Mon mariage participatif : les préparatifs

Pour toi qui convoles dans quelques jours – mois – années (et tu es déjà là ?!), ton mariage, c’est un rêve que tu voudrais rendre réel. Avec des moyens humains et financiers plus ou moins limités. Dans un délai plus ou moins court. Et sans trop le dénaturer, si possible !

Pour savoir ce qui t’attend, voici un excellent résumé d’une année de préparatifs. Et pour savoir si vraiment tout peut et doit être parfait, suis-moi du rêve… à la réalité !

Mademoiselle Tango rêve… ses préparatifs

Tu te rappelles, il y a 1 mois, j’étais venue te dire que je partais à la campagne pour tout terminer sur place ? Que malgré certains grands changements inopinés, j’étais vraiment très zen ?

Notre grand Scénic rouge pompier, son coffre de toit et sa remorque étaient pleins à craquer. Nous partions sécuriser un étang, accrocher tout plein de lampions dans les arbres, et décorer une salle immense avec de gros ballons. Entre autres. Tout ça en 5 jours.

On y croyait ! Notamment parce que, mariage participatif oblige, des tas d’amis devaient venir nous retrouver pour nous aider. (Tu le sens venir, le coup ?)

Madame Tango : les préparatifs… en vrai !

A l’arrivée, nous passons 2 jours chez mes beaux-parents.

Nous découvrons que Beau-Papa Hombre, décidément peu à l’aise avec le concept participatif, n’a pas osé recruter les cordons-bleus de la famille. Pour le cocktail, il a préféré s’adresser à son traiteur habituel… Notre budget en prend un coup. Mais Beau-papa est rassuré. Il y aura à manger pour tout le monde, et ce sera bien présenté, en plus !

De son côté, Belle-Maman Hombre insiste pour que les invités conviés le matin à la cérémonie déjeunent au jardin avec nous. Heu… Ok. Il faut donc que tout soit prêt dès le vendredi soir. Mes rêves de fignolage de déco de dernière minute s’envolent. Mais Belle-Maman est rassurée : les invités n’erreront pas dans Poitiers à la recherche d’un sandwich !

En 2 jours, ma zénitude n’est plus qu’un joli souvenir… Hombre vient de m’annoncer qu’il n’a plus du tout l’intention de sécuriser l’étang. C’est vrai, après tout. Puisque la cérémonie ne se fera pas au jardin, il suffira de surveiller les petits pendant quoi… 2 heures, maximum ! Et puis, niveau budget, il s’est aperçu que ça ne collerait pas, mais alors pas du tout avec ses prévisions.

Là-dessus, la météo s’en mêle. La décoration du jardin devra attendre : les lanternes en papier, c’est très joli, mais ça supporte mal la pluie !

Et le mauvais temps a un autre effet inattendu. On dirait bien que la bonne volonté de nos amis se dilue peu à peu dans les flaques… Ils ne nous rejoindront finalement que la veille. Certains sont même carrément injoignables !


Devant tant d’adversité, nous nous résignons à organiser le cocktail à l’intérieur, en espérant que nos invités ne se marcheront pas dessus. Une fois les enfants couchés, Hombre et moi passons nos soirées à terminer en amoureux nos petits sachets de lavande et autres livrets de messe devant un bon feu de cheminée ! Et mes essais coiffure finissent aux oubliettes, tout comme nos répétitions de valse

La prochaine fois, je te dirai pourquoi nous sommes arrivés en retard à l’Eglise. Tu sauras si mon chignon home-made a réussi à tenir toute la journée, et si notre carrosse s’est finalement transformé en citrouille !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



20 commentaires sur “Mon mariage participatif : les préparatifs”

  • Je suis un peu sidérée de l’attitude des amis “injoignables” et absents.

    On sait bien qu’un mariage c’est beaucoup de stress, surtout quand une partie est homemade.

    Pas très correct de leur part. J’espère malgré tout que vous avez réussi à vous en sortir 🙂

  • Oh Madame Tango ! Je suis contente de te lire. Mais alors quel teasing ! Qu’est ce qui s’est passé finalement ? Tu as pu décorer comme tu voulais ou pas ? Et quand est ce qu’on verra ta précieuse ?
    Ta répétition de valse me fait sourire : à J-3 mois mon homme s’est mis en tête de valser pour l’ouverture de bal ! Il trouve ça beau. Ok chéri, calme toi ! on va y réfléchir….
    Toi qui est une pro, c’est possible d’apprendre des rudiments de valse en 3 mois ?

    • En 3 mois c’est jouable mais…il faut s’y investir!

      Un de mes tres bon amis est professeur de valse. je suis déja allée à une sceance collective de 2h: tu y apprend les rudiments, les 4 pas de la valse, et tu fais déja quelques enchainements… mais clairement, c’est un peu light deux heures. Lui me conseille 4h de cours particulier qui permettent de choregraphier et maitriser une valse courte de 2 minutes… Apres une valse plus longue, c’est plus de travail aussi 🙂
      Ce qui est chouette, c’est que la valse s’est hyper varié, tu en as des modernes, mexicaines, vienoises, muzettes…. tu trouvera forcément celle qui te va!

    • Ben je suis pas une pro mais on a commencé nos cours avec une tres gentille dame sur Paris, bien loin des “boites a valses” super cheres et elles nous a dit qu en trois /quatres cours tout le monde maitrisait les bases. Au bout de 3 cours on voit nettement nos progres.Apres z’homm sera jamais un grand danseur il aura toujours un peu de mal a se laisser aller mais bon avec un peu de champagne on devrait parvenir à l’équilibre

      Pour le reste, mademoselle tango ton message m a pas mal ému : je sais pas si je serai restéee si zen que toi dans les mêmes conditions !

        • Nous avons pris des cours de lindy hop pour notre entrée de bal mais mon pere voulait danser une valse,du coup ma belle-mère aussi… Bref, en 1h, nos profs nous ont montré comment reculer et tourner sur une valse avec un rythme moyen. Mon mari qui est archi nul a réussi à relever le défi. Plus que l’apprentissage d’une danse, demander une chorégraphie. Vous n’avez pas le temps d’apprendre toutes les finesses d’une danse en 3 mois.

  • Que de chamboulements! J’espere en tout cas que tout a fini dans le bonheur, l’amour et la joie
    Vite, vite Madame Tango la suite…

  • Et bien, finalement beaucoup de changements de dernière minutes !!!!
    Mais a priori, tu as su tout gérer !!!!
    Hâte de connaitre la suite !!

  • Y a des couacs certes, ce n’est pas toujours comme on l’a prévu le mariage même ceux qui ont l’air parfaits en apparence.
    En même temps elle n’a pas tort belle-maman pour le coup du déjeuner. Je vois ça mal pour un invité le matin qui a fait la route et tout d’être largué pour le midi.
    C’est peut-être culturel, je ne pourrais pas le faire en tout cas en plus t’as envie d’être avec ces personnes qui sont venus spécialement pour toi. Ca fait bizarre de partager un moment fort puis de se séparer au moment du repas. Le tout après c’est que, belle-maman insistant et toi n’étant pas tout à fait partante, il faut qu’elle t’aide bien pour le mettre en oeuvre y compris financièrement.

  • Le coup des amis c’est vraiment dommage mais je peux comprendre. Quand on te demande ton aide 6-8mois à l’avance tu es emballé et hyper motivé! Et puis tu te rends compte que ca va être trop juste pour toi. C’est dommage qu’ils ne t’aient pas prévenus plus tôt par contre…

    Enfin, des derniers jours qui chamboulent tous tes plans, c’est l’horreur et comme je te comprends… 🙁

    Trop hate de lire la suite et surtout de voir les photos!!! 🙂

  • Que de courage pour les changements de dernière minute. J’ai hâte de connaître la suite.
    Je vois que tu t’es marié au alentour de Poitiers. Pourras tu me dire quelle est la salle que vous avez choisi car je suis en pleine recherche dans ce coin là. Merci par avance.
    J’ai hâte de connaître la suite mais en attendant Félicitations (en retard).

  • Houla, un mariage plein de couacs! J’adore 😉 Et oui, les gens emplis de bonnes intentions qui se dégonflent au dernier moment, c’est un classique, malheureusement!

    En ce qui me concerne, je le dis et redis: un mariage permet de faire apparaitre comme par magie les travers de pas mal de personnes qu’on avait perçues tout autrement jusque là. Pour le meilleur et pour le pire 😉

  • 🙂 Je vous rassure, tout s’est bien terminé ! Mais il fallait quand même que je passe par l’étape “petites désillusions” avant de poursuivre, simplement parce que ça peut servir à d’autres 😉 Et oui, en effet, les invités ont leur vie, et c’est normal qu’elle passe avant notre mariage. Quant aux invités du matin, je précise que l’immense majorité vit sur Poitiers et ses environs, donc quand j’écris “errer”, c’est juste un peu ironique 😉

  • Tout s’est bien terminé, ouf!

    Je suis d’accord avec Madame Diane, les travers des autres se voient lors de l’organisation d’un mariage!
    Exemple tout simple: mon amoureux et moi allons dans le sud pour visiter les salles, choisir, et voir le traiteur. Eh bien mes parents ont payé une salle que nous n’avons pas encore visitée! Ils ont tout réservé, fait les chèques de caution et de réservation sans nous en parler!

    Madame Tango, la suite, la suite!
    Et toutes mes félicitations!

  • Ah la la, toutes ces désillusions si proche du grand jour, il y a de quoi devenir chèvre ! Mais si proche du jour J, on est bien obligé de composer avec… J’ai hâte de découvrir la suite de ton récit.

  • Alalala, que de changements de dernière minute. Toi qui étais si calme, ça a dû tout de même t’inquiéter légérement, non ? J’essaye de me rassurer, en me disant que si ça m’arrive, il ne faut pas que je dramatise, lol. Le plus dommage je trouve : l’attitude de certains de tes invités, qui vous ont simplement lâchés.
    Hate de lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *