Comment procéder pour trouver LA robe ?

Mon article sera plus bref que le précédent, mais je tenais à bien séparer les deux escales. La première était le récit de mon aventure vestimentaire. La deuxième sera davantage des conseils sur comment s’y prendre.

Ou plutôt comment je m’y suis prise et comment j’ai réussi à me décider rapidement en 3 essayages. Finalement, en moins de 3h au total j’ai réussi à trouver la robe qui me va comme un gant, et qui correspond à ce que j’avais imaginé.

Je précise que je n’avais jamais rêvé de ma robe de mariée. J’ai rêvé de l’instant où je me voyais dans une belle robe blanche/ivoire (qui est floue !) entrer dans l’église au bras de mon papa, les larmes aux yeux, tout le monde te regarde, mais toi tu ne vois que ton prince au bout de l’allée, qui t’attend à l’autel. Ce qui compte beaucoup pour moi, c’est l’émotion de ce moment-là. Je me suis vu danser dans les bras de mon prince lors de l’ouverture du bal. Mais je n’ai jamais rêvé de me regarder dans un miroir pour admirer la robe que j’avais.

C’est vrai que je partais avec zéro a priori.

Ce qui est essentiel, chère lectrice, c’est d’avoir du recul et d’essayer d’exprimer tes goûts qui sont en phase avec la réalité, et non qu’avec tes rêves. Bim claque ! Et oui, c’est important. Je te propose de me suivre pas à pas, quitte à prendre un crayon et un bout de papier pour tenter de faire cet exercice. Je l’ai fait pour ma part plus ou moins naturellement, avec du recul, du bon sens, et des étoiles dans les yeux (mais pas trop quand même).

écriture

Petit exercice

Tout d’abord, tu vas lister les choses caractéristiques des robes de mariée. Mais attention, ne fais pas une seule colonne, mais au moins trois pour classer ces choses-là.

Exemples :

  • « meringue », sirène,
  • longue ou courte, traîne
  • bustier,
  • bretelles ou tour de cou,
  • dos nu, décolleté plongeant ou non,
  • voile (quelle taille, tulle fin ou grossier),
  • tulle, taffetas,
  • couleur, blanche, ivoire
  •  strass, dentelle, perles, broderie…

Bref, liste le maximum de choses qui te viennent à l’esprit. Mets des croix dans les colonnes (–, -, ~, +, ++), n’hésite pas à en mettre entre deux colonnes. Le but est de te donner une idée de ce que tu as envie de porter.

Ensuite, si tu portes des robes dans la vie de tous les jours ou lors de soirées, observe le style que tu aimes porter, celui dans lequel tu te sens bien et belle. Certes, on ne porte pas des robes de mariée tous les jours. Mais ce qui est important, c’est de remarquer si tu aimes les décolletés, si tu aimes avoir la taille soulignée, les choses amples au niveau des hanches… Bref, observe-toi !

Là, c’est le moment où il faut concilier les croix de tes rêves et ta garde-robe quotidienne. Moi-même, j’ai trouvé des robes sublimes sur Internet, qui m’allaient moins bien que ce que j’aurais imaginé.

Une fois que tu as concilié tout ça, il faut avoir des idées bien précises en tête. C’est ce que j’ai fait, et c’est quelque chose qui a bien marché. Mais attention, avoir des idées précises en tête ne signifie pas être fermée à toute proposition autre. Bien au contraire, j’ai essayé davantage de robes hors de ma liste, que des robes qui correspondaient parfaitement à mes critères. Je te le concède je n’ai pas essayé des dizaines de robes, étant donné que j’ai fait moins de 3h d’essayages au total. Mes idées ont eu raison de moi au final.

Bien sûr, il est essentiel de se balader sur Internet pour se faire un portfolio des robes de mariée qui plaisent. Tout simplement pour pouvoir faire évoluer les croix que tu as mises dans ton tableau. Les goûts changent au fil du temps, et s’adaptent en fonction de ce que tu te sens porter, bien sûr.

essayages de robes de mariée

Côté budget

N’oublie pas également de te renseigner sur le budget dont tu disposes, et également du budget des robes que tu as repéré.

