Une cérémonie rien que pour nous ? Oh oui !

Tu l’as sûrement compris, en suivant nos aventures, nous voulions une cérémonie d’engagement, laïque ou de vœux (tu rayes les mentions inutiles). Aujourd’hui, point de blabla pour discuter de quel terme nous préférons pour notre cérémonie, c’est déjà assez bien compliqué comme ça !

Soyons honnête, cette cérémonie n’est pas là pour montrer à quel point c’est bien et tendance de se marier ainsi. Certes, les cérémonies en extérieur se font de plus en plus, et parfois, tu as peut-être envie de t’excuser de ne pas en faire une toi-même. Mais, pas de panique, la cérémonie d’engagementlaïqueetdevoeux (tu as vu ce que ça fait quand on ne fait pas de choix ?) est un peu plus que tout ça pour nous. C’est un moment de notre mariage où on veut se dire que nous nous aimons et où nous pourrons enfin lire des textes qui nous tiennent à cœur.

Une cérémonie rien que pour nous !

Crédits photo (creative commons) : Beth Olson

Le choix de la cérémonie

Nous sommes des grands romantiques. Ça ne se voit pas forcément, parce que nous cachons bien notre jeu. Mais on adore se dire qu’on s’aime, le soir avant de se coucher (cela me fait penser à une chanson de Benabar qui dit qu’il faut être très très fort pour se dire ça tous les soirs…), se le dire par texto, se faire des grandes déclarations en pyjama, en regardant House of Card, ou lire le passage d’un livre qui nous fait penser à notre relation avec l’autre.

On fait partie de ces couples chiants qui font tout ensemble, qui n’ont presque pas de secrets et qui partagent les mêmes amis. J’avoue, c’est insupportable pour les autres. Et ça peut parfois créer un certain malaise. Mais là n’est pas la question. Il était donc hors de question que le jour de notre mariage, il n’y est pas un moment « chtromignon ». Et pour nous, c’était donc la cérémonie d’engagement (ah mince, j’ai fait un choix dans la terminologie…) !

Sauf qu’au début, comme pour mon histoire de pré, je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais. J’avais bien compris qu’il nous fallait un maître de cérémonie, qu’il y avait des temps de lectures et qu’il y avait un échange de vœux. J’ai mis peu de temps à comprendre comment monter notre trame. Sauf que Grumpf, lui, il ne voyait pas mais alors PAS DU TOUT, où j’allais. Il avait bien compris qu’il y aurait un maître de cérémonie, qu’on se dirait des mots doux, mais alors les textes, les discours, les valeurs toussa… C’était un peu du chinois !

Je vais donc t’apporter quelques éléments de précision pour t’aider à y voir un peu plus clair dans cette histoire.

Le choix du maître de cérémonie

Tout de suite, nous avons pensé à une personne en particulier. Cette personne nous tient énormément à cœur, puisque c’est un de nos amis les plus proches. C’est lui qui nous a permis de nous rencontrer, puisque c’était l’un des meilleurs amis de lycée de Grumpf et c’était un de mes meilleurs amis de fac. Cet ami est exceptionnel ! Il a des qualités que nous apprécions énormément en amitié, comme la franchise, et il aime rire à mes blagues. Oui, c’est une qualité. Pourquoi je suis en train de lui faire un tableau idyllique ? Parce que notre ami a un défaut. Un gros défaut même. Il ne sait pas prévoir. Il ne prévoit rien. Il n’anticipe pas. Et il fait tout à l’arrache. Et en tant que Bride to be, c’est un défaut que je déteste et que tu dois aussi détester. Avec lui, tout est compliqué. Tout est difficile à cadrer. Et j’avoue qu’à 3 mois de notre mariage, on a un peu de mal à communiquer avec lui sans s’énerver. Grumpf en vient à lui donner des devoirs à faire…

Mon conseil numéro 1

Oui, c’est une bonne idée de prendre quelqu’un d’emblématique pour votre couple MAIS tu dois savoir ce que tu veux de cette personne et si cette personne a les capacités, le temps, de faire ce que vous avez envie. Notre maître de cérémonie fera en sorte de faire les choses bien le jour J, nous le savons. Mais nous aurions aimé plus nous reposer sur lui. Peut-être qu’on n’a pas été assez clair, ou peut-être que j’ai trop d’attentes.

La préparation de la cérémonie

Préparer sa cérémonie n’est pas un long fleuve tranquille.

Tu penses comme moi que faire une cérémonie laïque, c’est facile ? Et bien, désolée de te décevoir, mais alors pas du tout. J’ai pourtant lu tous les blogs, le guide de Mademoiselle Dentelle, j’ai discuté avec des personnes qui avaient fait ce genre de cérémonie, j’ai eu des scénarios de leurs cérémonies… Bref, je pensais que j’étais la Reine de la cérémonie laïque ! Et bien, pas du tout. Mais alors pas du tout :

  • Je n’ai pas réussi à faire passer mes idées à Grumpf, qui lui, n’était pas expert.
  • J’avais construit ma cérémonie sans Grumpf, puisque moi j’étais experte.
  • Et je me suis donc rétamée en beauté. Patatra. À 5 mois de notre mariage, on s’est même demandé si on n’allait pas annuler cette cérémonie, tellement on était paumé.

Mon conseil numéro 2

Oui, tu lis des blogs, oui tu veux que ça soit parfait, mais sur ce point-là : ATTENDS TON GRUMPF ! Vous allez découvrir ENSEMBLE ce qu’est cette cérémonie et ce sera parfait.

Une fois que j’ai pris ma petite claque dans mon égo, et que Grumpf a lu tout le guide de Mademoiselle Dentelle, on a commencé à se poser. Et à réfléchir. Je pense qu’on a commencé à l’envers en voulant commencer par la trame. On aurait peut-être dû réfléchir un peu à nos valeurs et à nos attentes avant de se lancer dans une trame ou dans un rituel. Mais je crois que cela nous rassurait de savoir qu’on avait un cadre.

Mon conseil numéro 3

Vous allez être SEULS pour faire cette cérémonie. Alors n’hésitez pas à vous y prendre très très très en avance. Pas à trois mois. Comme nous. Et ne pensez pas que vous vous connaissez par cœur, comme nous, et que les attentes de l’un sont les attentes de l’autre sur cette cérémonie.

Par exemple, j’ai appris que Grumpf était très attaché aux symboles alors que je pensais qu’il en avait rien à faire (et c’est comme ça que Grumpf s’est lancé dans une formidable aventure pour trouver un objet bien particulier pour cette cérémonie…).

Grumpf ne comprenait pas pourquoi il FALLAIT lire des textes. Pour moi, c’était une évidence : ça nous permettait de faire lire des beaux textes sur l’Amour à nos témoins, pour éviter les discours « patapouf » et avec des private jokes. Je déteste les blagues que seule une partie de l’assemblée peut comprendre. Une fois que Grumpf a compris ce qui me ferait plaisir, il s’est lancé dans la quête du texte parfait. Il est mignon Grumpf, mais des fois, il peut être obsessionnel. C’est ce qui s’est passé avec ce foutu texte sur l’Amour.

Mon conseil numéro 4

Sois souple. Sois très souple. Interrogez-vous ENSEMBLE de la signification de chaque moment pour éviter de vous retrouver avec l’un de vous qui se met à bouder pendant 24 heures parce que LUI il n’a pas trouvé son texte.

À 3 mois de notre mariage, on commence à voir un peu plus à quoi cela va ressembler. J’avoue que c’est toujours un peu flou et que je me pose de nombreuses questions… Est-ce que Grumpf ne va pas me lâcher sur cette histoire ? Pourquoi on a voulu faire ça finalement ?

Je sais qu’au fond cela va être un très beau moment, mais je m’interroge sur la pression qu’il peut y avoir autour de tout cela. Parce que la pression que nous ressentons, c’est la pression que nous nous mettons tous seuls. Nos familles, nos amis n’ont jamais vu ce type de cérémonie et on va forcément les étonner.

Mon conseil numéro 5

Ne parle pas de ta cérémonie et ne tente pas de l’expliquer. Vraiment. Reste flou et les gens autour se laisseront aller.

Mon seul regret, c’est qu’il n’y est pas de préparation gratuite autour de cela, ou de groupes de réflexions entre des déjà-mariés et des futurs. Comme dans la religion, tu me diras. Je n’aurais pas aimé partagé mes réflexions spirituelles avec d’autres couples, mais j’aurais aimé partagé mon expérience, parler de mes doutes, de mes peurs sur cette cérémonie. Et c’est un peu parler de son couple et de son avenir. J’aurais aimé prendre cette cérémonie pour un temps de réflexion de notre couple et non comme un moment à organiser à tout prix parce qu’on l’a décidé. J’espère que les 3 mois qui arrivent nous permettront de redresser la barre et de nous interroger sur nous. En tout cas, je le souhaite.

Et toi, quel type de cérémonie as-tu choisi ? Comment la prépares-tu ? Quel sens lui as-tu donnée ? Raconte moi tout ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



36 commentaires sur “Une cérémonie rien que pour nous ? Oh oui !”

  • Bonjour !
    Pour notre part, nous avons choisi de déléguer cette cérémonie, nous avions fait une trame, écrit nos parties (ce que nous voulions nous dire à nous et à nos invités) et ensuite nous avons simplement expliquer à nos amis et famille que nous avions choisi pour la cérémonie que nous souhaitions qu’ils lisent un texte sur l’amour, le mariage, que ce soit un texte qui leur parle !
    Nous avons été plus que ravis du résultat ! C’était magnifique ! Les autres invités n’étaient au courant de rien, ils se sont laissés porter et ont adoré et nous avons été énormément touché par le choix de chacun sur les textes ! Jusqu’à ma soeur qui l’a écrit elle-meme !!
    Je te souhaite une très belle cérémonie !!! 🙂

    • Quelle chance d’avoir pu déléguer… J’aimerais tellement…
      Merci en tout cas pour tes conseils et ton expérience !
      A très vite

  • Courage Mlle Sourire ca va le faire 🙂 Et comme tu le dis, de toute facon les gens trouveront ca formidable car ils ne sont pas habitues ! Si je peux me permettre un conseil : laissez de la liberte a vos proches pour qu’ils ecrivent un petit texte personnel, c’est en general plein d’emotions. A notre ceremonie ma belle-mere avait forme une mini-chorale avec nos temoins et freres/cousins pour chanter les 3 chansons qu’on avait choisi, c’etait tres sympa !

    • Nous avons deux moments comme cela… et j’espère que cela va faire du bien. 🙂
      Merci de ton commentaire et je le répète : ton mariage a été source de beaucoup d’inspirations pour le nôtre ! Donc merci aussi pour cela 🙂
      Des bises

  • Je ne peux qu’être d’accord avec toi Mademoiselle Sourire ! On a beau dire : on fait comme on veut, oui, mais bon… Il y a tellement d’idées sur le net qu’on s’y perd.
    Nous, au départ, on s’est recentrés pour savoir quelles étaient les idées que l’on voulait faire passer, quels étaient les moments qu’on voulait absolument avoir, quelles étaient les personnes qu’on aimerait voir intervenir.
    Et avec l’aide de notre maître de cérémonie (un ami – ce n’est pas son métier mais il a accepté de le faire avec tout son coeur), nous avons peu à peu construit notre cérémonie. Et j’en suis fière de ma cérémonie !!!! 😉
    Et pour rassurer les mariées qui seraient éventuellement stressées, on ne s’y est pas pris très tôt (un mois avant le jour J – même si de mon côté j’avais déjà pas mal glané d’idées sur le net), et on a réussi !

    • Oui mon article est assez alarmiste sur les délais… J’avoue 😀
      Je suis contente de voir qu’il y a eu aussi une belle cérémonie de ton côté !
      J’espère que ça sera notre cas aussi..
      Merci de ton commentaire !

  • Je suis maintenant une « vieille » mariée 2012, passée par la cérémonie « libre » et de retour quand un titre m’interpelle… Nous avons préparé la trame à 2, informé les gens à qui nous demandions ou d’écrire ou de trouver un texte à lire, au choix et transmis la trame à nos officiants à peu près 3 mois avant en précisant ce à quoi nous ne voulions pas renoncer mais en leur disant aussi d’adapter le discours à « eux ». Les intervenants ont tous choisi d’écrire, je ne sais pas quand ils s’y sont mis et si c’était à l’avance ou pas, mais le résultat était au delà de nos attentes, je ne sais quand, comment et si nos maîtres de cérémonie ont répété mais c’était top: donc faites confiance aux personnes que vous avez choisies, et concentrez vous sur le reste… c’est déjà bien assez! Chacun fera sa part du boulot quand ses échéances personnelles lui permettront. Très beau mariage à toutes!

    • Je ne pense pas que tu sois une « vieille » mariée ! Quand même !
      Merci en tout cas pour tes commentaires parce que tu ne peux pas savoir comme cela fait du bien d’échanger ici, et d’avoir un point de vue extérieur. Je vais essayer de faire plus confiance à notre ami !
      Merci et à très vite, peut-être ?

  • Ton article m’a beaucoup fait rire, car je me suis un peu reconnu. Nous nous marions dans un mois et nous faisons une cérémonie laïque en intérieur (déjà pas de botte de paille à trouver). Nous avions notre maître de cérémonie, une amie commune du lycée. On avait totalement confiance en elle et je lui ai dit « Nous on écrira nos voeux, pour le reste on veut que ce soit une surprise ». Mais, là, patatra, elle me dit qu’elle ne pourra pas être là pour le mariage. Nous voilà à quatre mois du mariage à réfléchir à qui va la remplacer. Finalement, ce seront nos témoins, et nous avons quasiment tout rédiger. J’ai dû renoncer au côté surprise (sauf pour deux interventions), mais ce sont les aléas du mariage. 🙂

    • Ah ah ah !
      Mais quelle est drôle cette amie, non ?
      En tout cas, cela montre que l’on peut tout faire soi-même aussi et en un mois !
      Bravo !
      Merci pour ton commentaire!

  • Ohlala on est en plein dans cette préparation aussi! C’est vraiment pas simple à organiser! Ce qui me stresse le plus ? que la terrasse soit assez grande pour tout le monde et que les textes ne fassent pas trop niais…
    A+
    Karine

    • Donc tu t’interroges à la fois sur la mise en place et à la fois sur ce qui va être dit ! Wouhwouh !
      Bon courage en tout cas 🙂
      Merci pour ton commentaire et à très bientôt !

    • Mais de rien ! Je suis là aussi pour cela ! Et pour avoir d’autres conseils aussi…
      Merci pour ton commentaire en tout cas 🙂

  • Bel article, je suis en pleine préparation aussi !

    Comme toi je voulais une aide… mais gratuite, et j’ai trouvé : le forum des laiciennes ! sous réserve de ta participation aux échanges tu y trouvera réponses a tes questions ! bon courage, hate de voir le rendu !!

  • J’ai vu a la fin que tu dis qu’il n’y a pas d’échanges sur ce thème Ben je cris que tu viens d’en créer un, pas de cérémonie laïques pour nous juste la mairie

    • Oui c’est vrai que le blog permet cet échange, mais j’aurais aimé un échange plus « physique », dans la vraie vie de tous les jours, comme la préparation à l’église !
      Merci en tout cas pour ton commentaire et à très vite !

  • Comme d’hab j’adore je me retrouve tellement dans tes chroniques 🙂
    Je me suis pas encore trop trop penchée sur ma cérémonie laïque d’engagement avec ce que je viens de lire je pense que je vais m’y mettre! merci merci 🙂 courage plus que 3 mois

    • Merci, alors, pour encore le compliment !
      Je crois que tu te maries l’année prochaine, donc tu as encore un peu de temps pour tout cela ! Pas de panique 🙂
      Parles en avec Monsieur Pop en tout cas!
      Des bises

  • Ahhhh, cette cérémonie 🙂
    Mon fiancé et moi l’avions évoquée, avant sa demande (nous parlions déjà souvent de mariage, et je venais de voir une cérémonie d’engagement dans l’émission 4M…) mais lui n’en voulait pas, c’était trop se mettre en avant.

    Janvier (à 7 mois du mariage), je lis un reportage de mariage… Et là, ça me travaille, et je lui balance : « je veux une cérémonie d’engagement! » (on s’apprêter à rédiger nos faire-part^^). Je lui montre des images, des témoignages. Il réfléchit. Pour moi, c’était vraiment important qu’il y ait une valeur sentimentale dans ce mariage, pour quand même avoir l’occasion de se dire qu’on s’aime, et d’évoquer notre vision du mariage. Pour moi, c’était aussi laisser à des proches l’occasion de s’exprimer.
    On a acheter le guide des cérémonies laïques. On a tout lu, de la première à la dernière page. On a pris le temps de répondre aux questionnaires sur nous, nos sentiments, nos premières pensées l’un pour l’autre, les raisons pour lesquelles on se marie, et comment on s’imagine plus tard, comment on se définit aujourd’hui… Tous ces questionnements ont été un super moment, car on a redécouvert des choses sur notre rencontre, et on a pris deux heures pour nous, pour parler de nous.

    Nous avions ensuite sélectionné les textes qui nous plaisaient le plus. Puis resélectionné en fonction de ce qui était essentiel.
    J’ai commencé à rédiger des trames sur nous, sur nos projets, sur le mariage…
    Je ne savais pas quelle part laisser aux autres.

    Puis finalement, devant l’ordinateur, j’ai commencé à rédigé… En deux heures, tout était rédigé. Avec le nom des intervenants pour chaque texte (s’ils l’acceptent ^^), et de la place pour deux témoignages « semi-dirigés » (libres, mais avec un thème, pour que ça reste dans la trame, sans être répétitif).

    Notre officiant, un ami qui est à l’aise en public, aura la possibilité de tourner les phrases pour s’approprier le texte.

    Nous sommes vraiment heureux à l’idée d’avoir construit ensemble cette cérémonie, qui ne devrait pas être trop longue, pas trop barbante, avec un brin d’humour. Et surtout, elle nous permettra d’échanger nos voeux en même temps que nos alliances. Et pour nous, c’est important de pouvoir s’adresser l’un à l’autre ce jour-là.

    Mais ce qui est certain… C’est que je vais chialer, nom d’un ptit cochon !!!

    • C’est que tu avais besoin de partager ! Et merci pour tous ces conseils en plus de ce commentaire !
      Cela me permet aussi de comparer mon expérience avec la tienne. Et même si tous les couples sont différents, cela fait du bien de savoir que parfois tout peut rouler !
      A très vite !

  • nous nous avons choisi un maitre de cérémonie professionnel et nous sommes très contents de notre choix. Il est très très professionnel, il nous a lui aussi donné des documents pour réfléchir entre nous, il a pris le temps de discuter longuement avec nous pour pouvoir faire un discours d’intro personnalisé, il a fait un déroulement, il a prévu des phrases de transition, récupère les textes de nos proches…

    • Nous sommes exactement dans la meme réflexion au sujet de notre cérémonie laïque ! nous aimerions a la fois que ce moment soit l’occasion d’une vraie réflexion sur notre couple et être guidés dans la construction de la cérémonie (tous seuls c’est trop compliqué et puis on a envie de rester un minimum sereins vu la tonne de boulot a coté !!!). Un couple d’amis a fait appel à une professionnelle l’an dernier pour leur cérémonie et meme si c’est vrai que c’est cher, ils ne le regrettent pas du tout vu la qualité de la préparation et de la cérémonie qui était vraiment sur-mesure de bout en bout. vu le boulot et le stress que cela a commencé a entrainer, nous commençons a nous dire que ce serait peut être un bon investissement ! Apres tout, c’est le coeur de notre mariage , on fera des économies sur autre chose !!!!

      • Vous posez toutes les deux une bonne question : doit-on prendre quelqu’un de professionnel ?
        Nous on ne le souhaitait pas, parce qu’on n’y a jamais pensé ! Notre ami si proche semble tellement tout indiqué qu’on se voit mal faire cette cérémonie avec quelqu’un d’extérieur. Peut-être que cela aurait plu à mon côté très carré 🙂
        Merci en tout cas pour vos deux commentaires !

  • J’aurais pu écrire cet article ! au moins le début ! notamment parce que nous aussi on doit passer pour un couple chiant des fois (et tant pis pour ceux qui le pensent ^^).
    Nous on a arrêté le principe de la cérémonie laïque assez tôt dans les préparatifs parce que ça nous correspondait vraiment. Et puis j’ai cherché, j’ai acheté le guide des cérémonies laïques, mais j’ai toujours tenu M.Lys au courant et c’est très important de lui faire lire le guide parce qu’effectivement ces messieurs se projettent moins facilement que nous.
    Le maître de cérémonie c’est un ami, pas forcément très symbolique, juste un vieil ami de M.Lys très à l’aise à l’oral y compris sur le sujet du mariage. On a été clair avec lui dès le départ sur ce qu’on souhaitait (on a écrit la cérémonie, il l’a retouchée à sa sauce) et on a été heureux de constater qu’il était assez réactif.
    IL faut dire qu’on ne s’y est pas pris très tôt. Parce qu’on n’avais pas le temps, et qu’on savait donc l’aurait plus tard. Donc à un moins du mariage on a fixé une ligne directrice ensemble, le lendemain j’ai tout écrit en suivant cette ligne, le surlendemain (vive les ponts de mai !) on a tout retravaillé ensemble et ça a pas mal changé. On est même pas 8 jours plus tard et la cérémonie a déjà été retouchée par le maître de cérémonie et tous les intervenants sont d’accord. Alors bien sûr il faut anticiper et je ne conseillerai pas de faire comme nous, mais il faut aussi savoir s’adapter à son propre contexte et ne pas trop stresser si ça n’avance pas comme on voudrait. Parfois tout peut se débloquer très vite. Nous constatons en ce moment que nous réfléchissons plus vite quand on a moins le temps 😉
    Pour la forme nous avons pas mal de textes mais pour nous ça n’est pas une obligation je pense. L’important c’est de les choisir ensemble en fonction de ce qui nous parle à tous les deux.

    Désolée d’avoir été longue, j’avais vraiment envie de réagir ^^

    • Mais arrêtez chères lectrices de vous excuser de vos commentaires longs ! C’est génial !
      Merci et mille fois merci pour ton commentaire et surtout pour ton expérience ! Ca donne du courage à Grumpf et à moi-même. On a toujours l’impression de manquer de temps et en fait… On est comme tout le monde 🙂
      J’espère que tout va bien se passer, je pense que ton mariage est dans quinze jours. Je vous souhaite le meilleur !
      N’hésites pas à revenir par ici pour montrer ton joli jour !

  • Oh mlle sourire ! Je me suis rentrouvée dans plein de choses et surtout… j’ai commencé à avoir une boule au ventre de dingue !!!! Mince : je me marie dans 3 mois et demi, et la cérémonie n’est toujours pas prête ! « Ne vous y prenez pas à 3 mois » aïe aïe aïe !!!!! On sent l’investissement que vous avez mis dans votre cérémonie.. c’est très touchant ! Il est normal que ce soit stressant cette idée de cérémonie, moi aussi j’avais préparé un article la dessus, je pense qu’on passe toutes par cette phase.. tout comme au début des prépas mariage nous paniquons fasse à cet immensité de choix et de tâches qui nous incombe lorsque l’on organise un évèvement de cette importance pour autant de monde.. il faut qu’on se laisse le temps d’apprivoiser cette idée de cérémonie je pense, qu’elle fasse son chemin… Je suis convaincue d’une chose, toutes les cérémonies d’engagement sont magnifiques !

    • Je suis contente que de l’extérieur on est l’impression qu’on a tout donner.. Parce que sur le papier, c’est quand même pas trop cela 😀
      Ne t’inquiètes pas ! Tout va bien se passer ! Et tu auras cet été pour tout boucler aussi 🙂
      Des bises

  • ohhh encore une fois merci melle Sourire!!!
    Je m’étais déjà reconnue dans ton article sur » non je ne perdrais pas de poids pour mon mariage » et là je m’identifie encore…
    Formant une famille recomposée nous avons fait le choix de faire une cérémonie d’engagement. Nous l’avons confié à une super Amie qui s’est fixé un challenge en nous l’organisant , elle va aussi l’animer le Grand Jour. Elle s’est tellement prise au jeu et adoré qu’elle a décidé de créer sa micro entreprise de maitresse de cérémonie!
    Donc beaucoup moins de stress pour nous, juste le côté technique avec des bancs à trouver, une arche à fabriquer, un pupitre à trouver, et le fameux plan B en cas de pluie : la location d’une tente de réception…
    les textes : surprises de notre entourage orchestrées par notre amie
    les chansons: déjà choisies depuis longtemps et chantées par 2 copines avec une voix en or.

    Reste surtout la rédaction de nos voeux! et là ça se complique malgré les conseils d’ Anne de Mademoiselle Dentelle…dur dur de se livrer ,de mettre des mots sur nos sentiments, et surtout de les exposer sans que cela tombe dans la miévrerie! des conseils???
    Bonne chance Melle Sourire et continue de me le redonner à chaque lecture de tes chroniques!
    ps: est ce toi qui a choisi la photo d’en tête? une jolie mariée avec ses jolies rondeurs..

    • Merci pour ton commentaire ! Quelle chouette nouvelle pour ton amie ! N’hésites pas à la recommander dans l’annuaire dentelle pour que les autres futures mariées la trouvent !
      Pour les vœux, j’avoue, c’est la première chose que j’ai écrite… Je dirais qu’il faut partir du plus simple et ne pas avoir peur des invités. Dis toi une chose : c’est à ton mari que tu parles et pas à quelqu’un d’autres. Si tu ne peux vraiment pas le dire en public, il y a plein de rituels pour éviter la prise de parole : se donner une lettre, se chuchoter les voeux à l’oreille, avec une chouette musique derrière vous.
      J’espère que tu vas y arriver!
      Et pour répondre à ton PS, non ; non ce n’est pas moi qui ai choisi, mais Gwanaëlle, notre nouvelle web éditrice, ou Alice la Lutine. Je pense qu’elles ont bien cerné le type d’illustrations que je veux dans mes articles 🙂

  • En vous lisant, je me dis que nous avons de la chance. Au départ, la cérémonie laïque est mon idée (Merci Mam’zelle Dentelle !), je l’ai proposé sans trop y croire à Mon Futur. Je n’ai rien demandé et rien imposé, je lui ai juste demandé d’y réfléchir. Quelques mois plus tard, je lui en reparle et là ! paf « j’ai déjà mes voeux en tête et je sais comment on va l’organiser », trop joyce !
    Nous avons choisi notre maître de cérémonie qui, s’il contrôle son émotion, ne devrait avoir aucun mal à assurer vu son métier (comédien).
    Lorsque nous en avons parlé à nos témoins, leur réaction ont été unanimement joyeuse et ils se sont spontanément proposés pour l’organiser.
    Du coup, on impose une trame générale, nos chansons, les personnes que nous souhaitons voir intervenir et nous ne nous occupons pas du reste, les témoins s’en chargeront.
    Pour ce qui est du délai, je pense surtout qu’il faut un délai pour laisser mûrir l’idée dans nos têtes. Une fois fait, ça peut effectivement être rédigé en peu de temps !

  • C’est une super idée que tu as là : la préparation laïque au mariage gratuit (ou à participation réduite). Je pense que c’est tout à fait un projet de l’envergure d’Anne, après les Soirées Dentelles, pourquoi pas les préparations Dentelles!

  • Ah la cérémonie laïque c’est très « tendance » mais en fait ça peut être tout et n’importe quoi.
    Pour notre mariage on a fait une « cérémonie-laïque-parfaitement-improvisée-à-2-semaines-du-mariage » et ça été très bien !!! Même les musiciens, le wedding planer, le DJ et le traiteur ont pleuré.
    On a choisit notre officiant laïque pas parce qu’il avait quelque chose à voir avec notre histoire mais juste parce que nous avions confiance en lui.
    Du coup nous avons construit ensemble (enfin j’ai beaucoup beaucoup beaucoup influencé) la construction de notre cérémonie laïque…. enfin cérémonie… pendant le cocktail on a pris le micro et c’était parti au milieu de nos invités sans cérémonial justement… plutôt un échange de voeux…
    Voilà comment nous l’avons construit au plus simple :
    1. Ouverture par notre officiant laïque (ce qui est drôle c’est que c’est un catho pratiquant à donf mais bon…) style « Nous voilà réunis en ce jour pour… » mais on lui a rien écrit on lui a dit « tu prépares une ouverture » et il s’est débrouillé. Je crois juste qu’avec cher et tendre ils se sont parlé quelques minutes avant.
    2. J’ai lu (oui il faut oublier le « par coeur » en jour J.. j’ai essayé mais c’était impossible je n’ai presque pas quitté des yeux ma tablette…) mon discours de voeux
    3. Mon père à fait un petit discours (lui il a été prévenu 3 jours avant et a décidé de ne rien préparer il a été au talent… et c’était très réussi)
    4. Avec cher et tendre nous avons lu un texte que j’aime particulièrement. Il s’agit d’un passage de la lettre de Paul aux Corinthiens (l’amour croit tout, endure tout, espère tout… 1 corinthiens 13 : 4-7) car si je ne suis pas pratiquante pour 2 sous j’ai reçu une éducation religieuse très forte et certains textes ont marqué ma construction. Comme nous sommes de cultures différentes avec mon cher et tendre il lisait chaque phrase dans ma langue et je répétais dans sa langue.
    5. Cher et tendre a lu son discours de voeux.
    6. Sa mère a fait un discours.
    7. Nous avons lu ensemble avec mon cher et tendre un texte trouvé dans un livre de « textes laïque » que nous avons adapté à notre sauce. Pareil chacun lisait une phrase à tour de rôle mais tout en français cette fois. http://poesie1962.skyrock.com/2591741131-La-charte-des-epoux.html
    8. Notre officiant nous a fait échangé les consentements lui a répondu oui dans ma langue et moi dans la sienne.
    9. Musique et ouverture du diner
    Tout simplement.

    En espérant que ce commentaire pourra t’aider. Bonne chance.

  • Tes articles sont une mine d’or !
    Nous avons lu le super guide ensemble (enfin je l’ai lu rapidement toute seule et nous l’avons relu ensemble pour être honnête)… Nous avons aussi fait une trame pour commencer, car même si ce n’est pas l’idéal, nous en avons besoin pour arriver à démarrer.
    Nous pensons à une ou deux personne pour « officier », en espérant que ce ne sera pas trop de pression… et avons aussi pensé aux personnes que nous aimerions voir intervenir… En se disant que ces personnes seraient notre principal fil conducteur et que leurs interventions s’imposeraient d’elles même (par exemple, je ne vois pas ma maman ne pas nous lire un extrait du petit prince, c’est LE livre de mon enfance, nos meilleurs moments partagés elle et moi)…
    Mais nous sommes encore dans le flou, alors que le cadre (où et déco) est bien ancré déjà…
    Tes chroniques vont vraiment m’aider, tes remarques font tout à fait écho à mes questions…merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *