L’histoire (dramatique) de ma bague de fiançaille

Tout d’abord, bonne année 2013 ! Je te souhaite zenitude et créativité pour l’organisation de ton mariage, des prestataires compréhensifs et un entourage sur lequel tu pourras compter pour t’accompagner dans ce projet.

Aujourd’hui, je vais te raconter l’histoire de ma bague de fiançailles.

As-tu remarqué qu’en général, lorsque tu annonce ton futur mariage, les gens te présentent d’abord leurs félicitations et enchainent derechef sur un petit coup d’œil à ton annulaire gauche à la recherche de LA bague ? Eh oui, pour beaucoup, la bague de fiançailles reste le symbole physique de la demande en mariage.

The proposal

Lorsque monsieur Pas Trop BCBG m’a demandé en mariage dans la garrigue en février 2012, il n’avait pas choisi de bague, et je dois dire que ça me convenait très bien. À moi le shopping dans les bijouteries de Paris ! (Sauf pour les brides les plus fortunées d’entre nous, admettons que ce n’est pas un shopping qu’on fait tous les jours !) Et puis surtout, j’avais la certitude de pouvoir choisir une bague qui me plairait vraiment.

Mais avant de me lancer, j’ai quand même demandé à monsieur Pas Trop BCBG un budget maximum. Au début, grand seigneur, il m’a répondu que je pouvais choisir ce que je voulais… Ce qui a donné lieu à l’amusant dialogue suivant :

– Pas de budget maximum, mademoiselle BCBG, tu choisis, et moi je m’arrange derrière. (Voix grave et virile de l’homme qui assure.)

– Herm… tu es sûr mon chéri ? Tu sais, même si je ne veux pas d’une bague à 50 000 €, il me faut quand même un ordre de grandeur pour pouvoir commencer à chercher.

– 50.000€ ??? N’importe quoi, ça ne coûte pas aussi cher une bague ! (Voix un peu moins grave et un peu moins virile de l’homme qui découvre un monde qu’il ne soupçonnait pas.)

– Eh bien, il y en a pour tous les prix. De 10€ jusqu’à… Pas vraiment de maximum en fait…

– Ok… Donc disons que jusqu’à (chiffre à trois zéros) euros, je peux assurer.

– … Je… je t’aime. (Voix émue et yeux qui brillent. L’homme de ma vie est plus que généreux, surtout quand on sait qu’il envisage de payer cette bague seul, et que ses revenus, bien que très corrects, ne sont pas du genre à le pousser à s’exiler en Belgique…)

– Ah oui, je me souviens tu avais bien aimé les bagues chez Dior Joaillerie, tu peux peut-être commencer par regarder là bas ?

– Heu… oulà, comment dire… Il faudrait que je t’épouse au moins 10 fois pour envisager une bague de chez Dior Joaillerie…

– Hein ??? Mais ce sont des cailloux ! Ça ne peut pas coûter aussi cher que ça !!! (Voix  fluette et tremblotante de l’homme qui trouve que la vie, eh bien parfois, c’est vraiment trop injuste !)

Et me voilà donc partie en quête d’une bague, mon budget et deux envies dans un coin de ma tête : de l’or blanc, et un saphir… rose ! Je ne suis pas très bijoux ni brillants, mais du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré ces saphirs d’une couleur originale qui varie entre le rose pâle et le fuchsia.

Diamant sur Canapé

Et puis au détour de la rue Saint-Honoré à Paris, à peine ma recherche commencée, je flashe sur une jolie bague dans une petite boutique. Elle est neuve, toute simple – un saphir rose taillé en ovale, entouré de deux brillants et montée sur or blanc – et… dans notre budget (tout pile !).

Ni une, ni deux, je rentre et je l’essaye. Elle me plait, j’y retourne donc quelques jours plus tard avec monsieur Pas Trop BCBG.

Mes yeux brillent, ma tête tourne (ou peut-être est-ce l’inverse). Oui, c’est une bague neuve dénuée de toute histoire, mais elle me plait. Et sa monture suffisamment classique me fait dire que je ne me lasserai pas.

La décision prise, monsieur pas Trop BCBG retourne seul dans la boutique pour régler les détails du versement et négocier aussi la bague. Parce que oui, jolie Bride-to-be, une bague (comme quasiment tous les frais des prestataires de ton mariage), ça se négocie. Les joaillers sont habitués, et, pour fidéliser un jeune couple qui reviendra potentiellement chez eux choisir leurs alliances, ils sont prêts à baisser leurs prix. Donc n’hésite pas à aborder le sujet. (Pour info, nous avons eu au final une réduction de 20% !)

Puis je patiente jusqu’au mois de juillet. Le temps de finir de payer la bague pour monsieur BCBG, et aussi parce que je trouvais que la bague était bien plus en sécurité dans le coffre du bijoutier que dans le bazar de mon appartement, étant donné que je voulais attendre mes fiançailles en août pour la porter.

Et… enfin nous allons la chercher. Elle est encore plus belle que quand je suis passé la faire mettre à ma taille. Je ne veux plus l’enlever. Au moment de la ranger dans la sacoche de mon fiancé avec les papiers de l’assurance, j’ai presque envie de faire un caprice et de la porter dès à présent…

C’est sur un petit nuage que je sors de la boutique. Je suis heureuse, monsieur Pas Trop BCBG est heureux de me voir heureuse (même s’il m’a avoué avoir versé des larmes de sang pour finir de payer cette bague).

Bref, nous nous posons à l’intérieur d’un café pour roucouler à loisir. Mon fiancé part se laver les mains, laissant sa sacoche sur la chaise à coté de moi. Je regarde mes mails sur mon smartphone. Ah tiens, un mail du notaire pour notre contrat de mariage… Je suis occupé à le transférer à monsieur Pas Trop BCBG et ne fait plus du tout attention au monde qui m’entoure…

… Eh oui, vois tu venir le drame ? Lorsque monsieur Pas Trop BCBG revient, il regarde sa chaise et me dit :

– Ben, et ma sacoche ?

– Ta sacoche ??

– Oui ma sacoche, elle était là sur ma chaise…

–  … ??!!??

–  C’est une blague ? (D’une voix moins assurée) C’est une blague, hein ?

Et là, l’horreur. En quelques secondes, le monde bascule. Quasiment sous mon nez, quelqu’un a volé la sacoche de mon fiancé, sans que je ne voie rien.

Dans sa sacoche, ses clés d’appartement, ses papiers, ses moyens de paiement, ses clefs de voiture (garée à 10 mètres du café), les papiers d’assurance de la bague achetée une heure plus tôt et…

… MA BAGUE ??!!??

triste

… Eh bien, tu sais, ce caprice que je voulais faire en gardant ma bague au doigt ?

Je l’avais fait. J’étais ressortie de chez le bijoutier avec à mon annulaire cette jolie promesse brillante. Et aujourd’hui je bénis cette pulsion enfantine, et ma maman qui m’a toujours répété ce conseil : « Une bague n’est jamais autant en sécurité qu’à ton doigt. ».

Brrr… Rien qu’en écrivant cette chronique, j’en ai encore des sueurs froides.

Alors oui, ce vol a clairement bousillé la petite bulle de bonheur dans laquelle nous planions, le week-end tout entier et même les jours qui ont suivis. Ça a été une galère sans nom pour bloquer les différentes cartes de crédit, récupérer la voiture, changer les serrures, porter plainte, refaire les papiers. Monsieur Pas Trop BCBG m’en a voulu plusieurs jours de n’avoir pas été plus attentive et d’avoir involontairement trahi sa confiance.

Ça a vraiment été difficile, et je suis traumatisée à vie de n’avoir pas vu ce qui s’est passé à 20 cm de moi… Mais ça aurait pu être bien pire. Car, avec la bague et les papiers de l’assurance volés ensemble, il ne nous aurait resté que nos yeux pour pleurer.

Alors, même si maintenant ma bague toute neuve a une histoire, jolie Bride-to-be, voici deux conseils :

  • Surveille tes affaires même à l’intérieur d’un café.
  • Une bague n’est jamais autant en sécurité qu’à ton doigt !!!

Et toi, ton fiancé avait-il déjà la bague en te demandant en mariage? As tu déjà failli la perdre ? Comment aurais tu réagi ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



51 commentaires sur “L’histoire (dramatique) de ma bague de fiançaille”

  • Brrr, à te lire j’ai aussi des sueurs froides.
    Paris est le royaume des pickpockets, et ils sont très doués, tu n’as pas grand chose à te reprocher.
    Si tu l’avais vu, aurais tu eu la rapidité nécessaire pour le rattraper et le plaquer au sol ?? !!
    Tu as bien fait de suivre ton instinct.
    Et ton chéri aurait aussi pu se dire que si tu avais vu la scène tu aurais peut être été plus en danger…
    En tout cas, tu nous racontes ça avec beaucoup de talent et on partage tes émotions, toutes tes émotions : les meilleurs et les pires, tout comme dans un mariage 😉

    • Merci melle Coquelicot !

      Je crois effectivement que même si j’avais vu le voleur agir, le temps que mon cerveau analyse ce qui était en train de se passer, je n’aurai rien pu faire… Mais après comme dans toute expérience de ce genre, tu ne peux pas trop t’empêcher de penser à ce qui se serait passé si… à ce que tu aurais du/pu faire pour éviter…

      Apres ce sont des « pro », ils rentrent dans un café, repèrent en deux trois coups d’oeils ce qu’il y a à prendre et hop, au suivant….

  • C’est vrai ça, tu ne nous proposes pas une petite photo de ZE bague ?

    Tu as bien fait de suivre ton instinct. Mais il n’y a rien de plus pénible que de devoir refaire tous ces papiers et compagnie. Mais maintenant c’est une histoire ancienne, même si vous ne serez pas prêt de l’oublier 😉

    • C’est sûr! Pour les papiers, heureusement monsieur Pas Trop BCBG en a récupéré une partie quelques jours plus tard aux objets trouvés (ainsi que son portefeuille, cadeau commun de son anniversaire 3 jours avant le vol!) Mais c’est sûr que ce sont des démarches pénibles…. Surtout que tu ne peux pas porter plainte sans… un papier prouvant ton identité…. pratique quand tu viens de te les faire voler!

  • Brrrrrrr j’en ai des frissons ! Quelle angoisse ! ça a du bon, les pulsions enfantines, hein. 🙂
    Mais comme tout le monde… cette histoire donne très envie de voir une photo de cette fameuse bague ! 😉

  • Oh punaise !!!!
    le stress ! je te voyais déjà sans ZE bague ! Tu as bien fait de vouloir la porter de suite ! je pense que j’aurais fait pareil… d’ailleurs, j’ai fais pareil lol
    Quand le groom m’a demandé en mariage, nous avons du garder le secret pendant 1 semaine, mes parents étant en voyage… mais je n’ai pas résisté à l’occasion de la porter de suite, pendant notre journée parisienne… en la laissant par la suite à la maison pour ne pas attirer l’attention 🙂

    Malheureusement, même en restant attentifs à ses affaires, les pickpockets sont extrêmement doués !
    Je vais te raconter l’histoire de 6 mois de ma vie à Barcelone… j’y ai vécu pour un stage de fin d’étude… une amie vient me rejoindre quelques jours, et nous allons diner avec une autre amie dans une petite pizzeria (dans un quartier pourri… j’avoue, mais on s’était perdu, et il commençait à être tard)
    Elle avait un joli téléphone rose… bien flashant, qui était sur la table, pendant le dîner. On règle, on part… on se dirige vers le metro et on se fait bousculer par un couple mais sans pouvoir voir leur visage… étonnées mais sans forcément voir le mal… nous descendons dans le metro et elle fouille dans son sac pour prendre son téléphone, pour envoyer un message à son cher et tendre… et là… tu vois bien le scénario… plus de téléphone ! elle l’avait glissé dans une poche extérieur de son sac, sans fermeture éclair.
    résultat des courses, plainte le lendemain à la gendarmerie… l’enfer ! je te passe les détails, mais ça a été vraiment très compliqué !
    donc même en faisant attention, on est vraiment pas à l’abri d’un vol !

    (je vais m’arrêter là, mais je peux te dire que j’en ai encore des tartines à te raconter… mes amis canadiens qui se font voler leurs affaires à leurs pieds, une tentative de vol, pris la main dans le sac dans le métro (et ce n’est pas l’expression, j’ai vraiment surpris une personne la main dans mon sac))… bref… ce n’est de la faute de personne, c’est vraiment que les gens sont TRES doués !)

    par contre… je suis curieuse de la voir maintenant cette SO Précieuse ! ^^

    • Ah oui Barcelone c’est vraiment dur pour les touristes de ne pas se faire détrousser…. à tel point qu’en général les policiers donnent directement un formulaire en français aux touristes dans certains commissariats, tellement ils ont l’habitude… 🙁

      Tu as bien fait de la porter tout de suite ta bague!

      Je vais mettre une photo de ma prchieuuuusssssseeeee dans ma prochaine chronique *golum* *golum*

  • ohlalaaaaaaaaa tu as bien fait de la porter de suite!
    Mais la voiture n’a pas été volée alors????
    Moi j’ai porté ma bague dès qu’il me l’a offerte et je ne l’ôte jamais, jamais jamais. Sauf quand je fais le ménage (ce qui est extrêmement rare je dois ‘ladmettre!).
    D’ailleurs ça me fait très bizarre de me dire que je vais bientôt la changer de doigt pour y glisser l’alliance à la place (je ne porterai pas les deux ensemble).

    Pour ma part, aucun vol, je suis une chanceuse… On ne m’a jamais rien pris. Mais je suis un peu parano des fois, comme quoi ça a dû quand même servir!

    Et malgré ton histoire horrible, ce n’est pas très gentil de nous punir en ne nous la montrant pas!!! 🙂 j’ai trop envie de la voir cette jolie bague !!!

    • Non la voiture n’a pas été volée… un coup de chance incroyablecar, quand je dis qu’elle était garée à 10 mètres, c’était vraiment 10 mètres… genre il suffisait de sortir, d’appuyer sur la clef et de voir quelle voiture se mettait à clignoter… et bien sûr il y avait le permis de conduire et la les papiers de la voiture dans la sacoche de mon fiancé….

      Je pense que les voleurs n’ont jamais eu l’idée que nous aurions pu avoir la chance de nous garer si près de notre destination à Paris… 😉

      Sinon je suis curieuse, tu vas la porter à quelle doigt du coup ta bague?

      • Ce n’est pas à moi que la question est posée, mais la réponse est peut-être la même : je la porte et la porterai à l’annulaire droit (comme ma mère), même avant le mariage. Je pensais que c’était ce qui se faisait mais ici je découvre que pas forcément. 😉

      • Haha ben comme l’a dit Marie, je vais la passer de l’annulaire gauche à l’annulaire droit. En fait elle est très fine, mon alliance aussi, et j’ai les doigts très fins. Du coup je trouvais que ce n’était pas joli les deux au même doigt et que ça ne rendait pas honneur à ma bague de fiançailles qui pour moi reste LA bague. J’aime mon alliance mais c’est un symbole de mon mariage, une façon de montrer que je suis mariée. Tandis que la bague de fiançailles c’est celle que mon amoureux a choisi tout seul pour moi 🙂 et que j’adooooooore ! Du coup chacune aura son doigt :-p
        Au début je ne comptais pas mettre la bague de fiançailles lors de mon mariage et là je pense que finalement je la porterai à la main droite quand même. Je ne pense pas que cela choquera que j’ai déjà une bague. Puis j’ai envie de la porter alors je la porterai !

        En tout cas, heureuse que ton histoire ne se finisse pas si mal que ça…. T’inquiète un jour vous n’y penserez plus de façon énervée, peut-être n’en rirez-vous pas mais l’énervement sera parti avec le temps !

        • Oui je pensas faire la même chose le jour du mariage, pour ne pas gêner au moment de passer l’alliance..

          Et c’est vrai que c’est une bonne idée de « répartir » les bijoux 🙂

  • houlalala! terrible cette histoire. Comme quoi parfois les « caprices » de bride ont du bon!
    Ici pas de bague de fiançailles. Nous n’en avions pas envie ni les moyens. Mais j’avoue qu’a force de vous lire j’ai un peu regret. Tant pis c’est comme ça!

    • héhé c’est ce que je dis à chaque fois que je fais un « caprice »… »souviens toi de la bague…! »

      Une bague, ça représente toujours quelque chose…enfin c’est rarement neutre comme bijoux je trouve…alors pourquoi pas une bague des « 1 an » d’union? (ou des 2 ans, 3 ans…;) )

  • Mais c’est juste dingue cette histoire!!! Par contre c’est pas cool que ton chéri t’en ai voulu pour ce moment d’inattention ce genre de pickpocket c’est des pros et pas sûr que lui même s’en serait rendu compte si la situation s’était inversée. En tout cas merci du tuyau pour la négo je savais pas que c’était possible surtout dans les grandes maison de joaillerie…

    • C’est vrai mademoiselle Birdy, monsieur Pas Trop BCBG était très en colère… Je pense qu’il avait tellement peur de me lancer quelque chose de vraiment méchant qu’il a juste…rien dit durant plusieurs minutes… Et puis après les démarches pour annuler ses cartes, récupérer sa voiture, porter plainte, récupérer des clefs chez ses proprios ben… il n’avait pas beaucoup plus envie de parler… Au final, eh bien on a réussi à en parler, et à redémarrer, bien conscient que…ben ce sont aussi des mésaventures comme ça qui font la vie de couple… Ça s’est produit. Est ce que ça aurait pu être évité? Pas sûr….

      Sinon pour les bijoux, j’ai été la première surprise, mais c’est tout à fait possible, c’est même le bijoutier qui a abordé le premier le sujet!

  • Rhalala quelle histoire ! Et quel récit ! tu t’y entend pour nous faire palpiter le coeur dans tous les sens.
    Heureusement que tu l’avais au doigt ta bague magique. Au moins ton chéri aura des papiers d’identité an cours de validité pour les formalités du mariage… Positivons

    • Contente de faire palpiter les coeurs des demoiselles!!

      Sinon pour ses papiers, il les as retrouvés quelques jours plus tard aux objets trouvés, et ça, c’était un réel soulagement!

  • Oh que j’ai eu peur ! Déjà que je déprime si on me vole mon vélo, j’ose pas imaginer si cela avait été un bijou offert par mon cher et tendre (et surtout une bague de fiançailles !). Les papiers et clés c’est embêtant mais ça se remplace au moins.
    Sinon je trouve ton dialogue en début d’article très mignon, surtout le « N’importe quoi, ça ne coûte pas aussi cher une bague ! (Voix un peu moins grave et un peu moins virile de l’homme qui découvre un monde qu’il ne soupçonnait pas.) » ^.^

    • Merci Pimprenelle 🙂

      Et oui, c’est vrai, les clefs et les papiers, ça se refait.
      Une bague, en dehors du prix, c’est déjà un peu plus unique… et je préfère nettement avoir au doigt « la bague qui a failli se faire voler » que « la bague en remplacement de celle qui s’est faite voler » 🙂

  • J’ai du lire l’article deux fois pour m’assurer que OUI j’avais bien compris, tu avais bien mis ta bague!!! Je trouve ca horrible cette histoire ;((( Courage et merci d’avoir partage cette douloureuse experience. Ma bijoutiere m’avait dit aussi qu’il etait plus risque de laisser sa bague chez soi (et de pouvoir de la faire voler lors d’un cambriolage) que de l’avoir a son doigt. Autre regle tres importante: Ne JAMAIS l’enlever pour se laver les mains……

    PS: desolee pour les accents manquants je suis a Londres pour le week-end et les claviers anglais n’ont pas d’accents 😉

    • Hihi, deux fois??? je suis contente alors, je voulais tourner l’article de manière à y mettre le plus de suspense possible 😀

      Et sinon tu as raison madame Happy, il ne faut jamais enlever sa bague pour se laver les mains, surtout quand on n’est pas chez soi…. Au mieux c’est un coup à dévisser un siphon, au pire on peux l’oublier sur le rebord et ne jamais la revoir !!!!

    • Pas de panique, il suffit d’être attentif et de les garder sur soi , dans une poche intérieure de veste par exemple le temps de les rapatrier en sûreté 🙂

      En vrai, on n’est pas dans un pays de pillard, juste nous nous sentions faussement en sécurité parce que nous étions dans le café et pas en terrasse!

  • le truc a pas lire avant d’aller chercher les alliances (ou a lire justement)
    oui il avait la bague et des fois je me dit qu’il aurait fait une demande sans bague ne m’aurait pas déranger car comme soit j’aurais pus aller choisir avec soit je lui aurait dit que je n’en voulais pas… car elle est toujours (enfin plus fans la boite.. quoi que) dans la salle de bain.. elle est trop grande, et je ne m’habitue pas du tout a sa.. est ce le fait du « gros » caillou dessus, ou qu’elle soit trop grande.. et oui j’ai failli la perdre du fait qu’elle soit trop grande.. rien que le fait quand je suis en concert au moment de l’applauss la bague fait 100fois le tour de mon doigt.
    j’imagine pas le remontage de bretelle de mr si j’avais était a ta place

    • Bonsoir,
      Pourquoi ne pas la faire rétrécir un peu chez le bijoutier ?
      J’ai les doigts très fins et la bague que mon cher m’a offerte pour la St-Valentin était trop grande aussi. Je l’ai d’abord enfilée sur une chaîne et portée en pendentif quelques temps. Puis finalement on est allé chez le bijoutier pour la mettre à ma taille.
      Moi qui ne portait JAMAIS de bague, parce que je n’en trouvais simplement jamais qui m’allait, je me suis vite habituée 😉

    • Oh oui je rejoins Pimprenelle, tu peux essayer de la faire mettre à ta taille? Tu seras plus tranquille, donc tu la porteras beaucoup plus, et tu t’y habitueras plus facilement… sans compter que c’est moins risqué 😉
      Au début la mienne me gênait et accrochait tout ce qui traînait, je pensais que je n’allais pas pouvoir m’habituer car elle était montée assez en hauteur… et au final, au bouts de quelques jours….eh bien je ne la sentais même plus!!

  • Mlle BCBG faut pas nous faire des frayeurs pareil!! J’ai cru que j’allais me mettre à pleurer pour toi en lisant ton récit. Jusqu’à l’heureuse conclusion, heureusement. Du coup, une petite photo de ta belle rescapée?

    • oh je m’en serais voulu de faire pleurer quelqu’un avec mon histoire… Je crois que si elle ne s’était pas bien finie, je ne suis pas sûre que je l’aurai raconté sur ce blog… déjà parce que je serai sûrement encore en train de me morfondre, et en plus j’aurai eu peur de traumatiser toutes les jeunes ou futures mariées francophones avec mon expérience!

      Photo dans la prochaine chronique!

  • Oh la la, le stress! Comme je te comprends!
    Mon chéri à fait sa demande avec LA bague. Je l’ai adoré de suite mais elle était un tout petit peu trop grande (pas au point qu’elle glisse seule, mais si je secouais un peu la main). On est allé à la boutique à Paris la faire échanger, en prenant les transports. Pour rien au monde je l’aurais mise ailleurs qu’à mon doigt, et même comme ça je gardais le poing serré au fond de ma poche!
    Arrivés à la boutique la vendeuse nous dit qu’il ne faut pas que je porte la bague trop grande car ils vont l’échanger et je l’abîme… Sauf que je la garde en attendant qu’il reçoivent celle à ma taille!
    Résultat, retour en transport avec la bague dans la veste de chéri, poche intérieure, veste fermée.
    Mais je suis retournée seule chercher Ma bague a la bonne taille. Eh bien je crois que je n’ai jamais tenu aussi fermement mon sac de toute ma vie! J’étais soulagée en arrivant a la boutique! Finalement tout c’est bien passé mais ce fut le plus gros stress que j’ai eu depuis les résultats de mon concours!

    En tout cas je suis ravie pour toi qu’au final tu ai eu ce « caprice »!

    Et oui, une photo! 🙂

    • Hihi, j’imagine bien ton stress! On a toujours l’impression qu’on va pile se faire braquer à ce moment là… un peu comme on est sûr de se faire interroger en cours pile au moment où on n’a pas révisé 🙂

      Et elle est comment ta bague alors?

      (Photo in the next episode:) )

  • Brrr quel stress et quelle histoire angoissante ! Moi je regarde tout le monde d’un air suspicieux depuis que je porte ma bague. Et le voleur a sûrement été bien déçu en ouvrant la boite de la bague avec rien dedans ! Bien fait ! En tout cas, ne t’en veux pas trop, je pense qu’à Paris tout le monde s’est déjà fait avoir comme ça. Tu as sauvé la seule chose qui était irremplaçable…

    • Ah oui, c’est vrai je n’y avais pas pensé… il a du être bien attrapé avec son écrin vide et la photos de la bague avec le certificat de l’assurance…. bien fait pour lui!!

      Sinon au début je psychotais aussi un peu, l’impression que le monde entier regarde ton annulaire gauche comme un coffre fort à dévaliser… et puis en fait… non! Les gens ne remarquent pas trop en fait….

  • Ohlala j’adoooore comme tu écris ! C’est trop bien ! J’étais partagée entre le rire et le stress du début à la fin (parce qu’on le sent venir le truc… et en fait non ! bien joué !!) ! En tout cas, même si je comprends que ton homme ait été un peu fâché (qui ne l’aurait pas été ?), comme tu dis ça aurait pu être carrément pire ! Bien d’avoir répondu à ton caprice 😉
    Sinon dans la famille BCBG de M. B, c’est la famille du marié qui paie la bague de fiançailles. Oui oui, pas le fiancé, mais sa mère quoi. Du coup j’ai eu droit à une bien plus belle que celle que Mr B (aussi appelé RadinMan) m’aurait achetée 😉 Je pensais que c’était la tradition dans toutes les familles BCBG mais finalement faut croire que non ^^ Par contre moi aussi j’ai attendu les fiançailles pour la recevoir (presque comme toi quoi !!! lol).

  • Merci madame Loco, c’est vraiment gentil!

    Et alors ta bague, tu es allé la choisir avec ta belle mère du coup? 😀

    La tradition dont tu parles est assez vivace encore chez les BCBG (à la grande joie/au grand désespoir des futures mariées?) Mais comme la famille de monsieur pas Trop BCBG n’est pas vraiment dans ce trip… Eh bien c’est mon fiancé qui a tout payé 🙂

  • Oh làlà j’ai stressé en lisant l’article… et en même temps… ben je me sentais moins seule…
    oui oui… tu as bien compris ! Chéri m’a demandée en mariage pendant l’été, 15 jours après nous partons en vacances, et je me dis « non, je ne la laisse pas à la maison, image si on se fait cambrioler ? elle est plus en sécurité à mon doigt ! » nous partons donc , sur notre petit nuage… en allant à la piscine je l’avais accrochée autour de mon cou à ma chaîne pour ne pas qu’elle glisse dans l’eau. Je pense à tout hein ? sauf au vol à l’arrachée…
    2 mois plus tard, heureusement, notre assurance nous a remboursé une partie du prix d’achat, et chéri a cassé sa tirelire pour m’offrir la même à nouveau… fiou… autant dire que j’ai joué au yoyo avec mes émotions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *