Trouver le lieu du mariage ? Trop facile !

Après t’avoir expliqué comment M. Licorne m’avait demandée en mariage alors que je ne voulais pas me marier, il est temps de te parler de la première étape de l’organisation de notre beau jour (et qui a été de loin la plus simple) : la recherche de la commune et du lieu de notre mariage !

C’est l’une des premières choses sur laquelle nous nous sommes mis d’accord avec M. Licorne, avant même de fixer une date. Et ça a en fait été assez simple grâce aux contraintes qui existent en France à propos de la célébration du mariage civil. Il est dit dans les textes officiels que tu ne peux te marier que dans trois endroits : ton lieu de domicile, ton lieu de résidence ou la commune où vivent tes parents ou ceux de ton/ta fiancé(e). Il est dit explicitement sur le site du gouvernement que « Le mariage est célébré dans une commune avec laquelle au moins l’un des deux a des liens durables, de façon directe ou indirecte (via un parent). »

Trouver le lieu du mariage ? Trop facile !

Crédits photo : Aquilatin

Ça nous laissait donc en théorie trois options : Paris où nous vivons avec M. Licorne, le Loiret où vivent Papa et Maman Licorne, et la Meurthe-et-Moselle où vivent beau-papa et belle-maman.

Nous avons procédé alors par élimination :

  • Paris : hors de question. Certes, c’est ici que nous vivons, mais nous sommes dans un arrondissement avec BEAUCOUP de jeunes couples comme nous. Le samedi les mariages s’enchaînent tous les quarts d’heure, c’est absolument l’enfer. En plus de ça, il faut que tout le monde puisse se garer à proximité de la mairie (je me suis un instant imaginée en mariée en train d’arriver en métro), puis faire repartir tout le monde en voiture, puis sortir de Paris pour aller vers le lieu de réception, avec tous les risques d’embouteillages, de perdre des gens en route… C’était beaucoup trop de stress pour l’anxieuse licorne que je suis.
  • Le Loiret : cette option est restée de loin la plus sérieuse. Après tout, c’est là-bas que j’ai vécu pendant les 18 premières années de ma vie, que j’ai rencontré ma team de super demoiselles d’honneur, il y a des coins très beaux sur les bords de la Loire… et puis « traditionnellement » on se marie chez les parents de la mariée (OK, ce n’était pas un argument valable à mes yeux mais bon). Pourtant je ne me projetais pas du tout en train de sortir de la mairie de ma petite ville, avec le risque de croiser des voisins ou des anciens camarades de classe qui ne seraient pas invités. Je n’arrivais pas à ressentir un véritable attachement à cette ville, dont la seule vertu est que mes parents y ont acheté leur maison. Après réflexion ça ne me plaisait pas.
  • La Meurthe-et-Moselle : d’un point de vue pratique, c’était l’idéal, car une bonne partie de nos deux familles vit en Lorraine ou en Alsace, donc à moins de deux heures de route. Sauf que le frère de M. Licorne avait déjà prévu de se marier en août 2016 (soit quelques mois avant la date que nous envisagions au printemps 2017), chez mes beaux-parents justement. Nous allions donc avoir un tiers des invités en commun, la même mairie et peut-être la même salle, le tout à peine avec un an d’intervalle. Je n’avais pas envie que notre mariage soit un copier-coller du sien. En plus le temps est souvent frais et incertain dans l’est de la France, surtout au printemps ! Option également éliminée donc.

Et maintenant on fait quoi ?

Nous nous retrouvions donc à un peu plus de deux ans du mariage sans lieu qui nous emballait vraiment et sans salle.

Et c’est là que j’ai lancé une idée un peu farfelue : et si on se mariait en Charente, département d’où était originaire ma grand-mère paternelle et où mes grands-parents se sont mariés ? Ma famille y possède depuis des générations une très belle maison, dans un petit village absolument charmant. La maison est située au bord de la Charente et fait face à un magnifique château. Je m’imaginais déjà arriver à pied à la mairie, n’ayant que quelques mètres à parcourir depuis la maison, faire des photos dans le jardin, être entourée par ces vielles pierres que j’aime tant. En plus, le propriétaire du Château a rénové les anciennes écuries il y a peu et les a transformées en salle de réception. Gniiiiii, je pourrais me marier dans un châteauuuuu ! Je suis absolument emballée par mon idée.

Trouver le lieu du mariage ? Trop facile !

Crédits photo : Photo personnelle

Une vielle photo du Château retrouvée dans les archives de la maison.
Ma maison de famille est coupée, mais elle est située juste à droite, au bord de l’eau.

Trouver le lieu du mariage ? Trop facile !

Crédits photo : Photo personnelle

La même vue prise il y a un an

M. Licorne connait bien le village et la maison et trouve l’idée géniale également. J’en touche deux mots à mes parents qui sont aussi très enthousiastes, surtout Papa Licorne pour qui ce village est très important sentimentalement. Mon grand-père paternel, qui a perdu ma grand-mère il y a longtemps maintenant, est très ému lorsqu’il apprend notre souhait de nous marier là-bas. Dans la famille Licorne l’idée fait vraiment l’unanimité !

Reste maintenant deux-trois questions à régler, et non des moindres : demander une dérogation au Maire de la commune pour nous marier civilement, vérifier que les écuries du Château correspondent à nos critères esthétiques et financiers, et expliquer notre choix aux parents de M. Licorne, qui ne connaissent pas le village et son importance dans ma famille.

Étape 1 : organiser une rencontre au sommet

D’un point de vu purement légal, il n’est pas évident que le Maire du village accepte de nous marier. Certes, je peux témoigner d’un « lien durable » avec la commune, mais je dois quand même demander une dérogation. Durant l’été 2015, alors que mes parents sont en vacances sur place, je les envoie donc en délégation spéciale auprès du Maire pour demander s’il accepte de nous marier. J’étais hyper stressée car j’avais vraiment peur de son refus, qui aurait mis tous nos plans à l’eau.

Heureusement, celui-ci a accepté aussitôt en entendant notre nom de famille, bien connu dans le village notamment grâce à mon arrière-grand-père médecin, ouf ! Il suffit juste que je déclare résider dans la maison familiale quelques mois avant mon mariage. Problème réglé donc.

Le petit bonus : la salle des mariages se révèle être très à notre goût, un peu ancienne mais super bien entretenue avec son joli parquet ciré.

Trouver le lieu du mariage ? Trop facile !

Crédits photo : Photo personnelle

Étape 2 : tomber amoureuse de notre salle

Dans la foulée, j’envoie Papa et Maman Licorne visiter les fameuses écuries du Château. La salle est immense, avec des vieilles pierres, des poutres, une belle hauteur sous plafond (7 ou 8 mètres !), un préau en cas de pluie pour le vin d’honneur, une belle esplanade, un parc auquel nous avons accès librement et le château en arrière plan… Bref, je suis conquise, et le prix est raisonnable vu la beauté du lieu (1500€ pour 4 jours de location). En plus, elle n’est pas du tout réservée pour 2017, car il n’y a pas beaucoup de mariages dans la région, donc nous pouvons nous marier à la date que nous souhaitions. Elle présente enfin deux atouts non négligeables à mes yeux : il n’y a pas de tables ou de chaises sur place, donc nous pouvons tout louer à notre goût (entendre par là : tables rondes et chaises Napoléon), et aucun prestataire n’est imposé.

Nous ne réfléchissons pas longtemps : ce sera notre salle ! Nous n’en avons visité aucune autre et dès que notre date de mariage a été choisie nous avons bloqué la réservation.

Trouver le lieu du mariage ? Trop facile !

Crédits photo : Photo personnelle

Trouver le lieu du mariage ? Trop facile !

Crédits photo : Photo personnelle

L’entrée (monumentale) de la salle, l’esplanade pour le vin d’honneur et le préau

Trouver le lieu du mariage ? Trop facile !

Crédits photo : Photo personnelle

Ce que tu vois au mur ce sont des accessoires de sellerie, anciennes écuries obligent.
Il y a même de vieilles voitures à cheval de l’autre côté de la salle, sur une mezzanine.

Trouver le lieu du mariage ? Trop facile !

Crédits photo : Photo personnelle

L’endroit où  va se tenir la cérémonie laïque dans le parc

Étape 3 : convaincre beau-papa et belle-maman

Lorsque j’ai annoncé à mes beaux-parents que nous avions choisi de nous marier en Charente, ils ont été surpris et un peu sceptiques sur le choix du lieu. Je dois reconnaître que d’un point de vue pratique c’était un peu aberrant, car seul un de mes oncles habite à proximité, mais les autres invités ont tous minimum 400 km à parcourir pour venir à notre mariage (comme dit M. Licorne, au moins tous ceux qui feront le déplacement seront vraiment heureux d’être là). Ils pensent aussi – à raison – que ça va être un peu plus dur pour nous d’organiser le mariage à distance car aucun parent n’est sur place pour assurer le relais (mais je t’avoue que ça m’arrange bien, comme ça on gère comme on veut !).

Pour finir de les convaincre, je leur propose d’aller passer un weekend avec nous dans la vieille maison, afin de découvrir le village et la région. Et j’ai très bien fait, car ils ont été conquis du premier coup d’œil par les lieux, ils arrivent mieux à se projeter et comprennent maintenant pourquoi je ne démordais pas de mon idée.

Mission accomplie !

Comment as-tu choisi la commune où tu allais te marier ? La recherche de salle a t-elle été aussi simple ? As-tu dû faire preuve de persuasion auprès de tes parents ou de tes beaux-parents ? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



23 commentaires sur “Trouver le lieu du mariage ? Trop facile !”

  • Waouhhhh c’est vraiment superbe ! Et le fait que ce soit dans un « village de famille », je trouve ça très touchant !! Vous avez très bien choisi !!

    • C’est vrai que ce village est à la fois un très bel endroit et un endroit sentimentalement très important… On était tellement heureux lorsque le maire a accepté le mariage civil (on se serait marié dans le village de toute façon même sans mariage civil, mais là nous pouvons faire la totale !)

  • woua ! Je crois deviner où c’est – ma belle famille étant du coin- et l’intégralité du village est effectivement charmant 🙂

    Félicitations !

    • Ah ça fait plaisir de retrouver quelqu’un qui connaît ce joli endroit. Je me dis qu’avec la floraison au mois de mai et la vue sur le château depuis le jardin de la maison ce sera parfait !

    • En même temps comment résister aux vieilles pierres ! J’ai hâte de voir les photos de ton lieu de réception Mademoiselle Chihuhua ! 😉

  • haha, ton fiancé a eu la même reaction que le mien « comme dit M. Licorne, au moins tous ceux qui feront le déplacement seront vraiment heureux d’être là », sauf que nous c’était par rapport a la date et non au lieu (nous nous sommes marié un vendredi).

    • C’est sûr qu’en faisant le choix d’une date hors week end ou d’un lieu éloigné, on sait que les gens ne viendraient pas « par hasard »… mais c’est ce qui rend la fête encore plus exceptionnelle je trouve, le fait que plein de monde vienne de loin pour fêter cela avec nous. On a même des invités qui viennent de l’étranger !

    • Nous avons fait les repérages sur les lieux avec notre photographe et il était très enthousiaste, j’espère qu’on va pouvoir faire de super photos 🙂

  • Pour le mariage de Mlle Mini-nous, les invités les plus proches avaient dans les 300 km à faire, le plus éloigné (à être venu) environ 1350km. Et pour ceux qui ne pouvaient pas venir parce qu’ils étaient à 9000km, nous avons réussi à monter un skype (avec l’aide de la mairie) pour qu’ils soient un peu là quand-même. Pour ceux qui étaient en métropole, s’ils ne sont pas venus ce n’est pas à cause de la distance mais pour d’autres raisons.

    • Oui oui, la salle est immense (est encore sur les photos on ne se rend pas complètement compte), donc maintenant l’objectif est de trouver de la déco volumineuse pour occuper l’espace !

    • Je m’aperçois qu’on a fait pas mal de choix très symboliques sur les lieux ou les personnes qui vont intervenir lors de la cérémonie… Je pense qu’il va falloir prévoir des mouchoirs à foison !

  • Sublime!!!

    J’espère que l’on verra les photos de votre joli jour dans ce splendide endroit…

    Pour ma part, il était évident que notre mariage aurait lieu dans ma ville de naissance, celle de mes parents qui y sont nés et y vivent depuis toujours. Etant très proche de mes parents et Monsieur passant de nombreux weekends chez eux avec moi, était d’accord !

    Nous ne souhaitions pas nous marier dans notre ville actuelle où nous avons acheté notre appartement en raison de mon métier… Etant enseignant dans cette toute petite ville, je ne souhaitais pas être mariée par mes parents d’élèves qui sont adjoints ni croiser mes élèves sur la place ! 😀

    Côté héritage familial, ce fut pour les photos de couples… Nous les avons faites dans/autour de mon chalet familial, transmis de génération en génération depuis mes arrières grands-parents et à chaque fois que je les regarde, je ressens cette émotion particulière: cela restera toujours des photos à nous/chez nous <3

    • Ouiiii, c’est génial de pouvoir concilier bel endroit et valeur sentimentale. Mais je dois expliquer aux invités qui ne connaissent pas le village pourquoi on se marie aussi loin

  • Je me marie aussi dans un lieu qui compte beaucoup pour moi et ma famille : le village de ma maman. J’ai beaucoup bougé dans ma vie (papa militaire oblige) et c’est le seul lieu auquel je me sente vraiment liée car j’y ai passé toutes mes vacances d’été, et j’y ai même habité 3 ans. Mes parents s’y sont mariés, mes frères et soeurs baptisés, mes arrières-grands-parents et mon papy y sont enterrés, et j’ai appris récemment que mes grands-parents aussi s’y sont mariés (je pensais que leur mariage avait eu lieu dans une ville proche) !

    Bref, une longue histoire. Alors tant pis si la mairie va être en travaux durant notre mariage et que l’église est moderne et pas vraiment belle. C’est important et très émouvant pour moi de me marier là !

    • Ah je te comprends tout à fait ! J’ai passé aussi une bonne partie de mes vacances d’été dans ce village à jouer avec mes cousins, c’est vraiment le lieu de rassemblement. Une fois que l’idée avait germé, c’était impossible de ne pas se marier là bas !
      J’ai retrouvé une photo prise dans le jardin lors du mariage de mes grands parents, on va essayer de refaire la même 60 ans plus tard !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *