Comment nous avons opté pour le faire-part fait maison

En août dernier, Monsieur Galinou et moi avons commencé nos recherches de faire-part.

Bon ok, je te l’avoue, j’ai un peu boosté mon chéri sur ce coup-là parce que lui, il était plutôt du genre : “Roh ça va on a le teeeemmmmmps”, une réplique récurrente dont j’aurai certainement l’occasion de te reparler plus tard. Moi je me connais, mes idées s’accumulent et tourbillonnent très vite dans mon cerveau, il est donc important de disposer de beaucoup de temps pour que l’ensemble puisse décanter !

Mais revenons au sujet des faire-part. Nous avons donc entamé nos recherches, commandé des échantillons sur le net, consulté d’innombrables sites, des pages et des pages de modèles qui nous laissaient tous perplexes. Ces recherches étaient d’autant plus difficiles que nous n’avions aucune idée du style qu’on souhaitait.

Au bout de quelques semaines, nous trouvons complètement par hasard un modèle original et simple. Trop simple !

Crédits photo : D.R.

Après tout, on voulait quelque chose qui nous corresponde. On décide donc de calculer le coût en partant de ce modèle et en le modifiant comme on le souhaitait pour le rendre plus “élaboré”, plus dans notre thème nature et dans notre “code couleur” blanc/rose/vert.

Là mon chéri alias “le roi d’Excel” intervient. Je lui donne tous les éléments (prix des papiers, cartouche d’encre, enveloppes et divers accessoires) et là surprise, le prix de revient est équivalent à un faire part “classique” sans fioritures, impression et enveloppe comprises.

Notre goût pour le fait-maison aidant, il n’en fallait pas moins pour se lancer dans l’aventure !

On y est allé petit à petit, testé quelques prototypes et on a lancé le processus d’industrialisation sur plusieurs mois avec des ateliers dédiés à des tâches précises pour ne pas avoir à tout faire à la dernière minute.

Nous avons choisi un timbre en forme de cœur qui par chance correspond à l’affranchissement, environ 30g.

Notre mariage étant en août, entre les vacances de chacun et beaucoup d’invités qui n’habitent pas notre région, il était impératif d’envoyer les faire-parts au plus tôt pour que chacun prenne ses dispositions. Les faire-parts ont donc été envoyés fin janvier. Voici le résultat:

Crédits photo : Photo personnelle

Ça y est ! Une tâche rayée sur la to-do list. Je te laisse imaginer le soulagement !

Petit plus, le matériel acquis (embosseur, perforatrice…) pour l’élaboration du faire part nous servira pour agrémenter d’autres éléments comme le plan de table, les menus, les remerciements etc. Je n’ai pas encore fait mon choix ni de tests sur ces points-là mais j’ai déjà plein d’idées ! Je t’en dirai plus dans les prochains mois.

Et toi ? Tu as trouvé ton bonheur tout prêt pour tes faire-parts ou tu t’es lancée dans le fait-maison ?


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



20 commentaires sur “Comment nous avons opté pour le faire-part fait maison”

  • Nous n’avons pas trouvé notre bonheur dans les faire-part classique. Nous avions donc dessiner un prototype, avons demandé à un amis dessinateur de nous le dessiner. Ensuite, envoi du fichier chez l’imprimeur et le tour était joué. Nous n’avons pas passé des heures a perforer, découper, etc. parce que nous avons des vies super remplies. Il fallait que ce soit original, que cela nous ressemble et que cela aille vite. Nous sommes très heureux du résultat.

  • faire-part maison pour nous également.
    j’avoue que ça ne m’a même pas traversé l”esprit de la faire faire. je bricole beaucoup de choses à la maison et pour moi ça a été une évidence !

    ça m’a pris un peu de temps par contre, entre les essais et les différentes étapes. et ça m’est certainement revenu assez couteux, mais le résultat me plait tellement que ça m’est égal =)

  • L’Homme et moi, nous venons tout juste de replonger là-dedans. Nous avions trouvé quelques modèles “coup de coeur” pas trop cher dans les magasins, mais décidément, rien qui corresponde parfaitement à nos attentes. (Il faut dire que notre thème se définit à peine. Il était temps !)

    Et puis hier soir, j’ai simplement ouvert un fichier Word, téléchargé une police un peu spéciale, un petit coeur rouge, et c’était parti. En moins de trente minutes, j’ai tapé les différents textes, mis en page… Et puisque tout cela a plu à l’Homme, ne restait que le montage à définir. Dans quelques jours, donc, nous nous lancerons dans les prototypes papiers et, enfin, la création de nos faire-part !

  • Pareil pour nous !
    Nous n’avons flashé sur aucun modèle “tout fait”, on les fait donc nous-mêmes ! Cela eprmet au moins d’avoir la forme que l’on souhaite avec les couleurs que l’on désire !

  • Tu as eu de la chance pour le faire part et le timbre… Nous; à 25gr le faire-part, on a été obligé de prendre les timbres à 60 cts…
    Comment exploser son budget en la matière…

    • En fait, je me suis peut être mal exprimée, on a du prendre un timbre à plus de 20g donc la tranche au dessus c’est 50g soit 0,95€ ou 0,97€ je me souviens plus, en tarif “éco”, on a choisi le timbre Maurizio Galante en forme de coeur rouge qui fait pile poil ce prix là, effectivement ça fait mal au budget mais c’est vrai que je le trouvais vraiment sympa

      • Attention lors de la pesée! L’hotesse d’accueil de la poste s’était plantée… Elle nous avait dit de prendre des timbres à 1 euros. On s’est rendu compte de l’erreur lorsqu’on a fait la 2ème fournée: bizarrement, envoyer un faire-part pour l’Allemagne revenait à 0.76 ct. On a donc refait peser. C’était 0.65 centimes…

        • on a utilisé notre balance ménagère qui est juste une balance électronique et je me suis référée au site de la poste concernant le poids et le prix du timbre selon la destination, c’est en général bien expliqué et il y a même un utilitaire de simulation

  • Très sympa le faire part ^^

    Nous on se lance dans le “fait maison”, mais c’est du fait maison sur ordi, c’est à dire que nous n’auront pas de ruban à accrocher, ou quoi que ce soit à coller. On n’a “que” le travail sur ordi à faire et l’impression. Mais punaise le temps que ça prend ….

    Mais bon, vu notre thème, c’était obligé que ça soit sur ordi ^^

  • Très sympa ces jolis FP fait main.
    En plus tu as vraiment joué ton thème, cela colle parfaitement !
    Pour notre part, nous voulions également du personnalisé, comme tu peux le voir dans mon dernier article ^^

    A bientot

  • Pas de tout prêt pour nous ni de home-made complet pour nous. Je raconterai tout ça dans un prochain article car pour nous le hasard a fait bien des choses…

  • D’une manière générale, le fait-main est moins chère en argent, mais très couteux en temps. Et honnêtement, avec Chérichou, nous préfèrons ne pas aller à un concert/resto/etc.. et se travestir en Charlie Chaplin dans “les temps modernes”!
    On a acheté une machine de découpe pour se faire. Certes un peu chère, mais elle, elle restera après le mariage 😀
    En tous cas, bravo pour ce que vous avez fait!
    J’ai une dernière question : Qu’est ce qu’on peut mettre comme texte?

    • Je me permets de répondre à Tifleur 😉
      En général, tu peux trouver des exemples sur internet, sur les sites de faire-parts. Mais le mieux, à mon avis, c’est quand même de personnaliser son texte, évite le copié-collé. Bon, naturellement, il y a des indications indispensables : vos prénoms, la date du mariage, le ou les lieux de cérémonie, les horaires… Si tu veux, je peux t’aider, si tu ne te sens pas super à l’aise avec l’écrit 😉

  • Pas de coup de coeur pr ns! Des echantillons commandé pour rien! Du coup, hop sur l’ordi, plusieurs semaine de créations d’images. Et dès l’image crée, le reste c’est fait tres vite!

  • Nous on avait prévu de faire nos faire part nous même (plutôt moi même en fait..!) mais Mademoiselle Dentelle m’a permis de m’éviter des semaines d’angoisse…! Y’a plus qu’à choisir sur Azulsahara 🙂

  • 😀 Tu connaîtras prochainement mon parcours par rapport aux faire-parts DIY… En attendant, respect Mademoiselle ! Ils sont très réussis, les tiens !

  • On avait un tout petit budget pour les faire part et on voulait quelque chose de très différent donc in est tout de suite parti sur le diy.

    6 mois de conception sous illustrator, nous avons tout envoyés il y a 2 semaines et nous n’avons que des compliments des invités et des personnes à qui nos invités ont montré le faire part 🙂

    pour le texte il faut bien checker
    what
    who
    when
    where

  • Bravo pour ton faire-part! I est très réussi.

    Moi aussi je me suis lancée toute seule! J’avais beau chercher avec Jules, rien ne nous plaisait à tous les deux. Il fallait se faire une raison, je devais mettre la main à la pâte! De par mon métier (architecte), j’adore créer, et notre mariage a été un véritable terrain de jeu! Faire-part, menu, remerciements…

    Aujourd’hui, le mariage derrière moi, je continue, mais pour les autres cette fois 😉 , je suis d’ailleurs en train de monter ma boutique!

    Bon courage pour les préparatifs, c’est que du bonheur!

  • Moi j’aurais bien aimé m’amuser à faire moi-même nos faire-parts, mais avec 200 personnes voire plus à inviter, je me suis dit que soit j’acceptais de le faire faire, soit j’étais partie pour ne plus voir un bout de papier en couleur… Et le but c’est qu’on soit quand même content de voir nos faire-parts ! Du coup on a demandé à un spécialiste, très sympa, qui nous a réalisé exactement ce qu’on voulait : une pochette avec un dessin d’une dessinatrice que j’adore et qui nous représente, et un billet de train en guise de carton d’invitation… hé oui, notre thème c’est le train ! J’ai hâte de les recevoir en tout cas, et franchement, ça fait du bien aussi de déléguer un peu ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *