M. Paladin et Mlle Alchimie dans : les aventuriers de la salle perdue !

Pour l’organisation du mariage, je dois bien t’avouer que je ne savais pas du tout par quel bout commencer.

J’ai regardé la montagne indistincte de choses à faire droit dans les yeux : c’était sacrément impressionnant. Un peu comme fixer l’œil immense d’un calmar géant… du point de vue d’un plancton.

Curieusement, il m’a semblé que l’attaque frontale ne serait pas couronnée de succès. J’ai donc décidé d’avoir ce monstre à l’usure ! Et si on commençait par le lieu ? Dans ma petite tête, si on a le lieu, alors on peut trouver un traiteur et une fleuriste pas trop loin. Parce que, oui, naïvement, j’imaginais que la liste des prestataires s’arrêtait là…

Je te laisse quelques minutes pur te marrer comme une baleine et essuyer tes larmes.

Fou-rire 

Crédits photo (creative commons) : Quinn Dombrowski

C’est bon ? On continue ?

Alors maintenant, la question à 200€ : comment trouver le lieu de ton mariage, quand tu n’as :

  • pas de contacts
  • pas de connaissance ayant fait un mariage/fête de famille à moins de 60 km
  • aucune idée d’où chercher

Tu as du le remarquer dès le début : j’aime les challenges !

Dans un cas comme celui là, j’ai cru que Google était mon ami. Grave erreur ! A cause grâce à lui, j’ai découvert la blogosphère mariage. Et tout en cherchant des lieux possibles, j’enrichissais également mon vocabulaire avec ces termes étranges de « Save The Date », « Vintage », « Candy Bar » etc…

Le monde des blogs de mariage

Crédits photo (creative commons) : David Higgs

Les quelques contacts que j’ai pu avoir n’ont pas été concluants. Pourquoi ?

Déjà, nous ne savions pas du tout quel type de lieu nous voulions. J’ai donc envoyé des demandes de devis par mail et reçu très peu de réponses. Les quelques réponses obtenues nous ont quand même permis d’avoir un ordre d’idée du prix. Rien que pour ça, ça valait le coup.

Ensuite, il faut savoir que certains lieux très demandés peuvent être forts désagréables.

Pour te donner une idée de mon expérience, j’ai envoyé un mail un lundi, avec toutes mes coordonnées et une demande générale de devis avec demande de précisions. Rien de très farfelu : travaillez-vous avec des traiteurs en particulier, quels sont les horaires de mise à disposition de la salle, etc…

Au boulot, je suis tout le temps pendue au téléphone, donc mon portable est éteint toute la journée. En le rallumant le mercredi soir, ô surprise, j’avais déjà un message du gérant de la salle. Bon point pour lui : la réactivité. Mais sur mon répondeur, ce n’est pas 1 mais 3 messages. Le premier message indique qu’il ne fait jamais aucun devis par mail, uniquement par téléphone. Ça me parait étrange à l’ère du numérique, mais le plus curieux arrive. Je te laisse juger de la teneur du 3ème message :

« Mlle Alchimie, je vous rappelle pour la 3ème fois, je ne fais toujours pas de devis par mail. Donc pour vous, ce sera 2000€ la salle, disponible du samedi matin 8h au dimanche matin 1h. Traiteur et DJ imposés, vous verrez avec eux leurs tarifs. Mes prix ne sont pas négociables et je ne réserve pas de date, si vous ne rappelez pas, tant pis pour vous ».

Inutile de te dire que je ne l’ai jamais rappelé !

Traiteur de mariage décevant

Crédits photo (creative commons) : gingertammycat

Cette mauvaise expérience m’a au moins ouvert les yeux sur la nécessité de mieux définir ce que nous voulions. Et j’ai aussi pris conscience du temps infini que toutes les recherches allaient nous demander. Nous avions quelques devis entre les mains, mais pas de temps devant nous.

Tu commences à en avoir l’habitude : nous avons tout reporté… au mois d’août, pour pouvoir nous en occuper pendant notre semaine de vacances en commun. Je te le dis tout de suite : ne fais surtout pas comme nous. Surtout si tu habites dans une zone non touristique, dans laquelle tout est fermé en août !

Qu’ai-je donc fait en attendant le mois d’août ? La seule chose dont je pouvais m’occuper seule en allouant quelques minutes par-ci, par-là, sur mon temps libre : la recherche de ma robe…

Et toi, as-tu trouvé ta salle rapidement ? As-tu rencontré des prestataires indélicats ? Est-ce que tu as démarré tes préparatifs sur les chapeaux de roues ou as-tu pris tout ton temps ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



15 commentaires sur “M. Paladin et Mlle Alchimie dans : les aventuriers de la salle perdue !”

  • J’adore ta façon d’écrire ! je rigole devant mon écran 🙂
    Gonflé tout de même le monsieur de la salle ! Tu as bien fait de ne pas le rappeler, si déjà il commence comme ça…autant avoir des prestataires en qui on a confiance !
    Vivement les articles pour la robe !

    • Oui Blossom, tu as raison. Il était hors de question que je rappelle ce charmant monsieur. Son attitude était clairement à l’opposé de mon idée de la relation de confiance !

  • Et le mois d’août et sa torpeur toute française ! Je crois que c’est LE conseil à donner aux jeunes fiancées, éviter le mois d’août pour son organisation ! (mais c’est un peu improbable, car les prestataires de mariage doivent travailler en août car ils ont des mariages de prévu… )

    • Je me demande s’il n’y a pas un facteur géographique tout de même. Là où j’habite c’est vraiment le désert 3 semaines en août !

  • Je me reconnais bien au début de ton article ! Ca va faire 1 mois qu’on est fiancé (demain, plus exactement ! hihi^^). Aucun carnet d’adresses, personne à qui demander, Google n’en sait pas plus que moi… allez zou, on se remonte les manches et on attaque la situation ^^
    Je trouve qu’il est culotté ton prestataire ! On n’est pas pendu à son téléphone privé quand on travaille. Mais au moins là, tu as pu voir quel était son caractère et te distancer de lui à temps ! Je ne voudrais pas d’une personne comme ça pour préparer le premier jour de ma vie de femme mariée.
    En ce moment, on compte les invités (oui, ça peut servir pour la taille de la salle, je m’en suis rendue compte !), je regarde les robes, on discute de comment on répartit mairie et église (d’ailleurs, il se peut qu’il veuille que je porte une autre robe à la mairie, donc recherche d’une 2ème robe… à moi les sites de vente de vêtements !!), je pense à ma déco dans le thème qu’on voudrait… en fait, ça occupe bien, même si on avance pas vraiment !

    • Je suis tout à fait d’accord avec toi. Les phases d’inaction ne sont pas forcément des phases d’inactivité. Je trouve que ce sont des périodes pendant lesquelles ont met en place les choses, on prépare notre plan d’attaque. Et derrière on gagne en efficacité (enfin j’espère !) 🙂

  • bienvenue dans l’univers des prestataires !! mdr

    moi j’ai eu beaucoup de mal à avoir des réponses.. toi tu en as 3 de la même personne ! Comment on peut rappeler cette personne ?? Je suis impatiente de lire la suite …..

    • J’ai de la chance de n’avoir au final eu que ce mauvais retour. Et encore, sans conséquences car il n’y avait aucun engagement pris avec cette charmante personne …

  • En voyant le titre j’ai cru que le récit ressemblerait à mon aventure : visiter plusieurs salles, en choisir une, mettre une option sur la date, ne pas prendre le temps pendant les 6 prochains mois de signer le contrat, apprendre à 5 mois du mariage que la salle a été loué à quelqu’un d’autre, recommencer les recherches… Heureusement notre deuxième choix (plus cher) était libre et cette fois nous avons signé assez vite (un mois après, faut pas pousser non plus ^^)

  • J’adore te lire! Ca fait du bien de voir que non, ce n’est pas évident de trouver ce qu’on veut.
    Nous, nous avons rapidement établi la liste des invités et nous avons trouvé notre bonheur sur le site des gites de france. Un petit endroit plein de charme pour 60 personnes, dont 30 peuvent dormir sur place.

    En tout cas, j’ai hâte de lire la suite!

    • Merci 🙂
      C’est vrai que c’est une bonne idée ça, les Gites de France. Et je suis d’accord avec toi Mlle Suisse : c’est un vrai avantage que de pouvoir loger au moins une partie des invités. C’est aussi le choix que nous avons fait avec M. Paladin.

  • “Ah non mademoiselle on ferme à 18h, on ne répond pas aux mails, et on ne fait des devis que sur visite” Sauf que j’ai HORREUR du téléphone. Et que, bizarrement, je travaille, comme la plupart des gens (étrange, n’est-ce pas ?) J’avais aussi l’impératif de la date fixe, ce que je mentionnais en toutes lettres dans mon mail de demande de devis. 90% des gens contactés m’ont répondu (parfois 6 mois après, oui, oui !) en me disant que la date n’était pas disponible, mais que d’autres dates l’étaient. Au début, j’ai répondu poliment. Puis plus du tout. Mais j’ai fini par les incendier en leur demandant s’ils savaient lire le français (en des termes plus crus ^^ => Quoi toi pas comprendre dans “date fixe” ?)
    Ah, aussi, quand un prestataire te dit ‘il conviendra de retourner le devis signé, etc., sous 7 jours’, il ne faut pas comprendre “prends ton temps mais pas trop” mais “grouille sinon il loue à quelqu’un d’autre avant la fin de la semaine !”
    Et alors, cette robe ? 😉

    • Je vois qu’on est quand même assez nombreuses à avoir eu affaire à des prestataires peu délicats !

      Attendre 6 mois pour te répondre ! Faut oser quand même ! Parfois, je me demandes si ce ne sont pas certains clichés qui ont la vie dure : femme + enfant = disponible le mercredi ! Ou grosse fête = gros salaire = femme au foyer. Qu’est ce que ça peut m’énerver !

      Et pour la robe : patience…. 🙂

      • Je crois surtout que ce sont des gens qui n’ont pas compris que le mariage relevait du domaine de l’événementiel, avec les horaires vraiment décalés qui vont avec, comme pour le spectacle !!
        Ah, peut-être aussi le sentiment que toi, future mariée, tu es novice et tu te plieras à leurs exigences puisque tu n’y connais rien et qu’eux sont dans le métier, tout de même… :-p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *