Étiquette : robe de mariée

Parenthèse 8 : ma robe ou je ne sais pas ce que je veux… mais j’ai trouvé !

Parenthèse 8 : ma robe ou je ne sais pas ce que je veux… mais j’ai trouvé !

Bien que le mariage soit vraiment important pour moi, bizarrement, je ne me souviens pas avoir beaucoup imaginé ce moment étant plus jeune… Et donc, je ne savais pas trop ce que je voulais comme type de robe avant la demande de Monsieur Fernand. J’ai donc écumé Pinterest, lu avec avidité les chroniques de Mademoiselle Dentelle sur les robes disponibles et moult articles sur la morphologie…

Mon mariage au coeur de la forêt enchantée de Zelda : et la princesse fut…

Mon mariage au coeur de la forêt enchantée de Zelda : et la princesse fut…

Il est temps pour moi d’enfiler ma merveilleuse, que Maman Mounette a terminé de repasser. Je suis toujours aussi heureuse, et aucune ombre de stress ne vient gâcher ma préparation. Il fait beau, je suis coiffée et maquillée comme une nymphe grâce à Claire, je vais porter une robe à couper le souffle, et un peu plus loin dans le château se trouve l’homme merveilleux que je vais épouser.

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : nos retrouvailles tout en douceur

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : nos retrouvailles tout en douceur

Je me réveille petit à petit au son de l’agitation qui règne dans la maison, peu avant que mon réveil ne sonne. Ça y est, c’est le jour J, je l’ai tant attendu et il est enfin là ! Il est 6h, je n’ai pas dormi beaucoup, mais au moins j’ai dormi sereinement. Je me sens donc en forme. J’avoue que je ne savais pas trop à quoi m’attendre : allais-je être surexcitée, ou sur un petit nuage ? Non, je me sens… normale, en fait.

Mon mariage grec avec vue sur la mer : le jour J, mes préparatifs à l’hôtel

Mon mariage grec avec vue sur la mer : le jour J, mes préparatifs à l’hôtel

Je t’avais laissée la dernière fois alors que j’attendais mon coiffeur. Petit rappel, on est en Eubée, en Grèce, et aujourd’hui, pour moi et Monsieur Cook, c’est le grand jour ! Il est 14h30 et la cérémonie a lieu dans exactement cinq heures !

Je suis dans ma chambre d’hôtel, et à 14h30, mon coiffeur arrive, accompagné de ma belle-sœur, déjà coiffée ! Je suis contente qu’elle soit là elle aussi.

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : le matin du jour J

Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : le matin du jour J

J’ai relativement bien dormi pour ma dernière nuit de célibataire, réveillée par un chat pendant la nuit, mais vite rendormie.

Je me lève à 7h, avec un texto de Sébastien, mon coiffeur de la journée, qui m’écrit en même temps que mon réveil sonne ! Il est en avance et me demande s’il peut monter ou s’il faut attendre. Et hop, un premier petit coup d’adrénaline, je saute fissa dans la douche avant d’aller lui ouvrir. Je me force à avaler un yaourt et un morceau de pain, et fais du thé pour tout le monde avant de me mettre en place.

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 5 : le quatrième essayage ou le dénouement !

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 5 : le quatrième essayage ou le dénouement !

Début août, n’ayant pas encore été recontactée par la boutique pour programmer l’essayage de la nouvelle collection Bochet promis en avant-première, je me permets de me rappeler à leur bon souvenir. Je ne tombe pas sur ma Mireille la Persévérante, mais sur sa collègue qui n’est pas au courant de notre arrangement. Aïe ! « Je suis confuse parce que la maison Bochet est en congés annuels jusqu’au 4 septembre, alors je ne vois pas trop comment faire… » Ô désespoir !

Elle me promet de se renseigner et de me tenir au courant. Mais je n’ai pas grand espoir et je m’attends à devoir attendre l’arrivée officielle de la nouvelle collection en boutique pour pouvoir enfin trouver ma robe… seulement en septembre, donc (à trois mois du mariage, il y a de quoi commencer à flipper de finir toute nue devant l’autel) !

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 4 : le troisième essayage ou l’ascenseur émotionnel

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 4 : le troisième essayage ou l’ascenseur émotionnel

Si on prend quelques instants pour récapituler, tu sais donc que j’ai eu un premier coup de cœur, mais qu’il ne s’est pas confirmé au deuxième essayage (donc un faux coup de cœur), que j’ai eu un deuxième coup de cœur pour une robe « semi-sur mesure » avec les ajustements dont je rêvais, mais que j’avais peur d’être déçue du résultat final et que j’ai donc trouvé une robe avec un dos similaire dans une troisième boutique.

Je t’avais abandonnée au moment où j’avais pris rendez-vous et je t’invite donc à entrer avec moi dans cette troisième et dernière boutique (petit spoil !).

L’après-mariage : les restes physiques de notre mariage

L’après-mariage : les restes physiques de notre mariage

Un mariage, c’est l’union de deux personnes qui s’aiment à un instant T. C’est une journée qu’on souhaite la plus belle possible et quand c’est bien le cas, on repart avec plein de souvenirs.

Je te propose de faire un tour d’horizon des choses que j’ai faites de mon côté pour que ces souvenirs soient visibles au quotidien. Ça te donnera peut-être des idées.

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 3 : le deuxième essayage ou une robe presque « sur mesure » ?

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 3 : le deuxième essayage ou une robe presque « sur mesure » ?

Lors de la prise de rendez-vous, Mireille la Patiente (ce n’était définitivement pas une « vraie » Mireille : absolument adorable et parfaitement à l’écoute !) m’a envoyé un petit questionnaire à remplir en amont afin d’en savoir déjà un peu plus sur mes envies : j’ai trouvé ça très agréable et professionnel, et c’est très consciencieusement que je l’ai complété.

En arrivant au rendez-vous, je lui explique directement que j’ai eu l’occasion d’essayer ma fameuse robe Velasquez le matin même. Elle me propose alors d’essayer des modèles de la maison Bochet, une autre marque que j’avais retenue sur leur site, et de terminer par Velasquez de Lambert Créations, qu’ils ont également en boutique. Parfait ! Let’s go !

Quand la mariée apprivoise sa robe

Quand la mariée apprivoise sa robe

Alors d’abord, laisse-moi te remettre un peu dans le contexte. Comme on est déjà début novembre et que je me marie en mai, il ne faut pas traîner. J’ai la chance de pouvoir être un peu flexible sur mon emploi du temps et n’hésite donc pas à prendre mes premiers rendez-vous en semaine. De toute façon, les samedis sont complets.

Je prends donc rendez-vous pour le 24 novembre pour que Cécile puisse prendre toutes mes mesures et commencer la toile. Autant j’étais stressée pour le choix, autant je suis impatiente de voir ma robe. Mais il me faudra attendre encore un peu…