Mes astuces pour personnaliser ma tenue et être la plus belle

Après avoir enfin trouvé ma robe de mariée (il m’a tout de même fallu onze mois pour ce « détail ». Et moi qui voulais faire croire que ça n’avait pas d’importance pour moi…), je pensais que le plus dur était passé. Et pourtant… J’ai acheté ma robe dans un magasin dit de prêt-à-porter, c’est-à-dire que j’ai choisi dans un catalogue un modèle existant que l’on a retouché à mes mensurations. Bien sûr des modifications étaient possibles en option, mais elles restaient limitées. Vois-tu, j’ai demandé à ce que l’on me rajoute des bretelles mais je n’ai eu le choix qu’entre deux modèles qui ne me plaisaient pas.

Je me suis mise à nouveau à douter de ma robe, mais cette fois-ci, pas question d’en acheter une autre. J’ai plutôt décidé de me l’approprier pour qu’elle me ressemble.

Être belle, c’est aussi être à l’aise

Si tu te souviens, j’ai commandé un bustier alors que c’était typiquement le genre de robe que je ne souhaitais pas. Et même si je suis désormais convaincue qu’elle me va bien, je ne suis pas à l’aise car cela implique de porter un soutien-gorge sans bretelles.

Mais dans la vie, il n’y a pas de problème, mais seulement des opportunités de se dépasser. C’est donc sur les conseils de Claire l’Habilleuse que je me rends dans une boutique Viksen pour essayer de me laisser convaincre par le maintien des soutiens-gorge à bretelles amovibles. Avec mon gros bonnet, c’était loin d’être gagné. Et pourtant, les miracles existent ! Non seulement je trouve de quoi soutenir et sublimer ma poitrine, mais en plus, j’en profite pour m’offrir un panty sculptant.

Si comme moi tu ne trouves plus ton bonheur chez les grandes enseignes, je te recommande vivement cette boutique car là-bas, mon bonnet G paraissait presque minable à côté des bonnets H !

Une robe de mariée prêt-à-porter personnalisée

Malgré mon soutif de compétition, en réessayant ma robe je me sens toute nue. Je n’ai jamais porté de bustier et en y réfléchissant bien, le jour de ton mariage est le jour où l’on te regarde le plus, non ? Ce n’est donc peut-être pas le moment d’expérimenter un style que tu vas devoir apprivoiser tout doucement.

C’est pour cette raison que je me décide définitivement à adopter les bretelles. Mais pas celles du magasin car elles ne vont pas avec mon style. Ne trouvant pas mon bonheur, je l’ai provoqué en achetant du tissu au mètre pour confectionner des bretelles cousues par ma maman. Certes, elle prend des cours de couture depuis des années mais elle n’a pas l’habitude des tissus si délicats. Mais je t’assure qu’il est très facile de coudre des bretelles. Comme elles partent de l’intérieur et qu’une fois la robe portée, les coutures ne se voient pas, je peux t’avouer que les finitions n’étaient pas nickel mais peu importe, elles ont tenu toutes la soirée.

Voile ou voilette ?

Durant plusieurs mois, j’ai été tiraillée par cette question. Impossible de me décider car j’aime le côté glamour et sophistiqué de la voilette autant que le romantisme et le traditionalisme du voile.

Mais mince, on ne se marie qu’une fois, pourquoi choisir ?! En plus, Jessica Alba dans les 4 fantastiques (oui, ceci est une haute référence cinématographique !), lors de son mariage, elle porte les deux et pourtant la wedding fashion police n’a pas encore sévit.

Jessica Alba, les 4 fantastiques

Crédits photo : Twentieth Century Fox France

La fashion police, non, mais tous mes proches eux, trouvaient que c’étaient une idée saugrenue. Contre toute attente, le jour J, je n’en ai eu que des compliments ! Même de la part de mon beau ténébreux qui déteste pourtant les voilettes.

Il faut dire que je m’étais donnée du mal. J’ai fait moi-même mon voile dans le même tissu que mes bretelles ; rien d’extraordinaire, un rectangle de tissu de 2 mètres sur 1, monté sur un peigne tout simple commandé sur internet. Montant de l’opération : 16€.

Quant à la voilette, ma belle-mère a trouvé un très joli tissu « cage à oiseaux » à grosse maille au marché Saint-Pierre que j’ai simplement fixé avec des épingles à cheveux.

Des accessoires d’inspiration années folles

J’aime beaucoup l’atmosphère des années 20 : l’essor du jazz, le début de la prohibition en Amérique, l’âge d’or des grands couturiers… Les femmes  adoptaient alors une touche chic et glamour.

Même si je refuse de donner un thème à mon mariage, que ça soit pour la décoration et pour nos tenues, je me suis un peu inspirée de l’esprit des fêtes  démesurées de Gatsby Le Magnifique.

Ma belle-mère m’a cousu un magnifique châle en (fausse) fourrure. Quand on se marie au mois d’octobre, on envisage toutes les températures.

Pour les bijoux, j’ai opté pour des perles et du doré. Pour la plupart des pièces que j’avais déjà. Ma maman m’a prêté une de ses paires de boucle d’oreilles en or. Ce qui me permettait d’ailleurs de compléter la liste de mes accessoires neuf, bleu et ancien par le petit quelque chose d’emprunté. Pour la petite histoire, lorsque j’étais petite je ne supportais que le plaqué or, et je faisais justement une allergie aux boucles d’oreilles en question.

Pour rester dans le thème des perles, il faut que je te parle de mon bouquet…

Le plus beau des bijoux

L’accessoire le plus remarquable de ma tenue aurait dû être mes chaussures… Mais voilà, je suis très allergique au pollen et les fleurs que je supporte ne sont pas forcément celles que je souhaitais pour me marier. Hum, Hum, très intéressante ta vie Madame Paris-Paris. Attends je t’explique.

Tu n’es sans doute pas passée à côté de la tendance des bouquets en tissu et papier. Personnellement, je suis totalement fan ! Alors que ma mère, ma belle-mère et ma grand-mère avaient commencé la confection de fleurs en crochets pour le réaliser, je suis tombée amoureuse d’un magnifique bouquet en perles.

Cependant, je n’ai pas eu de coup de foudre pour son prix : 250 euros sans compter les frais de livraison depuis les États-Unis. Je ne me suis finalement jamais renseignée mais je crois qu’il existe également une sombre histoire de frais de douane que tu ne peux pas connaitre à l’avance et qui peuvent être exorbitants.

C’est parce que j’ai eu des scrupules à ajouter cette dépense à notre budget que j’ai décidé de le faire moi-même. Je peux te dire que ce fut un vrai défi car je n’ai trouvé AUCUN tutoriel sur internet. J’ai passé une première commande de perles de 60 euros, mais je n’en ai pas eu assez pour la taille que je souhaitais, j’ai dû repasser une commande dont je ne me souviens plus le montant. Mais pour sûr, mon bouquet ne m’a pas coûté 250 euros.

En plus de l’économie que j’ai réalisée, ce bouquet qui trône désormais chez moi sous une magnifique cloche en verre, est le fruit d’une incroyable aventure participative. J’ai d’ailleurs commencé sa confection dans la voiture de Madame Médicis alors que nous étions en route pour Toulouse, pour assister à la merveilleuse union de Madame Pocahontas avec John Smith. C’est grâce aux contributions de mes 10 demoiselles d’honneur, de ma belle-mère et de Madame Médicis que je suis arrivée au bout de ce projet qui me tenait particulièrement à cœur. Pour cela, un grand merci ! Vous m’avez offert le plus beau des cadeaux de mariage car c’est un bouquet éternel. Dans 50 ans, je penserai encore à vous en le contemplant…

Tu ne peux pas savoir à quel point je suis fière de cette réalisation qui a nécessité plus de 30h de travail… Mais à mes yeux, le résultat en valait vraiment la peine.

Bouquet Mme Paris-Paris - Crédéit photo Cynthia Cappe

Crédits photo : Cynthia Cape

Et toi, tu es plutôt voile ou voilette ? As tu envie d’un bouquet de fleurs fraîches ou comme moi de quelque chose de plus durable ? Tu envisages de le fabriquer toi même ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Mes astuces pour personnaliser ma tenue et être la plus belle”

  • J’aime l’idée de voilette et voile et pour avoir vu le résultat, c’est juste canon 🙂
    Et le bouquet est très joli et je suis d’autant plus fan de l’histoire…

  • ooh merci pour cette article tiens, je regardais des photos et je me disais: purée la voilette c’est tellement beau (j’aime les inspirations, vintage, les robes qui vont avec) mais un voile qu’est ce que c’est émouvant à voir sur une mariée!
    Hâte de voir l’ensemble!!

    Je suis moins fan du bouquet de perles, enfin ce n’est pas ma couleur de prédilection mais quel travail!! Il est super beau ! Bravo!!
    Un tuto ça aiderait bien des mariées qui voudraient se lancer en effet !

  • Très sympa ton bouquet. C’est la première fois que j’en vois un comme ça en tout cas.

    Pour notre part, on c’est décidé sur un thème mélange… “Back to the 50’s” un mélange de thème année 50 et de Retour vers le futur (ouai nous sommes de bons geek qui adorons cette trilogie).
    Du coup je porterai un bibi avec voilette et puisque je déteste les fleurs (à cause de mon apiphobie) il n’y en aura surement aucune de vrai au mariage. Mon bouquet sera lui aussi un mélange, je suis très “bricoleuse”, je tricote, je “scrap”, je coud…. je compte me faire un bouquet en pompons dans lequel j’insérerai surement des boutons de couleurs et de formes différentes par ci par là.

  • Je me reconnais totalement dans ta première partie !! J’ai moi aussi acheté une robe bustier, alors qu’au départ je ne voulais absolument pas de bustier ! Mais comme c’est la robe qui correspondait le plus à tous mes critères et que ma sœur et mes DH m’ont trouvé belle dedans, j’ai choisi celle-là…
    Je me suis trouvée belle également dedans (j’espère que demain je penserai pareil, elle est arrivée et on doit faire les retouches, ça fait 6 mois que je ne l’ai pas vue !), mais je suis très mal à l’aise dans un bustier ; je me sens toute nue et je n’ai pas envie de passer ma journée à le relever…! Donc j’ai demandé si on pouvait y mettre des bretelles, et c’est possible sans frais supplémentaires, car on prendra la dentelle du bas de la robe, qui est trop longue 🙂 Tout est bien qui finit bien 🙂

    Et je voulais aussi te féliciter (enfin toit et tes aideuses) pour ton super bouquet ! Ce n’est pas mon style, mais tu as raison d’avoir voulu le faire, car je pense qu’il va parfaitement avec ta personnalité !!!

  • Pour ma part j’ai choisi une robe one shoulder et je trouve que c’est un bon compromis même si au départ je n’étais pas fan du tout.
    Concernant l’idée voile plus voilette c’est une superbe idée je pense l’adopter.
    Le bouquet est magnifique j’entreprends la confection du mien très prochainement il sera en broche à strass (il existe qques tuto sur ma toile) car moi non plus je n’aime pas les fleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *