne… Quand nous avons fait le plan de table, j’ai donc décidé de dresser des tables rondes de 10 personnes, mais de ne placer que 8 personnes à chaque table, laissant ainsi 2 places de libres pour… les mariés !

Nous n’avions donc pas de table d’honneur (du coup exit la prise de tête façon « on y met qui ??? »), et nous avons bougé au cours du repas, de table en table soit à chaque changement de plat, parfois même pendant, ensemble et parfois chacun de notre côté. Tous nos invités ont ainsi pu manger, à un moment ou à un autre, avec au moins l’un des deux mariés.

Si cette option te tente, il faut juste être bien raccord avec ton traiteur (et prier pour qu’il ait l’esprit assez ouvert (je te dis pas la tête du mien la première fois que je lui ai fait part de cette idée…).

Au menu il y avait :

  • en entrée : tartare de Saint-Jacques et ses demoiselles sur lit de salade aux agrumes,
  • en plat : un pavé de bœuf sauce aux cèpes, écrasé de pommes de terres et cassolettes de légumes
  • puis chariots de fromages (oui, oui chariots : des énormes chariots, un pour chaque table, où les invités pouvaient choisir autant de fromages qu’ils le souhaitaient. J’adooooooooooore le fromage !!!
  • Enfin pour le dessert nous avions un assortiment de différents gâteaux : framboisiers, gâteaux aux trois chocolats et gâteaux chocolat et poire, miam !

Crédits photo : Photo personnelle

« Chéri arrête de parler et coupe le gâteau, j’ai faim moi ! »

Une fois ce bon dessert englouti élégamment dégusté, il est maintenant temps d’ouvrir le bal !

Une ouverture de bal en plusieurs étapes

Nous avons prévu de commencer par un slow sur « la vie en rose » jouée à la trompette par Louis Armstrong. So romantic !

Crédits photo : Photo personnelle

Mais très vite, la musique dérive vers une autre chanson : « you never can tell » de Chuck Berry alias THE chanson du film Pulp Fiction… Et c’est parti pour un déhanché endiablé des mariés !

Crédits photo : Photo personnelle

Mais déjà la musique change de nouveau… et nous entendons les premières notes de « Thriller » de Mickael Jackson. Nous avions désigné en début de soirée une personne par table qui était responsable de « mener son équipe de zombies sur la piste » dès qu’elle entendrait la musique « Thriller » : ça a fonctionné à la perfection ! En 10 secondes, nous étions entourés de zombies sur la piste de danse, juste à temps pour la petite chorégraphie du refrain…

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

Une fois tout le monde sur la piste : un petit coup de « gangnam style » et la soirée était lancée !

Crédits photo : Photo personnelle

Nous avons donc fait une ouverture de bal « progressive » en 4 temps et nous avons trouvé ça top car ça a permis à nos invités de nous rejoindre facilement et ainsi de pouvoir commencer la soirée dansante avec la totalité de nos convives sur la piste (qui n’a d’ailleurs pas désemplie jusqu’à 2 heures du matin, heure des premiers départs).

Crédits photo : Photo personnelle

Nous avons finalement arrêté la musique à… 7 heures du matin ! Épuisés mais ravis en bon fêtards que nous sommes !

Et toi? Comment s’est passée ta « grande soirée » ? Aviez-vous une table de mariés ? La fête a-t-elle durée jusqu’au bout de la nuit ?



8 commentaires sur “Mon mariage sur 2 jours : le samedi, vin d’honneur, repas et soirée dansante”

  • Un petit conseil pour ceux qui seraient tentés de faire comme vous et de se déplacer pendant le repas. Je l’avais vu à mariage et ça fonctionnait bien. Prendre des petites silhouettes lumineuses (ou autre source de lumière mais bien visibles) et vous les posez sur la table où vous allez manger le prochain plat. Ça permettra aux serveurs de savoir où vous êtes. Et de servir même si vous vous êtes levé pile au moment où ils servent 😉

    • Ah oui c’est top comme idée !!! Nous on s’était arrangé avec le traiteur : il nous servait les plats sur une des tables au centre de la pièce (toujours la même) et on se chargeait de faire la navette avec nos assiettes pour aller à la table de notre choix. (on a essayé de perturber un minimum les serveurs 😉)

  • On a fait pareil pour le plan de table: pas de table d’honneur et on a changé de table à chaque plat. On a adoré pouvoir profiter de tous nos invités.
    Trop génial les invités zombies qui ont joué le jeu sur Thriller, ça avait l’air d’être une bonne ambiance.

    • Je sais pas pour vous, mais nous on n’a pas regretté un seul instant de ne pas avoir de table d’honneur, on a bien profité de tous nos invités ! Hihihi oui ils ont bien joué le jeux (chacun prenant son rôle de meneur de zombies très à cœur) et l’ambiance était au top !

  • Super sympa votre soirée ! Nous aussi on a bougé de tables en tables mais du coup je n’ai presque pas vu mon mari ! Au moins j’ai pu profiter de tous mes invités ! Votre repas donne envie et votre danse d’ouverture de salle a mit le feu !

    • Ah c’est sur que c’est le risque. Nous on s’était mis d’accord pour ne se séparer qu’à partir d’un certain moment… Mais j’avoue ne pas avoir vu Monsieur pour la dégustation du dessert (à croire qu’il a coupé le gâteau avec moi et à vite filé pour en manger le plus possible 😅). Oui il y avait une grosse ambiance : on ne remerciera jamais assez nos super DJ’s !

  • Super idée de virevolter de tables en tables! Mais du coup comment vous avez fait ? Vous avez mis une place ou deux vides en plus à chaque table pour que vous puissiez venir vous y installer. Trop bien l’entrée de bal, devait y avoir une super ambiance au vu des photos 🙂

    • Merci ! On avait laissé 2 places vides à chaque table (car on voulait se laisser la possibilité de choisir notre table à l’instant T), ça nous a permis de pouvoir bouger selon nos envies et parfois même de faire plusieurs tables au cours d’un même plat (oui, on se baladait avec nos assiettes 😂). On était très attendus par nos invités sur l’ouverture de bal (d’ailleurs quand on regarde la vidéo on entend clairement « non mais c’est obligé ils vont faire un truc de fou… » et quand ça commence « ah tu vois ça y est ! »… La pression 😅)

Commente ici !