Petite anecdote : en sortant de la boutique de Lyon, je passe devant une autre boutique. Et là, coup de foudre, je vois en vitrine la robe que je n’aurais même pas osé imaginer dans mes rêves. Je rentre, je demande si je peux l’essayer. Ils sont occupés, ils me demandent de repasser. A tout hasard, la vendeuse me demande la fourchette de mon budget, pour finalement me dire qu’elle vaut au moins 2000€. Gloups !

Et là, un court instant (qui a duré quand même une grosse demi-journée), je me suis dit « et si c’était celle-là ?! Je serais prête à mettre 2000€ ? ». Heureusement que je me suis raisonnée comme une grande. N’explose pas ton budget pour une robe que tu vas porter une seule journée.

Important : renseigne-toi du coût du jupon, du voile, de la veste, des gants et autres accessoires. Au final, la robe ne représente que 60% de mon budget. Les 40% autres sont justement le jupon, le voile et le boléro. Et là, je n’ai pas encore compté les bijoux, sous-vêtements, chaussures… (Maquillage et coiffure sont un peu à part)… Qui ne sont pas gratuits, bien sûr !

Les essayages

Maintenant que je t’ai exposé « ma » méthode pour faciliter la recherche de ta robe de mariée, je vais te donner quelques conseils pour les essayages.

Comme je te le disais dans mon article précédent, c’est bien de pouvoir être accompagnée de quelqu’un qui connaît un peu le monde du tissu. Moi-même qui fais de la couture, trop absorbée à regarder ma robe, je n’avais pas vu la grossièreté de la dentelle, ce qui aurait pu tout gâcher si je m’en étais rendue compte le jour J.

C’est bien d’être accompagnée d’une personne qui te connaît, qui sait être objective (dire les choses en face n’est pas forcément facile, mais essentiel), qui n’a pas forcément les mêmes goûts que toi (ça facilite l’objectivité). MamanFox et moi avons les mêmes grandes lignes de goûts pour choisir une robe qui « fait mariage », mais elle n’aurait pas pris la même que moi si elle avait été à ma place (eh ben oui Maman, c’est moi qui me marie !).

essayages de robes de mariée

Surtout, SURTOUT, évite de te rendre seule dans une boutique pour des essayages. Moi qui avais du courage et qui avais envie d’aller essayer des robes seule, eh ben je me suis pris une grande claque et suis ressortie déçue. Une fois sortie de la boutique, seule dans la rue, c’est difficile de relativiser sur ce qui vient de se passer. Aller seule est loin d’être impossible, moi-même je l’ai fait (et c’est quand même là que j’ai essayé pour la première fois LA robe) ! Mais je te souhaite beaucoup de courage.

Je n’ai pas eu l’occasion d’y aller avec des copines ou mes témoins à cause de la distance de la région, mais je vais me rattraper sur les essayages coiffure-maquillage-robe (retouches). Je suis sûre que c’est un bon moment à passer entre copines aussi.

L’ESSENTIEL selon moi

Enfin un dernier conseil chère lectrice, parles-en avec ton cher et tendre. Attention, je n’ai pas dit lui dévoiler quelle est LA robe, mais d’en parler. Discute avec lui de ce qu’il aimerait aussi, ou de tâter le terrain savoir s’il aimerait ce que tu imagines porter comme style de robe. Nous avons une anecdote à te présenter à ce sujet pour insister sur le fait que c’est essentiel, selon moi ! Je laisse la place à M. Jones pour t’en parler (j’en ris encore).

L’œil de M. Jones

Ah la robe ! Si j’ai croisé des articles où ces messieurs ont accompagné ces dames à leurs essayages, ce n’était pas mon envie. En monsieur très classique (qui a dit vieillot ?), j’avais décidé que la robe, je ne voulais pas la voir avant notre mariage à l’église. Na !

Mais attention, ne pas vouloir la voir, ça ne veut pas dire ne pas en discuter. On a parlé de nos goûts et envies, on a regardé des catalogues de robes (oui, je connais le catalogue Cymbeline par cœur maintenant). J’ai même emmené ma douce à un salon du mariage.

Depuis l’achat, je la rassure et lui assure que je la trouverai belle magnifique dans cette robe. De toute façon c’est ma chérie, et elle n’a pas besoin d’une robe de mariée pour être la plus belle ! Pour moi, c’est avant tout LA plus belle des femmes, avant la plus belle des robes !

Après de longues tractations (et de nombreuses pressions), j’accepte un soir de regarder la collection dans laquelle elle a choisi sa robe, et de les commenter avec elle. Au début je suis méfiant (de peur qu’elle me dise c’est celle-là !) et prudent : je n’ai pas envie de faire une bourde. Puis ensuite, j’y vais de mon petit commentaire sur chaque robe. Rien de bien méchant, on rigole bien. Enfin arrive celle-ci :

acajou

Crédits photo : Églantine Créations, collection 2013, modèle Acajou

Et là, sûr de moi, je lâche « Celle-là, elle fait momie* ! », et je passe directement à la suivante… Arrivé au bout, elle me dit qu’il y en a une je n’ai pas aimé et qu’elle a failli prendre. Et là, c’est le gros blanc ! Je me dis zut, et re-zut, je n’aurais jamais dû accepter ce petit jeu !

Je réfléchis un peu et lui remontre quelques robes que j’avais peu aimées en lui disant qu’elles sont quand même bien… Puis je percute qu’elle parle de la momie ! Je pensais lui avoir dit que je n’appréciais pas trop les robes « modernes » sans tulle, ni dentelle.

Pas de souci, la soirée se finit sur de grands éclats de rires. On discute, Mademoiselle est rassurée, je suis passé un peu vite sur sa robe, mais je l’ai apprécié (ouf !). La momie, on ne l’a pas oubliée et on a bien rit, n’empêche la soirée aurait pu se finir en drame.

Je terminerai par ces petits mots : Mesdemoiselles, soyez certaines qu’il aimera d’autant plus votre robe qu’il ne l’aura pas vu ! Vous avez bon goût, il vous trouve magnifique tous les jours et vous trouvera encore plus belle LE jour !

* Je présente mes excuses aux demoiselles qui apprécient ce style et cette robe, ce n’est que mon point de vue – et plus je la regarde, plus je l’apprécie ! (Et si Mlle Fox arrivait avec cette robe en octobre ?)

Et toi ? Combien de temps as-tu mis pour trouver ta robe ? As-tu suivi une méthode infaillible ? Comment trouves-tu cette méthode ? Tu as passé des heures à flâner sur Internet ? Combien de robes as-tu essayé ? Ton prince a été surpris de tes choix ? Toi aussi, tu as vécu une telle expérience ? Des fous rires? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



28 commentaires sur “Comment procéder pour trouver LA robe ?”

  • Je suis d’accord sur le faite de parler des robes avec Monsieur… moi j’ai même fait mieux… Je lui ai montrée les photos de mes 4 essayages avec ma robe dedans et il a préféré une que je n’aimais pas… pas grave il aura la surprise dans 23 jours…

    • En effet c’est toujours mieux d’en parler! M. Jones veut en savoir le moins possible sur ma robe. Celles que je lui ai montré, c’était un lot d’au moins 30 robes parmi lesquelles il y avait ma précieuse. Je n’ai pas osé lui en montrer que 4! il n’aurait pas voulu 🙂

  • Bonjour,

    Personnellement j’ai fait 2 boutique seulement. Ayant décidé de faire un mariage a petit budget je ne voulais pas trop dépenser dans la robe (300€ grand max, accessoires compris) précisons que je faisais une taille 48 au moment des premiers essayages.

    J’avais déja une idée assez précise de ce que je voulais: une robe bicolore rouge et blanc ou violette et blanche. je voulais absolument des bretelles ou, mieux encore, un col américain (pas question de passer ma journée a remonter ma robe) et surtout je voulais quelque chose de simple, le tule et la dentelle c’est joli mais ce n’est pas mon style.

    Je ne voulais pas acheter en ligne consciente de la nécessité d’essayer

    J’ai commencé par une vendeuse qui avait une bonne réputation sur internet mais qui quand je suis arrivée a commencé par m’annoncer qu’avec ma taille il y a aurait un supplément de 20% ce qu’elle s’était bien gardée de me dire au téléphone. J’essaie quand même les quelques robes qu’elle avait a ma taille. Pour chaqune elle me disait que j’etais magnifique jusqu’au moment ou je disais que non ça n’allait pas. Elle devenait alors du même avis que moi. Finalement j’en trouve une qui me va plutot bien et qui rentre presque dans mon budget cependant elle etait couverte de dentelle et totalement blanche. Qu’a cela ne tienne la vendeuse me propose ausitot d’enlever une partie des dentelles cousues sur la robe et de les remplacer par des dentelles bordeaux. Ma demoiselle d’honneur demande alors avec raison si c’est la boutique qui effectue ces retouches, et les quelques autres nécessaires. Et la surprise la réponse est non mais elle peut me mettre en relation avec une couturière qui me fera ça pour 150€. J’ai remarqué aussitôt son ton méprisant envers ma demoiselle d’honneur qui n’a pas changé de tout notre rendez vous. Pour moi la décision est prise: la robe est pas mal mais c’est pas un coup de cœur, et la vendeuse est exécrable, elle ne me reverras plu.

    Un peu desespérée je me lance dans d’autres recherches pour trouver une autre boutique dans ma region et dans mes prix. Finalement j’atterris par hasard sur le site de mille et une princesse où je vois des robes sur mesure dans des prix bien en dessous de mon budget. Je me demande ou est l’arnaque et je cherche le siège social : Ostvald, à 1h de tram de chez moi. ni une ni deux, j’appelle pour savoir si il est possible d’essayer. Une personne très agréable me réponds et m’explique qu’elle n’a pas de boutique mais que je peux faire un essayage a son domicile. Quand je lui annonce ma taille elle m’explique qu’elle n’aura peut être pas de robe pour moi en stock mais m’invite a venir quand même.
    Je me rends donc a cet essayage, un peu anxieuse car ma DH n’a pas pu se libérer. et là surprise, je suis accueuillie par une jeune femme ADORABLE. Elle n’avait effectivement pas de robe a ma taille dans son stock mais m’en fait essayer une un peu trop petite (je ne peux pas la fermer) qui corresponds a la forme que je voudrais pour vérifier que ça me va bien. Elle prends toutes mes mesures et prends un long moment pour echanger avec moi sur mes souhaits. Au final aucune des robes de son catalogue ne me plait complètement, elle m’indique qu’elle va se renseigner auprès de son fournisseur et je repars, un peu décue.

    Moins d’une semaine après j’ai reçu de sa part un courriel avec une selections de photos de robes qui correspondaient à mes demandes. L’une d’elle me semble parfaite. J’hesite longuement, je demande le prix, on est aux alentours de 200€, retouches comprises. Je fais valider par mes deux DH (la seconde ne pouvait par venir aux essayage habitant trop loin) et je commande.
    Horrible stress pendant trois semaines jusqu’a reception de la robe. Je retourne chez ma vendeuse avec ma DH adorée et je l’essaie. Elle est parfaite. je l’aie enfin!

    • Bien joué pour avoir trouvé ta robe aussi vite! et pour un si petit budget! j’espère qu’elle t’ira comme un gant. Comme tu le fais justement remarquer c’est TRES important d’avoir une vendeuse aux petits soins pour nous! On ne se rend pas compte à quel point cela peut-être important!

      • Oui c’est indispensable que la vendeuse soit aux petits soins, surtout quand on est toute seule…
        Je dois refaire un essayage aujourd’hui pour voir si la robe me va toujours (4kg perdu depuis décembre) c’est le stress mais ça devrait aller.

        J’ai oublié de préciser que comme vous j’avais testé mon cheri en lui montrant des catalogues hors de prix pour qu’il me dise ses gouts. Heureusement on a les mêmes.

  • Lors de mon essayage la vendeuse m’a dit « Quand vous essayez des robes, ayez toujours UNE question à l’esprit : Si je devais sortir maintenant me marier, laquelle je prendrais? »
    Grace à elle j’ai trouvé ma robe rapidemment, après tout elle avait raison…à moins d’épouser Bill Gates, on ne peut en avoir qu’une 😉

    • Elle a bien raison ta vendeuse sur ce coup là! Mais tout de même je vais avoir attendu presque un an entre le moment où j’ai commandé ma robe (donc le dernier essayage en date) et le moment où je vais la réessayer (pour les retouches). Alors j’espère de tout coeur qu’elle me plaira tout autant!

      • Mlle Fox j’ai la même angoisse que toi, et si quand j’la remettais pour le 1° essayage elle me plait plus…et si elle lui plaisait pas…et si, et si, et si….et si je dormais au lieu de penser à tout ça 😛

  • j’ai bien ri avec « la momie »….soit dit en passant je la trouve tres belle. c’est vrai qu’il est preferable de s’assurer que son cher et tendre a les memes preferances que nous.mais je pense que dans tous les cas il n’y a pas de raison qu’il soit decu!entre voir une robe sur une parfaite inconnue et la voir portée par la femme a qui tu vas dire oui pour la vie il y a une sacrée difference.pour moi ca a ete le reve monsieur a les memes gouts que moi et me fais entierement confiance.apres avoir ecumé les sites pendant des semaines….il m’a suffit d’une boutique 4 robes essayées et la magie a opéré. par contre je n’en ai pas dit plus sur la precieuse!

    • Nous aussi nous avions la chance d’avoir les mêmes goûts. Celle que j’ai choisi correspond parfaitement aux goûts de monsieur! Mais parfois les vendeuses, qui font bien leur travail, te proposent d’autres modèles pour varier et faire évoluer tes goûts… Et là si une te plaît, ça peut complètement changer tes plans de départ!

  • Chéri ne me verra qu’à la cérémonie civile, aps avant. En gros, il me découvrira si tout se passe bien quand je m’avancerait vers lui et Monsieur le Maire.
    Autant dire que c’est le stress!
    J’avais une idée assez précise de ce que je voulais, mais j’ai d’abord feuilleté sur internet avec mon chéri. Et en fait, on a les mêmes goûts! Je ne voulais aps de dentelle, pas de robe blanche, mais une robe avec un bustier en forme de coeur, unetraine et à trois cerceaux (la princesse quoi), il n’a eu des commentaires positifs que sur les robes colorées de princesse avec un bustier en forme de coeur (sans que je ne lui dise quoique ce soit): on est vraiment fait pour s’entendre XD
    J’ai hésité sur deux robes, finalement j’ai pris l’une, et l’autre je lui ai montré: et il a eu le même sentiment en la voyant que moi en la portant (elle était « trop lourde », trop chargée… et trop colorée). Donc celle que j’ai prise, je sais qu’il va adorer autant que je l’adore.

    • Mais j’aurai prise la deuxième, de toute façon, il aurait aimé quand même, parce que « c’est pas la robe qu’il épouse, mais toi. » (il est mignon mon chéri vous avez vu? 🙂 )

      • Quelle parole romantique et qui tombe à pic! Vous êtes fait pour vous entendre 🙂
        Moi de mon côté mon chéri ne me verra qu’à l’hôtel tout au bout de l’allée dans l’église. même pour la mairie le matin nous aurons tous les deux des tenues différentes. Et même si j’ai vu mon chéri dans son costume lors des essayages, j’ai hâte de le revoir tout beau le jour J!

  • D’accord il faut un jupon. Mais en cherchant sur le bon coin, on en trouve plein. Et encore mieux : si une amie s’est mariée avant nous, elle peut même nous le prêter ! Pourquoi l’acheter dans un magasin et dépenser beaucoup plus ?

    • ou encore mieux quand le magasin lui même te le loue ainsi que les accessoires types gants, mitaines, ou bien même étole pour une somme très très modique….
      oui oui ma boutique est extra :p

      • En réalité pour tout vous avouer, je ne m’étais pas posé toutes ces questions. Et à l’époque je ne traîner pas trop sur internet pour connaître toutes ces combines!

  • super cet article, a mettre dans toute les mains des futures.. j’ai aussi tatter le terrain.. et c’est la qu’on se dite, que ces messieurs n’ont absolument aucun gout (ou du moins pas les notres) et le faite d’arriver dans une boutique avec l’idée d’essayer les robes qu’on a vu sur le net, sa ne marche pas.. j’en ai essayer aucune

    • Meric merci!! Si tu n’as encore rien essayé, tu peux essayer de faire ce petit « exercice » en regardant les différents styles sur internet et noter ce qui te plaît! Bon courage dans ta quête!

  • J’ai envie de rebondir sur ce que tu disais « les goûts changent au fil du temps ». C’est très vrai, et c’est pourquoi il ne faut jamais acheter trop tôt sa robe de mariée ! 😉

    • C’est loupé parce que je l’ai acheté très tôt! Mais dans ce cas-là il faut éviter d’aller refaire des essayages derrière ou regarder d’autres modèles sur internet de peur d’être déçue. Je tien le coup et je patiente!! tellement d’autres choses à faire en ce moment pour le mariage que je n’y pense presque plus…

  • Pour les accessoires y compris le jupon, on peut en trouver des très bien et pas cher sur E-bay. C’est ce que j’ai fait avec mon jupon ou appelé communément crinoline et je l’ai eu pour 10€. Bon j’avoue que je connaissais une excellente boutique sur e-bay qui vend des jupons pour vraiment pas cher et de très bonne qualité. Idem pour les accessoires (headband, diadème et sac) je les ai également eu pour vraiment pas chers (30 € les trois). Bref, pour dire qu’E-bay est notre ami.

  • Ah ah la momie ^^

    Pour le moment pas d’essayages pour moi, vu que le mariage est dans deux ans…mais on risque d’y aller quand même cet été avec ma maman!
    Mais pour la discussion avec Mr Hortensia c’est fait, et heureusement parce qu’on aime bien des choses différentes surtout 😉
    Alors quand un modèle nous plait à tous les deux je le garde trèèèèèèèèèès précieusement ^^

    Et comme vous on a eu des fous rires 😉

    • Ca c’est sur il faut prendre tous ces bons moments avec le sourire!
      Quand Monsieur Jones est passé dessus en disant que ça faisait momie, j’ai réussi à me retenir de rigoler pour ne pas vendre la mèche trop tôt. Et dès qu’il a deviné laquelle c’était, il s’est trouvé dans l’embarras tout de suite et j’ai éclaté en fou-rire.

    • Patience , patience!! Bientôt les photos, enfin dans quelques mois quand même 😉 En ce moment je suis dans la déco et sur la fin des faire-part aux couleurs automne (souvenir souvenir pour toi!)

  • à la place de Mr Jones, je n’aurais JAMAIS accepté de jouer à ce jeu lol ! ça aurait pu mal finir ! d’ailleurs je ne m’aventurerai pas à montrer la collection où j’ai choisie ma robe à Monsieur Link, j’aurais trop peur qu’il me dise qu’il n’aime pas celle que j’ai choisie 🙂

  • Aaah la collection Eglantine 🙂 j’avais flashé sur l’un de ces robes et étais persuadée que ça serait celle-là… pour finir je n’ai même pas pu l’essayer ! Mais je n’ai aucun regret, celle qui sera MA robe est encore bien plus belle 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *