Presque-économie n°1, le lieu

Je t’ai laissé sur notre budget méga-serré.

Pour moi, il y a principalement 2 choses qui coûtent cher – et qui, indéniablement, vont coûter quand même un peu de sous – et sur lesquels il fallait trouver des solutions : le lieu et la nourriture.

Commençons donc par le lieu.

Si tu as suivi mes chroniques, en particulier celle-ci, tu sais donc que nous nous sommes mariés la première fois « pour la maison ». Nous nous marions en juillet « pour nous », mais le faire dans cette maison était une façon de boucler la boucle. En plus, cette maison représente vraiment une forme d’engagement concret que nous voulions mettre en avant. Nous souhaitions donc organiser ça chez nous, dans notre jardin (pré est un terme plus approprié), d’autant que, de prime abord, ça nous économisait le prix de la salle. Youhou !

Oui, mais en fait non…

Il faut savoir que nous sommes en plein travaux. Et même si nous avons pas mal avancé, nous n’avons pas de cuisine digne de ce nom, un extérieur pas fini même si il est tout à fait honorable… Les contraintes nous posaient vraiment trop de soucis. Entre autres, il fallait terminer les extérieurs (oui, me marier au milieu des parpaings et des tas de sable… je suis roots, mais quand même !), ce qui aurait été possible, mais en y injectant pas mal de sous pour peut-être quelque chose de temporaire, ce qui n’est pas envisageable pour nous. Il fallait aussi résoudre des problèmes pragmatiques : condamner les escaliers de l’étage pour préserver notre espace intime, prévoir des algécos – je pense – car nous n’avons qu’un seul WC au rez-de-chaussé (ça me parait léger pour 130 personnes, mais apparemment je m’angoisse pour rien… Il n’empêche un débordement de fosse septique en plein milieu de la noce, je ne voulais pas risquer !), et, et, et, l’éternel problème : que faire s’il ne fait pas beau…

Tout le monde ne tenant pas à l’intérieur, il fallait impérativement louer un plancher, pour mettre le sol au niveau, et des barnums ou un chapiteau. Or, après avoir fait quelques recherches, il s’avère que le prix englouti dans cette location était assez conséquent pour que, couplé aux contraintes qu’imposent un mariage « chez soi », nous envisagions de mettre cet argent ou un peu plus dans une salle, nous évitant ainsi tout un tas de souci…

Nous avons vraiment retourné le problème dans tous les sens pour finalement envisager, la mort dans l’âme, de visiter des lieux.

Ma dépression a commencé…

Oui, parce qu’avec notre budget, autant te dire que c’était plutôt salle des fêtes que jolie grange. Loin de moi l’idée de critiquer les mariés qui font ça mais, personnellement, je ne pouvais m’y résoudre. Moi, je rêvais d’une vieille grange, avec surtout un extérieur sympa, du foin, des pierres, du bois.

Nous avons entamé nos recherches comme ça, un peu par dépit. Les jolis lieux étaient inaccessibles pour nous, les autres ne nous plaisaient vraiment pas. Puis des collègues de boulot m’ont conseillé de me tourner vers les gites de groupes, les Maisons Familiales et Rurales… Je fouine, je surfe, et nous voilà donc une première journée de visites calée.

Le premier lieu envisageable

Nous avons commencé par une MFR qui avait retenu mon attention. Effectivement, le prix est souvent attractif pour des lieux vastes et regroupant de nombreuses qualités – et pour cause ils sont conçus pour recevoir, loger, nourrir et gérer plusieurs promos d’ados.

Nous avons eu un petit pincement pour cette MFR.

L’intérieur de la salle n’était pas forcément terrible-terrible mais nous pouvions envisager des trucs… et, surtout, l’extérieur et son préau nous séduisaient beaucoup. De plus, nous pouvions proposer à beaucoup de personnes de dormir sur place pour un moindre coût (nous ne pouvons prendre en charge la nuitée de nos hôtes, le prix à leur proposer était donc important !). Comble du truc, une cuisine de collectivité tout équipée. Quand tu envisages de cuisiner 2 fois pour une centaine de personnes, c’est important !

Visite d'une salle pour notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Visite d'une salle pour notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Mais au cours de la visite, la gérante, très honnête, nous explique qu’ils ont un énorme problème avec leur voisin, un emmerdeur (désolé du terme, je n’en vois pas d’autres) pas permis qui râle dès 19 heures dès que plus de 10 personnes se retrouvent à discuter un peu fort dehors… Bref, c’était quitte ou double : soit le fameux Monsieur en question était en vacances ou absent le jour J, auquel cas pas de souci, soit…

Suite des visites

Le second lieu, je l’ai trouvé complètement au hasard. J’étais sur le site des gites de France, en train de regarder les gites de groupe, et l’annonce est passée sous mes yeux.

J’y ai prêté attention comme ça, mais ce n’était pas forcément dans ma recherche géographique, et le lieu n’avait pas assez précisions et de détails pour que j’y prête vraiment attention. Ajoute à ça des photos prises en 1990, sous la neige, difficile de se projeter (sincèrement, vas faire un tour sur la fiche du Prieuré des Gîtes de France… Tu comprendras pourquoi je n’ai pas fait “Whaou” mais juste : “Au point où tu en es, vas-y note-le, on verra plus tard”… en plus certaines photos plus récentes ont été rajoutées depuis !).

le Prieuré de Montverdun

Crédits photo : Prieuré de Montverdun

Le prix était, par contre, très abordable donc je l’ai calé dans notre planning de visites. Direction alors le Prieuré de Montverdun, un comble pour des athées comme nous !

Le Prieuré est situé en haut d’un pic au sein du village. De loin, déjà, ça a l’air charmant. Nous grimpons tout en haut, garons la voiture et arrivons sur le site.

Et bien, toi qui lis les chroniques Dentelle depuis longtemps, tu entends régulièrement les filles raconter comment, quand elles ont enfilé leur robe, elles ont su… Ma précieuse à moi (comme je n’en ai pas encore, chronique à venir…), c’est ce lieu. Je vais même te dire plus : c’est notre précieux.

Tu regarde la photo du dessus et tu te dis… Sérieusement ?

Non, allez, je te mets des photos à nous pour que tu puisses mieux te rendre compte (pardonne mes photos qui sont pourries, je pensais avoir le temps d’aller en faire des jolis, mais ici la météo n’est plus très joyeuse !) :

Prieuré de Montverdun - vue du ciel

Prieuré de Montverdun © Paul DOPCHIE

Crédits photo : Paul DOPCHIE

Prieuré de Montverdun © Paul DOPCHIE

Crédits photo : Paul DOPCHIE

Prieuré de Montverdun

Crédits photo : Photo personnelle

Prieuré de Montverdun

Crédits photo : Photo personnelle

Prieuré de Montverdun - Cour intérieure vue gauche

Crédits photo : Photo personnelle

Cour intérieure vue gauche

Prieuré de Montverdun - Cour intérieure vue droite

Crédits photo : Photo personnelle

Cour intérieure vue droite

Il y a ce que nous cherchons : un extérieur qui nous enchante, de la pierre (plein de pierre ! Un prieuré quoi !), une vue magnifique, en hauteur et pas de voisin (= faire du bruit sans problème), plusieurs possibilités de repli à l’intérieur en cas de pluie (avec un peu de bricoles certes), quelques logements sur place (un peu chers à notre goût, le seul hic, mais bon) et surtout… M. Métal s’est enfin projeté.

Moi je m’étais faite à l’idée d’abandonner notre maison au profit d’un autre lieu. Je pense que M. Métal n’était pas du tout prêt. Et là, il a eu un coup de cœur. Mieux : il a concrétisé que nous allions nous marier (je te jure… il m’a fait le coup de l’émotion, pour de vrai !).

La cerise pour le gâteau : 350 € pour la location (hors couchages) du samedi au dimanche et la possibilité de venir la veille et/ou l’avant-veille pour installer et ne rendre les lieux que le lundi, impératif comme nous envisageons une longue journée du dimanche (j’y reviendrais).

Il y a quand même une contrepartie. Ce lieu est un espace patrimonial, il est donc ouvert au public, de 10 heures à 19 heures, et nous ne pouvons le privatiser.

Sincèrement, nous nous en fichons :

  • d’une part, si nous croisons 3 clampins, ce sera la fin du monde. Nous sommes allés pour les Journées du Patrimoine, potentiellement une journée chargée pour ce type de lieux… Sur 1 heure, nous avons croisé 6 personnes… Oui, la Loire, c’est paumé !
  • franchement, si toi demain tu arrives sur un site pour visiter une vieille église et que tu trouves un mariage : tu fais quoi ? Moi, personnellement, je me fais petite, et si vraiment je viens de loin, je visite en 5-5 en me faisant la plus discrète possible. Non ?
  • j’ai décidé que ce jour-là, j’aimerais tout tout le monde. S’il y a plus de personnes à embrasser et à qui je peux exprimer mon bonheur, tant mieux (tant qu’ils ne torpillent pas le buffet…).

Autant te dire que les visites suivantes ont été rapidement expédiées.

Voilà donc notre première réussite : un lieu, que nous n’avons pas choisi par défaut bien au contraire, et qui ne nous coûte quasiment rien (enfin si : strictement le même prix que la salle des fêtes moche de notre village, ô joie…).

Et toi, as-tu envisagé de faire un mariage chez toi ? Ou, as-tu entrepris des recherches pour trouver un lieu ? Comment as-tu trouvé celui-ci ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



15 commentaires sur “Presque-économie n°1, le lieu”

  • Gé-ni-al !!!
    Nous non plus, nous n’avions pas pu privatiser : nous avions loué la salle d’un camping (le camping était ouvert, donc des tentes et des bungalows de loués, mais le restaurant du camping pas encore ouvert au printemps et ce fut notre salle).
    Votre lieu est magnifique ; ça va être super !

  • Bon, je dois le dire : je suis graaaave jalouse, c’est beauuuuuuuu et pour un prix très très très (…) raisonnable…

    Je t’ai dit que ton mariage me fait grave envie ?
    Alors maintenant que je sais que c’est ouvert au public, je me demande si je vais pas m’incruster… *joke* 😉

  • Magnifique.
    Je suis moi même en train de commencer à regarder les annonces pour un lieu car malgré mon peu d’invité, ici nous habitons tous en appartement et donc impossible d’y faire tenir 30 personnes.

  • Aaaaargh…! Je crève de jalousie !!! 😀 C’est tout simplement splendide. J’ai hâte de savoir comment vous aurez investi le lieu !

  • C’est vraiment superbe comme lieu !! La photo vue du ciel ne peut que charmer, mais ça a dû être super lors de la visite, de découvrir tous les endroits cachés !
    Et pour un prix vraiment dérisoire (c’est le tarif de notre salle des fêtes… Mais je ne la trouve pas trop moche ^^), je n’aurai jamais pensé trouver quelque chose d’aussi chouette ! Bon par contre moi j’ai un peu la trouille des gens qui tapent l’incruste, surtout pour le vin d’honneur qui se déroulera dehors… On verra bien !
    J’ai hâte de voir la suite de vos préparatifs…

  • Mais c’est trooooooooooooop beau! Sans parler du prix, ce lieu est juste superbe! Et pour les 3 badauds potentiels, clairement que vous vous en foutez! Mais il faut que j’aille faire un tour dans la Loire moi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *