À la recherche de nos bagues de fiançailles – Partie 1 : d’errances en déceptions

Si tu te souviens bien, après une discussion épique, Monsieur Kowhai et moi avions décidé d’entrer en « pré-fiançailles » le temps de nous trouver des bagues. Oui, au pluriel – lui aussi a été gâté !

Quand la bride aime les bijoux…

Instant confession : moi et mon petit côté matérialiste, on tenait beaucoup à avoir une jolie bague de fiançailles. Je considère les bijoux comme un symbole durable, qu’on regarde quotidiennement. Pas question de sacrifier sur la qualité, quitte à y mettre le prix.

Faire fabriquer une bague sur mesure à partir d'une bague ancienne

Crédits photo (creative commons) : Hans

Dans les limites du raisonnable cependant : tout en aimant les belles choses, il me semble absurde, si on n’en a pas les moyens, de se priver pour un bijou dont le prix affiche cinq zéros (ou représente le fameux « deux mois de salaire du promis » recommandé partout sur Internet…).

Monsieur Kowhai, bien conscient de l’importance du sujet pour moi, s’amusait à me taquiner : « Je t’achèterai un bout de verre pilé pour nos fiançailles, personne ne verra la différence ! »

J’ai fait vite valoir mon veto sur cette approche. Avec gentillesse et délicatesse, style : « Si tu m’achètes un bout de verre, je te le ferai manger. »

… et le groom aussi !

Nous étions d’accord pour que Monsieur Kowhai aussi reçoive un cadeau pour nos fiançailles.

Non seulement j’avais très envie de lui faire plaisir, mais en plus, je voulais vraiment que nous ayons chacun une représentation de notre amour à chérir : au-delà de l’aspect égalitaire de la chose, c’est un si beau symbole !

Petit problème : la traditionnelle montre, les boutons de manchette… c’était soit déjà offert, soit d’aucune utilité pour lui. Alors, que faire ? Renoncer au cadeau ?

Pas du tout ! Mon amoureux m’a surprise en me demandant une bague de fiançailles, pour homme. Une idée lumineuse à laquelle je n’avais même pas pensé, mais qui finalement tombait sous le sens.

Nous sommes donc partis de ce pas en quête de nos précieuses, des paillettes plein les yeux ! … Et nous avons vite déchanté.

Les joâââillers

Pour rappel, Monsieur Kowhai possédait par sa mère une bague de famille, surnommée le « coup de poing américain » pour sa taille gigantesque, dont nous pouvions réutiliser les pierres pour faire nos bijoux.

Faire fabriquer une bague sur mesure à partir d'une bague ancienne

Crédits photo : Photo personnelle

Le « coup de poing américain »

Nous sommes donc très vite partis sur la piste de faire fabriquer sur mesure nos bagues, à partir des saphirs et petits diamants dont nous disposions.

Cette idée en tête, mais sans vision plus précise, nous nous sommes dirigés la bouche en cœur vers quelques bijoutiers de notre ville afin de nous faire une idée sur le design, les pierres, et le budget.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que cette session a été riche en remarques de tout poil !

  • « Des saphirs ! Mais les diamants sont tellement plus intemporels ! » (Ça, c’est une affaire de goût, à défaut d’être vos affaires, cher Monsieur.)
  • « Un solitaire de diamant, c’est un investissement, vous savez… C’est un excellent choix si vous songez à revendre par la suite. » (Nous ne voulons pas de diamant, je répète, nous ne voulons pas de diamant…)
  • « Réutiliser vos pierres, ah, il faudrait que je les examine et que je les fasse évaluer… Vous ne voulez pas de diamants, au lieu de ces petits saphirs, Mademoiselle ? C’est si dommage. (Je suis ZEN, je suis ZEN.) Ce sera 100$ pour l’évaluation et 200$ de surcharge pour sertir des pierres non choisies par notre maison. » (Je suis Z… attends, tu as dit quoi, là ?!?!?!)

L’artisan

À ce stade, réutiliser les jolis saphirs du « coup de poing américain » semblait compliqué.

Et puis, nous avons rencontré un orfèvre qui acceptait de réutiliser les pierres et de nous faire un modèle sur mesure, dans le style qui nous plairait. Joie !

Sauf que ce monsieur, charmant au demeurant, était un artisan, pas un designer, et s’attendait à ce que nous fournissions tout le travail créatif. À ce stade, j’avais grandement besoin d’être guidée, et nos échanges de mails, pour cette raison et quelques autres, se sont révélés plus frustrants qu’autre chose.

Nous avons donc décidé de continuer nos recherches, et de mon côté, j’ai dégainé mon matériel de dessin pour arriver à nos prochains rendez-vous avec une meilleure idée des bagues de nos rêves.

À suivre…

Et toi ? As-tu pris la route du sur-mesure comme nous, ou as-tu trouvé ton bonheur en bijouterie ? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



14 commentaires sur “À la recherche de nos bagues de fiançailles – Partie 1 : d’errances en déceptions”

  • Non mais c’est hallucinant cette volonté de forcer le client à choisir quelque chose qu’il ne souhaite pas ! J’aurais été exactement comme toi : Fuir fuir fuir !
    Ahhh mais donc du coup tu as dessiné ta bague toute seule ?? J’ai hâte de savoir la suite, vraiment !! 😀

    • Exactement, nous avons fui à toutes jambes ! Après, la réaction des joailliers que nous avons rencontrés s’explique assez facilement: je ne l’ai pas précisé dans l’article, mais la tradition de la bague de fiançailles en diamant est extrêmement ancrée en Nouvelle-Zélande (c’est un peu comme aux Etats-Unis de ce point de vue), donc le choix de toute autre pierre leur paraît bizarre.

    • La suite arrive bientôt ce me semble 😉
      Oui les saphirs de la bague sont vraiment jolis, nous avons eu beaucoup de chance de pouvoir en utiliser !

  • Comme quoi on trouve des Mireille vraiment partout, c’est hallucinant quand même !
    Effectivement, ne pas utiliser les magnifiques saphirs de la bague de famille de ton Amoureux aurait été fort dommage… Vous avez eu raison d’insister et de poursuivre vos recherches 🙂

    Hâte de découvrir le résultat final, d’autant plus si c’est toi qui as assuré le design de ta future bague de fiançailles ^^

    • Merci Nala ! Mireille s’invite ailleurs que dans les salons d’essayage, qui eût cru que l’ambiance feutrée d’une bijouterie lui irait si bien ? 😉

  • Oh ouiiiii, des saphirs <3
    Je te rejoins complètement sur le choix de faire un cadeau au fiancé (une de mes prochaines chroniques l'évoquera d'ailleurs ;))
    Et ce "coup de poing américain" parlons-en 😀 Je le trouve très joli comme ça, et en même temps je comprends très bien la volonté de vous l'approprier. C'est une très belle manière de faire perdurer un objet à valeur sentimentale, tout en le mettant à votre goût.
    Quant aux propos des joalliers que vous avez rencontré, no comment. Avec du recul sur mes préparatifs, je me dis que cela vous a fait une entrée en matière un peu rude dans le "business" du mariage… Peut être ont-ils tout de suite perçu le "manque à gagner" de ne pas fournir les pierres ? Sinon, pourquoi vous pousser à l'achat de nouveaux diamants ? J'ai hâte de voir comment vous avez trouvé votre bonheur !

    • Ah, avec ton pseudo, je me doute que je prêche une convaincue pour le choix du saphir sur la bague de fiançailles 😉
      Je suis d’accord avec toi que le “coup de poing américain” est une très jolie bague, mais maheureusement elle est aussi extrêmement volumineuse (je crois que je l’avais mesurée à 1cm au dessus du doigt, et la largeur dépassait largement celle de mon annulaire). Par goût et par esprit pratique, je désirais un bijou beaucoup plus discret et facile à porter afin d’être sûre qu’il m’accompagne partout.
      Je crois que tout simplement, ces bijoutiers qui ont voulu nous vendre des diamants à toute force ne nous ont pas pris au sérieux. 🙂 la tradition du solitaire en diamant a la vie si dure en Nouvelle-Zélande qu’ils se sont sans doute dit qu’ils pourraient nous faire changer d’avis… mais non !

  • J’ai des saphirs et des diamants ET pour ma bague de fiançailles ET pour mon alliance et je ne le regrette pas du tout car j’adore les saphirs, point barre! 😛 Non seulement c’est un choix personnel mais en plus pour toi le choix des saphirs revêt une signification particulière alors fonce et laisse tomber les gens qui veulent te faire choisir à tout prix des diamants! Tiens voici mes bagues; on voit mal, mais de chaque côté du gros saphir de ma bague de fiançailles il y a de petits diamants: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10154766504616695&set=pb.679981694.-2207520000.1527157758.&type=3&theater

    Et je crois plus ou moins à cela, mais ça fait plaisir à lire quand même 😉
    Signification du saphir. Le saphir parce qu’il est bleu est souvent associée au ciel et à la pureté : pureté des sentiments, union apaisée et fidélité. … A travers l’histoire, le saphir symbolise la vérité, la sincérité et la fidélité, la paix, la joie et la sagesse. 🙂

    • Mince, je n’arrive pas à ouvrir ton lien Madame Québec… dommage car la description de tes bagues m’intrigue (et j’adooooore regarder les bijoux des autres, je trouve ça fascinant 😀 ). Si tu repasses par ici, n’hésite pas à m’envoyer la photo par mail : mllefantail@mademoiselle-dentelle.fr .

      J’aime beaucoup la signification du saphir que tu as trouvée. Sincérité et fidélité, mais en voilà de belles valeurs pour un couple 🙂

  • Je trouve les saphirs tres romantique, j ‘ en reve . Pour nos alliances avec l’amoureux nous avons aussi fait du sur mesure et nous ne regrettons pas du tout.
    Si par hasard cela peux interressez certaines , l’atelier Telkel (telkelbijouxcreation.wordpress.com) sur toulouse fait de super création et lyly est tres a l ecoute.
    Hate de suivre la suite et de voir le resultat final

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *